Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 07 - L’enseignement aux disciples (Marc 9:14 à 10:31)

Copyright © 2005, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Cette semaine, notre texte de Marc nous apporte plusieurs enseignements. Nous allons essayer d’en éclaircir trois d’entre eux. Ceux-ci sont des enseignements relatifs à la prière, au divorce et à l’argent. Peut-être aimeriez-vous mettre vos mains devant les yeux pour ne rien voir. Pour les courageux, ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          La prière
 
1.    La semaine dernière nous avons laissé de côté le texte de Jésus montant avec trois de ses disciples au sommet d’une montagne, à la rencontre de son Père, d’Élie et de Moïse (Marc 9:1-8). En leur présence, Jésus a été transfiguré en un être éblouissant. Lisez Marc 9:14-16. Quand Jésus descend du sommet de la montagne, après son expérience glorieuse, il trouve le reste de ses disciples en pleine discussion. Qu’auriez-vous ressenti à la place de Jésus ?

2.    Lisez Marc 9:17-18. Que pensez-vous que fut le sujet de discussion entre les disciples et les enseignants de la loi (scribes) ? (Vous souvenez-vous que dans Marc 7 les scribes harcelaient Jésus à cause de ses disciples qui ne s’étaient pas lavés les mains ? Il est évident que les disciples ont essayé de guérir ce garçon. Dès lors qu’ils n’y sont pas arrivés, les scribes dénigraient sans aucun doute Jésus à cause de l’échec des disciples.)
 
a.         D’après vous, que ressentirent les disciples ? (Avez-vous remarqué qu’ils n’ont pas répondu à Jésus ? C’est le père qui répondit à Jésus. Ils étaient trop embarrassés pour dire à Jésus ce qui se passait.)
 
i.         Ont-ils laissé tomber Jésus ? (Oui.)
 
3.    Lisez Marc 9:19. Contre qui crie Jésus ? Ses disciples ? Les scribes ? Les parents ? La foule ? Le démon ? (En discutant ce point, rappelez-vous Marc 6:4-6 et Marc 6:13. S’il s’agissait simplement d’un manque de foi de tous, à l’exception des disciples, comment Jésus résoudrait-il le problème ?)

4.    Lisez Marc 9:20-22. Jésus ressemble à un docteur ici. Quel est le rapport entre cette question et la guérison du garçon ? (Jésus a posé cette question pour inspirer la foi du père, ou également pour se rendre compte de la "sévérité" de la possession par le démon.)
 
a.         Le père est-il sûr que Jésus peut l’aider ?

b.         Quel rôle ont joué les disciples dans son attitude ?
 
5.    Lisez Marc 9:23-24. Quel niveau de foi est nécessaire pour guérir ?
 
a.         Que pouvez-vous me dire au sujet de l’attitude du père ? (Il se tourne vers Jésus non seulement pour guérir son fils, mais également pour renforcer sa foi.)
 
6.    Lisez Marc 9:25-27. Comparez l’attitude de Jésus avec celle du démon envers le garçon ? Le démon a-t-il essayé de tuer le garçon en voyant qu’il ne pouvait plus vivre en lui plus longtemps ?
 
a.         Quelques commentaires soutiennent que ce garçon était atteint d’épilepsie, au lieu d’être possédé par un démon. Qu’en pensez-vous ? (Je pense que nous ne devrions pas essayer d’être plus subtil que Jésus ou le récit biblique. Les auteurs de la Bible ne connaissaient pas les noms modernes, mais ils savaient faire la distinction entre une personne en crise et un possédé. Voir Matthieu 4:24.)
 
7.    Lisez Marc 9:28-29. Rappelez-vous que nous avons discuté qui était en cause dans l’incapacité des disciples de chasser ce démon. Les disciples veulent connaître la réponse. Qui est "fautif" ?
 
a.         Que veut dire Jésus lorsqu’il dit : "Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière" ? (Rappelez-vous que les disciples l’avaient déjà fait auparavant. Ils acquéraient de l’assurance. Jésus leur rappelle que ce n’est pas eux qui exécutent ces miracles, mais Dieu. Une connexion solide avec le Ciel est requise.)

b.         Vous êtes-vous déjà demandé si un échec spirituel était dû à votre manque de prière ?
 
II.        Le divorce
 
1.    Lisez Marc 10:1-2. D’après vous, pourquoi ont-ils posé cette question spécifique à Jésus ? (Vous rappelez-vous ce qui a causé la mort de Jean le Baptiseur ? C’était précisément ce thème (Marc 6:18-19). Il se peut que les pharisiens aient tenté leur chance, espérant que soit Jésus offenserait Hérode Antipas, soit il contredirait Moïse.)

2.    Lisez Marc 10:3-5. Moïse a-t-il écrit de lui-même (Deutéronome 24:1) ? Était-ce son idée personnelle ? (Non.)
 
a.         Si Moïse avait écrit les paroles de Dieu et qu’ensuite Dieu avait changé son commandement à cause de leur obstination, que cela nous apprendrait-il sur l’opinion de Dieu sur le divorce ? (D’évidence, Dieu admet une certaine flexibilité sur ce sujet.)

b.         Dieu est-il flexible sur tous ses commandements ? (Je pense qu’il est plus sage de dire que Dieu a de la flexibilité uniquement là où il indique qu’il est flexible.)

c.         Pourquoi Moïse n’a-t-il pas écrit que l’adultère est une des raisons de divorce ? (Dès lors que la sanction pour l’adultère était la mort (Deutéronome 22:22), il n’y avait aucune nécessité de discuter le divorce.)
 
3.    Lisez Marc 10:6-9. Qui a écrit le récit de la Création ? (Moïse.)
 
a.         Que soutient Jésus en se référant à Moïse ? (Les écrits de Moïse contiennent le plan parfait de Dieu pour le mariage. Cependant, à cause de la nature pécheresse des hommes, Moïse a aussi créé une exception.)

b.         Jésus révoque-t-il l’exception de Moïse ?

c.         Lisez à nouveau Marc 10:6-8. Pour quelle raison Dieu a-t-il fait des hommes et des femmes ? (Dieu a fait des êtres masculins et féminins parce qu’il avait le mariage à l’esprit. "Une seule chair" se réfère à l’acte sexuel et aux enfants (procréation). Ceux qui préconisent le mariage entre les membres du même sexe sont aveugles au plan de Dieu.)
 
4.      Lisez Marc 10:10-12. Les disciples ont quelques questions. Quel sujet aborde Jésus, qu’il n’a pas discuté en public ? (Le remariage. Jésus parlait seulement du divorce auparavant.)
 
a.         Pourquoi Moïse n’aborde-t-il pas le remariage ? (Parce qu’il était permis d’avoir plus d’une femme. Voir Deutéronome 21:15; Lévitique 18:18; 2 Samuel 12:7-8. En épousant plus d’une femme, le seul "problème" était le niveau d’obligation envers ses femmes courantes.)

b.         Que nous dit l’enseignement de Jésus quant à la polygamie ? (Marc 10:8 nous dit : "les deux [pas trois ou quatre] seront une seule chair". Jésus enseigne que l’idéal est un homme et une femme, qui ne se séparent pas.)

c.         Jésus dit que si vous divorcez et vous remariez, vous commettez l’adultère. Quelle est la gravité d’un tel péché ? (Voir Lévitique 20:10.)
 
5.    Lisez Matthieu 5:32. Matthieu rapporte une exception que Marc ne mentionne pas. Quelle est-elle ? Pourquoi Marc n’en fait-il pas mention ?

6.    La différence entre Jésus et Moïse est frappante. Moïse permet le divorce et permet à un homme d’épouser une nouvelle femme ou plusieurs femmes. Moïse permet également à une femme divorcée de se remarier (Deutéronome 24:2). Jésus dit que rompre le lien du mariage est un péché qui vous aurait autrefois condamné à mort. Dès lors que Jésus attribue la règle de Moïse à l’obstination des hommes (Marc 10:5), Dieu est-il si flexible ? (Il est difficile pour moi de comprendre. Moïse n’était pas un renégat. Il parlait pour Dieu.)
 
a.         Pour compliquer davantage les choses, Paul ajoute une autre exception à la règle. Lisez 1 Corinthiens 7:12-13, 15. Quel est le but de cette exception ? (La paix religieuse.)

b.         De toutes ces règles, laquelle appliqueriez-vous en fin de compte ? (Nous devons lutter pour l’idéal de Dieu en chaque chose. Son idéal est un homme et une femme mariés pour la vie. Il s’agit là de LA norme par excellence.)
 
III.     L’argent
 
1.    Lisez Marc 10:17-19. Qu’est-ce qui vous frappe, qui est étrange, dans cette liste de commandements ? (Il n’est fait mention que de ceux qui traitent de nos obligations envers les autres. Il n’est pas fait mention de ceux qui traitent de nos obligations envers Dieu.)
 
a.         Jésus mène-t-il ce type en bateau ? Lisez Galates 2:16. Si Paul avait été en présence de Jésus ici, il aurait eu le souffle coupé ! (Oui, je pense que Jésus le "menait en bateau".)
 
2.    Lisez Marc 10:20-21. Jésus change-t-il les règles ? Jésus lui dit d’obéir à la deuxième moitié des Dix Commandements, et l’homme répond : "je le fais depuis toujours". Jésus lui donne-t-il plus de règles, ou alors font-elles partie de la deuxième moitié des Dix Commandements ? (Certains pourraient soutenir que Jésus se réfère au dixième Commandement, relatif à la convoitise (Exode 20:17). Cela ne me semble pas juste, parce que vous ne pouvez pas convoiter ce que vous possédez déjà.)
 
a.         Jésus demande à cet homme de renoncer à quoi ? (Marc nous dit que cet homme est riche. Luc nous dit qu’il est un chef (Luc 18:18). Jésus lui demande de renoncer à son argent et de le suivre. Ainsi, Jésus lui demande de renoncer à tout ce qui le rattache au monde.)
 
3.    Lisez Marc 10:22. Pourquoi cet homme a-t-il décidé de ne pas entrer au ciel ? (Il avait de grandes richesses.)
 
a.         À quel point était-ce approprié de la part de Jésus d’exiger cela de lui ? (Retournons aux écrits de Paul. Lisez à nouveau Galates 2:16. La foi est la clé du salut. Cet homme avait la foi en son argent et en sa position sociale. Il avait confiance en ses affaires au lieu d’avoir confiance en Dieu. Jésus rapporte la moitié des Dix Commandements et, en accord avec Paul, enseigne le vrai chemin du salut à cet homme : la confiance en Dieu.)
 
i.         La grâce est-elle "bon marché" ici ? Qu’en est-il dans votre vie ?
 
4.    Cher ami, Jésus défend une norme très élevée pour votre vie. Voulez-vous adopter LA norme par excellence, la sienne ?
 
IV.      La semaine prochaine : Voyage final.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don