Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 - Dans l’ombre du calvaire (Jean 1, Marc 10, Luc 18, Actes 1, Matthieu 20)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il y a des désastres tout le temps. Certains ont des proportions épiques, comme le Tsunami qui a tué plus de 165’000 personnes il y a quelques semaines en Asie. Certains, comme le cancer, frappent une famille spécifique avec une force dévastatrice. La semaine dernière j’ai parlé avec la femme d’un homme qui lutte contre une forme très agressive de cancer du cerveau. Pourquoi ces choses arrivent-elles ? Cette femme m’a dit qu’elle ne voyait aucune raison pour que cela arrive dans sa famille. Elle était intéressée par mon opinion à ce sujet. Quand j’étais plus jeune et moins sage, je me serais risqué à donner une explication. Maintenant je crois qu’il est plus sage d’expliquer l’attitude de Dieu plutôt que la stratégie spécifique de Dieu. Il s’agit du sujet de notre étude de cette semaine. Débutons-la sans plus attendre !
 
I.          Le plan de bataille
 
1.       Lisez Jean 1:29. Pourquoi Jean appelle-t-il Jésus "l’agneau de Dieu" ? (Nous en avons discuté dans des études précédentes sur le même thème : Jean se référait à l’agneau du sacrifice, qui était une partie essentielle du service sacrificiel du sanctuaire de l’Ancien Testament.)
 
2.       Lisez Jean 1:35-37. Nous apprenons quelques versets plus loin (Jean 1:40-42) que l’un de ces deux disciples est André et qu’il partage cela avec Pierre. Ils décident tous deux de devenir disciples de Jésus. Prendriez-vous la même décision ?
 
a.         Dans l’affirmative, quels sont les avantages de suivre quelqu’un qui a été choisi pour mourir afin que d’autres puissent vivre ?
 
i.         En le considérant de cette façon, pensez-vous qu’André et Pierre aient pris cette décision en toute connaissance de cause ? Comprenaient-ils ce qu’ils faisaient ? (Jean 1:41 témoigne d’André identifiant Jésus comme étant le "Messie". D’une certaine façon, il apparaît qu’il identifiait le fait de mourir avec le Messie.)
3.       Lisez Marc 8:31-33. Cela se passe bien plus tard. Quelle compréhension Pierre a-t-il maintenant sur l’avenir de Jésus ? (Il est tellement sûr que Jésus ne sera pas tué, qu’il rabroue Jésus à cause de ses paroles.)
 
4.       Lisez Marc 10:32-34. Que prédit Jésus ? (Son propre procès, sa crucifixion et sa résurrection.)
 
a.         Lisez Marc 10:35-37. Quelle explication donnez-vous à cette requête ?
 
i.         Pensez-vous qu’ils aient compris Jésus et qu’ils se soient référés à un royaume céleste ?
 
ii.        Ou pensez-vous qu’ils aient complètement mal compris Jésus et qu’ils se soient référés à un royaume terrestre ?
 
5.       Lisez Luc 18:31-33. Comprenez-vous ce que Jésus dit à ses disciples ? Comment évaluez-vous la clarté du message ?
 
a.         Lisez Luc 18:34. Comment les disciples peuvent-ils ne pas comprendre une déclaration si claire ?
 
i.         Que pensez-vous que signifie "leur restait caché" ? Qui tenait caché la signification ? (Dieu ne la leur cachait certainement pas. Dieu essayait de rendre les choses claires. Le commentaire Word Pictures in the New Testament nous dit que Luc essaya à trois reprises d’expliquer l’échec continu des disciples à comprendre Jésus. Luc veut que nous sachions qu’ils ne comprenaient pas.)
 
6.       Lisez Actes 1:1-3 et 6. D’après vous, que comprenaient les disciples à ce moment-là ?
 
7.       Il y a une chose remarquable qui nous précède. Jésus a dit clairement et à plusieurs reprises à ses disciples, et ce dès le début de son ministère, qu’il venait pour mourir. Pourtant, ses disciples semblaient incapables de saisir le "plan de bataille". Pourquoi pensez-vous qu’il en fut ainsi ? (Ils ont été aveuglés par leurs ambitions et préférences propres, au point de ne pas voir le plan de Dieu. Le commentaire Word Pictures in the New Testament nous dit : "Les paroles du Christ au sujet de sa mort sont allées à l’encontre de tous leurs espoirs et croyances.")
 
8.       Que nous enseigne la mission de Jésus sur la terre quant à notre capacité de comprendre la stratégie et la pensée de Dieu ? (C’était une tragédie incroyable pour Dieu de devenir homme et ensuite être torturé et tué par des hommes. De même qu’il était impensable pour Pierre que Jésus vînt pour mourir, les tragédies qui arrivent dans nos vies sont impensables à nos propres yeux. Jésus n’est pas mort parce que, en résumé, Jésus a dit : "Je pense que je me ferai tuer". C’est le problème du péché qui a créé la raison et la nécessité de sa mort.)
 
9.       Que nous enseigne la réaction des disciples sur notre capacité de comprendre la stratégie et la pensée de Dieu ? (Cela nous montre qu’il est très difficile pour des hommes de comprendre la volonté de Dieu, parce que notre jugement est brouillé par nos préférences et ambitions propres. Nous ne voyons pas "l’image complète", mais seulement ce qui se passe dans notre petit coin de vie.)
 
II.        L’attitude dans la bataille
 
1.       Continuons avec l’histoire des disciples (et de leur mère) qui demandent à Jésus les positions les plus élevées dans le royaume qu’ils s’attendaient voir s’établir sur la terre. Lisez Matthieu 20:24. Pourquoi le reste des disciples était-il "indigné" ? (Ils avaient la même ambition ! Ils étaient vexés que ces deux disciples aient été les premiers à le demander.)
 
2.       Lisez Matthieu 20:25-28. Quelle est l’attitude de Jésus ?
 
a.         Quelle doit être notre attitude ?
 
b.         Comment appliquer cette attitude aux tragédies de notre vie ?
 
3.       Je suis convaincu que l’ordre des évangiles est inspiré par Dieu, de même que l’est le message même de l’évangile. Continuons avec l’histoire suivante dans Matthieu. Lisez Matthieu 20:29-31. Pourquoi la foule a-t-elle réprimandé les aveugles ? (Ils gênaient et agaçaient la foule.)
 
a.         De qui la foule se préoccupait-elle ? (De son propre intérêt. Elle ne s’est pas souciée des intérêts des aveugles.)
 
b.         De qui les aveugles se préoccupaient-ils ? (De leur propre intérêt. Ils ne se souciaient pas de la sensibilité de la foule.)
 
4.       Lisez Matthieu 20:32-34. Par l’intérêt de qui Jésus était-il concerné ?
 
5.       Réunissons ce que nous avons appris. Quand la tragédie arrive, est-il probable que Dieu nous fasse comprendre sa stratégie spécifique ? (Non.)
 
a.         De façon générale, quelle est la cause de la tragédie ? (L’entrée du péché dans notre monde. Jésus est mort non pas parce qu’il a voulu mourir, mais parce que l’apparition du péché a fait de sa mort la meilleure solution, dans un esprit de service.)
 
b.         Quand la tragédie arrive dans notre vie, que pouvons-nous savoir avec une certitude absolue ? (Indépendamment du plan suivi dans notre vie, nous savons que l’attitude de Dieu envers nous est une attitude de sacrifice de soi. L’enseignement de Jésus aux disciples sur l’attitude à adopter montre qu’il vient pour servir (et nous devons faire de même). L’histoire des aveugles démontre la compassion de Jésus face à notre souffrance. Cela devrait nous amener à accepter que nous n’avons pas nécessairement à comprendre "l’image complète" ou la stratégie spécifique de Dieu pour faire face au péché. Au lieu de cela, nous devons juste avoir confiance en lui.)
 
6.       Cher ami, la tragédie de la mort de Jésus sur la croix était planifiée. Elle nous montre que le plan de bataille de Dieu pour faire face au péché était le sacrifice de soi. Quelle que soit la tragédie qui puisse arriver dans notre vie, nous pouvons être sûrs que Dieu ne profite pas de notre situation. Il ne nous lèse pas à son avantage. Son attitude est de mourir pour nous. Nous ne sommes pas Dieu. Nous n’avons pas son intelligence ou sa connaissance. Ce que nous avons est une compréhension de son attitude à notre égard. Consentez-vous à juste faire confiance à Jésus, quoi qu’il arrive dans votre vie ?
 
III.     La semaine prochaine : La semaine de la passion.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don