Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 10 - Le Seigneur de nos activités (Colossiens 3, Luc 3, Matthieu 6)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quel type d’employé un Chrétien devrait-il être ? Vos croyances religieuses doivent-elles affecter votre travail séculier ? Si nous sommes de bons ouvriers, cela se reflète-t-il sur notre Dieu ? La Bible nous donne-t-elle des enseignements pratiques sur notre travail quotidien ? Devrions-nous être affiliés à un syndicat ? Étudions ce que Dieu nous enseigne au travers de la Bible !
 
I.          L’employé chrétien
 
1.       Lisez Colossiens 3:22. Ce texte s’adresse aux "esclaves". Je doute que quiconque lisant cette étude soit un esclave littéral. Pour quelle(s) raison(s) ce conseil devrait-il s’appliquer aux employés ? Pour quelle(s) raison(s) ne le devrait-il pas ? (La différence entre un employé et un esclave est que l’employé peut quitter son travail quand il veut. De plus, le maître de l’esclave ne va probablement pas "renvoyer" son esclave. Si un esclave, qui ne peut pas être renvoyé, doit suivre ce conseil, combien plus un employé qui peut être renvoyé ne doit-il pas le suivre ? Il semble que si vous ne voulez pas suivre le conseil pour des esclaves avec votre employeur actuel, vous devriez changer d’emploi.)
 
a.         Si nous consentons que ce conseil soit approprié pour les employés qui veulent garder leur travail actuel, que nous enseigne ce verset quant à la nécessité de contrôle ?
 
i.         Travaillez-vous différemment quand votre patron est en vacances ?
 
b.         Remarquez que Paul écrit qu’un bon employé a non seulement la faveur du patron, mais également "la simplicité de cœur, dans la crainte du Seigneur". Quel est le rapport entre la spiritualité et le fait d’être un employé diligent ? (Paul croit qu’il y a un lien non spécifié entre notre relation avec Dieu et le fait d’être un bon employé.)
 
2.       Lisez Colossiens 3:23-24. Paul révèle maintenant le lien entre notre spiritualité et le travail séculier. Quel est-il ? (Nous devons considérer que Dieu est notre employeur ! Nous devrions travailler de la même manière que si nous travaillions pour Dieu.)
 
a.         Pourquoi cela ? (Paul nous dit que Dieu nous récompensera. Il nous donnera l’héritage en récompense.)
 
i.         Pourquoi Dieu lie-t-il notre travail séculier avec nos obligations religieuses ? (Dieu doit penser que la qualité de notre travail reflète sur lui.)
 
3.       Lisez Colossiens 3:25. Dieu nous punira-t-il si nous trompons notre employeur ?

4.       Lisons Colossiens 4:1 pour avoir une vue équilibrée. Qu’exige Dieu des employeurs ? (Dieu dit aux employeurs qu’au bout du compte ils lui sont redevables, ils doivent ainsi être "justes et droits" vis-à-vis de leurs employés.)
 
II.        Les syndicats
 
1.       Lisez Luc 3:14. Comment ce conseil de Jésus se rapporte-t-il à la décision d’un employé de rejoindre un syndicat ?
 
a.         Quel serait l’incidence sur la décision d’un employé de se mettre en grève ? (Si vous acceptez le conseil de Paul dans le texte de Colossiens de travailler comme si vous travailliez pour Dieu et que vous ajoutez le conseil de Jésus de vous satisfaire de votre salaire et de ne pas extorquer d’argent, je ne vois pas de place pour la grève. Les grèves, particulièrement les grèves violentes où la propriété de l’employeur subit des dommages et où des ouvriers de remplacement sont terrorisés, sont une forme d’extorsion.)

b.         Le conseil de Jésus de "se contenter de sa solde" signifie-t-il que nous ne pouvons pas changer de travail ? (Si vous considérez le conseil de Jésus aux soldats, il leur dit "ne complétez pas votre paie en violentant les gens pour de l’argent". Cela peut s’appliquer à la question de la grève, mais cela ne semble pas nous empêcher de changer d’emploi si un autre employeur accepte de nous payer plus.)
 
2.       Les conseils de "travailler comme si nous travaillions pour Dieu" et de "se satisfaire de son salaire" s’appliquent-ils seulement à une autre époque ? Sont-ils appropriés aujourd’hui ? (Comme je prends l’avion de temps à autres aux États-Unis, quand je pense aux grèves je pense à la compagnie aérienne Eastern Airlines. Celle-ci a été une fois l’une des plus grandes compagnies aériennes. Les employés en grève ont mis la compagnie en difficulté. Ensuite, ces employés se sont retrouvés sans travail. Quelle magnifique idée ! Vous n’êtes pas content avec le montant de votre paie ? Mettez votre employeur en difficulté et vous n’aurez plus aucune paie !)

3.       Le conseil de Jésus aux soldats de ne collecter que le montant auquel ils sont habilités trouve d’autres applications. Si vous étiez un employé occupant une fonction de dirigeant et que vous trompiez vos actionnaires sur la santé financière de votre société, seriez-vous compris dans le conseil de Jésus ? (Oui. Tandis que Jésus se référait à la collecte d’argent par la violence et par de fausses accusations, il s’appliquerait logiquement aux personnes escroquant par l’utilisation de fausses représentations.)
 
a.         Le conseil de Jésus s’applique-t-il également au fait de dérober les fournitures de votre employeur, ou au "vol" de temps passé au téléphone ?

b.         Si vous représentiez le gouvernement et que vous acceptiez des dessous-de-table, le conseil de Jésus s’appliquerait-il à vous ?
 
III.              La nature du travail
 
1.       Si vous gagniez à la loterie ou héritiez des millions, vous arrêteriez-vous de travailler ?

2.       Lisez Genèse 2:15. Ce verset décrit une période précédent l’introduction du péché dans le monde. Quel besoin d’argent ou de possession avait Adam ?
 
a.         Pourquoi pensez-vous que dans un monde parfait Dieu a donné un travail à Adam ?
 
3.       Lisez Genèse 3:17-19. Comment le travail d’Adam a-t-il changé après l’introduction du péché ?
 
a.         Cela signifie-t-il qu’il y a un aspect du travail qui est une punition pour nos péchés ?

b.         Combien de temps est-il dit à Adam qu’il aurait à travailler ?
 
4.       Lisez Exode 20:8-10. Nous citons toujours ce texte pour nous rappeler le commandement bénéfique de garder le sabbat saint en ne travaillant pas. Quel autre commandement trouvons-nous ici ? (Travailler les six autres jours.)
 
a.         Cela signifie-t-il qu’il est exigé de nous de travailler six jours, ou alors cela signifie-t-il que nous avons six jours pour faire notre travail ? Si nous le faisons en, disons, quatre jours, serait-ce acceptable ?
 
5.       Lorsque nous avons étudié "Le Seigneur de nos ressources", nous avons abordé l’histoire qui suit. Lisez Luc 12:16-21. La condamnation de la part de Jésus se trouve dans Luc 12:21 - l’homme n’était pas riche pour Dieu. Si vous constituez des réserves pour votre retraite, vous n’êtes pas "riche" pour Dieu ?
 
a.         Y a-t-il un moment dans la vie où nous pouvons dire ce que ce fermier a dit dans Luc 12:19 ?
 
6.       Lisez Psaumes 92:13-16. Que suggère le Psalmiste relativement à la vieillesse ? (Soyez toujours féconds ou portez toujours des fruits.)

7.       À moins qu’un lecteur ne puisse me corriger, dans la Bible entière seul Salomon se réfère à une personne âgée "rassasiée de bonheur" (Ecclésiaste 6:3 & 6). Je ne trouve aucun exemple montrant un disciple de Dieu simplement assis et ne faisant rien. Il semble que le fermier et son histoire de granges nous montrent qu’être oisifs, alors que nous sommes physiquement encore capables d’être une source de bénédiction pour d’autres, est de l’égoïsme. Tous les grands personnages de la Bible sont morts alors qu’ils poursuivaient la mission de Dieu pour eux.
 
IV.      Le Seigneur du travail
 
1.       Lisez Matthieu 6:28-34. Concentrons-nous sur les versets 32 et 33. Quand Jésus dit que "tout cela, c’est ce que les gens de toutes les nations recherchent sans relâche", parle-t-il du fait de travailler dur ? (Il doit s’agir de cela.)
 
a.         Si l’on suppose que nous sommes des ouvriers diligents, travaillant comme si Dieu était notre employeur, n’est-il pas exigé de nous de travailler dur ? Si c’est le cas, pourquoi le travail des "gens de toutes les nations" est considéré différemment ? (Matthieu 7:33 nous apporte l’équilibre que Dieu recherche. Dans tout notre travail, nous devons rechercher premièrement la volonté de Dieu. Il semble que les "gens de toutes les nations" recherchent de l’argent. Dieu nous promet que si nous le recherchons en premier, il nous donnera ce dont nous avons besoin. Nous n’avons pas à nous inquiéter.)
 
2.       Cher ami, Dieu vous donne une formule pour votre travail quotidien. Cherchez d’abord à faire la volonté de Dieu. Travaillez comme si Dieu était votre employeur. Soyez honnête et content de votre salaire. Si vous faites tout cela, Dieu vous invite à laisser vos tracas professionnels derrière vous et à lui faire simplement confiance pour vos besoins. Acceptez-vous la formule de Dieu pour votre vie ?
 
V.        La semaine prochaine : Le Seigneur du culte.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don