Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 02 - Préparer un peuple (Nombres 5 & 6)

Copyright © 2009, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Les lecteurs qui ne sont pas familiers avec l’Ancien Testament auront tendance à garder leurs distances à la lecture des deux chapitres des Nombres que nous étudions cette semaine. Dès lors que nous ne sommes pas le peuple à qui s’adressent ces chapitres, que nous ne sommes pas dans leur situation (un immense groupe voyageant à travers un terrible désert), et que nous ne faisons pas partie du système du sanctuaire, vous pouvez vous demander : "Pourquoi devons-nous étudier cela ?" La plupart des chrétiens croient que ce qui est écrit dans la Bible contient des conseils intemporels pour toutes les générations des disciples de Dieu. Il y a des principes (et peut-être plus) dans le livre des Nombres qui continuent à nous enseigner au sujet des voies de Dieu et de ses plans et attentes à notre sujet. Plongeons-nous sans attendre dans le cœur de ces chapitres !
 
I.         La réforme sanitaire
 
1.       Lisez Nombres 5:1-3. S’agit-il de la façon dont vous traiteriez les malades ?
 
a.        Tous les gens décrits ici sont-ils malades ? (Non. Certains ne sont que "cérémoniellement impurs".)

b.        Si tous ceux qui sont expulsés ne sont pas malades, en quoi cela a-t-il du sens pour nous aujourd’hui ? (La personne qui mourait pouvait ne pas être morte de vieillesse. Dès lors que les "impurs" avaient touché le corps mort, ils pouvaient tout à fait hériter d’une quelconque terrible maladie transmissible.)

c.        Alors que vous réfléchissez à ces règles, sont-elles là pour le bien du peuple ou non ? Sont-elles compatissantes ou non ? (Avec tous ces gens voyageant dans de telles conditions rapprochées, le fait de séparer les malades (ainsi que les potentiels porteurs de maladies) jusqu’à ce qu’ils se portent mieux, ou jusqu’à ce qu’il soit évident qu’ils ne sont pas malades, est une grande bénédiction pour tous les autres.)
 
2.       Lisez à nouveau Nombres 5:3. Pourquoi Dieu suggère-t-il que cette règle soit en rapport avec lui et pas avec la santé du peuple ? (Dieu a pris possession de ce peuple. Il est à lui. Il veut un camp sain pour son peuple. Cela nous rappelle la nature sainte de Dieu.)
 
a.        Quelle leçon trouvons-nous ici lorsque nous pensons que Dieu "met des limites à notre liberté" avec ses règles arbitraires et impopulaires ? (Dieu nous protège de façon très sûre. Nous pouvons penser que ses règles sont arbitraires, mais il a à l’esprit notre meilleur intérêt.)

3.       Lisez Nombres 5:4. Selon vous, ces anciens esclaves affranchis comprennent-ils la raison pour laquelle Dieu impose de telles exigences ? (Il est vraisemblable qu’ils n’en comprenaient pas les raisons, mais la bonne nouvelle est qu’ils ont obéi.)

II.       La réforme de la loi
 
1.       Lisez Nombres 5:5-7. Quelle est votre plus grande critique à l’encontre du système judiciaire, relatif à la criminalité ? (Aux États-Unis d’Amérique, une grande critique est que la victime n’a que peu de droits, pour autant qu’elle en ait. Il est rare que la victime soit dédommagée pour la souffrance encourue.)
 
a.        Quelle pénalité suggère la Bible ? (Que la victime ne soit pas uniquement indemnisée intégralement, mais qu’elle reçoive 20% de plus pour la souffrance encourue.)

b.        Aux États-Unis d’Amérique, le coupable finit généralement en prison. Quel est le meilleur système ? La Bible ou le système américain ? (La grande majorité de notre (immense) population carcérale est constituée de délinquants non-violents. Les contribuables nourrissent, logent et blanchissent les personnes incarcérées. Le système américain nécessite beaucoup d’argent - argent qui provient des gens innocents et qui n’est pas destiné à aider les victimes innocentes. Il ne semble pas que cet argent fasse beaucoup pour les coupables non plus, à l’exception de les tenir isolés du reste d’entre nous.)

2.       Notez que Nombres 5:6 dit que celui qui agit mal commet une "infidélité à l’égard de l’Éternel" (traduction NEG). Pourquoi cela est-il vrai ? Celui qui agit mal ne commet-il pas une infidélité à l’égard de la victime ? (Il s’agit maintenant du peuple de Dieu en voyage avec lui. Il les a créés et chaque faute sur le chemin pour atteindre sa norme constitue une offense à son encontre.)
 
a.        Existe-t-il un concept semblable aujourd’hui ? (Je ne suis familier qu’avec le système criminel américain, mais le nôtre est exactement le même. Si vous violez la loi, la plainte criminelle est déposée au nom du gouvernement. Le souverain dit : "Ceci sont mes lois pour protéger la population, et vous avez fait du mal à mon encontre.")
 
b.        Nombres 5:7 dit que la personne doit confesser sa faute. À qui est faite la confession ? (Le texte dit que le "péché" est confessé - donc à Dieu. Il y a deux éléments à mentionner ici : Premièrement, les 20% de pénalité rendent les choses "justes" vis-à-vis de la personne lésée. Deuxièmement, la confession rend les choses justes vis-à-vis de Dieu.)

III.    La réforme du mariage

1.       Survolez Nombres 5:11-28 et lisez Nombres 5:29-30. Qu’est-ce qui vous dérange avec cette procédure ? (Pourquoi la femme, et non l’homme, doit-elle passer par là ? Pourquoi la simple jalousie est-elle le motif de cette procédure ? La jalousie peut être un péché - et il s’agit du motif du premier meurtre (Genèse 4), n’est-ce pas ?)
 
a.        S’agit-il de la pénalité normale pour l’adultère ? (Lisez Lévitique 20:10. Il ne s’agit pas de la pénalité normale. Normalement, tant l’homme que la femme qui ont commis l’adultère sont mis à mort.)
 
b.        Lisez Deutéronome 17:6. Que manquait-il dans la procédure relative à la jalousie dans Nombres 5 ? (Il n’y avait pas de témoins. Il était nécessaire d’avoir deux ou trois témoins pour imposer la pénalité de Lévitique 20:10.)

c.        Prenez un peu de distance un instant et laissez de côté vos préoccupations "modernes" sur l’impartialité. Quel est le problème dans le type de famille décrite ici ? (Les accusations entre mari et femme. Le ménage est déchiré, les relations sont détruites sur la base de soupçons qui peuvent être ou ne pas être vrais.)

i.        Qu’accomplit le plan de Dieu ? Quel but est atteint avec cette procédure ? (Elle amène la jalousie et l’incertitude à leur terme. Soit Dieu blanchit la femme (et qui peut plaider contre Dieu ?), soit la femme meurt. Les commentateurs juifs disent que la femme pouvait refuser de prêter serment, se confesser et simplement divorcer. Pas de mort car pas de preuve suffisante.)
 
2.       Quel est l’enseignement pour nous aujourd’hui ? (La plupart des choses que l’on voit à la télévision et au cinéma donnent gloire à l’adultère. L’adultère est un terrible problème dans la société et dans l’église. Le message de Dieu est double : il hait l’adultère et il veut apporter la paix dans les mariages dans lesquels ces problèmes ont été soulevés. Dieu veut l’éliminer, il ne veut pas qu’il reste une braise au sein du mariage.)
 
IV.     La réforme spirituelle

1.       Lisez Nombres 6:1-4. Rappelez-vous que Dieu a mis les Lévites à part comme son peuple spécial. Quelle opportunité cela amène-t-il à ceux qui ne sont pas nés lévites ou mâles ? (Cela montre que même à l’époque de l’Ancien Testament, Dieu désirait établir une relation spéciale avec quiconque y était disposé - indépendamment de la famille ou du genre.)

a.        Selon vous, cela est-il en lien avec les règles précédentes ? (Les tentations sexuelles sont fortes. Quelqu’un qui voit la procédure précédente peut décider qu’il a besoin d’un moment spécial avec Dieu.)
 
b.        Dieu nous enseigne que quiconque veut avoir une relation spéciale avec lui ne doit pas boire d’alcool. Quel est le rapport ? (Combien de fois les péchés relatifs à la sexualité n’impliquent-ils pas l’alcool ?)
 
i.        Il semble y avoir une raison évidente pour laquelle être saoul est incompatible avec le vœu de se mettre à part pour le Seigneur (vœu de nazir). Mais cela implique également le jus de raisin et même les raisins - tout ce qui provient de la grappe. En quoi le fait de manger du raisin interfère-t-il dans une relation avec Dieu ?

c.        Lisez Matthieu 26:27-29. Que dit Jésus sur son avenir et sur le vin ? (Il ne boira plus du produit de la vigne jusqu’au jour où nous serons tous ensemble au ciel avec lui.)

d.        Une question pratique : En quoi était-ce un problème de ne pas manger ni boire du produit de la vigne pour le peuple dans le désert qui ne mangeait que de la manne ? Étaient-ils tous nazirs (à un certain degré) durant la traversée du désert ?
 
e.        Quand vous mangez dans certains restaurants comme le McDonald’s ou le Burger King, buvez-vous de l’eau ?
 
i.        Tous les sodas dans ce type d’établissements contiennent soit de la caféine, soit du sucre, ou les deux. Je ne veux pas devenir nerveux ou gros. Être nerveux et gros est le pire ! Mais l’eau a généralement un goût terrible. Même si elle n’a pas un goût terrible, la plupart préféreraient le goût d’un soda (gazeux).)

f.         J’espère que je vous ai fait réfléchir sur la raison pour laquelle le jus de raisin semble avoir cette étrange propriété dans la Bible (et j’espère que vous ne pensez pas aux fast-foods). Qu’y a-t-il de si spécial dans le jus de raisin (ou dans le produit de la vigne) - en lien avec une relation spéciale avec Dieu ? (Je pensais toujours que cela avait un lien avec l’abnégation. Faites preuve d’abnégation et vous aurez une relation plus proche avec Dieu. Mais Frank Holbrook m’a aidé à regarder plus en profondeur. Il disait que le fait de faire pousser de la vigne montrait que vous étiez établi dans le pays. Jésus n’est pas "établi" jusqu’à ce que nous soyons réunis avec lui. Nous ne devrions pas nous "établir" dans une relation ordinaire avec Dieu. Nous devons être sur la route vers une meilleure relation et vers notre demeure éternelle !

V.       Les bénédictions finales
 
1.       Lisez Nombres 6:22-27. Cher ami, aimeriez-vous recevoir cette bénédiction ? Elle provient du même Dieu qui a donné les instructions sur la façon de vivre. L’imaginez-vous seulement ? Une relation entre la façon dont nous vivons et les bénédictions de Dieu !
 
VI.     La semaine prochaine : Culte et consécration.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don