Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 - Les soixante-dix semaines (Daniel 9:24-27, Esdras 4 et 7)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière, après avoir étudié la prière de Daniel pour que le peuple de Juda retourne chez lui et que le sanctuaire soit reconstruit, nous avons appris que Gabriel est venu immédiatement pour donner une réponse à Daniel. Une réponse venant directement du trône de Dieu ! Nous ne pouvons rien faire de plus - nous avons "jeté un coup d’œil" quelques versets plus loin pour voir ce que Gabriel avait à dire à Daniel. Cette semaine nous reprenons ces mêmes versets et essayons de comprendre ce qu’ils signifient. Ouvrons ensemble la Bible et découvrons !
 
I.          L’interprétation de la vision

1.       Lisez Daniel 9:24. La traduction Chouraqui écrit "Septante septaines", qui est un terme hétéroclite. Que pensez-vous que soit une "septaine" ? (Une "septaine" se réfère logiquement à une semaine. Une semaine a sept jours. Ainsi, Gabriel parle de 70 semaines.)

a.         Quelle est la durée de 70 semaines ? (70 semaines représentent environ une année et quatre mois.)

2.       Lisez Daniel 9:25. Qui pensez-vous que soit celui qui "reçu l’onction" ? (Voir Actes 10:37-38. Cela se réfère au Messie : Jésus.)

a.         En considérant que la période temporelle globale débute à la période du décret de la reconstruction de Jérusalem et se termine au temps de Jésus, pouvons-nous parler d’un peu plus d’une année (une année et quatre mois) ? (Non. De même que dans Daniel 8, ces 70 semaines sont clairement symboliques (1 jour = 1 an). Ainsi, 70 x 7 jours (490 jours) signifient très probablement 490 ans. Cela renforce notre conclusion précédente, selon laquelle les 2’300 jours de Daniel 8:14 symbolisent 2’300 ans.)

3.       Considérez à nouveau Daniel 9:24-25. Que se passe-t-il durant ces 490 ans ? (Du temps est donné au peuple juif et à Jérusalem "pour faire cesser la transgression et mettre fin aux péchés, pour faire l’expiation de la faute et amener la justice pour toujours".)

a.         Comment le peuple juif peut-il mettre fin aux péchés et introduire la justice éternelle ? (Il ne le peut pas. Cela donne une nouvelle évidence que celui qui a "reçu l’onction" est Jésus. Jésus a garanti la fin des péchés et la vie éternelle pour les justes.)

b.         Daniel 9:24 emploie le mot hébreu "chathak" qui signifie "coupé", "retranché" ou encore "sectionné". La traduction NBS traduit ceci par "fixé" et la Bible de Jérusalem (FBJ) le traduit par "assigné". Cela vous semble-t-il raisonnable ? (Considérez cette application plus moderne : Le chef a "coupé" toute discussion lorsqu’il a décidé (fixé ou assigné) quoi faire. Regardez ceci plus profondément parce qu’il y a un autre angle de vision. Dès lors que Gabriel explique à Daniel ce que signifie la prophétie de 2’300 jours de Daniel 8 (Daniel 8:14), nous pouvons raisonnablement comprendre la prophétie des "70 semaines" comme étant une partie ("retranchée") de la prophétie des 2’300 jours.)

4.       Lisez Daniel 9:26. Que signifie le fait que celui ayant reçu l’onction sera "retranché" ? (Cela ressemble à la mort. Comparez Genèse 9:11 et la prophétie messianique dans Ésaïe 53:8.)

5.       Étudions de plus près les nombres que nous trouvons dans Daniel 9:24-27. Combien de périodes temporelles y trouvez-vous ? (Trois. La durée totale, 490 ans (70 x 7), se trouve dans le verset 24. La première partie est de 49 ans ("sept semaines") et se trouve dans le verset 25. La deuxième partie est de 434 ans ("soixante-deux semaines") et se trouve dans les versets 25 et 26. La dernière partie est de 7 ans ("une semaine") et se trouve dans le verset 27. La somme de ces trois parties s’élève à 490 ans ou 70 "semaines".)

a.         Que se passe-t-il durant les 49 ans ? (Il apparaît que cela se réfère à la reconstruction de Jérusalem.)

b.         Qu’arrive-t-il à la fin des 483 ans (49 + 434) ? (Celui ayant reçu l’onction arrive (Daniel 9:25). Alors qu’il y eut trois décrets pour reconstruire Jérusalem, il n’y a que peu de différences entre les dates de départ rapportées par divers commentaires. Le commentaire biblique The SDA Bible Commentary soutient la date de 458/457 av. J.-C. comme étant la date du décret de reconstruction de Jérusalem (Le décret d’Artaxerxès ; voir Esdras 7:1-26). Débutant en l’an 457 av. J.-C., les 483 ans nous amènent à l’an 27 de notre ère, soit l’année du baptême de Jésus et du début de son ministère public.)

c.         Que se passe-t-il pendant les 7 ans ? (Daniel 9:26 nous dit qu’après les 483 ans, celui ayant reçu l’onction sera "retranché" et Daniel 9:27 nous dit que celui ayant reçu l’onction fera cesser le sacrifice et l’offrande à la moitié de la "semaine". En continuant notre ligne temporelle allant de l’an 457 av. J.-C. jusqu’à l’an 27 ans de notre ère, 3-4 ans supplémentaires (la moitié de la semaine) nous amènent à l’an 31 ans de notre ère, soit l’année de la crucifixion de Jésus. La description de Gabriel a du sens parce que la crucifixion de Jésus a mis un terme au besoin des sacrifices d’animaux dans le sanctuaire reconstruit à Jérusalem.)

i.         La traduction La Bible de Jérusalem (FBJ) débute le verset 27 par : "Et il consolidera une alliance avec un grand nombre. Le temps d’une semaine". Comment comprenez-vous le terme "consolider" ? (Dans Matthieu 21:43-45 Jésus prédit que le règne de Dieu sera enlevé des fonctionnaires juifs qui l’ont rejeté et donné à d’autres, dont des non-Juifs selon le livre des Actes. Le commentaire biblique The SDA Bible Commentary relève que l’an 34 ans de notre ère (7 ans après l’an 27) est marqué par la lapidation d’Étienne, ainsi que par le commencement du partage de l’évangile avec des non-Juifs. Voir Actes 7 et 8.)

ii.        Comment comprenez-vous la référence à la destruction de la ville et du sanctuaire (Daniel 9:26) ? (Rome détruisit Jérusalem, puis reconstruisit le sanctuaire en l’an 70 ans de notre ère. Cela correspond à la description du "chef qui vient". Psaumes 79:1 prédit que le temple sera "rendu impur" par ceux qui font de Jérusalem un monceau de pierres ; cela correspond au "dévastateur" dans Daniel 9:27.)

6.       Comment vous sentiriez-vous si vous étiez à la place de Daniel, écoutant ce message de Gabriel ? (À peine j’entends des bonnes nouvelles que des nouvelles épouvantables s’ensuivent. Le sanctuaire sera reconstruit, puis à nouveau détruit ! Pire que tout : le Messie sera "retranché et il n’y aura personne pour lui" !)

II.        L’établissement de la vérité

1.       Lisez Esdras 7:1 et Esdras 7:6-7. Qu’apprenons-nous au sujet d’Esdras ? (Il étudie et enseigne la Bible.)

a.         Quel type de relation a-t-il avec le roi Artaxerxès ? (Il avait la faveur du roi - le roi lui accordait tout ce qu’il demandait.)

b.         Quel type de relation a-t-il avec Dieu ? (Il avait également la faveur de Dieu - la main de Dieu était sur lui.)

2.       Lisez Esdras 7:8. Selon vous, qu’avait demandé Esdras au roi Artaxerxès ? (De pouvoir retourner à Jérusalem et reconstruire.)

3.       Lisez Esdras 7:11-19. Selon vous, à quoi est-il fait référence dans la phrase "[tous] les objets qui te sont remis pour le service de la maison de ton Dieu" (Esdras 7:19) ? (Je pense qu’il s’agit des objets pour l’adoration, qui avaient été pris par les Babyloniens lorsqu’ils ont détruit le temple. Les accessoires du temples sont ramenés à leur lieu d’origine.)

4.       Lisez Esdras 7:20-23. Ces versets indiquent-ils réellement qu’ils reconstruisent le temple ? (Pas exactement. Le verset 23 les autorise à faire "avec exactitude pour la maison du Dieu du ciel" "tout ce qui est ordonné par le Dieu du ciel". Le commentaire biblique A Commentary, Critical and Explanatory, on the Old and New Testament affirme que "la commission se focalisait exclusivement sur la reconstruction du temple et non des murs" de la ville.)

5.       Lisez Esdras 4:6-8 et Esdras 4:11-12. Quel est le sujet de la plainte ? (Les Juifs reconstruisent les murs de Jérusalem.)

6.       Lisez Esdras 4:13-16. Quelle est l’argumentation de Rehoum ? (Il soutient que si les Juifs reconstruisent les murs de la ville de Jérusalem, ils se rebelleront, défendront le lieu et ne payerons plus l’impôt.)

7.       De quelle façon cela tend-il à montrer qu’Artaxerxès a publié un décret pour reconstruire le temple, plutôt que les murs de Jérusalem ? (Cela montre que les Juifs ont eu l’autorisation de venir et reconstruire. De plus, cela renforce l’idée que leur autorisation était de reconstruire le temple, le sanctuaire de Dieu, et non pas les murs de la ville. C’est visiblement la raison pour laquelle Rehoum se plaint auprès des autorités au sujet de ce qui se déroule pendant la reconstruction.)

a.         Que cela nous montre-t-il quant à l’exactitude de la vision de Daniel ? (Ceci prouve que la première phase de ce que Daniel a vu dans la vision est accomplie.)

8.       Lisez Esdras 4:17-21. Rehoum gagne-t-il ?

a.         Quel est le résultat exact ? (Lisez Esdras 4:24. La reconstruction est interrompue. D’ailleurs, selon les commentaires de Wiersbe sur l’Ancien Testament, le Darius dont il est question dans Esdras 4:24 n’est PAS Darius le Mède de Daniel 5, 6 et 9.)

b.         Notez ce qui a réellement été stoppé. Rehoum disait-il la vérité ? (Esdras 4:24 affirme qu’ils ont arrêté le travail sur le temple. Ainsi, il s’avère que Rehoum pourrait avoir affirmé qu’ils reconstruisaient illégalement les murs de la ville dans le but d’interrompre la reconstruction du temple.)

i.         Avez-vous déjà été confronté à des mensonges à votre sujet de la part d’autrui alors que vous travailliez au service de Dieu ?

9.       Comment vous sentez-vous, plusieurs milliers d’années plus tard, en lisant l’interprétation de la vision par Gabriel ? (Elle me donne les preuves supplémentaires que : a) Dieu est maître de l’histoire ; b) Jésus était le Messie annoncé ; et, dès lors que Jésus est venu la première fois exactement comme il cela avait été prédit, c) Dieu gardera sa parole pour la seconde venue de Jésus !)

10.   Les dates que j’ai avancées sont sujettes à discussion. Pensez-vous que cela fasse une quelconque différence ? (Supposez que les dates précises du décret de reconstruction de Jérusalem, du ministère public de Jésus et de sa crucifixion soient sujettes à discussion. Déplacer ces dates de quelques années ne change pas l’incroyable exactitude de la vision de Daniel. Au lieu de se laisser prendre dans un débat sur les dates précises, nous pouvons avoir confiance dans le tableau général de la synchronisation et l’ étonnante exactitude de cette prophétie des 70 semaines.)

11.   Cher ami, Dieu connaît l’avenir et votre avenir. Voulez-vous le servir avec confiance ?
 
III.     La semaine prochaine : 1844 simplifié.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don