Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 - Les autres brebis du Christ (Jean 10, Marc 9, 1 Corinthiens 3)

Copyright © 2004, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Pourquoi y a-t-il autant de dénominations chrétiennes ? À ce sujet, pourquoi y a-t-il tant de religions dans le monde ? Est-ce le plan de Dieu ? Est-ce qu’une dénomination possède toutes les doctrines justes ? Toute la vérité ? Si une personne est chrétienne, y a-t-il quelque raison d’essayer de convertir cette personne à une autre dénomination chrétienne ? Plongeons-nous dans l’étude de cette semaine et voyons ce que la Bible nous dit au sujet des "autres brebis" et leur enseignement !
 
I.          Les moutons hors de l’enclos

1.       Lisez Jean 10:1-3. Comment différentions-nous le vrai berger d’un voleur ? (Le vrai berger entre par la porte.)

2.       Lisez Jean 10:4. Comment un mouton reconnaît-il le vrai berger d’un voleur ? (Par sa voix.)

a.         C’est une information intéressante. Mais cela soulève naturellement la question de savoir à qui sont adressés les trois premiers versets de Jean 10 ? Qui a quelque chose à apprendre ici ? À quel type d’audience sont adressés ces trois premiers versets ? (Évidemment pas aux moutons. Ils prennent une décision sur la bonne foi du berger, en se basant sur sa voix. La personne qui doit être instruite ici n’est pas un mouton, mais un étranger qui veut distinguer le vrai berger d’un voleur de moutons.)

b.         Qui voudrait distinguer le vrai berger, sans être un mouton ? Ne sommes-nous pas tous des moutons ou des moutons potentiels ?

3.       Lisez Jean 10:6. Il semble que les disciples ont aussi des difficultés sur cette question. Nous avons appris que les moutons reconnaissent le vrai berger par sa voix. Comment savons-nous qui sont ses moutons ? (Si vous ne connaissiez pas la voix du berger, vous ne seriez pas un mouton de ce troupeau. Nous sommes tous des moutons ou des moutons potentiels, c’est là le message central. Il y a les moutons qui font partie de la bergerie, et les moutons qui n’en font pas partie. Si vous étiez un de ces moutons "externes" cherchant le vrai berger, prêteriez-vous attention à la façon dont la personne qui revendique être le "berger" entre dans l’enclos ? Les trois premiers versets de Jean 10 sont un enseignement pour les moutons qui sont à "l’extérieur" de l’enclos à moutons.)

4.       Continuons la lecture. Lisez Jean 10:7-9. Jésus nous dit qu’il est la porte de l’enclos à moutons. Que Jésus nous enseigne-t-il au sujet des autres bergers potentiels ? (Jésus nous dit que si un chef religieux ne met pas sa confiance en Jésus, alors il s’agit d’un faux pasteur, d’un faux berger.)

a.         Que cela nous dit-il au sujet de toutes les autres religions du monde ? (Une religion qui ne dépend pas de Jésus est une fausse religion.)
 
i.         Est-ce aussi simple ?

b.         Que cela nous dit-t-il au sujet des chefs religieux qui semblent être motivés par l’argent ou la célébrité ? (À moins qu’ils ne soient motivés par Jésus, ils sont des faux bergers.)

5.       Lisez Jean 10:10-11. Quels sont les buts des faux bergers ? Quelle comparaison y a-t-il avec les buts de Jésus ? (Ils viennent pour tuer. Jésus est venu pour mourir.)

a.         Connaissez-vous des religions qui tuent des moutons ? (La plus en vue ces temps-ci est cette branche de l’Islam qui tue des hommes pour des raisons religieuses. Aux États-Unis, l’humanisme qui promeut des avortements est saillant. L’essence du christianisme est d’être prêt à renoncer à sa vie au profit des autres. Certaines lignées de l’Islam promeuvent le don de sa vie pour tuer les autres. L’avortement est la prise d’une autre vie pour son propre profit. C’est à l’opposé total du christianisme, qui enseigne de mettre sa vie au bénéfice des autres.)

6.       En considérant ce que Jésus enseigne dans ces versets, peut-il y avoir plus d’une vraie religion ? (Jésus dit qu’il y a une seule vraie porte (qui est Jésus) et donc il va de soit qu’il n’y a qu’un seul enclos à moutons : le christianisme.)

II.        Les moutons dans l’enclos

1.       Lisez Jean 10:16. Qui sont ces "autres moutons" ? Sont-ils des Chrétiens ? Sont-ils membres d’autres dénominations chrétiennes ? (Quand Christ dit "d’autres moutons", il semble parler de ceux qui seront convertis au christianisme. Il ne semble pas référer à d’autres dénominations chrétiennes.)

2.       Lisez à nouveau la deuxième moitié du verset 16. Que pensez-vous que Jésus dirait aujourd’hui au sujet de toutes les différentes dénominations chrétiennes qui existent de nos jours ?

3.       Lisez Marc 9:38-40. Que cela nous suggère-t-il quant à l’attitude qu’aurait Jésus en considérant les multiples dénominations chrétiennes différentes d’aujourd’hui ? (Les disciples semblent dire : "Il ne fait pas partie de notre dénomination, dis-lui de s’arrêter". En surface, l’idée "un seul troupeau" semble opposée à toutes les différentes dénominations chrétiennes. Cependant, ce que Jésus dit dans Marc 9 nous enseigne qu’aussi longtemps que l’autre personne entre par la porte de Jésus et s’appuie sur nom, nous n’avons aucune raison de réclamer. Il apparaît que Jésus est à l’aise avec divers groupes travaillant tous en son nom.)

III.     Un enseignement supérieur pour les moutons de l’enclos ?

1.       Si toutes ces dénominations sont en accord avec Jésus et si "l’épreuve décisive" pour l’adhésion à "l’enclos à moutons" est d’entrer par Jésus, quelle raison avons-nous d’essayer de convertir quelqu’un d’une dénomination chrétienne à une autre ? Est-ce juste une perte inutile de ressources, qui devraient plutôt être utilisées pour convertir ceux qui ne sont pas déjà chrétiens ?

2.       Pour évaluer votre opinion à ce sujet, commençons par la division majeure parmi les Chrétiens : Catholiques et Protestants. Sur un niveau théologique très simple, cette division est basée sur la compréhension protestante de la justification par la foi seule, révélée dans des versets comme Romains 1:17. Lisez Romains 1:17. Est-ce une perte de temps que d’essayer de convertir la pensée des Chrétiens sur ce sujet ?

a.         Certains pourraient soutenir que la justification par la foi est "une question de porte". Par cela je veux dire que si vous essayez d’entrer dans l’enclos à moutons par vos propres efforts, par opposition à entrer par la porte de la foi en la justice de Jésus, vous n’êtes pas dans l’enclos à moutons. Êtes-vous d’accord avec cela ?

i.         Si votre réponse est affirmative, y a-t-il d’autres sujets que vous pensez être des questions de "porte", sujets qui déterminent si vous êtes vraiment un Chrétien ?

ii.        Si vous ne trouvez pas d’autres questions de "porte", reconnaîtriez-vous alors que si vous êtes un Protestant, vous devriez seulement essayer de convertir ceux qui ne croient pas en la justification par la foi seule ?

3.       Lisez 1 Corinthiens 3:10-11. Que veut dire Paul quand il dit qu’il a posé "les fondations" qui sont Jésus-Christ ? (Paul nous dit qu’il enseigne les "moutons potentiels" au sujet des questions de "porte" : l’héritage du salut uniquement par la croyance en Jésus.)

4.       Lisez 1 Corinthiens 3:12-13. Que signifie "construire" sur les fondations ? (Cela doit signifier un enseignement de la Bible qui va au-delà de l’enseignement de base de l’accès au salut par Jésus seul.)

a.         Que pensez-vous que soit un enseignement de "chaume", par opposition à un enseignement "d’or" ? (L’enseignement des vérités bibliques, par opposition à l’enseignement de fausses doctrines ou doctrines non pertinentes.)

b.         Paul dit que la qualité de notre enseignement sera révélée dans le feu et que "le jour la mettra en évidence".

i.         Qu’est-ce que "le jour" ? (2 Pierre 3:8-10 : le moment de la seconde venue de Jésus.)

ii.        Qu’est-ce que le feu ? (Nombres 31:23 nous enseigne que le feu est un moyen de mise à l’épreuve et de purification.)

5.       Lisez 1 Corinthiens 3:14-15. Si un enseignant biblique construit avec du chaume ou du bois (enseignant de fausses doctrines ou non pertinentes), sera-t-il sauvé ? (Il apparaît que la réponse est "oui".)

a.         Qu’est-ce qui sera brûlé ? Les élèves, les doctrines ou autre chose ?

i.         Si vous répondez "les élèves qui acceptent des doctrines de chaume seront brûlés", cela signifie-t-il que le salut exige la croyance en quelque chose d’autre que la foi en Jésus ?

ii.        Comment expliquez-vous que le mauvais enseignant soit sauvé, alors que ses élèves ne le sont pas ? (Le texte biblique lui-même ne m’est pas si clair, mais il doit référer aux doctrines qui sont brûlées, et non aux élèves. Autrement, nous nous heurtons à des conflits théologiques avec des textes comme Actes 16:30-31, Romains 10:13 et Actes 2:21 quant aux conditions de salut.)

b.         Quel est l’avantage d’avoir une doctrine saine ? (Cela vous aidera à rester debout dans les moments difficiles. Si votre temple est construit sur les fondations que sont Jésus et des doctrines "d’or", alors vous pourrez résister à l’épreuve du feu.)

6.       Lisez Proverbes 2:1-5. Qu’enseigne ce texte quant au bénéfice d’une étude continue de la Bible ? (Si nous étudions la Parole de Dieu et prions pour sa compréhension, il nous aidera à mieux le comprendre, ainsi que sa volonté. Nous avons continuellement besoin de rechercher et extraire les doctrines "d’or". Nous devons trouver et ensuite partager ces doctrines.)

7.       Cher ami, en vous repentant et acceptant Jésus comme votre Sauveur, vous êtes sauvé. Mais ce n’est que le début de votre cheminement avec Dieu. Tandis que certains soutiennent que les "doctrines" ne sont pas pertinentes et engendrent la division, je crois que ceux qui aiment vraiment Dieu voudront continuellement augmenter leur connaissance et compréhension de sa volonté. Instruire les "moutons" avec des doctrines "d’or" fait partie du plan de Dieu pour nous. Voulez-vous vous engager à ne jamais arrêter d’étudier la Parole de Dieu pour sans cesse augmenter votre compréhension ?

IV.      La semaine prochaine : Les relations avec les non-chrétiens.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don