Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 06 - Marcher dans la lumière : rejeter les antichrists (1 Jean 2:18-29, 2 Corinthiens 1)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière nous avons appris que les gens intelligents se focalisaient sur les richesses éternelles et sur les choses éternelles. Pourquoi sont-ils intelligents d’agir ainsi ? Parce que ce monde sera détruit, alors que ceux qui se focalisent sur le ciel auront la vie éternelle, jouissant des trésors éternels. Ce point de focalisation sépare les gens "du monde" des croyants. Cette semaine Jean tourne son attention sur ce qui semble être un problème peu commun. Il nous met en garde contre les antichrists. Qu’est-ce qu’un antichrist et comment pouvons-nous éviter que l’un d’entre eux se faufile dans notre maison (ou dans notre esprit) ? Y en a-t-il plus d’un ? Débutons notre étude et découvrons-en davantage au sujet de ces personnages antichrists, ainsi que sur la façon d’éviter qu’ils nous posent problème !
 
I.         La dernière heure
 
1.      Lisez 1 Jean 2:18. Qui sont "mes enfants" ? (1 Jean 2:1 commence par la même expression "mes enfants". Nous avons précédemment étudié qu’il s’agit de croyants. Rappelez-vous que la semaine dernière nous avons vu que les "enfants", par opposition aux "pères" et aux "jeunes gens" (voir 1 Jean 2:12-14), référaient aux nouveaux croyants. Il s’agit de personnes qui ont beaucoup à apprendre.)
 
a.        "Dernière heure". Que veut dire Jean par là ? La dernière heure de l’histoire de la terre ?

b.        Lisez Deutéronome 18:20-22. Si Jean veut dire à ses lecteurs que la fin des temps est à portée de main, cela révèle-t-il qu’il est un faux prophète et que nous devrions immédiatement arrêter de lire ses écrits ?

c.        Vous avez déjà entendu des expressions comme "la fin des temps", "les derniers jours", "le temps de la fin" et d’autres phrases similaires. "La dernière heure" semble être vraiment la fin de la fin, n’est-ce pas ?
 
2.      Lisez Matthieu 24:30-34. Que dit Jésus : que ceux qui l’écoutaient à ce moment verraient sa seconde venue ?
 
a.        Si tel est le cas, Jean répète-t-il simplement l’erreur qu’a dite Jésus ?

b.        Dès lors que nous ne pouvons pas rejeter Jésus comme un faux prophète, devrions-nous rejeter tout le christianisme ?

3.      Lisez Matthieu 24:1-3. Que pensez-vous de la qualité de la question des disciples, en privé ?
 
a.        Contient-elle plusieurs aspects ? (Oui. Les disciples questionnent au sujet de la destruction du temple et la fin du monde. Ils ne croient pas que ces deux évènements ne font qu’un.)
 
b.        À quelle question répond Jésus ? (À celle qui concerne la destruction du temple de Jérusalem. Cet évènement a eu lieu en l’an 70 de notre ère. Si Jésus parle toujours à ce sujet, l’affirmation "cette génération" (verset 34) est juste.)

c.        Jésus semble mêler sa seconde venue à la destruction du temple. Ne s’agit-il que d’un "mauvais renseignement utile", d’un "mensonge bienfaisant" (afin que nous ne nous découragions pas), ou alors s’agit-il de quelque chose d’autre qui continue ? L’affirmation de Jésus nous aide-t-elle à comprendre la "dernière heure" de Jean ? (Mettez-vous à la place des auditeurs. Le temple était le centre de l’adoration à cette époque. Le système d’adoration du temple était symbolique de la mort de Jésus, de sa vie et de son intercession pour nos péchés. La destruction du temple peu après la crucifixion de Jésus était le début d’une nouvelle ère pour ceux qui croyaient en Dieu - les derniers jours, la dernière heure.

i.        Est-ce la raison pour laquelle les disciples ne pouvaient pas imaginer un monde sans le temple ? (Oui. Si le système d’adoration du vrai Dieu disparaissait, alors Dieu ne dirigeait plus. Cela n’était pas possible. Les disciples n’avaient pas saisi à cet instant que Jésus était la raison pour laquelle le système sacrificiel avait été instauré en premier lieu.)
 
II.       L’antichrist
 
1.      Continuons avec la lecture de 1 Jean 2:18. Quelle est la relation entre les antichrists et la dernière heure ? (Ce trouble dû aux changements dans le système d’adoration crée une opportunité pour les faux enseignants.)

a.        Combien d’antichrists y a-t-il ? (Il semble qu’il y en ait plusieurs.)

b.        Selon vous, que veut dire Jean en parlant de "un antichrist" et de "beaucoup d’antichrists" ? (Il semble qu’il y ait un antichrist seul, principal. Mais il y aurait également d’autres antichrists moindres.)
 
2.      "Antichrist" est un terme étrange. Lisons 1 Jean 2:19-22 pour comprendre ce que signifie ce terme.
 
a.        Les antichrists étaient-ils auparavant des "bons gars" qui marchaient sur le chemin de la lumière ? (Ils étaient associés au groupe des croyants. Jean dit que le fait qu’ils soient partis montre qu’ils n’avaient jamais réellement fait partie du groupe. Cependant, ils semblent avoir été avec le groupe.)

b.        Quel est la première façon d’identifier un antichrist ? (Il s’agit de quelqu’un qui ment au sujet de la vérité. La première vérité est que Jésus est Dieu. Si vous niez que Jésus est Seigneur, alors vous niez également Dieu le Père.)

i.        Pourquoi cela est-il vrai ? Pourquoi ne pouvons-nous pas croire (comme le font les Juifs et les Musulmans) en un "Dieu unique" de l’Ancien Testament tout en n’acceptant pas ce Dieu "multi-parties" que promeuvent les Chrétiens ? (Si vous ne comprenez pas que Jésus était l’unique raison du "plan du temple" de Dieu pour l’élimination du péché, il est clair que vous ne comprenez pas la vérité, ni n’êtes en mesure de dire la vérité au sujet de Dieu. En l’an 70 de notre ère, la dernière heure est arrivée quand les gens soit ont compris le plan de Dieu et faisaient la transition du symbolique à Jésus, soit sont restés dans leur ignorance.)
 
3.      Lisez 1 Jean 2:23. Selon vous, cela a-t-il du sens ? (Si accepter Jésus et son sacrifice est clairement la nouvelle façon de se débarrasser du péché, alors il s’agit de la seule façon d’approcher un Dieu Père saint.)
 
4.      Lisez 1 Jean 2:24-25. Quel est le lien entre la vie éternelle et Jésus ? (Dès lors que la mort de Jésus à notre place est la clé de la rémission de nos péchés (nous sommes morts avec Jésus lorsqu’il est mort), sa mort est également la clé de notre vie éternelle !)

III.    L’onction

1.      Nous venons de voir qu’il est essentiel de retenir "ce que vous avez entendu dès le commencement" (1 Jean 2:24). Qu’est-ce qui permet à la vérité de rester ? (Lisez à nouveau 1 Jean 2:20 : "l’onction de celui qui est saint".)
 
a.        "Celui qui est saint" réfère à Dieu. Quelle est cette onction essentielle ?
 
2.      Lisez 2 Corinthiens 1:21-22. Selon ce texte, qu’est-ce que l’onction ? (L’Esprit saint.)

a.        Nous comprenons l’idée de mettre une caution sur quelque chose que nous allons acheter. En quoi l’Esprit saint est-il une caution pour la seconde venue de Jésus-Christ ? En quoi l’Esprit saint est-il une caution qui nous permet de continuer à croire en Jésus ? (Une caution fait partie du prix d’achat. Il s’agit d’un petit échantillon du reste. Lorsque nous irons au ciel à la seconde venue de Jésus, nous vivrons dans la présence de Dieu. Nous pouvons commencer à comprendre aujourd’hui ce que signifie vivre en présence de Dieu quand nous sommes remplis de l’Esprit saint.)

3.      Quelle est votre plus grande peur concernant votre croyance en Dieu ? (Que nous croyions quelque chose qui n’est pas vrai. Je lis régulièrement des livres scientifiques populaires et le refrain habituel est qu’il n’y a pas de Dieu, que nous avons simplement évolué.)
 
a.        Comment l’Esprit saint nous donne-t-il la garantie que Dieu existe ? (Si vous savez que l’Esprit saint agit dans votre vie, alors vous avez l’assurance positive que Dieu existe et que la Bible est vraie.)
 
b.        Lisez Jean 16:13. De quelle façon l’Esprit saint peut-il nous guider dans la connaissance de la vérité au sujet de Dieu ? (Parfois je m’étonne de voir à quel point ces scientifiques intelligents peuvent être bêtes. Ils écrivent des livres sur toutes les lois exactes qui gouvernent l’opération de la création. Ils admettent connaître la plupart des lois simplement par des mesures - ils ne comprennent pas la logique ou la raison sous-jacentes aux lois. Pourtant, dans le cas précis des lois qui gouvernent l’univers, ils croient que tout est venu par hasard ! L’Esprit saint nous donne un esprit clair et logique pour discerner la folie d’une telle idée confuse.)

4.      Lisez 1 Jean 2:26-27. Cela signifie-t-il que vous n’avez pas besoin de moi ? Vous n’avez pas besoin des études ? Nous n’avons pas besoin des épîtres de Jean ? (Je pense que Jean dit que nous n’avons pas besoin des faux enseignants. Comme vous l’avez certainement remarqué, la façon dont j’écris ces études est pour vous faire lire la Bible et vous poser des questions sur ce que vous avez lu. Mon but est de vous aider à réfléchir à la parole de Dieu et de laisser l’Esprit saint vous guider.)

5.      Lisez 1 Jean 2:28-29. Quel est notre devoir ? (Continuer notre route sur le chemin de la lumière !)
 
6.      Cher ami, si vous croyez que Jésus est le Fils de Dieu, si vous acceptez son sacrifice à votre place, alors vous êtes sur le chemin de la vie éternelle. Si vous avez besoin d’aide (et vous en avez besoin) voulez-vous prier pour que l’Esprit saint agisse en vous ? Voulez-vous commencer l’expérience de la vie dans la présence de Dieu ? Pourquoi ne pas demander cela dès maintenant ?
 
IV.     La semaine prochaine : Vivre comme des enfants de Dieu.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don