Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 10 - La « folie » du prophète (Nombres 22 à 24)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Combien de fois avez-vous espéré que Dieu ignore un petit problème de péché dans votre vie ? Vous aimez Dieu et vous voulez lui obéir, à l’exception de cette petite zone à laquelle, vous l’espérez, Dieu fera preuve d’un peu de tolérance. Après tout, personne n’est parfait et nous ne sommes que des humains, n’est-ce pas ? Cette semaine nous étudions l’histoire d’un homme qui est loin d’être parfait, mais qui comprend qu’il doit obéir à Dieu. Il en résulte un conflit entre sa volonté et celle de Dieu. Cela vous semble-t-il familier ? Ouvrons la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.       La nervosité de Balaq
 
1.     Lisez Nombres 22:1-3. Balaq est le roi de Moab. Que lui arrivera-t-il si les Israélites vainquent sa nation ? (Il perdra tout ce qu’il a et il pourrait bien mourir.)
 
2.     Lisez Deutéronome 2:9. Les Moabites ont-ils quelque chose à craindre de la part des Israélites ? (Non. Dieu leur a dit de ne pas les attaquer.)

a.      Pourquoi ? (Lisez Genèse 19:36-37. Lot était le père de Moab, duquel descendent les Moabites. Les Moabites étaient issus des Israélites. Dieu leur avait donné leur pays. S’ils étaient restés fidèles à Dieu ils se seraient souvenus de ces choses.)

3.     Lisez Nombres 22:4-6. Qu’y a-t-il de bien et de mal au sujet de Balaq ? (La mauvaise chose est qu’il projetait d’attaquer les Israélites - alors même qu’ils ne le menaçaient pas vraiment. La bonne chose est qu’il s’est orienté vers une guerre spirituelle pour résoudre ses problèmes.)
 
a.      Comment a-t-il sélectionné Balaam pour accomplir cette tâche ? Balaq a-t-il dit : "Bien, notre grand ancêtre Lot était un serviteur du vrai Dieu, alors je vais trouver un serviteur du vrai Dieu pour intervenir en notre faveur" ? (Rien de semblable n’est rapporté. Nombres 22:6 révèle que Balaam avait un historique de succès à son actif.)
 
b.      Sautons quelques versets et lisons Nombres 24:1. Comment Dieu peut-il parler par l’intermédiaire de quelqu’un qui est également un porte-parole de Satan ?

i.      Qu’en est-il de vous - avez-vous déjà été un porte-parole de Satan et à un autre moment un porte-parole de Dieu ? (Si vous répondez négativement, vous parlez pour Satan ! La nature de notre chemin de chrétien est d’agir et de parler davantage pour Dieu et moins pour Satan.)

ii.     Balaq devrait-il se tourner vers Balaam ? Vous fieriez-vous à Balaam ? (Non. La Parole de Dieu est notre seul guide véritable et infaillible. Si je sais que mon conseiller recourt souvent au "camp du mal" je ne prendrais pas ses conseils en compte.)
 
II.     La cupidité de Balaq
 
1.     Lisez Nombres 22:7-8. Que cela nous montre-t-il au sujet de Balaam ? A-t-il pris un bon ou un mauvais départ ? (Les princes lui apportaient des présents, ainsi nous savons que Balaam vendait ses services. D’un autre côté, Balaam attend sur Dieu et n’agit pas de son propre chef.)

a.      Y a-t-il un problème avec le fait de prendre de l’argent ? Les médecins et les avocats ne font-ils pas de même ? (Il est rémunéré pour un certain résultat. Son Dieu est supposé être ouvert à des pots-de-vin !)

2.     Lisez Nombres 22:9. Y a-t-il quelque chose d’étrange dans ce verset ? (Dieu s’approche de quelqu’un qui est de temps à autre un sorcier et lui pose une question !)
 
a.      Nous savons que la question précédente ne peut être correcte. Que fait Dieu ? (Il demande à Balaam de lui révéler le but peu recommandable de ces visiteurs !)
 
3.     Lisez Nombres 22:10-12. Quelles sont les instructions de Dieu à Balaam ? (Ne va pas avec les Moabites et ne maudis pas ce peuple béni. Dieu a forgé sa pensée et il ne se corrompra pas.)

4.     Lisez Nombres 22:13-14. Balaam suit les instructions de Dieu, mais il ne mentionne pas que le peuple cible est béni. Balaam a-t-il bien fait, ou alors aurait-il dû dire tout ce qu’il savait ? (Le problème n’est pas la permission de voyager, le problème est l’objectif de la mission. Balaam cache ce problème.)

5.     Lisez Nombres 22:15-17. Pourquoi Balaq envoie-t-il plus de princes ? (Il ne croit pas que Balaam ait un message de Dieu, il pense qu’il essaye d’obtenir davantage d’argent et de respect.)
 
6.     Lisez Nombres 22:18-19. Balaam donne-t-il un message ambigu ? (Il s’identifie comme serviteur de Dieu, mais il semble croire que son Dieu changera d’avis. Il croit que Dieu ajoutera quelque chose de nouveau qui contredira complètement ses premières instructions.)
 
7.     Lisez Nombres 22:20-22. Cela ressemble-t-il à Dieu ? Quelle raison donne Dieu pour changer d’opinion ? (Balaq a envoyé plus de princes !)

a.      Le rapporteur de cette conversation avec Dieu est-il fiable ? (Je doute que ce soit ce que Dieu a dit. Cela n’a pas de sens - que ce soit dans sa logique ou à la lumière des actions de l’ange. La question est rendue plus complexe par la façon dont la version NBS traduit le verset 20. D’autres versions traduisent par : "Si ces hommes sont venus t’appeler". Un certain nombre de commentateurs affirment que Balaam a sauté sur son ânesse avant qu’il soit appelé, ce qui aurait mis Dieu en colère. Cette explication ne correspond pas très bien aux faits.)

8.     Lisez Nombres 22:23-28. Comment répondriez-vous à cette question à la place de Balaam ? (Tu m’as désobéi, tu m’as écrasé la jambe et tu ne fais pas ton travail.)
 
9.     Lisez Nombres 22:29. Comment Balaam répond-il à la question ? Pourquoi donne-t-il cette réponse et non pas la mienne ? (Comment peut-il être un prophète important, méritant une large solde, et recherché par des gens importants, s’il ne peut même pas contrôler son ânesse ? Comment peut-il porter préjudice à Israël s’il ne se montre pas plus malin qu’une ânesse ? Il s’agit d’une question d’orgueil personnel.)
 
a.      À quel point a-t-il l’air fou de s’adresser à une ânesse ?

10.  Lisez Nombres 22:31-33. S’agit-il d’un ange ? (Non. Apocalypse 22:8-9 révèle qu’un ange n’accepterait pas d’adoration. Je pense qu’il s’agissait de Jésus car la phrase "messager du Seigneur" est souvent utilisée dans l’Ancien Testament pour référer à Dieu.)

a.      Nous voyons Jésus comme ayant un extraordinaire amour. Dans quelle mesure le fait de faire dépendre la vie de Balaam de la décision d’une ânesse est-il de l’amour ? (Balaam savait qu’il ne pourrait pas maudire Israël. Ses raisons pour continuer étaient la cupidité, l’honneur et l’imposture. Il battrait son ânesse pour poursuivre son chemin égoïste. Il s’agit là de décision que lui, et non l’ânesse, a prises.)
 
i.      Avez-vous déjà fait cela - battre ceux qui se trouvent autour de vous pour poursuivre un chemin que vous saviez être incohérent avec la volonté de Dieu ?
 
ii.     Avez-vous déjà traité les autres durement parce que vous vous sentiez frustré qu’il soit si difficile de résister à la volonté de Dieu ?

(1)    Avez-vous déjà considéré que votre vie pourrait reposer entre leurs mains ? Que si votre famille n’avait pas résisté, vous auriez pu mourir ?

11.  Lisez Nombres 22:34-35. S’agit-il de ce que vous recommanderiez à Balaam de dire ? (Dieu vient de lui dire qu’il est passé très proche de la mort ! Quiconque ayant un peu de bon sens aurait dit : "Je rentre à la maison maintenant !")
 
a.      Pourquoi Dieu permet-il à Balaam de continuer ? (Cela montre que Dieu nous permet de continuer sur notre chemin de folie.)
 
III.    Les bénédictions

1.     Lisez Nombres 22:41 et Nombres 23:1-4. De qui était l’idée de bâtir les autels et de sacrifier les animaux ? (De Balaam.)

2.     Dans Nombres 23:5-23 Balaam reçoit à deux reprises un message de Dieu qui bénit Israël. Lisez Nombres 23:24-25. Balaq se trouve-t-il dans une situation pire que lorsqu’il a appelé Balaam la première fois ? (Oui ! Il a accepté de payer Balaam pour maudire Israël, mais Balaam prononce une bénédiction - qui dit qu’ils "boiront le sang" de leurs ennemis ! Balaq dit qu’il serait mieux que Balaam ne dise rien du tout.)
 
3.     Vous pouvez lire dans Nombres 23:27 à 24:8 que Balaq et Balaam décident d’essayer une fois de plus. Lisons la fin de leur troisième tentative. Lisez Nombres 24:9-11. Comment évaluez-vous l’expérience de Balaam pour essayer de s’enrichir en maudissant Israël ? (Si Balaam avait juste accepté la parole de Dieu dans Nombres 22:12, il aurait gagné beaucoup de temps et évité beaucoup de misère.)
 
4.     Cher ami, qu’en est-il de vous ? La parole de Dieu est-elle claire sur certains points et vous résistez pour des raisons égoïstes ? Comme Balaam, vous pouvez avoir l’air de recherchez la guidance de Dieu alors que vous espérez vraiment que Dieu fera une exception pour vous. Cela ne marche pas.

IV.    La tragédie finale

1.     Lisez Apocalypse 2:14 et Nombres 25:1-3. Balaam ne peut pas prononcer de malédiction, mais il a imaginé une autre façon d’être payé. Quelle est-elle ?
 
a.      Cela marche-t-il ? (Lisez Nombres 25:4-9. Cela a nui à Israël, mais n’a pas affaibli la force de combat.)
 
b.      Dieu était déterminé à bénir ce peuple. Comment ont-ils agi pour déjouer les bénédictions de Dieu ?

2.     Lisez Nombres 31:7-8 et 2 Pierre 2:15-16. Balaam était-il plus bête qu’une ânesse ? Que lui a coûté son insistance à aller à l’opposé de la volonté de Dieu ? (Tout ! Votre argent ne vous fait aucun bien quand vous êtes mort.)

3.     Cher ami, à quel point êtes-vous déterminé à résister à la volonté de Dieu ? Pourquoi ne pas décider aujourd’hui de mettre un terme à votre résistance à Dieu et de suivre sa volonté ?
 
V.      La semaine prochaine : Immoralité à la frontière.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don