Logo EtudesBibliques.net

Nouveau Testament

Étude 11 – Évènements des derniers jours (Matthieu 23 et 24)

Copyright © 2016, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : L’un des merveilleux avantages d’écrire cette étude est que cela me force à étudier la Bible. Les objectifs principaux dans l’écriture de ces études sont d’améliorer la qualité des études de la Bible en groupe et d’aider les étudiants à mieux comprendre la volonté de Dieu. Cependant, quand j’étudie la Bible, je pense toujours à l’impact de la parole de Dieu sur ma vie. Cette semaine certaines déclarations de Matthieu sont tellement liées à ma vie que je m’excuse par avance de m’injecter autant dans l’étude. Débutons notre étude et voyons si, vous aussi, vous ressentez une connexion spéciale à notre étude de la Bible !
 
I.  La gloriole
 
1.     Lisez Matthieu 23.1-4. Quand vous décidez que quelqu’un est un hypocrite, comment considérez-vous ses enseignements ? (L’attitude générale est le rejet des enseignements d’un hypocrite.)
 
a.      Pourquoi Jésus dit-il d’obéir à ces hypocrites ? (Ils « se sont assis dans la chaire de Moïse ».)
 
i.       Que signifie cela et pourquoi est-ce si important ? (Je pense que cela veut dire qu’ils enseignent la loi donnée par Dieu par l’intermédiaire de Moïse.)
 
b.      Je me souviens de quelques éminents responsables religieux qui avaient des péchés proéminents. Ma réaction était qu’ils avaient succombé au péché – ce qui est vrai pour chacun et chacune d’entre nous. Comment pouvons-nous faire la distinction entre ces responsables religieux qui « se sont assis dans la chaire de Moïse » et ceux qui nous mènent à l’égarement ? (Une raison principale pour laquelle chacune de mes séries de questions débute par un texte biblique est que nous ne pouvons pas (je crois) trop nous éloigner si nous nous focalisons sur la parole de Dieu. La question la plus importante est de savoir si le responsable enseigne la Bible ou autre chose.)
 
2.     Lisez Matthieu 23.5-7. Soyez honnête. Aimez-vous avoir la place d’honneur, le meilleur siège ? Aimez-vous être salué(e) par des gens qui vous respectent ? (Si vous répondez par la négative, je pense que vous avez transgressé le neuvième Commandement. Nous aimons tous être honorés.)
 
a.      Comment éviter d’être comme ces responsables religieux ? (Lisez à nouveau le verset 5 : « Toutes leurs œuvres, ils les font pour être vus des gens ». Si chaque chose que vous faites est motivée par votre propre gloire, par opposition à rendre gloire à Dieu ou à montrer de l’amour à une tierce personne, alors vous avez des problèmes.)
 
3.     Lisez Matthieu 6.2. Que signifie : « Ils tiennent là leur récompense » ? Cela signifie-t-il que leur « récompense » est la gloire personnelle – qui exclurait le ciel ? (J’aime prêcher, j’aime enseigner, et il ne fait aucun doute qu’une des raisons est que je veux que les gens comprennent mieux Dieu. Mais une autre raison est que j’aime que les gens disent : « Il fait un super travail ». Quand je lis l’histoire de ces responsables religieux dont la seule récompense est ici, je suis inquiet. Dr. William H. Shea est l’un des Chrétiens les plus extraordinaires que j’ai connus. Il est extrêmement intelligent et extrêmement humble. Je lui ai demandé s’il appréciait l’honneur de prêcher et d’enseigner. Il m’a répondu par l’affirmative, que c’était entre autre cela. Cela a tranquillisé mon cœur à ce sujet.)
 
4.     Lisez Matthieu 23.8-12. Un de mes anciens étudiants avait l’habitude de m’appeler « Rabbi », et ma femme m’appelle souvent « le Professeur ». Mes enfants m’appellent « Papa ». Les étudiants de la faculté de droit m’appellent « Professeur Cameron ». Devrais-je leur dire à tous d’arrêter ?
 
a.      Lisez Exode 20.12. Il s’agit d’une question d’honneur pour les responsables religieux. Ce texte nous dit d’honorer nos parents – et cela inclut le fait d’appeler mon père « Père » ou « Papa ». Comment expliquez-vous le conflit apparent dans la Bible ?
 
b.      Rappelez-vous le contexte. Quel honneur s’attribuent de manière malhonnête les responsables religieux ? (Ils réclament la gloire qui appartient à Dieu. Ils font tout pour leur propre gloire, et non pour la gloire de Dieu ou pour l’amour des autres. Notez que dans Matthieu 23.8-10 le point de référence est Dieu. Mes enfants, ma femme, mes étudiants ne pensent pas que je suis Dieu et je n’essaye pas de créer la confusion sur ce point.)
 
5.     Sautons quelques versets et lisons Matthieu 23.37-39. Quel était le problème le plus fondamental avec les responsables religieux à Jérusalem ? (Ils rejetaient Jésus. Notez que la discussion sur le « titre » fait partie du rejet de Jésus. Jésus dit maintenant que la fin est arrivée pour eux. Ils ne veulent pas l’accepter, ni lui donner gloire.)
 
II.  La destruction
 
1.     Lisez Matthieu 24.1. Selon vous, pourquoi les disciples demandent-ils à Jésus de regarder les constructions du temple ? (Elles étaient sans doute magnifiques. J’ai lu la description du temple qu’a fait Flavius Josèphe et il était magnifique.)
 
2.     Lisez Matthieu 24.2-3. Il s’agit là indubitablement d’une nouvelle choquante. Pourquoi les disciples viennent-ils « en privé » demander davantage de détails ?
 
a.      Combien de questions trouvez-vous dans ces versets ? Selon vous, combien de questions les disciples pensaient-ils poser à Jésus ? (Je pense qu’ils posaient au moins deux questions, mais je pense qu’ils pensaient n’en poser qu’une seule. Sans doute pensaient-ils que le temple ne serait pas détruit avant l’avènement de Jésus et la « fin du monde ».)
 
III.  La fin
 
1.     Lisez Matthieu 24.4. Quelle était la première préoccupation de Jésus ? (Éviter qu’ils soient trompés.)
 
2.     Lisez Matthieu 24.5-14. Jésus fait trois fois référence à « la fin » dans ces versets. De quelle fin parle-t-il, de la fin du temple ou de la fin du monde ?
 
3.     Lisez Matthieu 24.15-20. Selon vous, quel est le sujet de la discussion ici ? (Il est courant qu’une prophétie ait plus d’un accomplissement, mais cela semble cohérent avec la destruction de Jérusalem. Beaucoup de Chrétiens ont fui la ville et ont été sauvés avant la destruction absolue du temple par les Romains.)
 
4.     Lisez Matthieu 24.23-27. Qu’est-il décrit ici ? (La seconde venue de Jésus.)
 
a.      Quelle est la préoccupation spécifique au sujet des Chrétiens qui sont trompés ? (De faux Christ apparaîtront – et leurs signes et autres miracles seront extrêmement persuasifs.)
 
b.      Comment éviter d’être trompé ? (Personne ne doit nous parler d’un retour de Jésus ici ou là. Tous le verront en même temps. J’ai évité certaines questions plus complexes dans le message de Jésus parce que je pourrais me tromper. Cependant, la partie simple du message est très évidente – vous verrez quand Jésus reviendra !)
 
i.       Pourquoi alors Jésus nous met-il en garde contre le fait d’être trompés, ainsi que du fait que la supercherie sera puissante ? (Nous pouvons potentiellement être trompés par ces imposteurs. Si vous êtes impliqué(e) dans une discussion pour déterminer si quelqu’un est Jésus, il s’agit d’une preuve absolue que cette personne est un imposteur et qu’elle n’est pas Jésus !)
 
5.     Lisez Matthieu 24.30-31 et Matthieu 24.40-41. Quelle autre preuve absolue aurons-nous relativement à la seconde venue de Jésus ? (Les sauvés seront élevés dans le ciel !)
 
a.      Qu’est-ce que la « grande trompette » ? (Lisez 1 Corinthiens 15.51-52. Ceux qui meurent dans la confiance en Jésus sont ressuscités en un instant au son de la trompette.)
 
6.     Résumons tout cela afin de ne pas être trompés. Qu’arrivera-t-il quand Jésus reviendra ? (Il y aura comme un éclair tout autour de la terre – chacune et chacun le verra en même temps. Les morts en Christ ressusciteront d’entre les morts. Les sauvés vivants seront emmenés au ciel. Il n’y aura aucune confusion quant à cet évènement. Si vous n’êtes pas élevé(e) au ciel, c’est une très mauvaise nouvelle.)
 
7.     Lisez Matthieu 24.42-44. Attendez une minute, nous venons d’apprendre que le retour de Jésus sera évident pour tous. Pourquoi sommes-nous avertis de « veiller » et mis en garde contre des problèmes d’un retour inattendu ? Je pourrais être profondément endormi et ne pas manquer le retour de Jésus ! (Le voleur n’entre pas par effraction dans la maison de Jésus dans cette parabole. Le voleur entre par effraction dans votre maison. L’avertissement ne concerne pas l’ambiguïté du retour de Jésus, mais plutôt de savoir si vous êtes prêt(e) !)
 
8.     Lisez Matthieu 24.45-46. Que devriez-vous faire pour anticiper la seconde venue de Jésus ? (Votre travail – « donner de la nourriture » aux serviteurs de Jésus. Nous devons continuer à travailler pour faire avancer le royaume de Dieu !)
 
9.     Cher(ère) ami(e), quel était le problème avec les chefs religieux, dont nous avons discuté au début de notre étude ? Le problème était qu’ils œuvraient pour développer leur propre gloire. Que nous appelle Jésus à faire en attendant son retour ? Faire avancer le royaume de Dieu. Que faites-vous ces jours ? Travaillez-vous pour votre gloire ou pour le royaume de Dieu ? Si vous n’aimez pas votre réponse, pourquoi ne pas vous repentir maintenant et demander à l’Esprit saint de vous montrer un meilleur chemin ?
 
IV.    La semaine prochaine : Les derniers jours de Jésus.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don