Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 10 – Derrière le masque (Proverbes 25 à 27)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Cette semaine j’ai lu une expression qui disait à peu près cela : « Une personne qui a un passé difficile donne de bons conseils. » Les proverbes que nous avons étudiés jusqu’à présent suggèrent que ceux qui ont montré de la sagesse dans le passé sont les meilleures sources de sagesse. Mais cette expression met en évidence un point important : les réprimandes et les défis de la vie nous apportent plus de sagesse. Notre étude de cette semaine porte sur la façon dont nous pouvons acquérir davantage de sagesse. Débutons sans plus attendre notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Les secrets et les rois
 
1.     Lisez Proverbes 25.2. Ma première réaction à ce texte était que je suis content que Dieu ne révèle pas tous mes péchés ! Mais lisez Marc 4.11. Que suggère ce verset relativement à ce que Dieu tient caché ? (Dieu révèle des choses importantes à ses disciples, mais les cache à d’autres.)
 
a.      Lisez Marc 4.12. Je pensais que Jésus parlait en paraboles afin que ses enseignements soient plus faciles à comprendre ! Comment expliquez-vous cela ?
 
2.     Lisez à nouveau Proverbes 25.2. Qu’est-ce que la gloire des rois ? (Découvrir quelque chose.)
 
a.      Appliquons cela aux paraboles. Pourquoi les disciples de Jésus comprendraient-ils ses paraboles et les autres pas ? (Parce qu’ils recherchent la signification des paraboles.)
 
b.      Selon vous, quel est l’enseignement donné dans Proverbes 25.2 ? (Dieu est si grand et glorieux que nous ne pouvons pas comprendre toutes ses voies. Mais c’est notre gloire d’essayer de « découvrir » la nature de Dieu et ses enseignements pour nous.)
 
3.     Lisez Proverbes 25.3. Les rois sont bien moins complexes que Dieu. Pourquoi pouvons-nous découvrir Dieu mais pas les rois ? (Dieu travaille à partir d’un principe d’amour constant, tandis que les humains sont dirigés par toutes sortes d’émotions conflictuelles.)
 
4.     Lisez Proverbes 25.4-5. Cela s’applique-t-il aussi à vous ? Avez-vous besoin d’enlever de votre présence ce qui est mauvais ? (Si nous voulons vivre une vie juste, nous devons enlever ce qui est mauvais.)
 
5.     Lisez Proverbes 25.6-7 et Luc 14.7-11. Combien de fois avez-vous déjà été confronté(e) à la question de savoir où vous asseoir pour manger ?
 
a.      Si peu de fois, comment appliqueriez-vous ce conseil aujourd’hui ? (Personnellement, je l’applique dans mes relations professionnelles ainsi que dans d’autres organisations, telles que l’église.)
 
b.      Pour quelle raison quelqu’un réclamerait-il la première place au travail ou à l’église ? (Probablement par orgueil.)
 
i.       Comment fonctionne ce conseil pour votre orgueil ? (Vous vous sentez humilié(e) si l’on vous dit de descendre d’une position. D’un autre côté, si on vous élève, cela vous exalte.)
 
6.     Lisez la dernière partie de Proverbes 25.7 et Proverbes 25.8 (version à la Colombe). Que signifie ici « plaider » ? (Je pense que cela signifie devant la personne qui a l’autorité.)
 
a.      Quelle en serait l’application aujourd’hui ? (Cela peut correspondre à une cour de justice, mais l’application la plus courante est quand vous portez une accusation contre quelqu’un d’autre au travail ou à l’église.)
 
b.      Pour quelle raison risquez-vous la honte ? (Vous n’avez pas investigué complètement, vous ne connaissez pas tous les faits, et votre prochain vous fera passer pour stupide.)
 
c.      Considérez un contexte légèrement différent. Vous suggérez une nouvelle idée au travail. Vous la mettez rapidement en avant de telle sorte que vous battez tout le monde avec cette suggestion. Ce proverbe s’applique-t-il ? (Oui. Il s’agit d’une leçon que je ne cesse de me rappeler. Réfléchissez bien avant de soumettre une nouvelle idée ou un nouveau plan.)
 
7.     Lisez Proverbes 26.27. Quelle autre tactique professionnelle courante devrait être évitée ? (La rétribution. Si quelqu’un nous fait du tort, nous ne devrions pas « creuser une fosse » pour lui. Cela se terminerait pour nous juste par davantage de tort.)
 
II.  Les paroles
 
1.     Lisez Proverbes 25.11. Est-ce bien ou au contraire inutile ? Les pommes d’or ne se mangent pas ! (Fermez vos yeux et imaginez des pommes d’or sur des ciselures d’argent. C’est beau, n’est-ce pas ? Vos paroles peuvent être aussi belles que cela – et élever l’esprit des autres.)
 
2.     Lisez Proverbes 25.12. Aimez-vous être réprimandé(e) ? Aimez-vous être corrigé(e) ? (Personne n’aime être corrigé.)
 
a.      Bien que nous n’aimions pas être réprimandés, que devons-nous faire ? (Si cela vient d’une personne sage, nous devrions l’écouter.)
 
b.      Est-ce que le fait de prêter attention aux corrections nous rendra plus beaux ? (La question est là. Une belle boucle d’oreille rend l’oreille plus attractive. Le fait de prêter attention aux corrections de ceux qui ont de la sagesse fera de nous des personnes plus belles.)
 
3.     Lisez Proverbes 27.5-6. Un vrai et sage ami vous donnera-t-il toujours le conseil que vous voulez entendre ? (Non. Votre « ennemi » est toujours d’accord avec vous. Les réprimandes sont bonnes pour nous si elles viennent d’amis sages.)
 
4.     Lisez Proverbes 26.23-26. Votre ennemi vous donnera-t-il des paroles encourageantes ? (Oui.)
 
a.      Quel est l’enseignement de tout cela ? (Nous ne devons pas juger les gens en fonction de s’ils sont d’accord avec nous ou s’ils nous réprimandent. Certaines paroles agréables sont destinées à nous faire du tort, tandis qu’une sage réprimande est une bénédiction.)
 
5.     Lisez Proverbes 27.17. Qu’est-ce que le « fer » dans une relation ? (Le fer est dur. Ainsi, les défis difficiles, les dures réprimandes, nous rendent meilleurs – si nous faisons preuve de sagesse.)
 
6.     Lisez Proverbes 25.15. Quand vous voulez changer l’opinion de quelqu’un d’autre, comment vous y prenez-vous ? Argumentez-vous ? Commandez-vous ? Montez-vous la voix ? Que suggère ce texte ? (Il suggère que la douceur et la patience donnent des résultats puissants – des résultats qui cassent les os !)
 
a.      De qui l’opinion est-elle changée ? (L’opinion du dirigeant. Cela est significatif parce que la personne qui se laisse persuader a l’autorité sur vous.)
 
7.     Lisez Proverbes 25.20. Que cela nous enseigne-t-il sur le fait de donner des conseils ? (Chaque fois que ma femme se sentira mal je dirai avec un grand sourire : « Réfléchis bien ! »)
 
a.      Que veulent entendre ceux qui se sentent mal ? (Ils veulent de la compassion. Le fait de chanter des chansons (joyeuses ?) à quelqu’un qui est triste ou qui se sent mal n’aide pas. En réalité cela fait du mal.)
 
8.     Lisez Proverbes 25.24. Quand vous recherchez une épouse, dans quelle mesure est-il important de connaître vraiment cette personne ? (Cela en dit beaucoup sur le pouvoir de la langue. Personne ne veut vivre sur le toit, et encore moins dans l’angle du toit. Pourtant cela est encore préférable à vivre avec une épouse querelleuse.)
 
9.     Lisez Proverbes 25.28. Pourquoi les murailles sont-elles autour d’une ville ? (Pour la protéger des envahisseurs.)
 
a.      De quelle façon la maîtrise de soi vous protège-t-elle – par opposition à la protection des autres ? (Quand vous manquez de maîtrise de soi vous vous ouvrez à toutes sortes de problèmes. Votre protection est partie.)
 
III.  Traiter avec les gens stupides
 
1.     Lisez Proverbes 26.4-5. À ceux d’entre vous qui disent que la Bible ne se contredit pas : comment expliquez-vous cela ? (L’auteur de ce proverbe réalisait clairement l’apparente contradiction. Le verset 4 nous dit de ne pas nous abaisser aux méthodes des gens stupides et de ne pas entrer en débat avec une telle personne. Le verset 5 suggère, d’un autre côté, que le fait de simplement quitter une personne stupide sans rien lui répondre le laisse croire qu’il a raison. Cela semble suggérer qu’une réponse sage devrait être donnée aux gens stupides.)
 
a.      Lisez Proverbes 23.9. Maintenant, comment répondriez-vous aux gens stupides ? Trouvez-vous une vérité qui soit cohérente avec tous ces versets ? (Ne débattez pas en privé avec une personne stupide. Votre réponse est pour ceux qui écoutent le débat.)
 
2.     Lisez Proverbes 26.7 et Proverbes 26.9. Est-ce que tout le monde bénéficiera de cette étude du livre des Proverbes ? (Non.)
 
a.      Quel est le problème ? (Les proverbes sont plus qu’inutiles aux personnes stupides, ils peuvent être dangereux.)
 
3.     Lisez Proverbes 26.10. Devrions-nous engager une personne stupide ? (Non. Vous ne pouvez pas prédire les dégâts qu’une telle personne fera.)
 
4.     Lisez Proverbes 26.12. Existe-t-il quelque chose de pire que d’être stupide ? (Oui ! Le fait d’être sage à vos propres yeux.)
 
a.      Pourquoi les personnes stupides ont-elles plus d’espoir ? (La personne stupide peut réaliser sa stupidité, mais l’orgueil vous empêche de vous voir sous votre vraie lumière.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), si vous êtes un(e) étudiant(e) diligent(e) du livre des Proverbes, et non une personne stupide, vous jouirez d’une vie meilleure. Pourquoi ne pas vous résoudre, dès maintenant, à vivre selon les conseils du livre des Proverbes ?
 
IV.    La semaine prochaine : Vivre par la foi.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don