Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 07 - Les dons du Saint-Esprit (1 Corinthiens 12)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière nous avons discuté le sujet du baptême de l’Esprit saint et, d’une façon générale, nous avons discuté des dons de l’Esprit saint. Cette semaine, je vous ai promis que nous entrerions dans l’étude des dons spécifiques. Lesquels sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Le(s)quel(s) pensez-vous posséder ? Pourquoi certains d’entre eux sont-ils cachés ? Approfondissons ce sujet par l’étude de la Bible !
 
I.          Une vue d’ensemble des dons
 
1.       La semaine dernière nous avons appris de 1 Corinthiens 12:7 que les dons de l’Esprit saint sont donnés pour "l’utilité commune", et non pour la gloire d’un individu spécifique ou d’un groupe d’individus. Continuons avec la lecture de 1 Corinthiens 12:8-10. Quels dons trouvez-vous ici ? Écrivez-les. (La sagesse, la connaissance, la foi, la guérison, les miracles, la prophétie, le discernement des esprits, les langues et l’interprétation des langues.)
 
a.         Pouvez-vous grouper ces dons ? Appartiennent-ils naturellement à des catégories générales ? (La sagesse, la connaissance, le discernement des esprits et la prophétie sont des dons de l’intellect. La foi, la guérison et les miracles sont des dons de démonstration. Les langues et l’interprétation des langues sont des dons de communication.)

b.         L’importance de certains de ces dons varie-t-elle avec le temps et les circonstances ?
 
i.         Leur importance varie-t-elle avec l’avancement de la technologie ? Par exemple, dans notre groupe d’étude de la Bible de la semaine passée, quelqu’un a suggéré qu’un chirurgien talentueux reflète la puissance de l’Esprit saint. D’autres n’étaient pas d’accord. Est-ce que des médecins talentueux vivant dans une certaine région réduisent le besoin du don de guérison ? (C’est certain : sans la présence de médecins talentueux, la seule façon de guérir des cas difficiles passe par une guérison spéciale de la part de l’Esprit saint.)
 
(1)    Quel rôle jouent les médecins dans la guérison ? (Je lis en ce moment un livre sur l’histoire de la grippe. Il relève le fait que la grande percée scientifique que constituent les vaccins n’est qu’une façon de déclencher des systèmes de défense naturels du corps. Dieu a donné à notre corps des pouvoirs extraordinaires de guérison.)
 
ii.        Si nous ne voyons pas certains de ces dons spirituels actuellement, comment l’expliquer ? Se cachent-ils parce que nous en sommes indignes ? (Lisez 1 Corinthiens 12:11.)
 
2.       Abordons maintenant les dons spécifiques.
 
II.        Les dons de l’intellect
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 12:8. Selon vous, qu’est-ce que le don d’une "parole de sagesse" ? (Le texte grec originel peut être compris comme "des paroles sages".)
 
a.         De la sagesse de qui est-il question ? S’agit-il juste du vieil homme (ou femme) sage de la communauté qu’est l’église ? (C’est la sagesse de Dieu à l’œuvre par l’intermédiaire d’un individu.)

b.         S’agit-il d’un don spécial du moment, ou au contraire du résultat du travail de l’Esprit saint dans l’esprit d’une personne pendant des décennies ? (Cela pourrait être un moment inspiré de sagesse, mais j’ai tendance à croire que ceux qui ont des "paroles sages" sont ceux qui ont été dirigés et enseignés par l’Esprit pendant une longue période de temps.)

c.         S’agit-il d’un don pour pasteurs ? (Être sage serait utile pour les sermons. Mais cela semble être un don pour aider à diriger l’église. Il ne s’agit pas uniquement d’instruction spirituelle, mais plus de prise de décision concrète.)
 
2.       Lisez à nouveau à 1 Corinthiens 12:8. Selon vous, qu’est-ce qu’une "parole de connaissance" ? (Le texte grec originel peut être traduit par une "parole de compréhension". C’est l’illumination sur un sujet définit.)
 
a.         En quoi cela diffère-t-il d’une "parole de sagesse" ?

b.         Connaissez-vous quelqu’un qui connaît beaucoup de choses, mais qui n’est pas très sage ? (Dans ce contexte, je pense que la différence entre la sagesse et la connaissance n’est pas aussi grande qu’elle ne l’est dans notre esprit quand nous les utilisons en des termes séculaires. Ici, la connaissance vient de l’Esprit saint. La différence est que la parole de connaissance nous aide à comprendre les paroles/l’esprit de Dieu. La parole de sagesse nous aide à comprendre ce que nous devrions faire avec notre compréhension de la volonté de Dieu.)
 
i.         Pour illustrer cela, nous savons que Dieu ne veut pas que nous mentions. Mais la façon dont nous appliquons cette connaissance peut varier avec l’application ou non de la sagesse de Dieu, n’est-ce pas ? (Comparez Jean 16:12-13. Jésus a fait un jugement sur la "quantité" de vérité à révéler aux disciples à ce moment-là.)
 
3.       Lisez 1 Corinthiens 12:10. Selon vous, qu’est-ce que le don de "parler en prophète" ? (Lisez 1 Corinthiens 14:1-3. Paul nous dit que le don de prophétie est de valeur particulière. Il semble qu’il allie en grande partie les dons de la sagesse et de la connaissance pour "construire, encourager et réconforter" l’église.)

4.       Relisez 1 Corinthiens 12:10. Selon vous, qu’est-ce que le don de "discernement des esprits" ?
 
a.         De quelle sorte "d’esprits" est-il question ? Quel genre de problème cela soulève-t-il ?
 
i.         Les "esprits" sont-ils seulement "l’Esprit saint" et "ce que Jules pense est juste, et tout nous porte à croire que c’est "l’Esprit" qui l’a inspiré" ?

ii.        Ou alors, peut-il y avoir un côté plus sombre à cela ? Les "esprits" peuvent-ils inclure des démons ? (Cela peut être tout cela. Je crois que les gens m’ayant dit que "l’esprit" les a conduit à faire quelque chose suivaient simplement leur propre préférence ou désir. Voir 1 Jean 4:1. D’un autre côté, 1 Timothée 4:1 parle "d’esprits d’égarement" et "d’enseignements de démons". Le discernement des esprits est une façon de distinguer l’Esprit saint entre tous les prétendants - Satan et son armée.)
 
III.     Les dons de démonstration
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 12:9. Selon vous, qu’est-ce que le don de la "foi" ? (Soyez prudent ici. Il est difficile de croire que Paul écrit au sujet de la "foi salvatrice", parce que nous l’avons tous si nous sommes sauvés. Afin de vous faire une meilleure idée du type de foi dont il est question ici, lisez Matthieu 17:20 et 1 Corinthiens 13:2.)
 
a.         Quelle sorte de foi voyez-vous dans Matthieu 17:20 et 1 Corinthiens 13:2 ? (C’est la foi qui génère les miracles. Elle fait se déplacer les montagnes. Elle chasse les démons.)

b.         À plusieurs reprises au cours des années passées, je me suis retrouvé en compagnie d’autres Anciens d’église pour oindre quelqu’un avec de l’huile pour sa guérison (voir Jacques 5:14). Aucune des personnes ointes n’a bondi, immédiatement guérie, à la fin de l’onction. En effet, certains sont décédés plus tard. Ma femme m’a dit que, tel que sur un paquet de cigarettes, je devrais informer à l’avance tous ceux qui me demandent de participer à leur onction : "Cela n’a jamais marché dans mes onctions précédentes."
 
i.         Y a-t-il un "problème" à ne pas avoir le don de la foi ? (Lisez 1 Corinthiens 12:11. L’Esprit saint détermine qui obtient quel(s) don(s).)

ii.        Examinons Jacques 5:14-16. Est-ce que Jacques parle du don de la foi lorsqu’il dit : "Le souhait de la foi" ? (Je l’espère. Normalement je ferais passer mon expérience comme la conséquence de la faiblesse de ma foi ou de ma culpabilité face au péché, mais cette semaine j’ai lu un article de Philip Yancy sur le verso du dernier numéro de Christianity Today.Yancy interviewait un pilier de la foi âgé de 90 ans dans une communauté évangélique, qui admettait n’avoir jamais vu un miracle de guérison réel, en direct. Mais, il espérait et croyait toujours !)
 
2.       Lisez 1 Corinthiens 12:9. En quoi le don de guérison est-il différent du don de la foi ? (Il semble être soit un "moindre" don, ou alors une manifestation spécifique du don de la foi. Le livre Word Pictures in the New Testament restreint ce don de guérison à Jacques 5:14, suggérant ainsi que Jacques se réfère expressément à des dons spirituels spécifiques et non pas à la foi ordinaire que possède chaque Chrétien.)

3.       Lisez 1 Corinthiens 12:10. Qu’est-ce que le don "d’opérer des miracles" et comment diffère-t-il des dons de la foi et de guérison ? (Lisez dans Actes 13:8-11 ce que Paul a fait à Elymas par la puissance de l’Esprit saint. Pas tous les miracles sont "positifs" dans leur effet.)
 
IV.      Les dons de communication
 
1.       Lisez à nouveau 1 Corinthiens 12:10. Supposez que le don des langues se réfère simplement à une langue étrangère ; pouvez-vous imaginer une situation où vous auriez besoin du don d’interprétation des langues ? (Oui. Je me suis rendu une fois accidentellement dans une église coréenne. Je pensais qu’il s’agissait d’une église anglophone. Il m’aurait été très utile d’avoir le don d’interprétation à ce moment-là !)

2.       Lisez 1 Corinthiens 14:2-5. Paul parle-t-il de langues étrangères ici ? (L’argument selon lequel Paul ne parle que d’une langue étrangère est difficile à vendre. Pourquoi Paul dirait-il que cette personne parle seulement "à Dieu" ? Pourquoi Paul écrirait-il "personne ne le comprend" ? Pourquoi Paul dirait-il d’une langue étrangère : "c’est en esprit qu’il dit des mystères" ?)

3.       Lisez 1 Corinthiens 14:9-12. Quelle que soit la façon dont vous comprenez le don des langues, quelle est la "ligne directrice" de Paul relative à ce don ? (Vous devez chercher à avoir ces dons qui peuvent être compris, parce que ceux-ci édifient l’église. Des mots inintelligibles ne font rien pour l’édification de l’église, mais créent plutôt la confusion. Le don des langues qui contribue à l’utilité commune est le don de communication.)

4.       Cher ami, que faites-vous pour l’édification de l’église ? Nous avons tous au moins un don spirituel pour contribuer à l’édification de notre église. Voulez-vous dès aujourd’hui mettre votre(vos) don(s) spirituel(s) à profit et commencer à édifier ?
 
V.        La semaine prochaine : Le fruit du Saint-Esprit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don