Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 - Tu m’as formé un corps (Philippiens 2, Colossiens 1)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Nous avons fini notre étude de la semaine dernière avec la découverte étonnante que "le bras de Dieu" (sa puissance) est de l’amour plein d’abnégation. Cette semaine nous nous tournons vers la nature du sacrifice de Jésus. De façon plus précise, qu’a abandonné Jésus à cause de son amour ? L’idée populaire veut que Jésus ait abandonné seulement sa vie. Pourquoi ? Parce que Jésus était un homme simple. La Bible révèle une vérité différente. Elle nous dit que Dieu est devenu homme et a vécu avec nous. Cette vérité stupéfiante sur la façon dont Dieu est devenu homme et est venu pour vivre avec nous constitue le sujet de l’étude de cette semaine. Débutons sans plus attendre cette étude opportune !
 
I.          La nature de Jésus
 
1.       Lisez Philippiens 2:5-7. Paul donne un argument logique sur l’attitude que nous devons avoir. Nous reviendrons sur la question de l’attitude plus tard ; concentrons-nous maintenant sur les caractéristiques qu’il donne sur Jésus.
 
a.         Que nous dit Paul concernant la nature même de la personne de Jésus ? (Il était Dieu.)

b.         Quel statut Jésus méritait-il ? (Le plus élevé. Il est "vraiment divin".)

c.         Quel statut Jésus a-t-il pris ? (Il a consenti à être "semblable aux humains", se "vidant de lui-même".)
 
2.       Philippiens 2:6 nous dit que Jésus était "vraiment" divin et Philippiens 2:7 dit qu’il est devenu "vraiment" homme. Que pensez-vous que signifie le terme "vraiment" ? (De nos jours, "se métamorphoser" est un mot populaire. Un mot populaire aujourd’hui est "se métamorphoser". Le crapaud "se métamorphose" en un beau prince. Cela signifie changer d’une chose à une autre. Le Guide d’étude de la Bible (p. 28) relève que le mot grec "morphe" (la base de notre terme "se métamorphoser") est le mot que notre version biblique de référence (NBS) traduit par "vraiment". Jésus "s’est métamorphosé" de Dieu en homme.)

3.       Lisez Philippiens 2:8. Le fait que Dieu soit devenu semblable aux hommes est une chose, mais que Jésus a-t-il fait d’autre en considérant les intérêts des autres ? (Il a consenti à mourir sur la croix. Nous avons cette progression : Jésus a consenti à "se vider de lui-même" ; ensuite il est allé plus loin et s’est humilié lui-même en mourant sur une croix.)
 
II.        L’attitude de Jésus
 
1.       Le fait de connaître la vraie nature de Jésus nous aide à mieux comprendre l’enseignement de Paul sur l’attitude de Jésus. Lisez Philippiens 2:1-2. La "diversité" est le thème que j’entends tout le temps. Selon Paul, quel doit être le but des Chrétiens ? (Être unis en esprit et en pensée.)
 
a.         Quels types de différences sont permis dans l’unité d’esprit et de pensée ?

b.         Qu’est-ce qui nous motive à mettre de côté nos différences quand il s’agit d’être "bien d’accord" ? (Les bénédictions (réconfort) de l’amour du Christ et l’influence de l’Esprit saint.)
 
i.         Que signifie le "réconfort de l’amour [du Christ]" ? (Jésus s’est donné pour nous. Cela devrait nous apprendre quelque chose dans notre relation avec les autres.)
 
2.       Lisez Philippiens 2:3-4. De façon concrète, comment mettons-nous à part nos différences pour être unis dans l’esprit et la pensée ? Autrement dit : que devons-nous commencer à faire tout de suite pour accomplir cela ? (Recherchez les intérêts des autres.)
 
a.         Cela signifie-t-il que nous ne pouvons pas regarder à nos propres intérêts ? (Non. Philippiens 2:4 dit qu’il est bon de rechercher nos intérêts propres. Ce que Dieu nous invite à faire est de rechercher également les intérêts des autres.)

b.         De quelle façon Jésus recherchait-il ses intérêts propres dans le fait de devenir un homme, d’accepter d’être torturé et de mourir comme un criminel ? (C’est quelque chose de stupéfiant. Les intérêts de Jésus semblent être nos intérêts. Il a fait de nos intérêts ses propres intérêts.)

c.         Quand on vous demande de faire quelque chose pour l’église, constatez-vous que les intérêts de l’église deviennent vos intérêts ?

d.         La "diversité", de la façon dont le monde l’utilise, semble soutenir : "Chacun devrait être différent et s’en réjouir". Si vous constatez que les intérêts des autres deviennent vos intérêts, de quoi vous réjouissez-vous ? (Vous vous réjouissez de votre similitude. Vous vous réjouissez de votre unité. "Ayez une même âme, une seule pensée" (Philippiens 2:2).)
 
3.       Lisez Philippiens 2:9-11. Quel fut le résultat pour Jésus d’avoir eu cette attitude? (Être glorifié à la place la plus élevée !)
 
a.         Cela signifie-t-il que le sacrifice de soi et la considération des intérêts des autres ne sont PAS le but suprême ? (Rechercher les intérêts des autres est l’élément vital du royaume de Dieu. Le fait de considérer les autres fait "fonctionner" le royaume et vous apporte bénédictions et honneur.)
 
i.         Remarquez que Philippiens 2:6 nous dit que ce n’était pas le but de Jésus d’être égal à Dieu. D’autre part, Philippiens 2:9 nous dit que Jésus a été glorifié à la place la plus élevée. Si vous voulez la gloire, que cela suggère-t-il que vous deviez poursuivre ?
 
III.     Le conflit actuel
 
1.       Le point central de Paul est de nous apprendre la bonne attitude à avoir, mais dans son cheminement il nous apprend des vérités importantes sur la nature de Jésus. En tant que Chrétiens, Philippiens 2:6-11 se trouve au cœur de notre foi. Jésus, qui était "vraiment" Dieu, est devenu un homme et est mort sur la croix pour nos péchés. Quel modèle d’attitude Jésus a été pour nous ! À votre avis, le grand public comprend-il le message de Philippiens, à savoir que Jésus, qui était entièrement Dieu, est devenu entièrement homme pour mourir à notre place ?
 
a.         Pensez-vous que le grand public comprenne que Dieu a ressuscité Jésus et que ce Jésus est maintenant glorifié "au-dessus de tout nom" dans le ciel ?
 
2.       Cher ami, je crois que nous sommes au milieu d’une grande bataille surnaturelle qui va au-delà de ce que les gens sans instruction biblique peuvent imaginer. Le film de Mel Gibson La Passion du Christ amène à l’attention des masses l’amour incroyable de Jésus et son sacrifice pour nous. Dieu a utilisé Mel Gibson pour illustrer Philippiens 2:8. D’un autre côté, depuis plusieurs (trop de) semaines maintenant, le livre intitulé Da Vinci Code (qui a été au top des meilleures ventes) est une attaque très habile et vicieuse sur la vérité de Philippiens 2:6. Ce livre déclare que c’est un fait historique que le courant dominant de l’Église primitive ne croyait pas que Jésus était Dieu, et que l’Église a affirmé pour la première fois que Jésus était Dieu au Concile de Nicée en l’an 325 ans de notre ère. Le livre Da Vinci Code dit :"jusqu’à ce moment dans l’histoire, Jésus était vu par ses disciples comme un prophète mortel (...) un homme grand et puissant, mais néanmoins un homme."
 
a.         Comment utiliseriez-vous Philippiens 2:6 pour démasquer ce mensonge contenu dans le livre Da Vinci Code ? (Les écrits de Paul montrent que les affirmations historiques du livre Da Vinci Code sont un canular. Le contexte des écrits de Paul révèle qu’il était un contemporain de Jésus et de ses disciples. Le livre de Philippiens était une lettre écrite par Paul à la première église à Philippes (Philippiens 1:1). Ainsi, l’aspect temporel de Philippiens 2:6 révèle que dès le début les Chrétiens ont considéré Jésus comme entièrement Dieu, et non un simple "prophète mortel".)
 
3.       Lisez Colossiens 1:3. Comment Paul dépeint-il la relation entre Jésus et Dieu ?

4.       Continuons dans la lettre de Paul aux Colossiens. Sautons quelques versets et lisons Colossiens 1:15-16. Quelle conception avez-vous quand vous lisez que Jésus est "l’image du Dieu invisible" ? (Jésus met un visage humain sur notre Dieu.)
 
a.         Quelles "choses de Dieu" Jésus a-t-il faites ? (Il est le Créateur, non pas uniquement de notre monde, mais de tout.)
 
5.       Lisez Colossiens 1:17. Quand Jésus est-il apparu ? ("Avant tout".)
 
a.         Quelle "fonction divine" Jésus tient-il en ce moment précis ? (Je ne suis pas sûr si cela signifie que Jésus assure "spirituellement" l’union du royaume, ou si cela signifie que Jésus assure littéralement l’union de l’univers - qu’il est la puissance derrière la pesanteur.)
 
6.       Lisez Colossiens 1:18. Quelle est la signification de la résurrection de Jésus d’entre les morts ? (Cela nous apprend que la résurrection de Jésus a donné au reste d’entre nous l’occasion d’être relevés d’entre les morts. Jésus est au-dessus de tout, y compris de la mort.)

7.       Lisez Colossiens 1:19. Quelle proportion de Dieu le Père était en Jésus ? (La "plénitude" de Dieu était en Jésus.)

8.       La lettre de Paul aux premiers Chrétiens de Colosses (voir Colossiens 1:2) est chronologiquement l’une des premières déclarations écrites de la foi chrétienne. Lisez Colossiens 2:8-9. Contre quoi Paul met-il en garde les premiers croyants ? (Il les avertit du même type de tromperie que celui présenté dans le livre Da Vinci Code ! Cette première lettre montre que les Chrétiens considéraient Jésus comme entièrement Dieu, Dieu qui est devenu homme, dès l’origine de l’Église.)

9.       Cher ami, quelle position prenez-vous quant à la nature de Jésus ? En tant que Chrétiens, croire que Jésus était entièrement Dieu et entièrement homme, qu’il a vécu, puis qu’il est mort pour nos péchés et est ensuite ressuscité, est essentiel pour notre foi. En tant que Chrétiens, avoir la vraie connaissance et compréhension de Jésus est également important pour comprendre comment établir et entretenir des relations avec les autres.

IV.      La semaine prochaine : Dans l’ombre du calvaire.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don