Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 08 – Frères d’armes (Luc 5, Matthieu 8 & 20, Marc 9)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Séparez-vous votre travail de vos activités religieuses ? Certaines personnes pensent qu’il y a des sphères de vie séparées. Lorsque j’étais au collège, j’ai brièvement travaillé dans une usine de remorque pendant l’été. Mes collègues de travail m’ont harcelé sur le fait que j’étais un « collégien » ainsi que sur mes croyances religieuses. À la fin de l’été, le responsable de l’équipe est venu vers moi et s’est excusé pour le harcèlement. Il a dit qu’il était un « enseignant de l’école du dimanche » et que ce qu’il m’avait dit n’était pas cohérent avec son rôle dans l’église. La Bible nous enseigne que nous devrions intégrer notre travail et notre foi. Débutons notre étude de la Bible pour voir comment nous pouvons être « frères d’armes » même sur le lieu de travail !
 
I.  Le professionnalisme de Pierre
 
1.     Lisez Luc 5.1-3. En vous basant sur votre expérience avec les bateaux, l’idée de Jésus d’enseigner depuis un bateau pose-t-elle un quelconque problème ? (Un bateau n’est pas quelque chose de statique, à moins que vous ayez quelques ancres. Je suppose que Pierre était également dans le bateau, avec une rame pour le maintenir approximativement à la même place.)
 
2.     Lisez Luc 5.4-5. La supposition est que la nuit est le meilleur moment pour attraper du poisson. C’est quelque chose que Pierre, un professionnel expérimenté, savait. De plus, il semble qu’ils avaient déjà nettoyé le bateau pour la journée. Selon vous, que devait penser Pierre de la suggestion de Jésus d’aller jeter les filets pendant la journée ? (Jésus venait d’avoir le genre d’idée « enseigner dans un bateau à la dérive », qui démontrait son expérience de charpentier (Marc 6.3) et non de pêcheur. À présent, Jésus suggère une autre chose qui semble irréaliste.)
 
a.      Pourquoi Pierre fait-il ce qui est irréaliste ? (Par respect pour Jésus – et pas en fonction de sa compréhension de la pêche.)
 
3.     Lisez Luc 5.6-7. Qu’arrive-t-il ? (Un miracle. Les filets sont conçus pour une taille de prises normales. Cela va au-delà du normal !)
 
4.     Lisez Luc 5.8-9. Selon vous, qu’est-ce qui traverse l’esprit de Pierre qui lui fait dire cela ? (Premièrement, Pierre devait voir cela comme un miracle. C’est un résultat surnaturel. Deuxièmement, je pense que Pierre pensait que Jésus était incompétent en matière de bateaux et de pêche. Cela le fait se sentir particulièrement coupable.)
 
5.     Lisez Luc 5.10. Lisez à nouveau Luc 5.8. Qu’est-ce que la déclaration « n’aie pas peur » ajoute à notre compréhension de ce qui se passe dans l’esprit de Pierre ? (Davantage que de se sentir coupable, Pierre a peur.)
 
a.      « Peur » semble être une émotion étrange envers quelqu’un qui ne faisait qu’enseigner sur Dieu, assis dans un bateau. Comment expliquez-vous cela ? (La seule chose qui a du sens à mes yeux est que Pierre en conclut que Jésus est divin. Jésus est le Messie.)
 
6.     Que nous enseigne cette histoire au sujet de notre travail et de notre foi ?
 
7.     Lisez Luc 5.11. Lisez également Matthieu 4.18-20. Il s’agit d’un appel antérieur de la part de Jésus. Comment comprendre la déclaration : « Ils […] laissèrent tout et le suivirent » ? Ont-ils juste abandonné leur activité professionnelle ? (Lisez Jean 21.1-4. Cela suggère que même après la crucifixion et la résurrection de Jésus, Pierre gagnait toujours sa vie comme pêcheur. Marc 1.19-20, Luc 5.8-10 et Matthieu 4.21 suggèrent qu’il s’agit d’une entreprise avec la famille et des amis. Les disciples peuvent quitter l’entreprise sans abandonner leurs biens. Bien entendu, après le dernier appel de Jésus les disciples semblent travailler à plein temps pour la propagation de l’évangile.)
 
8.     Lisez Actes 18.2-4, Actes 20.33-34 et Actes 22.2-3. Comment Paul a-t-il subvenu à ses besoins ? (En fabricant des tentes.)
 
a.      De quelle nature est l’éducation de Paul ? Est-elle similaire à celle de Pierre ? (Cela ne ressemble pas du tout à l’éducation de Pierre. Paul est un théologien expérimenté, quand bien même il fabrique des tentes pour subvenir à ses besoins.)
 
9.     Que nous enseigne cette discussion sur Pierre et Paul au sujet de la nature de la réponse de Pierre à l’appel de Jésus à le suivre ? (L’appel à suivre Jésus ne veut pas nécessairement dire que nous abandonnons notre profession. Le fait que Jésus a fait un miracle lors de la pêche de Pierre nous montre que Jésus le fait prospérer dans sa profession.)
 
a.      Comment pouvez-vous être un « frère d’armes » avec Jésus dans votre profession ?
 
II.  La tempête
 
1.     Lisez Matthieu 8.23-25. Qui devait être expert en matière de navigation et de manœuvre d’un bateau ? (Les disciples qui étaient pêcheurs, pas le charpentier.)
 
a.      Que nous enseigne cela sur le fait d’être disciple et d’être actif dans notre profession ? (Nous devons nous appuyer sur Dieu. Notre carrière et notre vie de disciple ne sont pas deux choses distinctes.)
 
2.     Lisez Matthieu 8.26. Comment répondriez-vous à Jésus ? (J’ai peur parce que je peux me noyer !)
 
a.      Pourquoi Jésus critique-t-il leur foi ? (La question centrale dans notre vie est de savoir si nous faisons confiance à Dieu ou non. Jésus leur dit que tant qu’il est avec eux ils n’ont pas besoin de craindre la mort.)
 
3.     Lisez Matthieu 8.27. Pierre aurait-il dû être étonné ? (Vous pensez peut-être que la pêche miraculeuse n’était pas si miraculeuse. Mais il s’agissait clairement d’un miracle.)
 
a.      Que nous enseigne cela sur notre partenariat avec Dieu ? (Nous devons nous attendre à des miracles. Jésus contrôle les poissons, les vents et les vagues. De quoi d’autre a besoin un pêcheur ? Si Jésus contrôle tous les aspects de votre profession, de quoi de plus avez-vous besoin ? Nous devons laisser notre peur de côté.)
 
III.  Une promotion
 
1.     Lisez Matthieu 19.27. Pierre dit qu’ils ont tout quitté pour suivre Jésus, bien que nous ne soyons actuellement pas entièrement sûrs de ce que cela signifie. Que veut Pierre ?
 
2.     Lisez Matthieu 19.28. Que recevront les disciples ?
 
3.     Lisez Matthieu 20.20-21, Marc 10.35-37 et Marc 9.33-34. Cela suit la déclaration de Jésus sur les trônes et le jugement des tribus. Quelle est la signification du « plus grand » ici ? (Le plus grand dans le royaume de Dieu.)
 
4.     Lisez à nouveau Marc 9.33-34. Que nous enseigne cela sur les discussions de promotion au travail ? (Un leadership de service. Si vous voulez être promu(e), vous devez vouloir servir tous les autres. Vous devez vouloir faire le travail difficile.)
 
5.     Lisez Marc 9.36-37. Cela semble une étrange transition. Pourquoi un adulte n’accueillerait-il pas un enfant ? (L’adulte a des choses plus importantes à faire. Si vous recherchez une promotion et du pouvoir, un enfant n’a aucun pouvoir à partager.)
 
a.      Selon vous, quel est l’enseignement de Jésus relativement à la promotion ? (Si vous voulez être promu(e), vous devez vouloir faire du « travail de service » et vous devez « accueillir » ceux qui ne vous apportent rien.)
 
b.      Laissez-moi vous poser une question en rapport avec cela. Connaissez-vous le nom de la personne qui nettoie votre bureau ? Comment traitez-vous les gens que vous supervisez ? Comment traitez-vous les collaborateurs(trices) qui ne peuvent pas vous promouvoir ?
 
6.     Lisez Matthieu 20.17-19. Si vous entendiez cela, quel sérieux y porteriez-vous ?
 
7.     Lisez à nouveau Matthieu 20.20-22. Pensez-vous que ces disciples (Jacques et Jean) ont prêté attention à ce que Jésus vient de dire ?
 
a.      Dans la négative, pourquoi pas ? (Je ne pense pas qu’ils y prêtaient attention, cela parce qu’ils étaient focalisés sur eux-mêmes.)
 
i.       S’ils n’ont pas prêté attention à la question de la crucifixion, ont-ils compris leur engagement à pouvoir boire « la coupe que, moi, je vais boire » ?
 
b.      Que nous enseigne cela sur la promotion ? (Ils étaient focalisés sur eux-mêmes, pas sur l’aide sociale de Jésus. Il s’agit d’une partie de l’image globale que Jésus dépeint sur le leadership. Si vous voulez diriger, vous devez être altruiste dans le travail que vous voulez faire. Si vous voulez diriger, vous devez être altruiste et accueillir ceux qui ne peuvent pas vous aider. Si vous voulez diriger, vous devez prêter attention aux besoins des autres, et ne pas rester focalisé(e) sur vos propres besoins.)
 
8.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous intégrer votre foi à votre travail ? Je ne pense pas qu’il s’agisse principalement de parler aux gens de Jésus quand ils ne veulent pas entendre. Je pense qu’il s’agit plutôt d’utiliser les principes bibliques en faisant votre travail. Ces principes sont : s’appuyer sur Dieu, faire confiance à Dieu pour résoudre les problèmes, vouloir faire le travail que ne veulent pas faire les autres, accueillir les collègues qui ne peuvent pas nous promouvoir, et prêter attention aux besoins de ceux qui nous entourent plutôt que de se focaliser sur soi-même. Voulez-vous vous engager à suivre ces principes de promotion ?
 
IV.    La semaine prochaine : Le grand conflit et l’église primitive.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don