Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 09 - Le triomphe de la foi (Genèse 21 et 22)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il y a plusieurs années, un homme m’a posé une question dont je me souviens encore très clairement : comment puis-je savoir ce que Dieu a en tête pour ma vie ? Quelle direction dois-je prendre ? Je suis sûr que beaucoup de lecteurs de ces études se posent la même question. Comment pouvons-nous nous fier ou même connaître la direction de Dieu dans notre vie ? L’étude de cette semaine nous donne des exemples de direction de la part de Dieu, qui peuvent nous apporter quelques réponses. Ouvrons ensemble la Bible et découvrons ce que Dieu veut nous enseigner !
 
I.          Un de gagné, un de perdu

1.       Lisez Genèse 21:1-7. Rappelez-vous que la semaine dernière nous avons appris que le nom Isaac vient de la racine du mot hébreu qui signifie "rire". Quel genre de rire voyez-vous maintenant au sujet de ce garçon ? (Le rire de l’incrédulité se transforme en rire de joie !)

2.       Lisez Genèse 21:8-9. Ismaël a au moins 15 ans maintenant. Mettez-vous à sa place, pourquoi Ismaël se moquerait-il d’Isaac ? (Ismaël est l’enfant premier-né. Par tradition, il a une position spéciale en tant qu’aîné. Cependant, une grande fête est donnée en l’honneur d’Isaac, et je suis sûr qu’Ismaël ressent plus qu’un peu de jalousie. Le fait de se moquer d’Isaac aide Ismaël à se sentir mieux.)

3.       Lisez Genèse 21:9-11. Pourquoi Sara fait-elle une telle demande ? (Maintenant qu’elle a un fils, Hagar et Ismaël sont "inutiles" et représentent une menace pour elle et son fils.)

a.         D’après Sara, de qui Ismaël est-il le fils ? (D’une servante.)

i.         Est-ce exact ? (Pas tout à fait. Hagar est également l’épouse d’Abraham (Genèse 16:3). Sara néglige également de mentionner qu’Ismaël est le fils d’Abraham.)

b.         Abraham, faisant preuve de faiblesse, avait auparavant laissé Sara maltraiter Hagar. Selon vous, qu’est-ce qui lui passe à l’esprit maintenant ? (Abraham est en colère et contrarié. Il aime son fils. De plus, ce que Sara suggère est contraire à la loi.)

4.       Lisez Genèse 21:12-13. Comment Dieu parle-t-il d’Ismaël ? (Dieu dit essentiellement ce que Sara a dit !)

a.         Comment Dieu peut-il demander à Abraham de ne pas être contrarié de perdre son fils aîné ? (Dieu dit qu’il bénira Ismaël.)

5.       Lisez Genèse 21:14-16. Abraham est riche. Que pensez-vous du fait qu’Abraham laisse partir son fils aîné et sa seconde épouse avec seulement un peu de nourriture et d’eau sur les épaules d’Hagar ?

a.         Où se trouve la caravane d’animaux et de soldats qui devraient les accompagner et les protéger ? (La meilleure supposition que je puisse faire par rapport à cela est qu’Abraham pensait que Dieu protégerait Ismaël. Autrement, cela me semble totalement inadmissible, totalement inconsistant avec de l’amour pour Ismaël et Hagar.)

6.       Lisez Genèse 21:17-19. Les choses tournent mal, comme nous pouvions nous y attendre. Hagar pense que son fils va mourir, et elle commence à pleurer. Hagar prie-t-elle Dieu pour de l’aide ? Qu’en est-il du garçon - est-il assez grand pour savoir prier ?

a.         Y a-t-il une quelconque raison pour laquelle ils ne devraient pas prier ? (Abraham, comme représentant de Dieu à leurs yeux, les a traités d’une terrible façon.)

b.         Qui commence à aider Hagar et son fils ? (Dieu, comme il vient de le promettre.)

c.         Remarquez comment Dieu "résout" le problème. Quelle leçon tirez-vous de cela pour votre vie ? (Le commentaire The Bible Reader's Companion indique que Dieu ouvre les yeux d’Hagar sur une solution existante. Il ne crée pas un miracle, il l’aide simplement à trouver la solution en se basant sur des ressources qui lui sont déjà disponibles.)

7.       Lisez Genèse 21:20. Est-ce que Dieu est digne de confiance même quand le monde entier s’écroule autour de vous ? (Oui.)

II.        Deux de perdus

1.       Lisez Genèse 22:1-2. Mettez-vous à la place d’Abraham. Quelles raisons auriez-vous pour désobéir à ce commandement de Dieu ?

a.         Remarquez comment Dieu décrit Isaac dans ces versets. Dieu dit-il cela pour augmenter les chances d’obéissance de la part d’Abraham ? (Dieu accentue le fait que c’est (maintenant) le "fils unique" d’Abraham qu’il "aime". Cela empire les choses !)

b.         Lisez Lévitique 20:1-2 et Jérémie 32:35. Que pense Dieu au sujet des sacrifices d’enfants ?

i.         Pourquoi Dieu donnerait-il à Abraham l’instruction de faire ce qui est juste le contraire de son caractère ?

c.         Lisez Genèse 21:12. Quel était l’avenir que Dieu avait annoncé pour Isaac ?

i.         Que déclencherait ce texte dans votre esprit si vous étiez Abraham ? (Dieu a renvoyé mon fils aîné alors qu’il était encore adolescent. Je ne le voulais pas. Je ne m’attendais pas à cela. Cela a brisé mon cœur. De plus, l’éloignement d’Ismaël semble contraire à la promesse que Dieu m’a faite dans Genèse 17:20. Dieu rompt-il maintenant à nouveau la promesse qu’il m’a faite ? Me privant ainsi de mon unique fils restant alors qu’il est encore très jeune ?)

d.         Abraham est âgé de 120 ans, il est riche et honoré. Son fils est sur le point de prendre la responsabilité de sa fortune. Tout se passe tel que planifié. Dieu veut-il vraiment dire cela maintenant ?

e.         Remarquez que Genèse 22:1 dit que Dieu met Abraham à l’épreuve. Lisez Jacques 1:13-14. Comment conciliez-vous ces deux textes ? (Le commentaire sur la Genèse Be Obedient fait une distinction entre les épreuves et les tentations. Les épreuves viennent de Dieu pour des raisons spéciales, les tentations viennent de Satan pour faire sortir de nous le pire. Il soutient que les tentations semblent raisonnables, mais les épreuves semblent déraisonnables.)

i.         Si ce commentaire est exact, pour quelle raison spéciale Dieu aurait-il mis Abraham à l’épreuve ? (Lisez 1 Pierre 1:6-7. La foi d’Abraham n’avait pas été sans faillir jusqu’ici.)

2.       Lisez Genèse 22:3-5. Que pensez-vous qu’Abraham ait dit à Sara avant de partir ?

a.         Que dirait-il à son retour, après avoir tué son fils unique ?

b.         Pourquoi Abraham agit-il rapidement ?

c.         Comment apprécieriez-vous un voyage de trois jours pendant lequel vous ne penseriez qu’à sacrifier votre bien-aimé fils unique ?

d.         Pourquoi Abraham dit-il à ses serviteurs : "nous reviendrons vers vous" ?

3.       Lisez Genèse 22:6-8. Pensez-vous qu’Abraham croie ce qu’il raconte à Isaac ? Ou alors, Abraham ment-il pour mettre son fils à l’aise ? (Lisez Genèse 18:14. Je suis convaincu qu’une terrible lutte a dû avoir lieu dans l’esprit d’Abraham. Le plus important, je pense qu’Abraham venait de décider que Dieu résoudrait la situation - rien n’était trop difficile pour Dieu.)

4.       Lisez Genèse 22:9-10. À un certain moment Abraham a dû informer Isaac des instructions de Dieu. Quelle fut la réaction d’Isaac ? (Il a évidemment approuvé cela. Il aurait pu se révolter et prendre le dessus sur son père. Il était convaincu que son père connaissait la voix de Dieu et il partageait la foi de son père.)

a.         Abraham s’était-il engagé à faire le terrible acte qui enfreignait toute logique, à l’exception de la logique de l’obéissance à Dieu ? (Oui. C’est tout simplement incroyable !)

b.         Y avait-il le moindre élément logique à cela ? Était-ce de la pure confiance en Dieu ? (Lisez Hébreux 11:17-19. Abraham avait résolu le problème de la réconciliation des promesses de Dieu avec ce commandement.)

5.       Lisez Genèse 22:11-12. Abraham réussit le test de la foi le plus intense. Comment Dieu peut-il dire "je sais maintenant" alors que Dieu connaît l’avenir ? (Un commentaire fascinant, le livre Patriarches et de Prophètes (chapitre 13), compare ce récit à Job. Dans Job nous voyons que l’univers entier regarde le test de fidélité de Job envers Dieu. Le livre Patriarches et de Prophètes suggère que la même chose se passe ici. Là où Adam et Ève ont échoué, Abraham s’est révélé fidèle (avec un test bien plus terrible). Ainsi, le "je sais" peut être une référence à l’univers qui regarde.)

6.       Lisez Genèse 22:13-14. Rappelez-vous que je vous demandais si Abraham disait la vérité à Isaac dans Genèse 22:8 en disant "Dieu verra lui-même quel animal il aura pour l’holocauste" ? Dieu a-t-il pourvu l’animal ? (Oui !)

a.         Compareriez-vous le bélier à Jésus ? (Tout comme ce bélier a pris la place d’Isaac, et a ainsi épargné sa vie, de même Jésus prend la place de nos enfants, de nos parents ainsi que la nôtre, nous épargnant ainsi la mort éternelle.)

7.       Que nous enseigne l’histoire d’Abraham à propos de notre Père céleste qui n’avait personne pour arrêter sa main quand son fils, Jésus, mourait à notre place ?

8.       Cette histoire révèle l’amour de Dieu pour nous. L’histoire de Job est une leçon pour nous. Telle est également cette histoire. Combien de nos épreuves sont en grande partie des bénédictions pour les autres si nous sommes fidèles ?

9.       Que nous enseigne cette histoire quant à l’importance des œuvres dans notre salut par la foi ? Que serait-il arrivé si Abraham avait refusé de faire cela ? S’il avait échoué ce test ? (Comparez Jacques 2:20-22 avec Romains 4:1-3.)

10.   Cher ami, la direction de Dieu est parfois difficile. Abraham a perdu son fils premier-né, puis s’est vu dire d’assassiner son deuxième fils, le fils à travers lequel la promesse de sa grande descendance à venir avait été donnée. Êtes-vous déterminé à obéir à Dieu où qu’il vous conduise ? Voulez-vous être un modèle exemplaire d’obéissance et de bénédiction pour les autres ?

III.     La semaine prochaine : Le prix de la duplicité.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don