Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 - Daniel 9 (Daniel 9)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Daniel est maintenant un vieil homme. Il a été un captif et un étranger durant la majeure partie de sa vie. Son espoir le plus cher était de voir son pays et le sanctuaire reconstruits, afin que les Juifs pussent rentrer chez eux et à nouveau adorer Dieu de façon appropriée. Avec ce contexte à l’esprit débutons sans plus attendre notre étude de Daniel 9 !
 
I.          La prière
 
1.       Lisez Daniel 9:1-3. À quelle époque prie Daniel ? (La première année du roi Darius. Le commentaire biblique The Bible Knowledge Commentary situe cet événement en l’an 539 av. J.-C., soit 66 ans après l’exil de Daniel.)
 
a.         Vous souvenez-vous de Darius ? (Lisez Daniel 5:30-31. Darius, le Mède, succéda à Belshatsar comme dirigeant après la victoire des Mèdes et des Perses sur les Babyloniens. Cela nous indique que la prière de Daniel suit chronologiquement sa vision du chapitre 8. Comparez Daniel 8:1.)
 
b.         Quel est le sujet de la prière de Daniel ? (Daniel priait au sujet de la prophétie de Jérémie (Jérémie 29:10), selon laquelle la destruction de Jérusalem et la captivité des Juifs ne dureraient que 70 ans. Dès lors que Daniel était en exil depuis 66 ans, nous pouvons comprendre pourquoi il priait à ce sujet.)
 
2.       Lisez Daniel 9:4-6. Qu’est-ce qui a amené le peuple dans cette situation de trouble ?
 
a.         Que dit Daniel au sujet du peuple et des prophéties ? (Daniel nous dit que le peuple a une attitude de rébellion. Il agit en désobéissant à Dieu. De plus, il n'écoute pas Dieu - ceci se voit par le fait qu’il ignore ses prophètes.)
 
b.         Pourquoi l’attitude du peuple est-elle si importante ? (Daniel dit que Dieu garde son engagement d'amour avec ceux qui l'aiment et lui obéissent. Daniel peut être préoccupé par le fait que Dieu ne ramènera peut-être pas son peuple dans son pays après 70 ans s’il est trop éloigné de la volonté de Dieu.)
 
3.       Lisez Daniel 9:11-13. Que Moïse a-t-il écrit, et qui s’est accompli, contre Jérusalem ? (Dans Deutéronome 28 Moïse a écrit que si le peuple de Dieu était fidèle il serait béni. S’il n'était pas fidèle, en revanche, les choses n'iraient pas bien pour lui. Daniel a écrit que le peuple de Dieu a obtenu ce qu'il a mérité.)
 
a.         Le principe de Deutéronome 28 est-il toujours valable aujourd'hui ?
 
4.       Lisez Daniel 9:14. Quelle est la mauvaise nouvelle ? (Qu'après tout ceci, le peuple de Dieu n'a toujours pas retenu la leçon.)
 
5.       Lisez Daniel 9:15-16. À quel fait historique se réfère Daniel ? (L'exode d'Égypte.)
 
a.         Pourquoi se réfère-t-il à l'exode ? (Cela montre que, dans le passé, Dieu a été disposé à sauver son peuple de l'esclavage. Même ceux qui n’étaient pas revenus à lui. Dieu a fait preuve de pitié et d'amour envers ceux qui lui étaient rebelles. Ainsi, Daniel propose que Dieu le fasse à nouveau pour son peuple captif en Médo-Perse.
 
6.       Lisez Daniel 9:17-19. Sur quelle base Daniel demande-t-il à Dieu de considérer et de faire quelque chose, en rapport avec sa promesse au sujet de Jérusalem ? (Daniel 9:18 : la compassion de Dieu. Daniel 9:19 : le nom de Dieu.)
 
7.       Dans Daniel 9:19 Daniel demande à Dieu de pardonner à son peuple. Daniel peut-il confesser les péchés des autres ? (Lisez 1 Jean 5:16-17 et Job 1:4-5.)
 
II.        La réponse
 
1.       Lisez Daniel 9:20-21. Qui se montre à Daniel ? (Gabriel - l’ange qui était venu le voir auparavant. Nous avons appris précédemment que Gabriel se tient en présence de Dieu.)
 
a.         Que pensez-vous du délai de réponse de Dieu ? (Gabriel quitta le ciel lorsque Daniel commença sa prière et il arriva tandis que Daniel priait toujours !)
 
b.         À quel moment de la journée Gabriel s’est-il montré à Daniel ? ("À l’heure de l’offrande du soir.")
 
i.         De quelle "offrande du soir" parle Daniel ? (Daniel était si concentré sur le service du sanctuaire qu’il rapporte l’heure en se référant au moment où le sacrifice du soir aurait dû avoir lieu. Bien entendu, aucun sacrifice n’avait lieu parce que le sanctuaire avait été détruit longtemps auparavant. En effet, c'était la raison principale pour laquelle Daniel priait. Il attendait avec beaucoup d’intérêt que Dieu accomplît sa promesse de reconstruction du sanctuaire à Jérusalem.)
 
2.       Lisez Daniel 9:22-23. Communiquer l’intelligence à quel sujet ? Quel est le point sur lequel Daniel a besoin de plus de compréhension ? (Clairement sur le sujet du sanctuaire dans la vision de Daniel 8. Daniel pense et prie au sujet du sanctuaire. La dernière fois que Gabriel lui avait parlé (Daniel 8:14 et Daniel 8:26), c’était au sujet du service du sanctuaire. Mais Daniel n’avait alors pas compris (Daniel 8:27). Ainsi, Gabriel reprend où il en était resté et continue sa discussion commencée précédemment. Il est intéressant de relever que les mots "vision" utilisés dans Daniel 8:26, 8:27 et 9:23 ont la même racine hébraïque : "mareh". Ainsi, ce que Gabriel est venu expliquer au sujet de la "vision" dans Daniel 9:23 concerne la même vision que dans Daniel 8:26 et 27.)
 
3.       Lisez Daniel 8:13-14 et Daniel 8:26-27. Quel est l’intérêt continu de Daniel ? (Daniel veut rentrer dans son pays. Daniel veut que le sanctuaire juif soit reconstruit et que le peuple de Dieu puisse adorer Dieu correctement. Daniel a le plus grand intérêt pour cela, mais jusqu'ici il ne peut pas comprendre cette prophétie qui traite de ce sujet.)
 
4.       Revenons à Daniel 9. Abordons un petit élément de notre étude de la semaine prochaine. Lisez Daniel 9:24. La traduction Chouraqui écrit "Septante septaines", qui est un terme hétéroclite. Que pensez-vous que soit une "septaine" ? (Une "septaine" se réfère logiquement à une semaine. Une semaine a sept jours. Ainsi, Gabriel parle de 70 semaines.)
 
a.         Quelle est la durée de 70 semaines ? (70 semaines représentent environ une année et quatre mois.)
 
5.       Lisez Daniel 9:25. Qui pensez-vous que soit celui qui "reçu l’onction" ? (Voir Actes 10:37-38. Cela se réfère au Messie : Jésus.)
 
6.       Si vous étiez Daniel, que penseriez-vous en ce moment ?
 
a.         Le sanctuaire à Jérusalem sera-t-il reconstruit ? (Oui ! L'espoir le plus cher de Daniel est sur le point de s’accomplir.)
 
i.         Sera-t-il facile à reconstruire ?
 
7.       Lisez Daniel 9:26. Quelle est la mauvaise nouvelle ? (Le sanctuaire sera à nouveau détruit ! L’homme ayant reçu l’onction sera retranché. Cela semble être une terrible tragédie.)
 
8.       Cher ami, la semaine prochaine nous étudierons en détail cette prophétie de 70 semaines qui préoccupe tant Daniel. Notre Dieu s’intéresse à nous et il veut que nous sachions qu'il dirige les rois, les royaumes et notre avenir. Notre avenir dépend en partie de nos actes. Jésus revient bientôt ! Êtes-vous prêt ? Vous êtes-vous repenti de vos péchés et vous appuyez-vous sur la miséricorde de Dieu pour votre salut ?
 
III.     La semaine prochaine : Les soixante-dix semaines.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don