Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 02 – Le baptême et les tentations (Luc 3 & 4)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous êtes-vous déjà demandé comment vous devriez partager l’évangile avec ceux qui vous entourent ? Jésus nous appelle à parler de lui aux autres, mais la façon dont nous devons nous y prendre est un vrai défi. Tenez-vous bien tandis que nous étudions l’approche de Jean le Baptiseur ! Comment gérez-vous la tentation dans votre vie ? Nous aborderons également la façon dont Jésus et l’Esprit saint ont fait équipe pour vaincre les tentations de Satan. Débutons sans attendre notre étude de l’évangile de Luc !
 
I.  Jean le Baptiseur
 
1.     Lisez Luc 3.1-3. Qu’y a-t-il d’unique dans cette introduction, relativement à l’époque et au lieu où Jean le Baptiseur a commencé son ministère ? (Rappelez-vous que Luc nous a dit qu’il avait l’intention d’écrire un récit « suivi » (Luc 1.3). Luc est très clair en ce qui concerne le lieu et l’endroit où Jean a commencé son œuvre.)
 
2.     Lisez Luc 3.4-6. Pourquoi citer le prophète Ésaïe dans ce contexte ? (Luc nous montre que Jean est l’accomplissement de la prophétie de l’Ancien Testament – une prophétie sur la préparation de la venue du Messie.)
 
3.     Lisez Luc 3.7-9. Avez-vous déjà entendu le terme « chercheur convivial » ? Selon vous, quelle sensibilisation peut résulter de ce genre d’expression ?
 
a.      Pour ceux d’entre vous qui sont familiers avec cette référence, cela ressemble-t-il à l’approche de l’église Westboro Baptist Church[1] ?
 
b.      Jean est-il confus sur la notion de justification par la foi ? Il dit : « Produisez donc des fruits dignes du changement radical ». Pourquoi ne pas avoir dit : « changez radicalement et soyez sauvés par la grâce » ?
 
c.      Que dit Jean sur la valeur d’être enfant d’Abraham ? (C’est aussi précieux que d’être un roc.)
 
d.      Comment expliquer toutes ces insultes ? (Notez quelque chose de très important ici. Jean ne tend pas la main aux pécheurs traditionnels. Il ne cherche pas les « non-croyants ». C’est son approche envers ceux qui croient être sauvés. Il s’agit de gens qui sont fiers de leur justice. Cela s’adresse à ceux qui sont dans l’église depuis très longtemps – et qui sont confiants dans leur façon de vivre.)
 
4.     Lisez Luc 3.10-11. Dans quelle mesure cette approche fonctionne-t-elle ? (Bien ! Les gens veulent savoir comment ils devraient changer.)
 
a.      Considérez la réponse de Jean. À nouveau, il ne mentionne pas la grâce, il plonge directement dans les œuvres. Pourquoi ?
 
b.      Lisez à nouveau Luc 3.8. S’agit-il d’une opportunité manquée de partager la grâce ? (Ce que je vois, c’est une supposition de justice de la part des gens, et Jean dit : « Vos œuvres ne correspondent pas à vos prétentions. Vous n’agissez pas selon votre repentance. »)
 
5.     Lisez Luc 3.12-14. Attendez une minute ! Ceux-ci ne semblent pas comme ceux qui sont confiants dans leur relation avec Dieu. Mes suppositions précédentes sont-elles fausses ? (Il est écrit que les collecteurs des taxes « vinrent aussi » - ce qui indique qu’ils ne font pas partie de l’audience d’origine.)
 
a.      Appliquez ce genre de conseil à votre vie. Quel que soit votre péché, quel que soit votre égoïsme, quelles que soient vos fautes, je vous dis : « Arrêtez maintenant. Faites ce qui est juste. » Quelle est votre réaction – en supposant que vous voulez être sauvé(e) ?
 
6.     Lisez à nouveau Luc 3.4. Quel est le rôle de Jean le Baptiseur dans la vie ? (Préparer les gens à Jésus.)
 
a.      Selon vous, comment s’en sort Jean dans ce rôle qui lui est assigné ? (C’est une vérité universelle que vous devez admettre vos péchés si vous voulez vous en détourner. Vous devez admettre votre incapacité à surmonter le péché si vous voulez désirer la grâce de Dieu. Toutes ces insultes et tous ces appels aux œuvres ont parfaitement du sens pour se préparer à celui qui nous donne la grâce ! Loué soit Dieu !)
 
b.      Comment devons-nous alors approcher les pécheurs ? (Cela dépend ! S’ils croient être justes, alors l’approche « vipère » peut être la bonne. S’ils croient être justes, alors l’approche « comment vos œuvres s’accordent-elles avec votre foi » peut être la bonne. S’ils sont des pécheurs anéantis, « ne brisez pas le roseau qui ploie, n’éteignez pas la mèche qui vacille » (Ésaïe 42.3). Demandez à l’Esprit saint de vous donner la sagesse.)
 
II.  Jésus
 
1.     Lisez Luc 3.15-17. Comment Jean se compare-t-il à Jésus ? (Jésus était plus puissant.)
 
a.      Que veut dire Jean quand il dit que Jésus « vous baptisera dans l’Esprit saint et le feu » ? (Clairement, Jésus préparait les gens à l’Esprit saint en puissance. Le mot « feu » est clarifié dans Luc 3.17 comme signifiant que Jésus apporte aussi le jugement.)
 
2.     Lisez Luc 3.21-22. Pourquoi Jésus se fait-il baptiser ? (Rappelez-vous notre discussion dans notre dernière étude sur la raison pour laquelle Jésus n’avait pas de chambre d’hôtel et pourquoi des bergers l’ont accueilli – toutes des choses qui ne semblent pas dignes d’un Roi. Je pense que tout cela, son baptême inclus, dit aux humains : « Je suis l’un d’entre vous ».)
 
a.      Selon vous, pourquoi l’Esprit saint a-t-il pris la forme d’une colombe ? Pourquoi pas du feu ? (Les colombes ne semblent-elles pas porteuses de paix ? Cela ressemble à une image d’une tranquille assurance.)
 
b.      Que disent les cieux au sujet de Jésus ? (Il est Dieu. Il est le « Fils ».)
 
III.  La tentation
 
1.     Lisez Luc 4.1-2. Pourquoi l’Esprit saint conduit Jésus à la tentation ? N’est-ce pas exactement l’inverse de la prière de Jésus : « ne nous fais pas entrer dans l’épreuve » (Luc 11.4) ?
 
2.     Lisez Luc 4.3-4. Selon vous, combien de temps ont pris Satan et ses troupes pour planifier cette tentation ?
 
a.      À quel point cette tentation est-elle habile ?
 
b.      Quel est le parallèle avec Genèse 3.1-4 ? (Je pense que l’approche envers Ève était bien plus rusée que la question assez primitive : « Prouve que tu es Dieu en créant des pains ».)
 
c.      Si vous êtes d’accord avec moi, pourquoi Satan est-il « hors de ce jeu », dans le sens qu’il est en-deçà de sa norme de performance habituelle. (Je pense que c’est ce que fait l’Esprit saint – amener Jésus vers Satan avant que Satan ne soit entièrement prêt. Satan est venu auprès d’Ève quand il l’a décidé. L’Esprit saint a choisi à quel moment Jésus devait faire face aux tentations de Satan.)
 
3.     Lisez Luc 4.5-8. Quelle était la mission de Jésus sur la terre ? (Entre autre de regagner le monde des mains de Satan.)
 
a.      Quelle est alors la nature de cette tentation ? (Prendre un raccourci qui permettrait d’éviter toutes les peines et souffrances.)
 
b.      Comment Satan utilise-t-il cette tentation dans votre vie ?
 
4.     Lisez Luc 4.9-12. Comment répond Jésus à cette tentation ? (Il cite la Bible.)
 
a.      Qu’y a-t-il d’unique dans cette tentation ? (Satan cite la Bible !)
 
i.       Quel est l’enseignement pour nous ? (La tentation peut venir dans un contexte religieux. Nous devons étudier la Bible afin de mieux comprendre la volonté de Dieu.)
 
b.      Avez-vous noté que cette tentation a commencé comme la première tentation : « Si tu es le Fils de Dieu » ? Quelle est la stratégie de Satan ? (Il met Jésus au défi de prouver sa valeur, de prouver sa revendication.)
 
i.       Est-il juste de dire qu’il s’agit d’un appel à l’orgueil ? Si vous répondez par l’affirmative, quel est l’appel dans Genèse 3.5 ? (Il semble très similaire – un appel à l’orgueil d’Ève. Son désir est d’être comme Dieu.)
 
ii.       Si nous voyons un modèle ici, quelle tentation utilise Satan qui fait appel à votre orgueil ?
 
5.     Lisez Luc 4.13 (version à la Colombe). Satan est-il vaincu de façon permanente ? (Non.)
 
a.      Qu’attend-il ? (« Une autre occasion ». Cela ajoute une évidence à ma pensée selon laquelle l’Esprit saint a porté la lutte à Satan avant qu’il ne soit prêt. Mais cela est également pour nous un avertissement que les troupes de Satan nous tentent quand nous sommes le plus vulnérable.)
 
6.     Lisez Luc 4.14. Qu’est-ce qui est cohérent dans toutes ces tentations ? (Jésus est rempli de l’Esprit saint !)
 
7.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous vaincre le péché dans votre vie ? Priez pour que l’Esprit saint vienne en puissance et remerciez Jésus pour sa victoire sur la tentation. Sa vie parfaite et son sacrifice nous permettent, par la grâce, de devenir justes. Pourquoi ne pas vous repentir, demander l’Esprit saint, et accepter la grâce de Jésus maintenant ?
 
IV.    La semaine prochaine : Qui est Jésus-Christ ?


[1] Cette organisation religieuse est connue aux États-Unis d’Amérique pour ses manifestations provocatrices et ses discours de haine.

 

Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don