Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 09 - Le péché de Moïse et d’Aaron (Nombres 20 & 21)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous est-il déjà arrivé dans votre vie d’avoir le sentiment que vous aviez une excuse pour pécher ? Que tant de choses n’allaient pas qu’il était facile de glisser et de tomber ? Avez-vous déjà été désappointé en voyant un leader spirituel en qui vous aviez confiance tomber dans le péché ? Avez-vous une norme différente pour vous et pour vos leaders ? Le devriez-vous ? Notre étude de cette semaine porte sur un leader qui est tombé au cours d’une période difficile de sa vie. Débutons notre étude et apprenons-en davantage !
 
I.       Les problèmes familiaux
 
1.     Lisez Nombres 20:1. Le chapitre débute en disant "le premier mois". Le premier mois de quoi ? Les Israélites étaient dans le désert depuis des décades ! (Souvenez-vous que dans Nombres 14:32-34 Dieu avait affirmé, en guise de sentence, que ceux qui n’avaient pas cru en lui et qui avaient refusé d’entrer en Canaan marcheraient pendant quarante ans dans le désert et y mourraient. Nombres 33:38 suggère que les quarante ans qu’ils ont passés à marcher dans le désert arrivaient à leur fin. Il s’agit probablement du premier mois de leur quarantième année de marche.)
 
a.      Selon vous, Moïse s’attendait-il à ce que sa sœur Miriam meure ? (Nous savons qu’elle était plus âgée que Moïse parce qu’elle l’avait surveillé lorsqu’il avait été placé dans un panier sur le Nil pour sauver sa vie (Exode 2:1-4). Peut-être faisait-elle partie de ceux sur lesquels s’applique la sentence de mort dans le désert à cause de leur rébellion.)
 
b.      Comment vous sentiriez-vous à la place de Moïse ? (Elle n’était pas uniquement sa sœur aînée, elle faisait partie de "l’équipe d’administration" pour les Israélites.)
 
2.     Lisez Nombres 20:2-5. Il s’agit là de la nouvelle génération du peuple. Leur foi a-t-elle grandi ? Leur attitude s’est-elle améliorée ?
 
a.      Que pensez-vous de la suggestion selon laquelle il aurait mieux valu qu’ils meurent avec l’ancienne génération ?
 
b.      Pourquoi l’Égypte est-elle le point de référence ? Pourquoi ne pas plaider devant Dieu afin qu’il les amène rapidement en Canaan ? (Ils n’avaient pas de vision, ni de confiance. Ils pensaient qu’il était préférable de retourner à l’esclavage.)
 
3.     Lisez Nombres 20:6-8. Selon vous, Moïse et Aaron ont-ils raison d’agir ainsi ? (Oui, ils se sont immédiatement tournés vers Dieu pour résoudre le problème.)
 
a.      Que pensez-vous du message de Dieu selon lequel Moïse devait "parler" au rocher ?
 
i.      Lisez Genèse 1:3 et Exode 17:5-6. Selon vous, est-il significatif que Dieu dise maintenant à Moïse de parler au rocher plutôt que de le frapper ? (Cela fait un parallèle plus direct à la puissance de Dieu démontrée lors de la Création. Aucun acte physique n’est nécessaire, seul un ordre verbal. Un nouveau niveau de puissance est donné à Moïse.)
 
ii.     Pourquoi Moïse doit-il prendre son bâton (Nombres 20:8) s’il ne doit que parler ?
 
4.     Lisez Nombres 20:9-11. Qu’y a-t-il de troublant dans la déclaration de Moïse au peuple ? Ou alors, Moïse ne leur dit-il que la vérité - qu’ils sont des rebelles ? (Le premier problème est que Moïse semble prétendre qu’Aaron et lui-même produiront de l’eau, et non Dieu. Deuxièmement, dans le passé Dieu avait dit que le peuple était rebelle et Moïse avait intercédé en sa faveur. À présent Moïse condamne le peuple.)
 
a.      Bien que Moïse frappe le rocher au lieu de lui parler, de l’eau en sort quand même. Pourquoi cela ? Pourquoi Dieu accomplit-il le miracle, alors que Moïse n’a pas suivi les directives ? (Dieu honore Moïse malgré que Moïse n’honore pas Dieu.)
 
5.     Lisez Nombres 20:12. Quelle est l’erreur de Moïse et d’Aaron ? Quand Dieu dit : "Vous n’avez pas cru en moi, pour me sanctifier" (traduction NEG), à quoi exactement fait-il référence ? (Dieu peut créer simplement en parlant. Il a délégué cela à Moïse - il s’agit d’un très grand honneur. Au lieu de donner la gloire à Dieu, Moïse non seulement s’attribue la puissance, mais il frappe le rocher - comme s’il avait besoin d’accomplir un acte physique pour faire le miracle. Moïse s’en attribue le crédit et fait comme il l’entend.)
 
a.      Que pensez-vous de la punition ? Semble-t-elle dure ?
 
i.      Mettez-vous à la place de Moïse. Que diriez-vous pour votre défense ? (Je suis encore bouleversé à cause de la mort de ma sœur. Ce peuple me rend fou - il semble ne jamais apprendre. Il s’agit d’une erreur minime.)
 
ii.     Mettez-vous à la place de Dieu. Que diriez-vous à Moïse ? (Tout le problème concerne la confiance en moi. Comment le peuple peut-il apprendre à me faire confiance si tu ne me fais pas confiance (en parlant simplement au rocher) ? Comment le peuple peut-il me faire confiance si tu t’appropries mon autorité ?)
 
iii.    La punition a-t-elle un impact concret sur le problème de la confiance ? (Dans la mesure où le peuple croit (et blâme) Moïse, s’ils doivent se rendre en Canaan sans lui, ils réaliseront d’autant plus clairement que Dieu est la source de leur victoire.)
 
II.     La fin d’Aaron
 
1.     Lisez Nombres 20:23-29. Mettez-vous à la place de Moïse. Votre sœur meurt et quatre mois plus tard (Nombres 33:38) votre frère meurt. Que pensez-vous de Dieu ? Quelles sont vos pensées au sujet de votre mort imminente ?
 
a.      Pourquoi Moïse enlève-t-il les vêtements d’Aaron ? (Il s’agissait symboliquement du passage de l’autorité de grand prêtre d’Aaron à Éléazar.)
 
i.      Quelle sorte d’émotion voyez-vous dans le processus pour les trois d’entre eux ? (Moïse peut ressentir que cela est en partie de sa faute pour avoir frappé le rocher. Moïse a désormais perdu son frère et son co-leader. Aaron meurt à cause de son péché - et sans entrer dans le pays promis. Le fils réalise que la fin est arrivée pour son père bien-aimé.)
 
ii.     Quand les gens arrivent à la fin de leur vie, ils regardent et évaluent ce qu’ils laissent derrière eux. Quelle pourrait être l’évaluation d’Aaron ?
 
iii.    Avez-vous eu des choses dures dans votre vie ? Des choses qui, si vous êtes honnête, son en relation avec une erreur de votre part ? Comment devriez-vous les accepter ?
 
iv.    Lisez Jude 1:9 et Matthieu 17:3. Que nous enseignent ces textes au sujet de l’amour de Dieu et du soin qu’il porte à notre égard lorsque nous sommes face à des difficultés à cause de nos péchés ? (Nous ne savons pas ce qui est arrivé à Aaron, mais il nous a été révélé que Dieu a été plus que juste vis-à-vis de Moïse. Il a été emmené dans l’ultime pays promis - et immédiatement.)
 
v.     Quel est l’enseignement pour nous ? (Tant Aaron que Miriam (la sœur de Moïse) étaient impliqués dans la rébellion. Aaron était âgé et il s’agissait là d’une belle mort. Cependant, dès lors qu’il est mort avant d’enter en Canaan, il s’agit d’un avertissement pour nous de faire confiance à Dieu et de ne pas nous rebeller contre lui. Ne vous attribuez aucun crédit de la puissance de Dieu.)
 
III.    Nehoushtân
 
1.     Lisez Nombres 21:4-6. Le peuple devrait-il avoir appris quelque chose de la mort d’Aaron ?
 
a.      Serait-il raisonnable pour eux de croire que leur dernier round de plaintes avait amené à la mort d’Aaron et au jugement contre Moïse ?
 
2.     Lisez Nombres 21:7-9. Nous venons d’apprendre que lorsque Dieu dit de faire quelque chose nous devrions le faire. Selon vous, pourquoi Dieu a-t-il dit à Moïse de faire une représentation d’un serpent pour les sauver ?
 
a.      Lisez Jean 3:14-15. Si Jésus est comme ce serpent, pourquoi ne pas avoir fait un agneau et l’avoir placé sur une perche ? Le serpent ne représente-t-il pas le péché ? Comment Jésus peut-il être comme le serpent ? (Le serpent représente le péché. Les péchés du peuple le tuaient. La première étape vers le salut est de reconnaître votre péché - admettre que vous êtes un pécheur ayant besoin de la grâce. Ainsi, le fait de regarder le serpent est une reconnaissance de votre péché.)
 
b.      Lisez 2 Rois 18:3-5. Pourquoi Ézéchias a-t-il détruit le serpent que Moïse avait fait ? (Le peuple l’adorait. Ils le traitaient comme une idole.)
 
i.      Y a-t-il là un enseignement pour nous aujourd’hui ? (Nous devons faire face à nos péchés et les confesser. Cependant, nous ne devons pas plus tard "adorer" notre passé plein de péchés en nous en vantant auprès d’autrui. Notre but est de les confesser et de nous détourner du péché, et non de nous y prélasser.)
 
3.     Cher ami, nous traversons tous des moments difficiles. Au lieu de les utiliser comme excuses pour nous méfier de Dieu, nous devons davantage lui faire confiance dans ces périodes difficiles. Voulez-vous demander à Dieu, dès à présent, de vous donner un esprit de confiance et de gratitude, et d’enlever votre esprit de rébellion ?
 
IV.    La semaine prochaine : La « folie » du prophète.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don