Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 02 - Le symbolisme du Saint-Esprit dans les Écritures (Luc 3, Jean 7, Zacharie 4, 2 Corinthiens 1)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Messieurs, n’avez-vous jamais été comparés à un éléphant, un taureau, un coq ou un poulet ? Mesdames, n’avez-vous jamais été comparées à une fleur, un tigre, une vision ou un "garçon manqué" ? Nous faisons de telles comparaisons pour aider d’autres personnes à avoir une meilleure image de la personne dont nous discutons. Dieu fait de même avec l’Esprit saint. Pour nous aider à mieux comprendre sa nature, la Bible compare l’Esprit saint à plusieurs choses que nous explorerons dans notre étude de cette semaine. Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          La colombe
 
1.       Lisez Luc 3:21-22. Nous lisons ici que l’Esprit saint peut prendre la forme d’un animal. Pourquoi l’Esprit saint apparaît-il comme un animal ?
 
a.         Pourquoi prendre l’apparence de cet oiseau particulier ?

b.         Lisez Nombres 6:10-11. Ce chapitre des Nombres décrit ce qui devait être fait si une personne voulait se consacrer à Dieu de façon particulière pour une période de temps donnée. Ce dévouement est appelé un "naziréat". Pendant le temps de ce vœu vous ne pouviez pas être en présence d’un cadavre. Si vous l’étiez, le texte que nous lisons décrit ce qui devait être fait. Selon vous, pourquoi les colombes étaient-elles sacrifiées ?
 
i.         Quelle signification y a-t-il dans le fait que l’Esprit saint prenne parfois la forme d’un sacrifice ? (Nous pensons à Jésus comme l’Agneau de Dieu - pour nous rappeler son sacrifice pour nous. Un autre membre de la Trinité, l’Esprit saint, prend la forme d’un autre sacrifice acceptable. Je pense que cela aide à montrer l’attitude de l’Esprit saint envers nous.)
 
2.       Lisez Matthieu 10:16. Repensez au texte que nous venons de lire sur le baptême de Jésus. Quelle relation voyez-vous entre Jésus et l’Esprit saint venant sous la forme d’une colombe ? (Cela symbolisait l’innocence de Jésus et le rôle de l’Esprit saint l’aidant à l’écarter de cette voie. Comparez Jean 3:14-15.)
 
II.        L’eau
 
1.       Lisez Jean 7:37-39. À quoi sert l’eau et en quoi est-elle une bonne illustration de l’Esprit saint ? (Mon frère vit dans une maison qu’il vient de construire à Rancho Mirage, en Californie. Quand je marchais dans cette région en plein développement, le sable volait tout autour dans les zones peu développées, mais là où les maisons étaient construites (et la terre arrosée) le terrain ressemblait à un jardin. L’eau transforme complètement cette région désertique.)
 
a.         Lisez à nouveau Jean 7:38. Que signifie "avoir des fleuves d’eau vive couler de son sein" ? (Vous aidez les gens autour de vous à changer leur condition de Chrétiens secs et poussiéreux à une condition de Chrétiens vibrants et vivants.)

b.         Pensez à votre église locale. Que peut faire l’Esprit saint pour transformer les gens de votre église ? Pour vous transformer ?

c.         Lisez à nouveau Jean 7:39. Que signifie le fait que l’Esprit saint n’ait pas encore été donné aux gens parce que Jésus n’a pas encore été glorifié ? (Lisez Jean 16:7-11. L’Esprit saint n’est pas venu en puissance sur le peuple avant que Jésus ne soit retourné au ciel.)

d.         L’Esprit saint a-t-il été donné aux gens de votre église ?
 
i.         Votre église a-t-elle ressenti les fleuves d’eau vive ?
 
III.     L’huile, le feu et la lumière
 
1.       Dans Zacharie 4 nous voyons Dieu donner au prophète Zacharie une vision pour encourager les gens à reconstruire le temple détruit par les Babyloniens. Lisez Zacharie 4:1-3. Décrivez ce porte-lampes à huile vu dans la vision. (Il a un réservoir à huile à son sommet. L’alimentation des lampes se fait par la gravité, au travers de sept becs qui mènent à sept mèches pour sept lampes.)
 
a.         Quel est le but des deux oliviers de chaque côté du porte-lampes ? (Lisez Zacharie 4:11-12. Nous apprenons que chacun de ces oliviers est connecté à un conduit en or. Chaque conduit en or alimente le réservoir à huile au sommet du porte-lampes.)

b.         Avez-vous l’image de ce porte-lampes à l’esprit ? Que faut-il faire pour garder les lampes constamment allumées ? (Il s’agit d’un porte-lampes "automatique". Le "robinet" dans les arbres fournit l’huile et il pourrait, théoriquement, continuer à brûler. Cela ressemble à une invention étrange et merveilleuse.)
 
2.       Zacharie veut connaître le point central de cette description du porte-lampes. Lisons Zacharie 4:4-6. Quelle est la puissance de ce porte-lampes ? (L’huile d’olive représente l’Esprit saint.)
 
a.         Que nous enseigne cette illustration de la puissance de l’Esprit saint ? Qui a créé les arbres ? (Cela nous montre que la puissance de l’Esprit saint est illimitée. Dès lors que Dieu a créé les arbres, nous pouvons voir que nous n’avons pas besoin de suppléer à la puissance de l’Esprit saint.)

b.         Quel est le résultat final de la puissance de l’Esprit saint dans cette analogie ? (Le feu et la lumière continus ! Le feu crée la lumière qui repousse l’obscurité et nous permet de voir.)

c.         Que signifie l’expression : "Ce n’est pas par la puissance, ce n’est pas par la force, mais c’est par mon souffle" ? (Étudiez le contexte. Les nations voisines ne voulaient pas que le temple soit reconstruit. Dieu dit à Zacharie qu’il serait reconstruit non pas par la force d’armées ou par la puissance d’un individu, mais par la puissance de l’Esprit saint.)
 
i.         Cher ami, pensez-vous que votre église doive être construite ou reconstruite spirituellement ? Avez-vous personnellement besoin de plus de feu et de lumière dans votre cheminement spirituel ? Si tel est le cas, quelle est la première étape ? (Inviter la puissance de l’Esprit saint dans votre vie et dans la vie de la communauté.)
 
IV.      Les arrhes
 
1.       Lisez 2 Corinthiens 1:18-20. Que pensez-vous que signifie être "oui et non" ? (Cela signifie que l’on ne peut pas avoir confiance en une telle personne. Quelqu’un qui vous dit ce qu’elle va faire et fait ensuite quelque chose de différent.)
 
a.         Pourquoi Dieu est-il toujours un Dieu "oui" ? (Dieu tient ses promesses, de même que ses disciples.)

b.         Que voulez-vous dire en disant "amen" ?

c.         Qu’est-ce que "l’amen" dans le verset 20 ? (Paul écrit que nous disons "amen" par Jésus. Quand nous disons "amen", nous affirmons ce qui vient d’être fait, n’est-ce pas ? Jésus a confirmé les promesses que Dieu avait données aux hommes. Paul nous dit que Jésus prouve que Dieu tient ses promesses. Il nous dit que Dieu est "oui et oui" dans ses interactions avec les hommes.)
 
2.       Lisez 2 Corinthiens 1:21-22. Comment l’Esprit saint confirme-t-il davantage l’honnêteté de Dieu ? (Voyez-vous l’argumentation que Paul échafaude ? Il relève que Jésus a accompli la promesse de la venue d’un Messie. Maintenant que Jésus est venu, l’Esprit saint commence à confirmer la promesse de la venue du Royaume des cieux, une seconde venue de Jésus.)
 
a.         Appliquons cela à vous. Comment Paul dit-il que vous pouvez savoir que vous allez au ciel ? (L’Esprit saint est le "sceau" de Dieu sur vous. Si la puissance de l’Esprit saint est évidente en vous, c’est un signe que Dieu vous prendra au ciel avec lui.)
 
3.       Nous avons vu que les analogies entre l’Esprit saint et différentes choses nous en apprennent davantage au sujet de la nature de l’Esprit saint. Que nous apprend l’analogie avec "les arrhes" dans 2 Corinthiens 1:22 sur la nature de l’Esprit saint ? (Les arrhes garantissent l’accomplissement de quelque chose. Elles représentent juste un petit pourcentage de ce qui doit venir. L’Esprit saint donne un exemple d’une partie de la puissance de Dieu à venir.)
 
a.         Citez quelques exemples de manifestation de l’Esprit saint dans l’église naissante, qui sont rapportés dans la Bible. Expliquez en quoi ces manifestations constituent un petit exemple de ce que Dieu a promis pour l’avenir ?
 
4.       Cher ami, alors que nous en apprenons plus sur la nature, la puissance et le travail de l’Esprit saint, il devient clair que nous n’arriverons à rien dans le royaume spirituel sans lui. Voulez-vous inviter l’Esprit saint à devenir votre associé et votre puissance pour promouvoir la volonté de Dieu ?
 
V.        La semaine prochaine : Jésus et le Saint-Esprit.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don