Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - Des foyers de paix et de guérison (Proverbes 12 et 29, Éphésiens 4, Matthieu 5)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Comment avoir un foyer paisible ? Ce n’est pas toujours facile, parfois les personnes avec lesquelles nous vivons rendent les choses difficiles. Mais, comme pour toutes choses, Dieu nous donne des indications pour rendre nos foyers plus agréables à vivre. Ouvrons la Bible et découvrons comment améliorer notre vie familiale !
 
I.          La paix planifiée
 
1.       Lisez Proverbes 12:20. Selon vous, quelle est la première étape pour que la paix règne dans votre foyer ? Comment "promouvoir la paix" ? (Il faut décider de vouloir la paix.)
 
a.         Comment aller de l’avant avec cette décision ? Organiseriez-vous une réunion de famille pour discuter si ça vaut la peine de rechercher la paix ?

b.         Quelle est l’étape suivante ? (Vous devez faire quelque chose. Vous avez besoin d’un plan d’action. Proverbes 12:20 nous dit que la joie attend ceux qui promeuvent la paix. Cela signifie que nous devons prendre une décision et ensuite créer un plan d’action.)
 
2.       Lisez Éphésiens 4:3. À quoi est comparée la paix ? (Un lien. Si vous voulez assurer l’union de votre famille, vous devez avoir un plan d’action et ensuite faire des efforts pour obtenir la paix.)

3.       Lisez Éphésiens 4:2. Quand nous utilisons le terme "lien", nous pensons à quelque chose qui nous lie ensemble - une sorte de corde. Quelles sont les brins de la "corde de paix" qui assure l’union de notre famille ? (La patience. L’humilité. La douceur. Se soutenir l’un et l’autre dans l’amour.)
 
a.         D’après vous, comment réagira votre famille lorsque vous lui expliquerez que ces éléments constituent la corde de paix ? Sont-ils prêts à être humbles, doux, patients et affectueux ? Ou alors ne s’agit-il que d’une quelconque fantaisie ?

b.         Le texte biblique semble suggérer que l’amour est l’ingrédient de base qui rend possible la patience, l’humilité et la douceur. Pouvons-nous seulement décider d’aimer ? Pouvons-nous seulement décider d’être humbles, patients et doux ?
 
4.       Lisez Philippiens 2:12-13. Dans les versets qui précèdent le chapitre 2 de l’épître aux Philippiens, Paul vient de discuter comment l’humilité promeut le but de l’unité. Comment pouvons-nous acquérir l’humilité ? (Dieu travaille en nous pour que nous fassions sa volonté. Si vous avez de la difficulté avec l’idée d’agiter une baguette magique qui vous rend soudainement humble, patient ou doux, Paul suggère que c’est Dieu qui peut changer notre cœur. C’est l’œuvre de Dieu qui transforme notre orgueil, notre impatience, notre cœur endurcit en quelque chose d’autre.)
 
II.        Un conseil spécifique
 
1.       Lisez Proverbes 29:17. Les Proverbes nous donnent un conseil spécifique pour obtenir la paix au sein de la famille. Ce texte nous dit d’instruire (la traduction de Jérusalem (FBJ) traduit par "corriger") nos enfants afin d’avoir du repos (de la paix, selon la traduction anglaise NIV). Quel rapport voyez-vous entre le fait de corriger ses enfants et le fait d’être en paix ?
 
a.         Imposer de la discipline n’engendre-t-il pas de la colère ?

b.         Remarquez la conclusion ultime de la correction : cela procure des délices ?
 
2.       Lisez Matthieu 18:15. Cela s’applique-t-il également aux conflits avec nos enfants ?
 
a.         Avez-vous déjà entendu des parents se plaindre publiquement de leur(s) enfant(s) ?
 
i.         Quelle conséquence pensez-vous que cela ait sur les enfants ?

ii.        Quelle instruction nous donne Matthieu 18:15 sur ce point ?
 
b.         Cela peut-il également s’appliquer aux "fautes" entre mari et femme ?
 
i.         Avez-vous déjà entendu des femmes (maris) se plaindre de leur conjoint à d’autres ?
 
3.       Lisez Philippiens 2:3. Citez quelques exemples de la façon dont les maris et les femmes peuvent enfreindre ce conseil biblique.
 
a.         Citez quelques exemples de la façon dont ils peuvent respecter cette instruction.
 
4.       Lisez Colossiens 3:12-14. Ces principes sont-ils ceux qui devraient s’appliquer également dans notre foyer ?
 
a.         Si tel est le cas, que signifie le fait de se "revêtir" d’une tendresse magnanime, de bonté, etc. ?

b.         Quelle relation y a-t-il entre le pardon ("faire grâce") et le fait de revêtir la tendresse, la bonté, etc. ?
 
i.         Remarquez que nous devons faire grâce "comme le Seigneur nous a fait grâce". Comment Jésus nous a-t-il pardonnés ?

ii.        Lisez Hébreux 8:12. Cela s’applique-t-il également à notre pardon ? Ou alors, s’agit-il d’une attitude qui ne s’appliquera que dans le ciel ?
 
III.     La colère
 
1.       Lisez Matthieu 5:22. En plus de la colère, qu’est-il prohibé ?
 
a.         Je me rappelle avoir parlé un jour à une dame divorcée qui me disait qu’un des problèmes les plus difficiles au cours de son mariage était que son ancien mari avait l’habitude d’attaquer verbalement son intelligence et il la faisait se sentir stupide. Ce genre de traitement est-il interdit par Matthieu 5:22 ?
 
2.       Lisez Éphésiens 4:26-27. Peut-on rester fâché un petit moment ? La colère laisse-t-elle de la "place au diable" seulement si nous la laissons "bouillir" plus d’un jour ?
 
a.         Ou alors, ce texte dit-il autre chose ?
 
3.       Comment pouvons-nous concilier Matthieu 5:22 et Éphésiens 4:26 ? L’un dit "ne vous mettez pas en colère" et l’autre dit "si vous vous mettez en colère, ne péchez pas". (Il est important de noter que Matthieu 5 lie la colère au meurtre. La colère est une porte vers le meurtre. Le texte semble dire "ne laissez pas votre colère être hors de contrôle".)

4.       Lisez Marc 3:1-5. Le texte dit clairement que Jésus était fâché. Dès lors que Jésus n’a pas péché, comment l’expliquer ? (Tant ce texte qu’Éphésiens 4:26 nous aident à comprendre qu’une certaine colère est acceptable. Être dérangé par la violation de la loi de Dieu est acceptable. En revanche, si nous sommes dérangés par la violation de notre espace propre, il nous faut essayer de nous réconcilier avant la nuit.)
 
IV.      L’avortement et les mauvais traitements
 
1.       Lisez 2 Rois 16:1-3. Quel parallèle y a-t-il entre le fait de sacrifier son propre enfant dans le feu et l’avortement ? (La raison de sacrifier son enfant était d’encourager "les dieux" à vous traiter favorablement. La raison de sacrifier son enfant à l’avortement est que vous pensez que la vie sera meilleure pour vous. Les deux sont très semblables.)
 
a.         L’avortement constitue-t-il une forme de mauvais traitement envers l’enfant ? (C’est l’ultime - cela prive l’enfant de l’occasion de vivre.)

b.         Comment l’avortement peut-il faire du mal à la vie de famille ? (Les sentiments de regret et le remords peuvent créer des problèmes ultérieurs pour la famille.)
 
2.       J’entends souvent dire que les adultes qui maltraitent leurs enfants ont eux-mêmes été maltraités lorsqu’ils étaient enfants. Pourquoi cela arrive-t-il ?
 
a.         Si c’est une tentation pour vous, considérez l’énormité de la peine et du péché qui passe de génération en génération. Le temps de stopper cette chaîne de douleur est maintenant venu.
 
3.       Lisez Romains 1:26-27. Cette prohibition couvre-t-elle la maltraitance envers les enfants ?

4.       Cher ami, une famille heureuse n’arrive pas simplement comme ça . C’est un projet en cours. Voulez-vous aujourd’hui suivre les règles de Dieu pour que votre famille soit heureuse ?
 
V.        La semaine prochaine : Des familles fondées sur la foi.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don