Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 – Amis pour toujours (1 Thessaloniciens 2.13 à 3.13)

Copyright © 2012, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous remarqué que certaines personnes se basent sur la logique pour prendre des décisions, alors que d’autres se basent sur les émotions ? Je pense que je suis fermement du côté « logique », mais l’histoire dit autre chose. Quand ma femme et moi avons acheté notre maison actuelle, nous avons évalué trois maisons. J’ai fait la liste d’environ dix facteurs importants à considérer (comme par exemple le prix d’achat ou la distance jusqu’au lieu de travail), puis nous avons classé ces maisons en fonction de ces facteurs. Quand nous avons terminé cette approche logique, nous avons regardé le résultat et nous n’étions pas satisfaits. Nous avons finalement acheté la maison qui avait le moins bon classement selon la liste logique ! L’émotion a prévalu pour une décision avec (et dans) laquelle nous vivons depuis trente ans ! La semaine dernière, Paul a expliqué aux Thessaloniciens les raisons logiques pour lesquelles ils devraient le croire et lui faire confiance. Cette semaine il partage avec eux ses émotions. Débutons notre étude de la Bible et découvrons !
 
I.       La parole de Dieu sous le feu
 
1.     Lisez 1 Thessaloniciens 2.13. S’agit-il d’un appel à l’émotion ? (J’aime quand les gens disent : « Je suis reconnaissant pour toi ! » Il s’agit d’un appel à mes émotions.)
 
a.      Beaucoup de soi-disant « experts » bibliques affirment pouvoir prendre et choisir quels textes bibliques sont corrects et quels textes bibliques sont erronés. D’autres ne sont pas si criants à ce sujet, mais rejettent certains textes parce qu’ils sont en contradiction avec leur opinion personnelle. D’autres encore prennent un certain texte à suivre et ignorent tout autre texte dans la Bible sur ce sujet. Que dit Paul au sujet de l’autorité de la Bible ? (Elle est la « parole de Dieu ».)

2.     Lisez 1 Thessaloniciens 2.14. Qui a créé les « Églises […] qui sont en Judée » ? (Les Juifs croyants.)

3.     Lisez 1 Thessaloniciens 2.14-16. Selon Paul, qui a tué Jésus ? (Les Juifs.)
 
a.      Quand je suis allé à la faculté de droit, j’ai appris que les Juifs ne sont pas simplement des personnages de la Bible, mais des personnes réelles, vivant aujourd’hui. Après m’être fait des amis proches juifs, ils m’ont raconté qu’en tant qu’enfants ils se faisaient traiter de « tueurs de Christ ». Un ami a dit qu’il était appelé ainsi avant même de connaître quoi que ce soit au sujet du Christ. Quand on me le demande, je réponds en général que ce sont les Romains qui ont tué Jésus. Mais Paul affirme clairement que ce sont les Juifs qui l’ont fait. Quelle attitude suggère Paul vis-à-vis des Juifs ? (Paul vient juste de dire que les Thessaloniciens faisaient une bonne chose en imitant leurs camarades juifs croyants. Paul est juif. Jésus est juif. Paul ne peut pas suggérer une mauvaise attitude vis-à-vis du peuple juif.)
 
b.      Qui alors sont les « mauvais garçons » ? (Ceux qui sont les ennemis de l’évangile : ceux qui s’opposent au christianisme en tuant Jésus, en tuant les prophètes, en chassant les Chrétiens, et en essayant d’arrêter la diffusion de l’évangile.)

c.       Quel appel émotionnel fait Paul quand il parle de tous les Chrétiens qui souffrent dans les mains des mauvais garçons ? (Nous sommes également dans le même panier.)

II.     La colère de Dieu
 
1.     Notez que 1 Thessaloniciens 2.16 suggère que nous pouvons identifier les mauvais garçons parce qu’ils sont ceux qui essayent d’empêcher les autres de parler aux non-Juifs. Quelle est la réaction de Dieu à cela ? (La « colère [de Dieu] » est venue sur ceux qui croient à l’arrêt physique du christianisme.)
 
2.     Que dit 1 Thessaloniciens 2.16 sur le moment de la colère de Dieu ? (Elle arrive à la fin.)

a.      D’après Paul, il semble que la colère de Dieu arrive en retard ! Pourquoi la colère est-elle appropriée ? De quelle façon est-elle cohérente avec l’amour ?

b.      Récemment, un agent de Satan a tué un certain nombre de personnes dans un cinéma. Si vous avez entendu cela, quelle a été votre réaction ? Quelle aurait été votre réaction si vous connaissiez quelqu’un qui a été tué ? Quelle aurait été votre réaction si l’une des personnes tuées était votre enfant ? (Voyez-vous comment le niveau d’émotion augmente en fonction de votre amour ? La colère de Dieu est terrible parce que son amour pour nous est infini.)
 
3.     Que veut dire Paul quand il dit que la colère de Dieu a réellement commencé ? (Le commentaire biblique The Jamieson, Fausset and Brown Commentary relève qu’en l’an 48 après J.-C. une émeute a eu lieu à Jérusalem durant la Pâque, au cours de laquelle environ 30'000 personnes sont mortes. Flavius Josèphe affirme que plus d’un million de Juifs ont été tués plus tard, quand Jérusalem a été détruite.)
 
4.     Lisez Luc 19.42-44. Selon Jésus, quelle est la raison de la destruction de Jérusalem ? (Ils n’ont pas reconnu que Jésus était Dieu.)

a.      S’agit-il d’un argument basé sur l’émotion ? (Il s’agit de l’événement charnière dans l’histoire du monde. Dieu est mort pour sa création. Sa création l’a tué. Dieu a une incroyable implication émotionnelle avec nous. Le fait de rejeter l’amour de Dieu, de fouler aux pieds ce que Dieu a fait, est le déclencheur de l’émotion la plus terrible – la colère !)

III.  La lutte
 
1.     Lisez 1 Thessaloniciens 2.17-19. Qu’est-ce qui a empêché Paul et ses amis de visiter à nouveau les Thessaloniciens ? (Satan.)
 
a.      Réfléchissez-y juste une minute. Dieu est en route pour punir ceux qui piétinent son amour, tandis que Satan est en route pour restreindre la bonne nouvelle de l’amour de Dieu. De quelle façon le fait de savoir cela affecte-t-il notre vie quotidienne ? (Nous devons être conscients du rôle que joue le surnaturel dans les événements de la vie courante.)

2.     Lisez 1 Thessaloniciens 2.20. Qu’est-ce qui donne de la joie à Paul ? Qu’est-ce qui lui donne de la gloire ? (Notez les émotions. Ceux qui écoutent Paul présenter l’évangile et qui agissent en conséquence lui donnent de la joie. À l’inverse, Paul est fâché quand Satan essaye de défaire son travail.)

3.     Lisez 1 Thessaloniciens 3.1-5. Pour quelle raison Paul ne peut-il pas tenir plus longtemps ? (Le stress émotionnel de la séparation. Il ne pouvait pas rester là sans venir en aide aux Thessaloniciens qui souffraient de persécution. Il était inquiet à l’idée qu’ils n’arrivent pas à tenir ferme.)
 
a.      Qu’a fait Paul à ce sujet ? (Il a envoyé Timothée afin qu’il soit avec eux pour les encourager, les affermir et corriger tout dommage occasionné par les agents de Satan.)
 
b.      Comment vous sentez-vous quand quelqu’un vous dit : « Tu me manques, j’aimerais venir et t’aider ? » (Cela réchauffe mon cœur. Cela me dit que cette personne se préoccupe de moi.)

4.     Nous trouvons beaucoup d’émotion dans les écrits de Paul. Dans l’introduction nous avons discuté les approches logique et émotionnelle de la vie. Qu’en aurait-il été si Paul n’avait utilisé que la logique dans son appel aux Thessaloniciens ? (Son appel aurait été sérieusement estropié. Les gens n’ont pas uniquement besoin de connaître la vérité, ils ont également besoin de savoir que vous vous intéressez à eux.)

IV.    Le rapport
 
1.     Lisez 1 Thessaloniciens 3.6. Qu’est-ce qui a changé ? (Nous venons juste de passer de Paul qui a envoyé Timothée à sa place pour visiter les Thessaloniciens, à Timothée qui revient et qui fait son rapport.)
 
a.      Quel genre de rapport fait Timothée ? (Les Thessaloniciens ont de bons souvenirs de Paul.)

b.      Lisez Actes 17.5-8. Nous avons discuté cela dans une étude précédente. La visite de Paul a soulevé de l’opposition, avec le résultat que Jason et quelques autres nouveaux croyants ont été traînés devant les autorités et ont dû verser une caution. S’agit-il d’un bon souvenir ?

c.       Comment ces « bonnes nouvelles » peuvent-elles être un rapport honnête ? (Soumis à une tension émotionnelle, les gens établissent des liens solides. Ce n’est pas comme si Paul les avait trompés. Non seulement il a partagé l’évangile avec eux, mais il leur a aussi dit que la persécution arriverait (1 Thessaloniciens 3.4).)
 
2.     Lisez 1 Thessaloniciens 3.7-9. Comment la fermeté des croyants de Thessalonique affecte-t-elle Paul ? (Il est encouragé. Il se sent vivant (« nous vivons »). Il a de la joie.)
 
a.      Quand Satan ou ses agents vous attaquent, considérez-vous l’effet que votre foi peut avoir sur les autres ?

b.      La réaction de Paul ne semble-t-elle pas un peu excessive ? (Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez gagné quelque chose ? Obtenu une très bonne note. Gagné un concours athlétique. Eu une promotion. Vous vous sentez bien. Vous vous sentez « vivre ». Paul vient juste de gagner une bataille (au travers des Thessaloniciens) contre Satan – et il se sent bien.)

3.     Lisez 1 Thessaloniciens 3.10. Attendez une minute ! Paul se réjouit de sa victoire contre Satan. Comment peut-il écrire au sujet de leur « manque » de foi ? (Nous sommes tous sur le chemin vers une relation meilleure et plus profonde avec notre Seigneur. Nous avons tous un potentiel d’amélioration.)
 
4.     Lisez 1 Thessaloniciens 3.11-13. Paul demande que Dieu leur permette de venir, que les Thessaloniciens se témoignent de l’amour mutuel, et que Dieu affermisse leur cœur. Que signifie le fait que Dieu « affermisse votre cœur » ? (Il s’agit d’un changement mental et émotionnel que fait l’Esprit saint pour vous aider à avoir plus d’amour et à obéir davantage.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), où vous situez-vous émotionnellement dans vos relations avec les autres membres d’église ? Si vous pensez qu’il s’agit d’un point faible, pourquoi ne pas demander à l’Esprit saint d’affermir votre cœur ?

V.      La semaine prochaine : Vivre une vie sainte.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don