Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 - La Bible et la science (Psaumes 14, Job 38, Psaumes 119, Proverbes 17)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il n’y a pas si longtemps, je lisais la transcription de l’affaire "Intelligent Design" qui a été jugée par une cour fédérale en Pennsylvanie il y a environ une année et demi. Intelligent Design est une théorie scientifique selon laquelle la création est le résultat d’une intelligence, par opposition à la théorie de la sélection naturelle de Darwin. Ce qui m’a frappé en lisant le contre-interrogatoire (et les déclarations du juge) était que les défenseurs du Darwinisme n’essayaient pas de prouver que la théorie de l’évolution était vraie ou logique, mais ils basaient leur défense plutôt sur les courants de pensées scientifiques majeurs, les associations scientifiques et les revues scientifiques qui acceptent le Darwinisme comme vrai. Cette approche a un certain sens parce que les juges ne sont pas des spécialistes en science. La communauté scientifique accepte le Darwinisme et rejète (largement)Intelligent Design. De ce fait, le Darwinisme a gagné. Les lecteurs de ces études savent que je suis un avocat et quelqu’un de logique et non un scientifique. À la place des revues scientifiques, que vous disent votre bon sens, votre expérience de vie et votre logique à propos de l’existence de Dieu et de la vérité de sa Parole ? Développons ce sujet fascinant !
 
I.          Fous ?

1.       Les éminents scientifiques d’il y a 300 à 500 ans soutenaient l’idée d’un Dieu Créateur. Aujourd’hui, la majorité d’entre eux semble hostile ou indifférente. Lisez Psaumes 14:1. Supposez que vous et moi soyons en débat au sujet d’une quelconque question importante. Mon argument est que vous êtes un fou, et votre argument va au cœur de la question. Qui devrait gagner ? (La référence à d’autres noms n’est pas un substitut à une argumentation raisonnable.)

a.         Je dis que si vous n’êtes pas un (républicain, démocrate, indépendant - remplissez le blanc avec ce que vous voulez) vous est un fou. Êtes-vous convaincu ?

b.         Dieu appelle-t-il seulement ceux qui ne croient pas en lui ? Ou alors, y a-t-il quelque chose de plus important à retirer de ce que Dieu dit ? (Quand vous trouvez le mot "fou" dans la Bible, cela correspond généralement à quelqu’un qui manque de "sagesse". Dieu ne dit pas qu’un fou est stupide. Dieu dit qu’un fou manque de sagesse - ce qui est bien différent.)

c.         Lisez à nouveau la dernière partie de Psaumes 14:1. Faut-il aller au-delà de la question de "surnom" ici ? (Oui ! Tout comme le juge dans le procès d’Intelligent Design a considéré ce que pensaient les spécialistes au lieu de déterminer scientifiquement ce qui est vrai, Dieu dit de regarder aux résultats du fait de croire en lui. Le fou vit sa vie comme si Dieu n’existait pas. La volonté et le jugement de Dieu ne font pas partie de "l’équation" dans le processus décisionnel d’une telle personne. Ainsi, les actes de cette personne sont corrompus et vils.)

i.         Je suis sûr qu’il y a beaucoup de personnes qui ne croient pas en Dieu qui pourraient contester qu’ils vivent une vie corrompue et vile. Que dire à ces personnes ? (S’ils ne croient pas à une puissance extérieure à eux-mêmes, alors leur processus décisionnel doit inévitablement être dirigé par ce qu’ils pensent être meilleur pour eux.)

2.       Pensez-vous qu’un scientifique puisse dire avec validité qu’il n’existe aucune preuve que Dieu existe ou qu’il ait créé l’univers ?

a.         Dans la négative, pourquoi non ? (Il n’y a pas de preuve claire de l’absence de Dieu. Stephen Hawking est réputé pour être l’un des hommes vivants les plus intelligents. Ce que j’aime dans de ses écrits scientifiques populaires est son humilité. Il dira souvent (pour paraphraser) : "C’est notre théorie actuelle. Nous avons eu tort autrefois et quand nous aurons davantage d’évidences nous abandonnerons peut-être cette théorie". Ses écrits parlent souvent d’un dieu (signifiant une quelconque puissance inexpliquée derrière toute science). Je n’ai jamais rien lu qui puisse me faire penser que Hawking croit au Dieu Créateur de la Bible, mais il est au moins assez sage pour écrire d’une façon qui n’exclut pas une telle possibilité.)

3.       Vous connaissez tous l’histoire de Job. La plupart des commentaires que j’ai entendus sur Job laissent de côté certaines choses dures que Job dit à propos de Dieu. Lisez Job 9:32-35. Que demande Job ? (Il pense que Dieu est injuste envers lui. Il veut "poursuivre Dieu en justice" (placer Dieu dans un tribunal face à un juge) afin qu’il puisse avoir une juste perception de ce que Dieu lui fait.)

a.         Job croit-il en Dieu ? (Oui !)

b.         Qu’est-ce que Job met au défi ? (L’honnêteté de Dieu.)

4.       Lisons maintenant Job 38:1-3. Comment Dieu répond-il à la mise en défi de son honnêteté (et non de son existence) ? (Dieu dit que Job ne sait pas de quoi il parle.)

5.       Lisez Job 38:4-7. Sur quoi se base Dieu pour revendiquer une connaissance supérieure ? (Il est le Créateur de la terre.)

6.       Lisez Job 38:19-21. Comment Dieu se compare-t-il aux hommes ?

7.       Lisez Job 38:31-36. Dans tous ces versets de Job 38, Dieu établit une argumentation très spécifique sur ce qu’il est et qui il est. Sur quoi se base l’argumentation de Dieu ? (La science. Dieu dit regardez les cieux, regardez la terre, regardez-vous. Avez-vous créé tout cela ? Comprenez-vous tout cela ? Contrôlez-vous tout cela ?)

8.       Quel contraste intéressant ! Quand Dieu est appelé à justifier sa sagesse supérieure il mentionne la science de la création. Les scientifiques d’aujourd’hui "réfutent" la théorie de l’Intelligent Design en pointant sur la création. Évaluons cela dans la suite de notre étude.

II.        Examen de la logique des fous

1.       Considérez votre main. À votre connaissance, les hommes peuvent-ils recréer parfaitement le fonctionnement de la main ? (Non. Ils en sont même loin.)

a.         Quelle est la conclusion logique à tirer de cela ? (Si les hommes ne peuvent pas recréer le fonctionnement de la main, l’idée que les mains se soient créées par hasard est irrationnelle.)

2.       Considérez le fonctionnement de votre cerveau et de votre œil. Les hommes peuvent facilement distinguer un visage d’un autre. Les ordinateurs le peuvent-ils ? (Non. Il y a beaucoup de travail dans ce domaine pour essayer de créer des appareils/ordinateurs qui "reconnaîtront" des terroristes connus dans des aéroports. La technologie de l’informatique a une encore un long chemin devant elle.)

3.       Lisez à nouveau Job 38:33. Stephen Hawking écrit au sujet de notre observation selon laquelle l’univers s’étend lentement. C’est un fait important pour la théorie du "big-bang" sur l’origine de l’univers. Nous pouvons voir que l’univers s’étend lentement dans toutes les directions. Par conséquent, quelques scientifiques concluent que l’univers a commencé par une explosion.

a.         Pensez un instant à cela et à la théorie de la gravitation. Logiquement, de quoi devrions-nous nous préoccuper ? (Si l’univers s’étend, cela affaiblit la force de gravitation. Ainsi, si l’expansion est trop rapide, l’univers devrait se séparer à un certain point. Si elle est trop lente, la force de gravitation tirera l’univers vers son centre et il implosera.)

i.         De quoi dépend notre survie ? (Du fait que l’expansion a lieu précisément à la bonne vitesse.)

(1)    S’agit-il logiquement d’une affaire de probabilité ? D’une affaire d’expérience ? Ou alors, s’agit-il de l’une des "lois du ciel" dont il est question dans Job 38:33 ?

III.     La preuve dans notre vie

1.       Lisez Psaumes 119:105. Quelle déclaration est faite en faveur de la Bible ? (Nous devrions diriger notre vie en suivant ses préceptes. Elle indique la voie à suivre dans la vie.)

a.         Compte tenu de ce texte, si vous pouviez démontrer que le fait de suivre les conseils de Dieu améliore de façon mesurable la qualité de la vie, serait-ce là une preuve scientifique de la crédibilité de la Parole de Dieu ? (Oui.)

2.       Y a-t-il une différence entre le taux de divorce des chrétiens et celui du reste du monde ? (J’ai lu qu’il n’y en a pas, mais ces études ne distinguent pas les chrétiens pratiquant de ceux qui se disent chrétiens. Dans son livre Why Religion Matters Even More: The Impact of Religious Practice on Social Stability, P. Fagan affirme que les couples dont les deux époux assistent fréquemment à des services religieux ont 2,4 fois moins de chances de divorcer que ceux dont les époux n’assistent pas à des services religieux (page 3). Ceux qui décident d’arrêter de fréquenter une église ont 2,5 fois plus de chance de finir par une séparation que ceux qui continuent à fréquenter les services religieux (pages 3-4).)

a.         Selon vous, quel est l’élément principal contribuant à la stabilité matrimoniale ? (La pratique religieuse.)

3.      Le fait de vivre ensemble avant le mariage, en guise de "test", augmente-t-il les chances d’un mariage durable ? (Non. Les couples qui ont vécu ensemble avant le mariage ont 59 % plus de chances de se séparer que ceux qui ne l’ont pas fait (Livre de P. Fagan, page 4).)

4.      La fréquentation de l’église affecte-t-elle les relations entre mère et fille ? (Les mères qui considèrent la religion comme importante s’entendent mieux avec leur fille. Les mères et leur fille qui fréquentent l’église avec la même régularité ont une relation significativement meilleure. Même la fréquentation de l’église de la part de la grand-mère a un impact sur ses descendants. "Plus la mère d’une mère est religieuse, meilleure est la relation entre la mère et son enfant" (Livre de Fagan, page 5).)

5.      Quelle est l’influence de la fréquentation de l’église de la part d’un père sur sa relation avec ses enfants ? (Plus grande est la pratique religieuse, meilleure est la relation entre un père et son enfant (Livre de Fagan, pages 5-6).)

6.      Trente-sept pour cent des naissances aux États-Unis ont lieu hors mariage ! (Livre de Fagan, page 7). Est-ce là une preuve de l’échec de la religion ? (Non. Une pratique religieuse régulière est un des facteurs les plus puissants pour la prévention des naissances hors mariage. Une jeune femme qui ne se considère pas "très religieuse" a 2 à 3 fois plus de chances d’avoir une naissance hors mariage que celles qui se considèrent "très religieuses" (Livre de Fagan, page 7).)

7.      Lisez Proverbes 17:22. Est-ce qu’une relation avec Dieu contribue à l’épanouissement ?

8.      Des membres d’église souffrant de dépression ou d’une autre maladie mentale se sont plaints auprès de moi que les gens ne pensent pas qu’ils sont de "bons chrétiens" si leur maladie persiste. D’autres suggèrent que les prières pour leur situation diminuent dès qu’ils ont vraiment besoin d’une intervention médicale. La Parole de Dieu est-elle un facteur positif ou négatif lorsqu’il s’agit d’une question de santé mentale ? (Positif : 81 % de 99 études ont trouvé qu’il y a "quelque association positive [...] entre une implication religieuse et une augmentation du bonheur, de la satisfaction de vie, du moral, d’un affect positif, ou de toute autre mesure de bien-être" (Livre de Fagan, page 9). "Les adolescents qui assistent régulièrement à des services religieux et qui ont un niveau élevé de soutien spirituel de la part des autres personnes de leur communauté ont les taux de dépression les plus bas" (Livre de Fagan, page 10).

9.      Cher ami, regardez autour de vous. Dans presque tous les aspects de notre vie nous voyons la preuve que Dieu existe et que sa Parole est vraie. Voulez-vous choisir de le suivre, tel que la sa Parole nous le rapporte ?

IV.      La semaine prochaine : La Parole dans notre vie.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don