Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 05 – Jésus atteint la population (Luc 4, Matthieu 10 & 13)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Récemment j’ai lu un article qui suggérait que les églises locales devraient découvrir les besoins de la communauté (dans ce cas, un problème d’abus de médicaments), puis focaliser sur l’aide à la communauté avec son problème, plutôt que de focaliser sur des services d’adoration hebdomadaires. De temps en temps, j’entends l’idée selon laquelle l’église locale devrait faire une différence d’une façon concrète dans la communauté. Cet article, cependant, allait plus loin que cela et il semblait suggérer que le fait de lutter contre l’abus de médicaments dans la communauté était plus important que le service d’adoration hebdomadaire. Comme toujours, nous devons voir ce que dit la Bible sur la meilleure façon d’atteindre la communauté. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Être efficace dans l’église
 
1.     Lisez Luc 4.14-15. Qui guide Jésus ? (Le texte dit spécifiquement que l’Esprit saint œuvre avec puissance en Jésus.)
 
a.      Est-ce que Jésus sort dans la communauté pour faire quelque service communautaire ? (Cela dit que Jésus enseigne dans les synagogues. Il va aux endroits où les gens adorent.)
 
2.     Lisez Luc 4.16. Quelle est l’habitude de Jésus concernant l’adoration hebdomadaire ? (Il assiste au service chaque semaine. L’idée selon laquelle l’adoration hebdomadaire n’est pas importante est incohérente avec la pratique de Jésus.)
 
3.     Lisez Actes 14.1. Quelle est la pratique de Paul et de Barnabé dans leurs activités missionnaires ? (Ils parlaient à ceux qui se réunissaient chaque semaine pour adorer.)
 
4.     Lisez Luc 4.17-19. Qu’est-ce qu’Ésaïe a prophétisé, qui sera le travail de Jésus ? (Prêcher la bonne nouvelle, proclamer la délivrance, aider les aveugles à voir, libérer les opprimés, et proclamer la faveur de Dieu.)
 
a.      Selon vous, Ésaïe parle-t-il des pauvres financièrement, des vrais prisonniers, et des gens qui sont littéralement aveugles ? (Non. La bonne nouvelle est l’évangile. Il s’adresse à ceux qui sont pauvres parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile, à ceux qui sont enchaînés par le péché et aveuglés par les voies du monde.)
 
b.      Comment cette description des tâches de Jésus s’applique-t-elle à l’idée selon laquelle nous devrions abandonner les services religieux pour aider à résoudre le problème d’abus de médicaments de la communauté ? (L’article que j’ai mentionné dans l’introduction semblait soutenir le fait que la lutte contre l’abus de médicament devrait attirer l’attention vers l’évangile. Cela a des effets en retour. C’est l’évangile qui libère les gens de différentes addictions. À côté de cela, que connaissent les membres d’église sur la façon de traiter les addictions aux médicaments ? Heureusement, les membres d’église connaissent l’évangile !)
 
5.     Lisez Luc 4.20-21. Que dit Jésus à ceux qui se montrent pour adorer ? (Il leur montre qu’il est le Messie !)
 
a.      S’agit-il toujours de notre message principal ?
 
II.  Être efficace hors de l’église
 
1.     Lisez Matthieu 10.5-11. Nous avons ici une illustration du fait d’aller dans la communauté pour partager l’évangile. Notez deux ou trois choses bizarres. Premièrement, Jésus ne donne pas d’argent à ses disciples, ni aucune ressource physique. Deuxièmement, Jésus leur dit de rester chez une personne « digne ». Quel enseignement donne Jésus aux disciples (et à nous) ? (Ceux qui entendent l’évangile devraient payer pour cela. Les disciples devraient rester chez quelqu’un qui veut bien d’eux.)
 
a.      Comparez cela avec la façon dont votre église agit dans la communauté.
 
b.      Dans beaucoup de programmes d’évangélisation auxquels j’ai assisté, nous n’avons pas récolté d’offrandes de la part des visiteurs. Au lieu de cela, nous leur avons donné des Bibles et d’autres présents pour leur présence. Est-ce la bonne façon de faire ?
 
2.     Lisez Matthieu 10.12-15. Quand vous agissez au sein de la communauté, harcelez-vous les gens pour qu’ils assistent aux réunions, et après qu’ils soient venus continuez-vous à les harceler pour qu’ils viennent à l’église ? Est-ce cohérent avec ce que décrit Jésus ?
 
3.     Si vous deviez préparer un programme d’évangélisation d’après les instructions de Jésus, que feriez-vous ? (Vous ne rechercheriez que des auditeurs volontaires, et vous leur feriez payer le programme d’évangélisation. L’église ne devrait mettre aucune de ses ressources financières dans l’effort, et personne ne devait courir après des auditeurs qui ne sont pas intéressés.)
 
a.      Selon vous, comment cela marcherait-il ? (Vous pensez peut-être : « Cela ne marcherait pas ! Personne ne viendrait ».)
 
b.      Lisez Matthieu 10.16. Jésus suggère qu’il s’agit de l’approche « avisée » ! Comment pouvons-nous dire que cela ne marchera pas ?
 
4.     Revenons en arrière et voyons si nous passons à côté de quelque chose. Lisez à nouveau Matthieu 10.8. Qu’apportent ces activités ? (Un motif pour venir et écouter ! En mettant l’article que j’ai mentionné dans l’introduction sous la meilleure lumière, l’idée de pourchasser les addictions et d’aider les gens leur donnera (ainsi qu’aux autres) un motif pour écouter l’évangile. Si quelqu’un guérit le malade, ressuscite le mort, guérit de terribles maladies et chasse les démons, vous voudriez en savoir plus, n’est-ce pas ?)
 
a.      Comment pouvons-nous rendre nos rencontres d’évangélisation plus attractives ? Sommes-nous obligés de soudoyer des gens et de les pourchasser pour qu’ils viennent, dès lors que nous ne guérissons pas les malades, ni ne ressuscitons les morts ?
 
5.     Lisez à nouveau Matthieu 10.7. Quel est le message spécifique que Jésus commande pour nos actions ? (Le message selon lequel il est venu.)
 
a.      Serait-ce le même message aujourd’hui ? Ou alors, serait-il mieux de prêcher que Jésus revient bientôt ?
 
6.     Lisez Luc 10.27. Quelle est la raison pour laquelle Jésus dit à ses disciples de guérir les malades, de ressusciter les morts, de guérir les maladies et de chasser les démons ? (L’amour.)
 
a.      Lisez à nouveau Matthieu 10.14-15. Quand nous pourchassons les gens, est-ce parce que nous les aimons ? Pourquoi Jésus dit-il : « Donne-leur une chance, puis va plus loin » ? (Je n’ai aucun doute sur le fait qu’aider les gens dans la communauté et courir après les gens avec l’évangile reflète l’évangile. Mais nous savons tous que les bonnes intentions peuvent donner de mauvais résultats. Je suggère que l’évangile est une nouvelle incroyable et magnifique. Quand nous pourchassons et harcelons les gens avec l’évangile, nous dégradons la bonne nouvelle. Nous la faisons ressembler à quelque chose de peu de valeur. En conséquence, nous devons harceler et soudoyer pour que la personne accepte cette information. Cela n’est pas très astucieux.)
 
7.     J’espère que ces questions vous font réfléchir un peu plus clairement sur les actions envers la communauté. Si vous recherchez les instructions de Jésus comme modèle pour les actions d’aujourd’hui, et que vous ne ressuscitez pas les morts, ni guérissez les malades, comment suivriez-vous le modèle de Jésus ? (Nous devons donner aux gens une raison pour vouloir venir. Les payer ou les harceler n’est pas la bonne réponse. Pourquoi ne pas prier que Dieu envoie son Esprit saint, soit pour faire des miracles dans votre congrégation, ou pour vous montrer que c’est cela qui attirera votre communauté (tant non-croyante que chrétienne).)
 
III.  Les procédures évangéliques
 
1.     Lisez Matthieu 13.1-9. Selon vous, que cela signifie-t-il ?
 
2.     Lisez Matthieu 13.18-23. Que dit Jésus que cela signifie ?
 
a.      Lisez à nouveau Matthieu 13.19. Quelle est la semence ? (« La parole du Règne » ! Il s’agit d’une parabole sur l’évangélisation. Il s’agit d’une parabole sur les actions envers la communauté.)
 
b.      Étudiez l’interprétation de Jésus et dites-moi où vous aimeriez concentrer votre message évangélique ? (Nous voulons focaliser sur le partage de l’évangile avec ceux qui « entendent la parole et la comprennent ».)
 
c.      Si vous regardez les catégories des auditeurs issus de la communauté, seule une catégorie ne comprend pas la parole. Le reste entend et comprend, mais ils manquent de « racines », ou ont des problèmes, des soucis, ou sont trompés par leurs richesses. Quelle part de cela pouvez-vous contrôler, en tant que semeur de l’évangile ? (Nous pouvons seulement rendre l’évangile compréhensible. Sur ce point, donnez (vendez ?) à vos auditeurs la Bible la plus simple à comprendre !)
 
d.      Si nous, en tant que semeurs de l’évangile, ne pouvons contrôler que le niveau de compréhensibilité de notre message, que cela dit-il quant à la stratégie que nous devrions adopter pour partager l’évangile avec les gens qui n’ont pas de « racines » ou qui ont des problèmes qui captent toute leur attention ? (Nous devons faire la même chose que le semeur, partager notre message avec tout le monde, parce que le seul facteur que nous pouvons contrôler est sa simplicité à être compris.)
 
3.     Cher(ère) ami(e), comment procédez-vous lors de vos actions pour la communauté ? Comment votre église évangélise-t-elle ? Voulez-vous examiner à nouveau ce que vous faites et demander à l’Esprit saint de vous guider pour suivre une approche biblique pour partager la bonne nouvelle de l’évangile ?
 
IV.    La semaine prochaine : Jésus se mêle aux hommes.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don