Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 - Le Seigneur de notre corps, ce temple (1 Corinthiens 6 & 10)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Combien de fois ai-je entendu quelqu’un dire : "Votre corps est le temple de l’Esprit saint" ! Que cela signifie-t-il ? Cela signifie-t-il que je dois faire du jogging ? Cela signifie-t-il que les pommes chips me sont prohibées parce que je ne peux pas grossir ? Dois-je mettre la ceinture de sécurité quand je conduis ? Dois-je éviter de conduire des petites voitures ou de voler dans des avions privés ? Généralement, ceux qui utilisent cette expression parlent du tabac et de l’alcool et non du jogging. Cette expression amène-t-elle les questions de santé, sécurité, maintient de la forme physique et tempérance d’un niveau pratique à un niveau spirituel ? Débutons ensemble notre étude et voyons ce que la Bible enseigne sur notre corps qui est le temple de Dieu !
 
I.          Le temple : physique ou spirituel ?
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 6:19-20. Qu’est-ce qui fait de notre corps un "sanctuaire" (temple) ? (Paul nous dit que c’est l’Esprit saint qui vit en nous.)
 
a.         Que cela signifie-t-il ? Est-ce quelque chose de semblable à une grossesse ? Comment l’Esprit saint est-il entré en nous ? (Lisez 1 Corinthiens 12:13. Nous lisons que nous avons été abreuvés de l’Esprit saint ! Bien entendu, vous devez prêter une attention toute particulière aux étiquettes des produits alimentaires ! Si seulement les fabricants de boissons connaissaient cette possibilité !)
 
2.       Lisez 1 Jean 3:21-24. Vivons-nous, nous aussi, dans le corps de quelqu’un d’autre ? (J’espère que je n’ai offensé personne avec mes réflexions stupides, mais la question est très sérieuse. Paul utilise des termes physiques pour décrire ce qui est, évidemment, seulement spirituel et mental. Nous ne vivons pas physiquement en Dieu et il ne vit pas physiquement en nous. "Vivre en" ou "demeurer en" signifie vivre en harmonie avec la volonté de Dieu. Dieu nous aide, par son Esprit saint, à connaître sa volonté.)
 
3.       Revenons à 1 Corinthiens 6:19-20 et concentrons-nous sur le verset 20. Quelle est la raison pour laquelle notre corps est rempli de l’Esprit saint ? (Nous avons été achetés un certain prix : Jésus est mort à notre place. Dieu possède le temple qu’est notre corps.)
 
a.         S’agit-il d’une question spirituelle ou physique ? (La mort de Jésus était certainement physique. Quand Paul se réfère à notre corps, il doit parler tant de l’aspect physique que spirituel. Cependant, l’accent est mis sur l’aspect spirituel.)
 
II.        Le contexte du temple
 
1.       Nous ne pouvons pas entièrement comprendre la référence de Paul à notre corps qui est un temple sans étudier le contexte de ses paroles. Lisez 1 Corinthiens 6:12-13. La traduction anglaise (NIV) écrit l’expression "Tout m’est permis" entre guillemets. La version française (NBS), de même que la version grecque originelle, n’a pas de guillemets. Que veulent nous suggérer les traducteurs de la version anglaise (NIV) ? (Le commentaire biblique The Bible Exposition Commentary explique que "Tout m’est permis" était une expression courante à Corinthe - ville dans laquelle vivaient les destinataires de la lettre de Paul. Paul énonce une expression courante et non ce qu’il croit.)
 
a.         Quelle est la réponse de Paul à "Tout m’est permis" ? (Il est intéressant de constater que Paul ne dit pas "c’est un mensonge". Au lieu de cela, il ajoute que tout ne nous est pas utile et que certaines choses peuvent finalement devenir notre maître.)
 
2.       Dans 1 Corinthiens 6:12-13, l’expression "Les aliments sont pour le ventre, comme le ventre pour les aliments" est également entre guillemets dans la version anglaise (NIV).
 
a.         Que cela signifie-t-il ? (Cela signifie que notre ventre a été conçu pour manger des aliments. Il s’agit de la même sorte de logique (mais opposée) que l’énonciation : "Si Dieu avait voulu que nous fumions, il nous aurait créés avec des cheminées".)
 
b.         Que signifie cette expression corinthienne ? (Le commentaire biblique The Bible Exposition Commentary explique que les Corinthiens parlaient de sexe. De même qu’il est naturel de manger des aliments, ils soutenaient que notre corps a été fait pour des actes sexuels - et donc c’est la volonté de Dieu que nous satisfaisions ces envies et que nous utilisions notre corps de la façon dont Dieu l’a conçu.)
 
i.         S’agit-il d’un argument que nous entendons de nos jours ? (Absolument. "Dieu m’a fait comme ça, donc ce que je fais correspond à ce qu’il veut.")
 
3.       Lisez 1 Corinthiens 6:13-14. Que pense Paul de l’argument selon lequel la façon dont nous avons été créés prouve que nous sommes naturellement faits pour des actes sexuels sans restriction ? (1. Paul leur rappelle qu’un jugement vient : Dieu réduira à néant tant le ventre que les aliments. 2. La création de notre corps montre que nous avons été créés dans le but de servir Dieu. 3. Paul nous rappelle que Jésus nous a rachetés du péché et nous a donné la vie éternelle.)
 
4.       Lisez 1 Corinthiens 6:15-17. De quoi parle Paul en disant que notre corps "fait partie du corps du Christ" et qu’il est un "sanctuaire" ? (Paul parle de l’inconduite sexuelle.)
 
a.         Concentrons-nous sur le verset 16. À quel événement historique Paul fait-il référence ? (Paul nous rappelle que Dieu a conçu le sexe et nous a également donné des instructions sur la façon dont nous devons nous en servir (Genèse 2:24; Matthieu 19:5). Le sexe est unique par le fait qu’il reproduit la vie.)
 
i.         Relisez 1 Corinthiens 6:14,17. Pourquoi Paul parle-t-il de la résurrection de Jésus (et de la nôtre) et d’être unis à Jésus ? Quel est le rapport entre la vie éternelle et l’inconduite sexuelle ? (Le sexe est le moyen par lequel nous donnons la vie. Paul nous rappelle qu’en tant que Chrétiens, Jésus nous a donné une nouvelle vie. Son raisonnement est le suivant : Pourquoi vous unir à une prostituée pour une nouvelle vie, alors que vous êtes déjà unis à Jésus pour la vie éternelle ? Les deux concepts sont fondamentalement opposés.)
 
III.     L’inconduite sexuelle assaillant le temple
 
1.       Lisez 1 Corinthiens 6:18-20. Quand Paul nous rappelle que notre corps est le temple de l’Esprit saint, parle-t-il de rester en forme, ne pas grossir, fumer, boire ou porter des ceintures de sécurité ? (Non. Paul nous dit que "tout autre péché" est à l’extérieur du corps. Le seul péché qui est contre notre corps est l’inconduite sexuelle. Notre analyse du contexte de ces versets montre clairement que Paul parle de l’inconduite sexuelle.)
 
a.         Je me suis souvent demandé pourquoi l’église est si dure sur l’infidélité matrimoniale. L’orgueil, l’arrogance, l’avidité vous laissera sans risque sur les bancs d’église, mais ayez une liaison et vous serez radié de l’église. Est-ce approprié ? (Oui. Paul identifie l’inconduite sexuelle comme une classe spéciale de péché. Elle corrompt le processus de procréation. Au lieu de préserver ce processus pour "la femme (l’homme) de notre jeunesse" (Proverbes 5:18, Malachie 2:5), nous le partageons avec un(e) étranger(-ère). Cela offense particulièrement Dieu parce qu’il nous donne une nouvelle vie et qu’il "demeure" en nous.)
 
b.         Si vous étiez Satan et que vous saviez que l’inconduite sexuelle était particulièrement offensante à Dieu, quelle tentation appliqueriez-vous avec ferveur ?
 
i.         En considérant le monde autour de vous, avec quelle ferveur l’inconduite sexuelle est-elle mise en avant ?
 
c.         Remarquez la façon dont 1 Corinthiens 6:18 commence. Il est dit : "Fuyez" l’inconduite sexuelle. Comment, concrètement, mettre ce conseil en pratique dans votre vie ?
 
d.         Parce que je crois en "la vérité dans l’enseignement", il y a deux ou trois points au sujet de 1 Corinthiens 6:18 que je dois partager. Le texte grec originel peut être traduit par "Tout péché qu’un homme commet est extérieur au corps", par opposition à "tout autre péché". Néanmoins, je pense que la traduction NBS a correctement ajouté le mot "autre", parce que c’est dans ce sens que Paul écrit. Deuxièmement, une minorité de commentateurs croient que le début de ce verset est un autre exemple où Paul cite une expression corinthienne courante. S’il était vrai que "Tout [autre] péché qu’un homme commet est à l’extérieur au corps" était une expression populaire de Corinthe et non l’avis de Paul, cela altèrerait sérieusement les conclusions auxquelles nous sommes arrivés, selon lesquelles les questions de sécurité et de santé sont des questions pratiques et non morales. Je mentionne cette idée minoritaire uniquement pour que le lecteur puisse se faire sa propre opinion en connaissance de cause. Je pense personnellement que cette idée est fausse.
 
2.       Lisez Matthieu 15:16-20. Jésus dit que l’inconduite sexuelle sort du cœur, et il semble la comparer avec ce qui entre dans le corps. Y a-t-il une contradiction entre les enseignements de Jésus et de Paul ? (Non. Jésus est en accord avec Paul : le péché, en général, n’est pas lié au corps. Jésus nous dit que la source de l’inconduite sexuelle est dans notre esprit. Paul ajoute que c’est le seul péché qui est contre notre corps.)
 
3.       La prochaine fois que quelqu’un vous rappelle que votre corps est "le temple de l’Esprit saint" en parlant de régime alimentaire, de santé, de forme physique, de ceintures de sécurité, etc., que devriez-vous dire ? (Cette personne a besoin de plus étudier la Bible ! (N’en avons-nous pas tous besoin ?) Un régime alimentaire, la santé, la forme physique, les ceintures de sécurité, etc. sont toutes d’excellentes idées, mais elles ne correspondent pas à la question du "temple" discutée par Paul dans 1 Corinthiens 6.)
 
IV.      Le temple des autres
 
1.       Dans 1 Corinthiens 10 Paul écrit que les Corinthiens devraient focaliser leurs cœurs sur les choses justes. Une chose qu’ils devraient éviter est l’adoration d’idoles. Lisons le conseil de Paul dans 1 Corinthiens 10:23-24. Paul répète à nouveau cette expression corinthienne courante, mais il ajoute un nouvel élément à ce qu’il a enseigné dans 1 Corinthiens 6. Quel est-il ? (En décidant quelle conduite est acceptable pour nous, nous devons considérer son effet sur notre entourage chrétien.)
 
2.       Lisez 1 Corinthiens 10:25-27. Paul dit que les Corinthiens ne devraient pas s’inquiéter si la viande qu’ils ont achetée ou qui leur est servie en tant qu’invités a été sacrifiée aux idoles. Pourquoi ? (Paul a précédemment dit que les idoles ne sont rien (1 Corinthiens 10:19-20) et, de ce fait, nous ne devrions pas nous inquiéter que la viande ait été précédemment offerte en sacrifice à une idole. Dieu possède toute la viande, pas les idoles.)
 
3.       Lisez 1 Corinthiens 10:28-29. Qui voit sa conscience protégée ? (La conscience de l’autre personne.)
 
a.         Quel principe Paul nous enseigne-t-il ? (Que bien que nous sachions que certaines actions ne sont pas mauvaises, nous devrions éviter de les faire devant d’autres qui pensent qu’elles sont mauvaises.)
 
4.       Lisez 1 Corinthiens 10:31-33. Selon Paul, quelle est la relation entre le manger et le boire et le péché ? (Paul suggère que quand nous décidons ce que nous devrions manger et boire, le critère principal est l’impact que cela a sur notre entourage.)
 
a.         Est-ce que le "manger et boire (...) pour la gloire de Dieu" est un enseignement sur notre alimentation et notre santé ? (Non. L’enseignement porte sur la façon dont notre entourage chrétien nous considère.)
 
5.       Cher ami, Dieu nous demande de garder notre corps, temple de l’Esprit saint, loin de l’inconduite sexuelle. Voulez-vous vous tenir à l’écart de ce péché ?
 
V.        La semaine prochaine : Le Seigneur de nos activités.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don