Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - La Parole seule (2 Timothée 3, Jean 1, 2 Pierre 3)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : À quel point la Bible est-elle précise? Pouvons-nous, comme certains groupes d’érudits de la Bible l’ont soi-disant fait, parcourir les Évangiles et décider ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas? Quand nous lisons les merveilleuses histoires de l’Ancien Testament, pouvons-nous les considérer comme des métaphores et des illustrations destinées à des personnes primitives? Ces histoires ne sont-elles pas également destinées à des personnes intelligentes comme nous? Quelle est la conséquence logique de notre décision, à savoir que nous avons l’autorité pour accepter ou rejeter des sections de la Bible à notre convenance ? Ouvrons la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre à ce sujet !
 
I.          L’autorité de la Bible

1.       Lisez 2 Timothée 3:14-17. Dans sa lettre à Timothée, sous quelle autorité Paul place-t-il la Bible ? (Il dit que la Bible est "inspirée de Dieu".)

a.         Quel est le bénéfice de l’étude de la Bible ? (Cela nous rend sages et nous enseigne sur la droiture.)

b.         Considérons cette idée "inspirée de Dieu". Que connaissons-nous sur le souffle de Dieu ? (Lisez 2 Pierre 3:5-7. Le souffle de Dieu, manifesté par des paroles, a la puissance d’une part de créer et d’autre part de détruire notre monde.)

c.         Lisez Genèse 2:7. Si le souffle de Dieu a créé les hommes et l’univers et a la puissance de détruire les hommes et l’univers, à quel point devrions-nous prendre au sérieux la puissance de Dieu ?

2.       Lisez Jean 1:1. Qui est cette "Parole" de Dieu ? (Jean 1:14 explique qu’il s’agit de Jésus, qui est devenu un homme et a vécu avec nous.)

a.         Que suggère le fait que Jésus soit appelé la "Parole" au sujet de sa puissance et de son autorité ?

i.         Que cela suggère-t-il au sujet de la précision de ce que Jésus a dit lorsqu’il était ici sur la terre ?

3.       Lisez Marc 10:6. Quel est le point de vue de Jésus sur la Création littérale, par opposition à la théorie évolutionniste ? (Jésus dit que Dieu a créé l’homme et la femme, et il les a fait "au commencement de la création". Cela s’oppose à l’évolution qui situe l’arrivée de l’homme à la fin du processus.)

4.       Lisez Matthieu 24:37-41. Quel est le point de vue de Jésus sur le déluge littéral ? (Non seulement Jésus parle d’un déluge littéral, mais il l’utilise pour illustrer un second avènement littéral et un jugement littéral !)

5.       Lisez Matthieu 12:39-40. Quel est le point de vue de Jésus sur cette histoire "évidemment impossible" d’un poisson qui avale Jonas ? (Jésus indique qu’elle est littéralement véridique parce qu’il dit que dans l’avenir il sera trois jours dans le caveau.)

6.       Si Jésus, la Parole de Dieu, croyait et enseignait une Création littérale, un déluge littéral et une histoire littérale de Jonas et du poisson, où cela situe-t-il ces "érudits" qui pensent que rien de tout cela n’était littéral ? (Cela les laisse sans la puissance de Dieu. Cela les laisse avec leur propre puissance.)

7.       Qu’en est-il de vous ? Si vous croyez en Jésus, prenez-vous les récits bibliques littéralement ?

a.         Si la Bible est "inspirée de Dieu" et si la Parole de Dieu peut créer et détruire ce monde et tout ce qui s’y trouve, de quelle autorité et de quelle puissance pouvez-vous dire que certaines parties de la Parole de Dieu ne sont pas vraies ou sont inexactes ?

II.        Ce qui constitue la Bible et son autorité

1.       Lisez 2 Pierre 3:14-16. D’après Pierre, comment Paul écrivait-il ses lettres ? (Avec la sagesse de Dieu.)

a.         Comment Pierre considère-t-il les lettres de Paul ? (Comme la Parole de Dieu !)

i.         Les lettres de Paul sont-elles au même niveau que l’Ancien Testament ? (Oui. Il y a deux éléments. Premièrement, Pierre mentionne des "autres Écritures", classant ainsi les écrits de Paul au même niveau que d’autres sections de la Bible. Deuxièmement, le commentaire A Commentary, Critical and Explanatory on the Old and New Testaments indique que dans les 50 endroits où ce terme apparaît, cela se réfère toujours à des passages de l’Ancien ou du Nouveau Testament.)

b.         Quel est le danger d’une mauvaise compréhension des écrits de Paul ? (Une bonne compréhension des Écritures est importante pour avoir la vie éternelle.)

2.       Qui décide quelles lettre inspirées (comme celles de Paul) ou quelles autres déclarations de prophètes font partie de la Bible ? La Bible devrait-elle être considérée au même niveau ou supérieure aux visions, déclarations ou songes de ces prophètes dont les écrits ne sont pas dans la Bible ? (Ces questions ne sont posées que pour vous faire réfléchir. La réponse historique/théologique à cette question se situe au-delà du cadre de cette courte étude. Cependant, nous nous tournerons prochainement vers ce genre de discussion.)

III.     Les prophètes et la Bible

1.       Lisez Joël 3:1-2. Quelle est la source de la prédiction, des rêves et des visions de ces personnes ? (L’Esprit saint.)

a.         Comment ces choses s’accordent-elles aux écrits de Paul ? Y a-t-il une différence entre ce qui est accepté comme "texte sacré" et l’inspiration de l’Esprit saint aujourd’hui (ou il y a cent ou cinq cents ans) ?

2.       Lisez 1 Thessaloniciens 5:19-21. Examinez-vous la Bible ? (Si nous acceptons la Bible comme la Parole de Dieu, d’après notre discussion précédente, nous n’avons pas l’autorité pour "l’examiner".)

a.         D’après ce texte, comment devrions-nous aborder les prophéties ? Que signifie "examiner" une prophétie ? (Le premier élément est que nous devrions approcher ce qui peut sérieusement être une prophétie. Nous devrions alors "l’examiner", de façon générale. Après ce test, nous conservons ce qui est bon.)

3.       Lisez 1 Jean 4:1-3. Quel examen de la prophétie trouvons-nous ici ? (Si "l’esprit" reconnaît Jésus.)

4.       Lisez Deutéronome 13:1-3. Quel est l’examen mentionné dans ce texte de l’Ancien Testament ? Est-il question de la précision du prophète ? (Non. Il est question de là où vous mène le prophète : vers Dieu ou loin de Dieu. Cela semble être le même examen que nous avons lu dans 1 Jean 4:1-3.)

5.       Lisez Deutéronome 18:20-22. Quel examen de la prophétie est-il mentionné ici ? (Si la prophétie se réalise.)

a.         Cela contredit-il Deutéronome 13:1-3 ? (Cela ajoute une deuxième partie à l’examen. Un vrai prophète nous mènera toujours vers Dieu et aura toujours raison en donnant un message qui concerne l’avenir.)

6.       Êtes-vous à l’aise avec l’idée d’accepter la Bible comme sans erreurs, tout en examinant les prophètes ?

a.         Si vous acceptez complètement un "prophète hors de la Bible", les paroles de ce prophète sont-elles au même niveau que les Écritures ? (C’est un sujet que nous étudierons plus profondément au cours de cette série d’études.)

IV.      Un conflit entre l’Ancien et le Nouveau Testament ?

1.       Lisez Exode 21:23-25, Lévitique 24:19-20 et Deutéronome 19:16-21. Quelle est votre conclusion quant à la norme biblique qui doit être appliquée à ceux qui vous font du tort ?

2.       Lisez Matthieu 5:38. C’est Jésus qui parle. Où les gens ont-ils entendu parler de "œil pour œil et dent pour dent" ? (Dans la Bible !)

3.       Continuons la lecture dans Matthieu 5:39-42. Comment expliquez-vous cet apparent conflit entre Jésus et l’Ancien Testament ? Comment les deux peuvent-ils être vrais ?

a.         Si Jésus contredit l’Ancien Testament, cela ne ruine-t-il pas tout ce que nous avons appris jusqu’ici - que la Bible est inspirée par Dieu et sans erreur ?

b.         Lisez Lévitique 19:18. Comment concilier cela avec Lévitique 24:19-20 ? (C’est là que nous sommes appelés à étudier la Bible. Si vous étudiez le contexte d’Exode 21:23-25, de Lévitique 24:19-20 et de Deutéronome 19:16-21, vous verrez qu’il s’agit là d’instructions pour des juges et des chefs de communauté pour établir des jugements sur des cas qui se présentaient à eux. L’enseignement de la Bible est que lorsqu’il s’agit de délits personnels, nous ne devons pas chercher de vengeance. Mais lorsque c’est l’état (ou la communauté) qui statue au sujet d’affaires criminelles, alors la norme de Dieu est "la même peine que celle infligée".)

4.       Cher ami, la Bible a de la puissance pour votre vie ! Voulez-vous vous engager à étudier votre Bible ? Au fur et à mesure que nous avancerons dans cette série d’études, nous approfondirons les questions que nous avons commencé à explorer.

V.        La semaine prochaine : L’accomplissement de la prophétie biblique.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don