Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 - Jésus et le Saint-Esprit (Luc 1 et 4, Jean 14)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si je vous demandais si vous souhaiteriez être plus chic, plus sage, plus fort et de façon générale plus puissant, que répondriez-vous ? Notre étude de cette semaine nous ouvre les yeux sur l’énorme puissance dont Jésus a joui alors qu’il était ici sur la terre. Est-ce que la même puissance nous est également disponible ? Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          L’Esprit saint et la conception
 
1.       Lisez Luc 1:26-28. Qu’apprenons-nous au sujet de Marie ? (Que le Seigneur était avec elle. Elle avait grandement la faveur de Dieu. Elle était fiancée et avait préservé sa virginité, bien qu’elle vécût dans une ville de mauvaise réputation. Voir Jean 1:46.)
 
a.         Dans quelle mesure aimeriez-vous qu’un ange vous dise cela ?
 
2.       Lisez Luc 1:29. Quelle est la réaction de Marie face à ces paroles ? Pourquoi a-t-elle eu une réaction différente de celle que vous auriez eue ? (Elle avait probablement un don d’humilité plus grand que le nôtre !)
 
a.         Imaginez que quelqu’un s’approche de vous et dise : "Vous devez avoir (mettez un âge 10 ans plus jeune que le vôtre) ans, vos habits sont si merveilleusement beaux, vous êtes la personne la plus intelligente que j’aie jamais rencontrée et il est difficile d’imaginer une personne plus agréable que vous." Que diriez-vous ? "Merci" ou "Que voulez-vous" ? Vous demanderiez-vous : "De quel sorte de salutations s’agit-il ?"
 
3.       Dans Luc 1:30-33 l’ange explique à Marie la nouvelle accablante selon laquelle elle sera la mère du Messie. Elle pose une question. Lisez Luc 1:34.

4.       Lisez Luc 1:35 pour lire la réponse. Qui amène Marie à être enceinte de Jésus ? (L’Esprit saint.)
 
a.         Nombre de personnes doutent de ce récit. Pourquoi y croyez-vous ? Une réponse plus détaillée que simplement "je crois en la Bible" serait utile.
 
i.         Qu’avons-nous appris de Psaumes 104:30 au cours de notre première étude de cette série sur le Saint-Esprit ? (Nous avons appris de ce texte, ainsi que de Genèse 1:1-3, que l’Esprit saint a été actif dans la création du monde. Si l’Esprit saint peut créer le monde et tout ce qui s’y trouve, comment cette tâche pourrait-elle être trop grande pour lui ?)

ii.        Lisez Romains 8:11 et 1 Pierre 3:18. Qu’apprenons-nous ici sur l’Esprit saint et sur la vie ? (L’Esprit saint est la puissance de la résurrection.)

iii.      Cher ami, voyez-vous comment ces trois croyances s’imbriquent ensemble ? (La Création, la naissance par une vierge et la résurrection amènent à croire en la puissance de l’Esprit saint. Si vous croyez à l’une, il est illogique de ne pas croire en toutes les trois.)
 
b.         Remarquez que dans Luc 1:35 il est fait mention de "la puissance du Très-Haut". S’agit-il d’une référence à l’Esprit saint ? Ce texte nous enseigne-t-il que l’Esprit saint est le moyen par lequel Dieu nous délivre sa puissance ?
 
i.         Si c’est l’un des messages de ce texte, dans quelle mesure l’Esprit saint est-il important pour votre vie spirituelle ?

ii.        Un thème récurrent dans les livres et les films est le "super-héros" ayant une puissance exceptionnelle. Si vous aviez l’opportunité "d’emprunter" la puissance d’un super-héros, le feriez-vous ?
 
(1)    Si votre réponse est positive, considérez alors combien plus grande est la puissance disponible de l’Esprit saint. Pourquoi ne pas prier sincèrement pour obtenir cette puissance dans votre vie ?
 
5.       Lisez Luc 1:38. Quel type d’attitude est nécessaire pour que l’Esprit saint entre en puissance dans nos vies ?

6.       Nous nous sommes focalisés sur Marie alors que notre étude est sur Jésus. Que nous enseigne cette méthode de conception au sujet de Jésus ?
 
a.         Que cela nous enseigne-t-il sur le rôle de l’Esprit saint dans sa vie sur la terre ? (L’Esprit saint était avec lui dès le tout début. Maintenant vous savez pourquoi il était capable de faire de si grandes choses !)
 
II.        L’Esprit saint dans la vie de Jésus
 
1.       Lisez Luc 4:18-19. Quelle était la base des miracles de Jésus ici sur la terre ? (L’Esprit du Seigneur.)
 
a.         Quelle était la base des sermons de Jésus ici sur la terre ? (L’Esprit du Seigneur.)

b.         Quel est le lien entre les miracles et l’évangile ? (Le point commun est l’Esprit saint, mais tous deux ont pour but de mener les gens à une relation personnelle avec Jésus. Tant les sermons que les miracles libèrent les gens des effets du péché.)
 
2.       Dans la première étude de cette série sur le Saint-Esprit, nous avons étudié la guérison de l’homme possédé, qui était aveugle et muet. Vous souvenez-vous de la discussion entre les Pharisiens et Jésus au sujet de la source de sa puissance ? Lisons-la à nouveau dans Matthieu 12:27-29. Selon Jésus, qui est la source de sa puissance de guérison ?
 
III.     La promesse de puissance
 
1.       Lisez Jean 14:11-12. Nous venons de parler des miracles que Jésus a faits par la puissance de l’Esprit saint. Quelle puissance nous est disponible, d’après Jésus ?
 
a.         Comment Jésus décrit-il ceux à qui cette puissance est disponible ? ("Celui qui met sa foi en moi". Il ne s’agit pas d’une promesse faite juste aux douze disciples. Il ne s’agit pas d’une promesse faite juste à l’église naissante. Il est fait mention de quiconque croit en Jésus.)
 
2.       Lisez Jean 14:13-14. D’où provient la puissance de faire ces miracles ? (Jésus dit qu’il "le fera".)

3.       Lisez Jean 14:15-18. Quelle explication complémentaire donne Jésus sur la puissance qu’il désire nous donner ? (Remarquez qu’immédiatement après que Jésus affirme "je rendrai ces choses possibles", il affirme que l’Esprit saint nous sera donné. La puissance de l’Esprit saint n’est pas séparée de la Trinité, mais l’Esprit saint est le moyen par lequel la puissance céleste est exercée ici sur la terre.)

4.       Est-ce que la puissance de l’Esprit saint est limitée au fait de faire des miracles ? (Souvenez-vous que dans Luc 4:18 Jésus nous dit que l’Esprit saint l’a aidé dans ses sermons.)

5.       Lisez Jean 20:21-23. Y a-t-il un rapport entre le fait d’avoir la puissance de l’Esprit saint et le fait de pardonner des péchés ?
 
a.         Est-ce que des Chrétiens remplis d’Esprit peuvent pardonner les péchés d’autres personnes ?

b.         Lisez Matthieu 16:19, Actes 1:4-5 et 1 Jean 5:16-17. Avons-nous la puissance de demander le pardon de certains types de péchés commis par d’autres personnes ? (Ces trois textes, ainsi que Jean 20, suggèrent tous que les Chrétiens peuvent avoir un certain impact sur les péchés des autres. Mais je ne vois nulle part dans la Bible quelqu’un (autre que Jésus) pardonner les péchés de tierces personnes. En effet, l’idée même d’une personne se repentant pour les péchés d’une autre personne est contraire au thème entier de l’Ancien et du Nouveau Testament. Si cela était possible, Jésus se serait simplement repenti pour nous et aurait déclaré chacun pardonné. Il n’aurait pas payé personnellement le prix de nos péchés. Je pense que ces textes suggèrent que par l’utilisation de la puissance de l’Esprit saint, nous pouvons aider des tierces personnes à se repentir de leurs péchés.)

c.         Lisez Jean 16:7-8. Si la puissance de l’Esprit saint est à votre disposition pour aider une autre personne à reconnaître ses péchés, avez-vous utilisé cette puissance ?
 
6.       Cher ami, reconnaissez-vous que l’Esprit saint était avec Jésus dès ses débuts ici sur la terre et durant sa vie entière ? Reconnaissez-vous également que les grandes choses que Jésus a faites ici par la puissance de l’Esprit vous sont aussi possibles par la puissance de l’Esprit ? Voulez-vous prier que l’Esprit saint vienne sur vous avec puissance ?
 
IV.      La semaine prochaine : La promesse du Saint-Esprit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don