Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 02 – Un héritage impérissable (1 Pierre 1)

Copyright © 2017, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Cette semaine nous débutons notre étude de la première épître de Pierre. Ceux qui ont lu les aventures de Pierre dans les récits évangéliques l’aiment. Il est audacieux, il a du courage, et il sait ce que signifie laisser tomber Dieu. Dans notre étude de cette semaine, Pierre nous donne un aperçu de la vie chrétienne. Débutons notre étude et voyons quelle sagesse et quel encouragement a Pierre pour nous !
 
I.  Les parties
 
1.     Lisez 1 Pierre 1.1. Les lettres anciennes commencent par le nom de l’auteur, suivit des destinataires de la lettre. Faisons-nous toujours de même aujourd’hui ? (La plupart des lettres professionnelles ont un en-tête. La plupart des messages électroniques montrent de qui ils proviennent tout en haut du message. La réponse est affirmative, nous procédons souvent de la même manière.)
 
a.      Notez que Pierre déclare ses lettres de créance en se définissant comme « apôtre de Jésus-Christ ». Comment décririez-vous Pierre ? (En se basant sur l’étude de la semaine dernière, vous pourriez dire : « le pêcheur », ou « celui qui est parfois inspiré par Dieu et parfois par Satan ».)
 
i.       Vous montrez-vous sous votre meilleur visage à l’église ? Selon Pierre, est-ce une bonne chose ? (Oui. Pierre donne ses meilleures lettres de créance quand il écrit à d’autres croyants. Cela a du sens parce qu’il écrit en tant qu’autorité inspirée par l’Esprit saint.)
 
2.     Lisez à nouveau 1 Pierre 1.1. Quelles sont les lettres de créance de ceux à qui il écrit ? (Ils ont « été choisis » par Dieu.)
 
a.      Que cela signifie-t-il ? Dieu choisit-il des gagnants et des perdants ? (Nous discuterons cela dans la suite.)
 
b.      Notez que Pierre les appelle aussi : « étrangers dans la dispersion ». Que cela signifie-t-il ? (Ce monde n’est pas leur foyer.)
 
c.      Que signifie le fait que les destinataires de cette lettre soient « dispersés » dans les différentes régions du monde citées ? (Il semble que quelque chose les ait fait partir. Peut-être était-ce la persécution à Jérusalem. Cela soutient l’idée qu’ils sont des « étrangers ».)
 
3.     Lisez 1 Pierre 1.2. Il y a là trois raisons pour lesquelles ces gens ont été « désignés ». Aimeriez-vous être « désigné(e) » par Dieu ? Si oui, examinons les trois raisons :
 
a.      Que signifie : « désignés d’avance par Dieu, le Père » ? Certains sont-ils prédestinés à être sauvés et d’autres prédestinés à être perdus ?
 
b.      Dans notre dernière série d’études nous avons étudié Actes 15. L’église primitive discutait de ce qui devrait être requis de la part des non-Juifs convertis. Retrouvons la discussion en lisant Actes 15.14-19. Notez que le verset 18 dit : « connues depuis toujours ». Que cela dit-il quant à la « connaissance anticipée » de Dieu et du salut ? (Dieu savait à l’avance ce qu’il allait faire – que l’évangile irait chez les non-Juifs. Cela ne dit rien au sujet des individus.)
 
c.      Lisez Matthieu 6.8. Que dit ce verset au sujet de la connaissance anticipée de Dieu ? (Dieu sait de quoi vous avez besoin avant que vous ne le lui demandiez. Le fait qu’il sait ne signifie pas que nous demanderons. Nous avons un choix à faire sur la question.)
 
d.      Lisez Romains 11.2. Qui Dieu connaissait-il « d’avance » ? (Israël ! Pourtant nous savons par la Bible qu’ils ne sont pas tous sauvés.)
 
e.      Lisez Romains 8.28-30. Ces versets parlent du fait d’être prédestiné. Qu’est-ce qui débute cette « prédestination » ? (Ceux qui aiment Dieu. Lisez le chapitre entier de Romains 8 et vous en retiendrez que le fait d’être sauvé est votre choix. Si vous n’êtes toujours pas convaincu(e), lisez Romains 9 où Paul dit que Dieu a choisi Israël, mais que seuls quelques-uns suivront. Le résultat est que Dieu a appelés ceux qui n’étaient pas son peuple à être les « fils du Dieu vivant » (Romains 9.26).)
 
4.     Revenons à la deuxième raison pour laquelle les destinataires des lettres sont « désignés d’avance par Dieu ». Lisez à nouveau 1 Pierre 1.2. Quel rôle joue l’Esprit saint dans la vie de ceux qui sont désignés par Dieu ? (Lisez Romains 8.5-8. L’Esprit saint est central pour une vie en harmonie avec la volonté de Dieu. Ce dernier nous guide pour obéir et inculque en nous les attitudes qui reflètent la justification et la sanctification.)
 
5.     Lisez à nouveau la dernière moitié de 1 Pierre 1.2. Quelle est la troisième raison pour laquelle ils sont « désignés d’avance par Dieu » ? (« L’aspersion du sang de Jésus-Christ. »)
 
a.      Que signifie cela ? (Cela amène à l’esprit le service du sanctuaire. Le péché était transféré par le sang. Cela fait référence au salut par la foi dans le sacrifice de Jésus pour nous.)
 
6.     Pourquoi notre élection devrait-elle nous apporter « la grâce et la paix » en abondance ? (Nous savons que nous sommes désignés par Dieu. Nous savons que nous sommes sauvés par la grâce. Quand vous laissez l’Esprit saint diriger votre vie, vous avez la paix.)
 
II.  Notre espérance
 
1.     Lisez 1 Pierre 1.3. Êtes-vous né(e) de nouveau ? (Oui, si vous êtes l’un ou l’une qui a choisi Jésus. Sa résurrection est notre « nouvelle naissance ».)
 
2.     Lisez 1 Pierre 1.4. Qu’arrive-t-il à vos biens nouvellement acquis ? (Ils vieillissent, ils se fanent, et ils sont finalement mis au rebut.)
 
a.      Quelle est la différence avec votre héritage dans les cieux ? (Il est impérissable !)
 
3.     Lisez 1 Pierre 1.5. Que se passe-t-il pour nous d’ici-là ? (Nous sommes gardés, par la foi, par Dieu.)
 
a.      J’entends régulièrement que nous ne devons pas nous focaliser sur le ciel. Êtes-vous d’accord ? (Tout le monde attend qu’une récompense ou un cadeau arrive. Dieu ne ferait pas sa promesse s’il ne voulait pas que nous l’attendions avec impatience.)
 
4.     Lisez 1 Pierre 1.6. Pourquoi les épreuves (rappelez-vous que ces gens étaient « dispersés ») rendent le ciel d’autant plus important ? (Nous voulons voir la fin des difficultés. Comme ce serait décourageant de ne pas avoir l’espérance de temps et de lieux meilleurs !)
 
III.  La souffrance
 
1.     Lisez 1 Pierre 1.7. Quel est le côté positif de la souffrance ? (Notre foi est démontrée comme authentique !)
 
a.      À quoi pensez-vous quand vous lisez le mot « souffrance » ? (Je pense à de la peine physique.)
 
b.      Pensez à un moment où votre foi a été renforcée. Y avait-il de la souffrance physique ? (Pas pour moi. Ce qui a le plus renforcé ma foi, c’est quand Dieu a agi sur les problèmes et les pressions dans ma vie. Je dis : « Il l’a fait. Pourquoi me suis-je tant inquiété ? »)
 
2.     Lisez à nouveau 1 Pierre 1.7. Pourquoi voulons-nous que notre foi soit authentique ? (Elle apporte « louange, gloire et honneur » à Jésus.)
 
3.     Lisez 1 Pierre 1.8. Que résulte-t-il d’autre de la souffrance ? (Plus de foi en Jésus, qui nous donne « une joie indicible et glorieuse ».)
 
a.      Avez-vous déjà expérimenté cela ?
 
4.     Lisez 1 Pierre 1.9. Sommes-nous sauvés par notre souffrance ? (Je ne pense pas que ce soit ce qui est dit. La souffrance fortifie notre foi. Notre foi en Jésus est ce qui nous sauve. En regardant ce que Jésus a fait pour nous nous augmentons notre confiance et notre amour pour lui.)
 
IV.  Le salut
 
1.     Lisez 1 Pierre 1.10-11. À quels prophètes fait référence Pierre ? (Les prophètes de l’Ancien Testament.)
 
a.      Selon vous, quel enseignement principal nous donne Pierre en écrivant au sujet cette intense recherche ? (La venue de Jésus était comprise par les prophètes de l’Ancien Testament, mais ils voulaient en savoir davantage.)
 
b.      Les prophètes avaient « l’Esprit du Christ […] en eux ». Quel est cet Esprit ? (Le Saint-Esprit. Voyez-vous comment Pierre rattache l’Ancien Testament au Nouveau Testament ? Le Nouveau Testament (qu’il écrit à ce moment-là) n’est pas un commencement à partir de l’Ancien Testament.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 1.12. Quelle est la mauvaise nouvelle pour les prophètes de l’Ancien Testament ? (Jésus ne reviendrait pas de leur temps. Ils ont écrit pour nous donner une espérance et une direction.)
 
a.      Que devons-nous conclure de la déclaration selon laquelle même les anges n’ont pas compris ?
 
3.     Lisez 1 Pierre 1.13-16. Comment Pierre peut-il dire : « par la révélation de Jésus-Christ » ? Jésus est déjà venu et est retourné au ciel ! (Jésus va revenir !)
 
4.     Lisez 1 Pierre 1.17-21. Si ma « foi et [mon] espérance sont en Dieu », pourquoi Pierre me dit-il que Dieu le Père « impartialement juge chacun selon ses œuvres » ?
 
5.     Lisez 1 Pierre 1.22-23. Cela est-il pire encore – Pierre me dit que je me suis « purifié » ? Comment cela s’accorde-t-il avec le symbolisme de Jésus qui est l’Agneau qui enlève nos péchés ? (Pierre soutient le salut par la foi seule. Mais il nous exhorte aussi à la sainteté – vivre une vie en harmonie avec la volonté de Dieu. Agir ainsi non seulement nous rend meilleurs, mais cela nous amène à mieux représenter Dieu au monde.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), marcher avec Jésus est quelque chose de sérieux. Voulez-vous demander à l’Esprit saint de continuer à vous guider sur le chemin de la sainteté ?
 
V.    La semaine prochaine : Un sacerdoce royal.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don