Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 05 - Une vie plus intense sous le soleil (Ecclésiaste 4)

Copyright © 2007, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous remarqué que dans la politique américaine tout le monde - même ceux qui ont siégé au gouvernement durant leur vie entière - aiment présenter leur candidature comme s’ils étaient des outsiders : "Je promets d’apporter un air frais et une nouvelle perspective au gouvernement !" Combien de fois avez-vous déjà entendu cela ? S’avérant qu’il a raison sur le fait qu’il n’y a rien de nouveau, nous entendons également cela de la part du roi Salomon ! Ouvrons notre Bible et découvrons !
 
I.          L’oppresseur antipathique

1.       Lisez Ecclésiaste 4:1. Salomon regardait autour de lui et voyait beaucoup d’oppression. Le gouvernement ne faisait rien ! D’après vous, où regardait Salomon dès lors qu’il était le roi de tous ceux qu’il observait ?

a.         Voyez-vous de l’oppression autour de vous ? (Mon travail est de plaider contre l’oppression. Je lutte constamment contre des employeurs et des syndicats. Souvent, l’employeur est le gouvernement à un certain niveau. Pourtant, la plupart de mes clients peuvent perdre leur emploi. Les emplois sont importants, mais ce n’est pas aussi grave que de perdre la vie ! Je suis sûr que quelques-uns qui lisent ces lignes vivent dans un pays où il existe une réelle oppression, mais je doute que ce soit le cas pour la plupart des lecteurs.)

2.       Lisez Ecclésiaste 4:2. Quelle est la forme d’oppression la plus sévère ? (Nous pourrions avoir un débat entre la torture et la mort. Mais, la mort est plus ultime.)

a.         Quelle est la solution de Salomon à l’oppression ? (La mort ! Son argumentation n’a pas de sens logique. Si l’oppression entraîne la mort, il soutient que nous devrions tout simplement courir jusqu’à la fin de la partie.)

3.       Lisez Ecclésiaste 4:3. Quelle est la vraie solution à une vie sous l’oppression ? (Ne jamais être né.)

a.         Pour quelqu’un qui a plus d’argent, de femmes et de pouvoir qu’il ne pourrait jamais utiliser, Salomon semble plutôt quelqu’un d’amusant. Quelqu’un qui presse les toutes dernières gouttes du plaisir de la vie !

i.         Que nous enseigne cela sur l’argent, le pouvoir et les femmes ? (Vous pouvez avoir tout cela et malgré tout jacasser que vous regrettez d’être né.)

ii.        Quel est votre opinion sur Salomon ? (Je ne suis ni psychologue, ni psychiatre, mais Salomon semble faire de la dépression.)

(1)    Pourquoi Dieu met-il cela dans la Bible ? (Pour encourager ceux qui souffrent de dépression. L’homme le plus intelligent, le plus riche et le plus puissant à la ronde n’était pas immunisé contre la dépression.)

b.         Approuvez-vous ce que dit Salomon dans Ecclésiaste 4:3 ? (Non ! L’avortement est la pire sorte d’oppression. Salomon a au moins pu faire un choix, basé sur sa perception de la vie. Quelqu’un qui n’est jamais né ne peut jamais faire de choix. Le choix le plus important, bien sûr, est pour la vie éternelle.)

i.         Lisez Ecclésiaste 9:4. Salomon est-il consistent sur "l’avantage" d’être mort ?

II.        Adam Smith

1.       Lisez Ecclésiaste 4:4. Qu’est-ce qui fait prospérer la société ? (Salomon dit : la jalousie.)

a.         Êtes-vous d’accord ?

b.         Adam Smith, un chrétien sérieux, a écrit le classique économique "La richesse des Nations" (The Wealth of Nations). En quelques mots, sa théorie soutient que si le gouvernement laissait les gens libres de construire, cultiver et faire du commerce, ceux-ci chercheraient à maximiser leur propre richesse. Dans ce système de marché libre où tous peuvent maximiser leur propre richesse sans aucun gouvernement central, ils finissent par maximiser la richesse des autres. Un exemple aujourd’hui est Internet et les ordinateurs. Certains sont devenus extrêmement riches dans un très court délai grâce au développement non réglementé des ordinateurs et d’Internet. Cela nous a tous enrichis par la baisse des prix des ordinateurs, des logiciels et de l’information sur Internet.)

i.         Salomon et Adam Smith seraient-ils d’accord ? (Oui, à l’exception que Salomon met une connotation négative à la nature de notre motivation pour la richesse.)

2.       Lisez Ecclésiaste 4:5-6. Que signifie "croiser les bras" ? (Ne rien faire - ou faire très peu.)

a.         Combien d’approches du travail trouvez-vous dans ces deux versets ? (Trois. Il y a "l’homme stupide" qui ne fait rien ou que très peu. Il y a le bourreau de travail qui a "deux poignées de travail". Puis, au centre il y a celui, qui travaille d’une main et se repose de l’autre.)

i.         Quelle approche soutient Salomon ? (Il dit que l’homme du centre a la meilleure vie.)

III.              L’homme solitaire

1.       Lisez Ecclésiaste 4:7-8. Le commentaire "Be satisfied" cite Socrate : "La vie sans remises en question ne vaut pas la peine d’être vécue". Quand cet homme solitaire fait le point de sa vie, que décide-t-il quant à son interminable quête de richesse ? (Il décide qu’il travaille sans fin, et ce pour aucune raison.)

a.         Avez-vous examiné votre vie ? Vos buts ? Où vous mène la vie ?

2.       Lisez Ecclésiaste 4:9-12. Que suggèrent ces versets à propos du mariage ?

a.         Que suggèrent-ils à propos des associations ?

b.         Que suggèrent-ils à propos des relations amicales ?

c.         Mon oncle était pasteur. Je lui ai une fois demandé quel changement il avait perçu dans l’église durant les nombreuses années de son ministère. Il m’a dit que lorsqu’il était jeune l’église était le centre social de la communauté. Les membres se joignaient à d’autres membres quand ils voulaient faire quelque chose d’intéressant. Mon oncle disait qu’aujourd’hui la télévision est le centre social de la communauté. Les personnes se rassemblent autour de leurs télévisions. Que dirait Salomon à propos de ce changement dans l’église ? (Nous devenons individualistes, et non des amis et des partenaires. Cela nous affaiblit.)

d.         Que pouvez-vous faire dans votre vie pour devenir une "corde à trois brins" ?

IV.      Le vieux roi stupide

1.       Lisez Ecclésiaste 4:13. Pourquoi le vieux roi stupide ne saurait-il plus prendre conseil ? (Il pense tout savoir. C’est un exemple que j’ai pu observer dans ma pratique du droit. Les avocats âgés et puissants ne sont pas si bien préparés devant un tribunal. Je me souviens avoir une fois plaidé contre un ancien Procureur Général d’un État. L’ancien Procureur Général citait une affaire où la décision avait été annulée sur appel. Il n’avait apparemment pas pris le temps de vérifier son issue réelle ! Et même quand je relevais le fait que l’affaire en question avait été annulée, il continuait à la défendre ! Tout récemment, j’ai plaidé contre un ancien juge de la Cour suprême. Son argument principal était que ce n’était pas la faute de son client s’il avait violé la loi ! Au fur et à mesure que je vieillis, j’espère ne pas tomber dans le trou de la présomption et du manque de préparation.)

2.       Lisez Ecclésiaste 4:14-15. Quel genre d’historique a le jeune concurrent au vieux roi ? (La prison ou la pauvreté !)

a.         Pourquoi est-ce bien ? (Salomon suggère que les épreuves nous rendent sage.)

i.         Est-ce vrai ?

b.         Pourquoi les gens ont-ils suivi l’enfant et non le vieux roi ? (Le texte n’est pas clair, mais il semble que Salomon dise que le jeune roi apprenait de son passé et mettait ces leçons en application dans sa vie. Le vieux roi n’était plus disposé à apprendre quoi que ce fût ou à écouter les autres.)

i.         Quelle est la leçon pour votre vie ?

ii.        Si vous êtes un responsable dans votre église, quelle est la leçon pour vos qualités de responsable ? (Ne vous enfoncez pas trop dans vos voies. Écoutez le conseil des autres et prenez-le au sérieux.)

3.       Lisez Ecclésiaste 4:16. Qui est ce "il" cité dans "tous ceux devant lesquels il se tenait" ? ("Il" parle du jeune successeur du vieux roi.)

a.         Qu’arrive-t-il au jeune roi ? (Ce texte est un avertissement. L’ancien et le nouveau roi ont gouverné un grand nombre de personnes. Mais le jour est venu où la plupart des sujets étaient "nouveaux" - des jeunes gens sont entrés en scène et les vieux sujets sont morts. Le jeune roi a aussi vieilli et il semble qu’il n’a pas appris la leçon consistant à continuer à prendre conseil et à apprendre. Ainsi, il a également été rejeté par les nouveaux sujets.)

4.       Cher ami, Salomon nous dit de nous faire des amis, de prendre conseil, et d’être appliqué dans notre travail. Il s’agit là d’un bon conseil, voulez-vous en tenir compte dans votre vie ?

V.        La semaine prochaine : Riche ou pauvre.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don