Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 - L’accomplissement de la promesse (Actes 1 et 2)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Voulez-vous que l’Esprit saint entre en puissance dans votre vie ? Qu’en est-il de sa venue en puissance dans votre église ? Notre étude de cette semaine porte sur l’accomplissement de la promesse de Jésus à ses disciples au sujet du don de l’Esprit saint. Comment se sont-ils préparés à le recevoir ? Comment est venu l’Esprit saint ? Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          Prêt pour le don ?
 
1.       Lisez Actes 1:3-5. Était-il requis quoi que ce soit de la part des disciples pour recevoir le don de l’Esprit saint ?
 
a.         Si tel était le cas, quelle préparation trouvons-nous dans Actes 1:3 ? (À un niveau très fondamental, il nous faut croire que Jésus est le Messie qui est mort pour nos péchés et qui est ressuscité, preuve qu’il a vaincu le péché et la mort.)

b.         Quelle préparation trouvons-nous dans Actes 1:4 ? (Il leur a été demandé de rester où ils étaient et d’attendre.)
 
i.         Je pensais qu’attendre était pénible. En quoi l’attente peut-elle être une préparation ?
 
2.       Lisez Actes 1:12-14. Que faisaient-ils alors qu’ils attendaient ? (Ils étaient constamment en prière.)
 
a.         Que devons-nous en conclure sur la prière et la préparation pour le don de l’Esprit saint ?

b.         À quel sujet pensez-vous qu’ils priaient ?

c.         Notez cette petite anecdote "de vie". Comme j’ai l’occasion de voyager dans le cadre de mon travail, je me retrouve assez souvent à attendre. L’attente est un bon temps pour prier. Cela transforme le temps gaspillé en temps productif.
 
3.       Remarquez que dans Actes 1:4 et 12 Jésus leur dit d’attendre à Jérusalem. Le fait de se trouver au bon endroit est-il une "préparation" pour recevoir la puissance de l’Esprit saint ?
 
a.         Si tel est le cas, pour quelle raison ? (Dieu peut avoir une place spécifique pour que nous y travaillions. Ici, Jésus était très clair avec les disciples. Jésus désirait que l’évangile soit prêché d’abord à Jérusalem, puis que sa prédication s’étende à partir de là. Voir Luc 24:46-47.)
 
4.       Dans Actes 1:15-26 nous lisons que Pierre prend l’initiative dans la sélection d’un remplaçant de Judas. S’agit-il d’une perte de temps, ou alors d’un élément d’organisation pour la préparation de la venue en puissance de l’Esprit saint ? (Cela montre que l’organisation est importante.)

5.       Récapitulons. Dans la préparation pour le grand don de l’Esprit saint nous constatons que Jésus nous conduit dans les étapes suivantes :
 
a.         La conversion du cœur pour croire que Jésus est le Messie ressuscité ;

b.         Suivre les directions de Jésus quant à l’emplacement du travail ;

c.         Prier dans l’attente que Dieu se manifeste ;

d.         L’organisation du travail.
 
6.       Avant d’avancer dans notre étude, lisons une importante note de bas de page. Lisez Actes 1:6. Que n’est-il pas exigé pour recevoir le don de l’Esprit saint ? (Une théologie parfaite. Une compréhension parfaite de la mission. Nous regardons parfois à d’autres Chrétiens et refusons de nous joindre à leur travail parce que leur théologie n’est pas "à la hauteur" de nos standards. Ce n’est pas la façon dont nous voyons travailler l’Esprit saint. Les disciples avaient de façon évidente quelques incompréhensions fondamentales. Il s’agit là d’une des raisons pour lesquelles ils avaient besoin que l’Esprit saint se déverse sur eux.)
 
II.        La promesse accomplie
 
1.       Lisez Actes 2:1-4. Étaient-ils obéissants ? (Oui, ils étaient "en un même lieu", comme demandé.)
 
a.         Qu’est-ce qui accompagne l’Esprit saint ? (Des éléments sonores et visuels, de l’action.)
 
i.         Pourquoi le bruit d’un "violent" coup de vent venant du ciel ? (Lisez Jean 3:6-8. Le vent est une représentation courante de l’Esprit saint. Voir aussi Ézéchiel 37:1-10.)
 
(1)    Était-ce en réalité un vent violent ? (Non. Actes 2:2 dit qu’il s’agissait d’un bruit "comme" le souffle d’un vent violent. Cela signifie qu’il n’y a pas eu en réalité de vent violent, cela y ressemblait seulement.)
 
ii.        Selon vous, pourquoi des langues de feu sont-elles venues avec le bruit de vent ? (Lisez Exode 19:18 et Exode 3:2-5. Le feu est une représentation courante de Dieu.)
 
(1)    S’agissait-il en réalité de feu qui est venu se poser sur eux ? (Actes 2:3 parle de langues "qui semblaient de feu".)
 
2.       D’après Actes 2:3-4, combien de personnes présentes ont été remplies de l’Esprit saint ? (Toutes.)

3.       La semaine passée, nous avons étudié le point selon lequel la venue de l’Esprit saint se déroulait après le départ de Jésus. Certains relèvent que l’Esprit saint était déjà présent auparavant. Que suggère Actes 2:1-3 quant à la signification de la venue de l’Esprit saint ? (Dieu a été "avec" les hommes depuis le commencement. Mais, il y a des périodes de l’histoire où Dieu se manifeste en puissance. Le don des Dix Commandements sur le Mont Sinaï nous vient à l’esprit. Actes 2 est la venue en puissance de l’Esprit saint. Nous pouvons voir des moments où Dieu ne veut pas qu’il y ait de doute sur le fait qu’il est présent et prêt à travailler pour la mission !)

4.       Lisez Actes 2:5-6. Dans mon esprit, je me représente la scène avec Pierre, debout sur une place publique, expliquant ce qui se passe. Mais Actes 2:2 nous dit qu’ils étaient dans une "maison". Quelle était le volume sonore de ce qui ressemblait à un vent violent ? (Il semblerait qu’il fût possible de l’entendre de loin, sinon de partout dans Jérusalem !)

5.       Lisons Actes 2:4-8 pour comprendre la nature de la manifestation de l’Esprit saint. Quel était le but du don de l’Esprit saint ? (Dans notre précédente étude nous avons abordé les miracles fabuleux qui sont venus avec la puissance de l’Esprit saint. Je pense qu’il est significatif que le premier travail de l’Esprit saint, lorsqu’il est venu en puissance, fût d’aider les croyants à mieux communiquer l’évangile.)

6.       Relisons Actes 1:4-8. Souvenez-vous que les disciples cherchaient la puissance de Dieu pour leur donner l’autorité et la gloire dans le royaume physique. Jésus leur a dit qu’il leur donnerait la puissance pour être des témoins. Cher ami, voulez-vous prier pour que l’Esprit saint vienne sur vous en puissance, afin d’être un meilleur témoin ?

7.       Il y a, à mon avis, un large débat sur la signification du don des langues dans l’église naissante. Ce que Actes 2:7-11 révèle correspond-il au don des langues ? (La description de cet événement est très claire : le don des langues était la capacité de parler dans des langues étrangères.)
 
a.         Pourquoi ce don était-il important pour les témoins de l’évangile ? (Lisez à nouveau Actes 2:5. Il y avait à Jérusalem des Juifs de chaque nation. C’est le meilleur moyen de commencer à propager l’évangile de Jésus, le Messie ressuscité.)

b.         Le don d’une langue incohérente peut-il promouvoir l’évangile ? (Je suis loin d’être sûr que "les langues [...] des anges" (1 Corinthiens 13:1) sont une langue étrangère. Quoi qu’il en soit, quelle logique y a-t-il dans le don d’une langue qui ne peut pas être comprise ? La puissance doit être utilisée pour témoigner. Parler une langue que personne ne comprend semble être un étrange témoignage. Voir 1 Corinthiens 14:6-12.)
 
8.       Lisez Actes 2:13-16. Quand l’Esprit saint viendra en puissance dans votre vie, y aura-t-il des incrédules ?
 
a.         La critique a-t-elle eu du sens ? (Pierre attaque non seulement la logique de la critique, mais il cite la Bible (Joël 2) pour montrer qu’il s’agit d’un accomplissement prophétique.)
 
III.     Le message
 
1.       Lisez Actes 2:22-24. Quel est le message de l’Esprit saint ?
 
a.         Vous souvenez-vous que nous avons passé en revue les étapes de la préparation pour la venue de l’Esprit saint en puissance ? Quel est le lien entre ce message et la préparation ? (La première étape était la conversion du cœur pour croire que Jésus est le Messie. Nous voyons qu’il s’agit là du message principal de ceux qui ont reçu la puissance de l’Esprit saint.)
 
2.       Lisez Actes 2:37. Quelle est la réaction à l’audition d’un message rempli d’Esprit ? (La repentance.)

3.       Cher ami, voulez-vous avoir la puissance de l’Esprit saint dans votre vie ? Priez aujourd’hui pour le don d’être un témoin rempli de puissance, rempli de l’Esprit.
 
IV.      La semaine prochaine : Le baptême du Saint-Esprit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don