Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 10 - Une question d’assurance (1 Jean 5:13-21)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Jean nous dit dans 1 Jean 5:19 que "nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais". Quelle sorte d’assurance pouvons-nous avoir dans un tel contexte : que nous serons continuellement battus ? Que la vie nous jouera de mauvais tours ? Tout le monde veut avoir quelque chose en quoi croire. Tout le monde veut avoir quelqu’un ou quelque chose sur lequel s’appuyer dans les moments difficiles. Ce désir est-il destiné à ne jamais être comblé ? Débutons notre étude de la Bible et découvrons !
 
I.         L’assurance de la vie éternelle
 
1.      Lisez 1 Jean 5:13. De quoi pouvons-nous avoir l’assurance ? (Du fait que vous croyez en Jésus et que vous avez la vie éternelle.)
 
a.        Lisez Jacques 2:19. Jacques et Jean sont-ils en désaccord ?

b.        Qu’avons-nous appris jusqu’à présent sur les deux chemins de Jean, qui pourrait nous aider dans cette dispute apparente ? (Dans notre étude jusqu’à présent nous avons appris que nous sommes sur l’un des deux chemins, soit sur le chemin de la lumière, soit sur le chemin des ténèbres. Le chemin de la vie mène à la vie éternelle.)

c.        Comment le fait d’être sur un chemin (donc en mouvement) peut-il se concilier avec la certitude du salut ? (La seule conclusion logique est qu’être SUR le chemin de la lumière signifie être sauvé. En même temps, ce ne sont pas que des mots, c’est voyager sur le chemin. Progresser sur le chemin, cependant, est une question consécutive au salut.)
 
2.      Lorsque j’étais jeune homme je croyais que le salut était quelque chose de chaque instant. Il était important de mourir au bon moment (c’est à dire quand le comportement était bon). Je pense que cette idée venait de mon église et de l’école d’église. Votre église enseigne-t-elle ce que Jean dit dans 1 Jean 5:13 ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ?
 
a.        Est-ce équivalent à l’idée "sauvé une fois pour toutes" ? (Lisez 1 Jean 3:6. Je pense que cela ferme la porte à l’idée selon laquelle nous prenons une décision une fois dans notre vie et ensuite nous vivons comme si nous n’avions jamais pris cette décision. Si vous "connaissez" vraiment Jésus, alors vous êtes déterminé à vivre en conséquence.)

b.        Comment changerait votre attitude face à la vie si vous saviez que vous aviez la vie éternelle, et qu’aucun haut ou bas de la vie de tous les jours dans la bataille contre le péché ne pourrait changer cela ? (Vous auriez de l’assurance !)

II.       L’assurance dans la prière
 
1.      Lisez 1 Jean 5:14-15. Dieu entend-il toutes nos prières ? (Il semble qu’il y a une condition.)
 
a.        Si vous avez des enfants, leur donnez-vous tout ce qu’ils demandent ? Considérez-vous sérieusement chacune de leurs demandes ?

b.        Que signifie demander quelque chose "selon sa volonté" ? (Dieu est comme des parents matures, il ne promet pas de nous donner simplement tout ce que nous demandons. Il promet qu’il "entend" (qu’il considère sérieusement) nos requêtes qui sont dans le cadre de sa volonté.)

c.        Est-ce satisfaisant ? Êtes-vous satisfait simplement de savoir que Dieu entend vos requêtes qui sont en accord avec sa volonté ?
 
d.        Vos enfants ont-ils déjà affirmé ne pas avoir entendu ce que vous leur aviez demandé de faire ? Votre conjoint a-t-il déjà fait de même ?
 
i.        Qu’y a-t-il de si important dans le fait de savoir que votre requête a été entendue ? (Vous savez qu’elle est considérée.)

e.        Qu’ajoute 1 Jean 5:15 à cela ? Nous est-il promis plus que d’être entendus ?
(Jean nous dit que non seulement nous sommes entendus, mais également que Dieu nous donne ce qui est en accord avec sa volonté.)
 
i.        Avez-vous déjà demandé quelque chose qui était clairement en accord avec sa volonté, sans pour autant qu’il vous l’accorde ? Comment l’expliquez-vous ? (Ma seule réponse est que je ne suis pas Dieu. J’ai confiance en son jugement au sujet de sa volonté qui est au-dessus de la mienne.)
 
2.      Lisez 1 Jean 5:16-17. Devriez-vous prier pour que Dieu pardonne les péchés de ceux que vous aimez ? (Quoi que cela puisse signifier, cela veut au moins dire que quelque chose se passe quand nous prions pour ceux qui nous sont proches et qui pèchent.)

a.        Tous les types de péchés sont-ils représentés ici ? (Non. Jean fait une distinction. Je ne suis pas sûr de ce qu’est cette distinction (les commentateurs diffèrent), mais cela signifie au moins que certains types de péchés d’autrui sont vulnérables à nos prières.)

b.        Bien que mes péchés soient en nombre suffisant pour garder ma vie de prière bien occupée, dans le passé j’ai prié pour que Dieu pardonne les péchés de mes enfants. J’ai fait ces prières en me basant sur mon espérance de ce que signifie ce verset.
 
III.    L’assurance dans la guerre spirituelle
 
1.      Lisez 1 Jean 5:18-19. Quand je pense à être "gardé", je pense au fait de ne pas être renversé par un camion. En quoi le fait de ne pas pécher nous "garde"-t-il ?

a.        Rappelez-vous l’introduction où nous avons considéré le verset 19 qui dit que le monde entier est sous l’emprise de Satan. Quelle relation existe-t-il entre le fait de ne pas pécher et le fait de ne pas avoir de nuisance de la part du monde ? (Quiconque est engagé dans un péché sérieux comprend que cela lui nuit.)

b.        Si vous avez l’habitude de discuter cette étude au sein d’un groupe d’étude de la Bible, imaginez que tous les membres du groupe connaissent chacun de vos péchés. Seriez-vous dans l’embarras ? Cela entacherait-il votre réputation ?
 
c.        Je ne vais pas rentrer dans plus de détails, mais je connais un homme qui était intelligent, qui avait fait de hautes études, qui avait une personnalité radieuse, qui était généreux, et qui était un enseignant chrétien. Quelque chose s’est passé entre lui et des adolescentes, qui lui a valu une condamnation à 16 ans d’emprisonnement. Il est actuellement enfermé en isolement. Le préjudice est-il arrivé à cause du péché ?
 
i.        Que pensez-vous que Satan aimerait vous faire ? Vous mettre dans l’embarras ? Vous emprisonner ?

(1)   Comment nous protéger de cela ? (Si vous êtes né de Dieu, ne continuez pas à pécher. Pécher vous rend plus vulnérable aux attaques de Satan.)

2.      Lisez 1 Jean 5:20-21. Que pensez-vous que vous décideriez si l’on vous disait : "Vous pouvez pécher et passer 16 années en prison ou vous pouvez vous abstenir de pécher et être libre" ?
 
a.        Pensez-vous que ce soit la façon dont la plupart des gens regardent le péché ? (Non.)
 
b.        Que suggère 1 Jean 5:20 quant à la façon dont ceux qui sont sur le chemin de la lumière regardent le péché ? (Jésus nous donne une "compréhension" du tableau général du péché et de sa destruction. Jésus nous montre que Dieu nous aime et qu’il veut nous donner la vie. L’expérience de Jésus nous montre que l’auteur du péché veut nous torturer et nous tuer. Le péché n’est pas simplement un plaisir temporel, il est le chemin vers la torture et la mort. Jésus clarifie ces finalités.)

3.      Lisez 1 Jean 5:21. Imaginez la scène : Jean s’éloigne, puis il se retourne une seconde et dit : "Au fait, gardez-vous également des idoles." Ne s’agit-il que d’une pensée égarée ? Ou alors, cette phrase est-elle en relation avec le reste de l’épître de Jean ?

a.        Qu’est-ce qu’une idole ? (Quelque chose dont vous dépendez à la place de Dieu.)
 
i.        Si cela est vrai, quelle est la relation entre le fait de se garder des idoles et le fait d’être gardé ? Quelle est le rapport avec le fait d’avoir de l’assurance ? (Jean dit seulement que le monde dans son ensemble est sous le contrôle de Satan. Si nous nous appuyons sur nos idoles pour être gardés (une idole inclut l’auto-dépendance), alors nous sommes en grand danger. Une idole n’est rien. Seule la confiance en Jésus nous donne la sécurité dans ce monde hostile.)
 
4.      Cher ami, le monde est un endroit dangereux. Vous pouvez échanger une attitude de peur contre une attitude d’assurance et de confiance. L’assurance est votre salut, l’assurance que Dieu vous écoute, et l’assurance dans les batailles de tous les jours contre le péché et la souffrance. Souhaitez-vous un changement d’attitude ? Dieu l’offre à ceux qui croient en Jésus.

IV.     La semaine prochaine : Les thèmes essentiels de 1 Jean.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don