Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 09 - Croire au Fils de Dieu (1 Jean 4 & 5)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand je fais passer des examens aux étudiants en droit, j’essaye de leur donner autant de crédits pour leurs réponses que je peux. Dès lors que la plupart de mes questions amène une réponse du type "dissertation", j’essaye de déceler les moindres éléments qui reflètent une compréhension du droit juridique. Au fond, cependant, il y a toujours une bonne réponse. Est-ce également vrai en ce qui concerne les choses spirituelles ? N’y a-t-il qu’une seule bonne réponse ? Notre étude de cette semaine explore le cas de l’ultime "bonne réponse". Jean écrit qu’il y a une bonne réponse, et que si nous l’obtenons, la récompense est la vie éternelle. Si nous ne l’obtenons pas, le résultat est la mort éternelle. Cela semble si sérieux ! Débutons notre étude de la Bible et découvrons-en davantage au sujet de la bonne réponse !
 
I.         La question test
 
1.      Lisez 1 Jean 4:1-3. Combien d’esprits vous parlent ? (Au moins deux : l’Esprit de Dieu et l’esprit/les esprits contre Dieu.)
 
a.        Selon vous, que veut dire Jean en parlant des esprits ? Chuchotent-ils à notre oreille ? (Je pense qu’il utilise ce terme de façon large pour référer à des courants de pensées, à la logique, à notre "conscience", aux prophètes, aux enseignants - quiconque ou quoi que ce soit qui essaye de nous persuader.)

b.        Comment distinguer la vérité spirituelle de l’erreur ? (Jean nous donne un test très simple : la vérité dit que Jésus est issu de Dieu et qu’il est venu sur la terre sous forme humaine.)

c.        J’ai soutenu précédemment que quiconque croit à l’Ancien Testament et comprend le système sacrificiel doit logiquement accepter Jésus et le christianisme comme étant l’extension logique au système sacrificiel. Jean confirme cette logique en nous disant que si nous croyons la Bible, nous croyons que Jésus est l’incarnation du Fils de Dieu.)
 
2.      Lisez 1 Jean 4:4-6. Le monde comprend-il cette logique ? (Non.)
 
a.        Une attitude courante face aux chrétiens est qu’ils sont stupides et ignorants. Est-ce vrai ? (Un chrétien peut être stupide et ignorant, tout comme un non-chrétien peut l’être. Mais ce qui sépare les chrétiens des non-croyants est que les chrétiens ont une vision du monde centrée sur Jésus-Christ.)

b.        Que cela nous enseigne-t-il sur l’évangélisme ? Devons-nous abandonner parce que les non-croyants ne nous écoutent pas ? (C’est là que nous devons dépendre de l’Esprit saint pour toucher les cœurs. Nous pouvons soutenir la logique de notre position, mais sans l’Esprit saint la logique ne nous fera pas beaucoup de bien.)

II.       Si vous passez l’épreuve
 
1.      Lisez 1 Jean 5:1-4. Sommes-nous obligés d’obéir aux Commandements de Dieu ? (Oui.)
 
a.        Pourquoi ? Pour être sauvés ? (Notre amour pour Dieu nous amène à obéir à ses Commandements.)

b.        La semaine dernière nous avons appris que nous devrions partager nos biens avec ceux qui sont dans le besoin. Nous avons discuté à quel point il était difficile (du moins en ce qui me concerne) d’atteindre cet idéal. Jean me dit maintenant qu’atteindre l’idéal n’est pas "pénible". Nous fait-il marcher ?

i.        Lorsque j’enseignais mon groupe d’étude la semaine dernière, une partie des participants était contre l’idée de donner de l’argent à ceux qui mendient dans la rue. Un autre groupe était en faveur de donner de l’argent et d’être ainsi affranchi du problème (nous donnons de l’argent et Dieu s’occupera du reste). Un autre groupe affirmait que nous devrions déterminer ce qu’ils veulent acheter, et ensuite l’acheter pour eux (si nous l’approuvons). Ce que nous avons fini par décider était que nous devrions arriver à définir le besoin pour déterminer comment aider au mieux. Si je vous demandais de devenir ami avec une personne sans domicile fixe, trouveriez-vous cela "pénible" ?
 
c.        Il y a environ six mois, un homme est arrivé à l’église ; il avait perdu son travail, s’était fait mettre dehors de sa maison par sa femme, et avait besoin d’un endroit où loger. J’avais trois chambres à coucher libres dans ma maison. Mon cœur était touché et je pensais que je devais aider cet homme. Ma femme a relevé que cela voudrait dire que la plupart du temps elle serait seule dans la maison avec cet homme que je ne connaissais pas (personne dans l’église ne le connaissait vraiment). Je ne l’ai pas invité à rester chez nous et il a quitté l’église rapidement. Qu’aurais-je dû faire ?
 
2.      Lisez 1 Jean 5:5. Quelle est la clé pour vaincre le monde ? (Croire que Jésus est le Fils de Dieu.)

a.        Cela me semble un peu délicat. Nous venons de discuter comment nous devons obéir aux Commandements. Maintenant Jean revient en parlant de notre croyance. Pourquoi cela ? (La seule conclusion logique est que les deux sont liés. Croire que Jésus est le Fils de Dieu est la "bonne réponse" essentielle pour la vie éternelle. Quand vous avez cette réponse, celle-ci influence votre comportement.)

III.    Savoir que la clé est correcte
 
1.      Lisez 1 Jean 5:6. Quand je fais passer un examen, j’essaye d’être absolument certain de comprendre la bonne réponse. Les enseignants appellent la liste des bonnes réponses la "clé". Pourquoi Jean dit-il que nous pouvons savoir que Jésus est la bonne réponse à la question de la vie éternelle ? (Il dit que Jésus est venu par l’eau et le sang.)
 
a.        Quelle relation possible y a-t-il entre Jésus qui est Dieu et l’eau et le sang ? (Cela devait être plus évident aux destinataires de la lettre de Jean. Si vous comprenez les livres du Deutéronome et du Lévitique, l’ensemble du système du sanctuaire gravitait autour de la purification à l’aide de l’eau et du sang. L’eau enlevait les impuretés courantes. Le sang enlevait l’impureté spirituelle. Jésus a subi la purification de l’eau par le baptême (Matthieu 3:13-17) et a répandu son sang pour nous (Matthieu 27:50). Nous avons besoin d’une vie pure et d’un cœur pur.)

b.        Comment l’Esprit saint est-il impliqué dans cela ? (Lisez Jean 3:5-6. Jésus met à égalité le baptême (purification d’eau) et le fait d’être né de nouveau de l’Esprit saint (purification spirituelle).)

2.      Lisez à nouveau 1 Jean 5:6. Jean dit que l’Esprit saint est un témoin qui fait sa déposition et qui dit la "vérité". Je ne suis pas sûr que notre lien entre l’eau, le sang et l’Esprit saint est ce qu’il y a de plus logique. Comment lieriez-vous les trois ensemble ? (Lisez 1 Jean 5:7-8. Rappelez-vous que la question est de savoir si nous avons la bonne réponse. La puissance de l’Esprit saint dans l’église naissante, la puissance de l’Esprit saint dans notre vie aujourd’hui, nous apporte l’évidence que Jésus est réel. Faire correspondre Jésus aux moyens historiques pour enlever le péché et la saleté dans notre vie, regarder comment l’Esprit saint œuvre contre le péché dans notre vie, tout cela sont des témoignages que Jésus est bien le Fils de Dieu, le moyen pour enlever le péché qui nous tient écarté de la vie éternelle.)
 
a.        Pourquoi avons-nous besoin de plusieurs témoins ? (Afin d’être sûrs.)
 
3.      Lisez 1 Jean 5:9-10. Jean compare son argumentation, selon laquelle Jésus est la bonne réponse, avec le moyen ordinaire par lequel nous sommes convaincus de quelque chose. Pourquoi l’argument selon lequel Jésus est la bonne réponse est plus puissant que les arguments ordinaires ? (Parce que Dieu en rend témoignage.)

a.        Je pensais que nous lisions cela dans un livre écrit par Jean ! Comment peut-il prétendre que Dieu est le témoin de son affirmation ?

b.        Je me souviens que lorsque j’étais enfant, un de mes petits camarades utilisait son père comme "témoin" de ses théories largement exagérées. Si je n’étais pas d’accord, il disait : "Penses-tu mieux savoir que mon père ?" Comment Jean est-il arrivé à prétendre que Dieu est le garant de sa théorie de la vie éternelle ? (Lisez Actes 1:6-8 et Actes 2:1-4. Les actions de l’Esprit saint dans notre vie son des preuves divines que Jésus est Dieu. Il s’agit de Dieu qui nous parle, et non simplement de l’argumentation d’une autre personne.)
 
c.        Lisez Jean 11:41-44. Comment Dieu était-il actif dans la vie de Jésus pour être un témoin pour lui ?
 
4.      Lisez 1 Jean 5:11-12. Attendez une minute. Nous trompons-nous au sujet de la nature du témoignage de Dieu ? Selon ce texte, qu’est le témoignage de Dieu ? (La résurrection de Jésus montre la puissance de la vie éternelle. Il s’agit là de la visualisation ultime du témoignage de Dieu selon lequel Jésus est Dieu.)

a.        À quel point est-il important d’avoir la bonne réponse ? À quel point est-il important de croire en Dieu ? (Avoir la bonne réponse a une importance éternelle.)

5.      Cher ami, qu’en est-il de vous ? Avez-vous accepté Jésus comme le Fils de Dieu ? Croyez-vous que Jésus est mort à votre place pour enlever vos péchés ? Croyez-vous que quand Jésus est ressuscité pour la vie éternelle vous avez l’opportunité d’avoir la vie éternelle ? L’Esprit saint est-il un témoin de ces choses dans votre vie ? Si vous ne pouvez pas répondre affirmativement à toutes ces questions, demandez maintenant à Jésus et la puissance de l’Esprit saint viendra dans votre vie, de telle sorte que vous aurez la clé vers la vie éternelle.
 
IV.     La semaine prochaine : Une question d’assurance.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don