Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 02 - « Au commencement » (Genèse 1:3-31)

Copyright © 2006, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : La semaine dernière nous avons étudié la question de savoir si le récit de la Création est fiable ou non. Cette semaine nous étudions le récit lui-même. Comment sommes-nous venus à l’existence ? Comment notre monde a-t-il été créé ? Ouvrons la Bible et découvrons !
 
I.          Le temps et la lumière

1.    Lisez Genèse 1:3-5. Au cours de l’histoire humaine, les hommes ont adoré (et le font probablement toujours) le soleil. Selon vous, pourquoi le font-ils ? (Parce que la lumière du soleil donne puissance et chaleur.)

2.    Quand a été créé le soleil ? (Vous dites : "je viens de le lire - selon le récit biblique de la Création, il a été créé le "premier jour".)

a.         Lisez Genèse 1:16-19. Voyez-vous que le soleil n’a été créé que le quatrième jour ?

3.    Comment Dieu a-t-il créé la lumière sans le soleil ? (Lisez Apocalypse 21:23. Dieu lui-même est une source de lumière. Quand nous serons dans la Jérusalem nouvelle, sur la nouvelle terre (voir Apocalypse 21:1-2), nous n’aurons pas besoin du soleil.)

a.         Faisons le point : nous avons vu que Dieu est lumière, sans aucun besoin du soleil. La question devient alors : "Pourquoi Dieu n’a-t-il pas créé le soleil le premier jour, dès lors qu’il allait ensuite l’utiliser comme source de lumière ?" (Dieu peut-il être présent sans lumière ? Il me semble normal que lorsque Dieu est présent, alors la lumière est présente. Considérez une autre idée, peut-être s’agit-il de la façon qu’utilise Dieu pour montrer que lui seul, et non le soleil, est le vrai Dieu.)

4.    Revenons à Genèse 1:3-5. Le mot hébreu traduit par "jour" dans le verset 5 est "yowm". "Yowm" est issu d’une racine signifiant "chaud" et il peut littéralement signifier vingt-quatre heures ou même des périodes de temps plus longues.

a.         Que suggère le contexte : vingt-quatre heures ou une plus grande période ? (L’expression "soir et matin" du verset 5 reflète clairement notre expérience actuelle des périodes de vingt-quatre heures. Même la signification de la racine du mot yowm, qui se rapporte à la chaleur, reflète notre expérience que le jour est plus chaud que la nuit.)

5.    Qu’en serait-il si je vous disais que mes affaires avaient généré beaucoup d’argent au cours de ces dernières années et que je l’expliquais en disant : "chacun a son jour de chance". Pour célébrer le succès, je vous dirais : "je viendrai vous voir dans deux jours". Quand penseriez-vous que je vienne ?

a.         Est-ce que je me réfère à un jour littéral lorsque je dis que chacun a "son jour" ? (Non. Je veux dire une période - pas nécessairement limitée à vingt-quatre heures.)

b.         Et n’auriez-vous aucune idée du moment de ma venue, juste parce que j’ai mentionné précédemment que chacun a son jour ? (J’ai dit dans "deux jours", ce qui véhicule l’idée que je parle d’une période de temps précise. Genèse 1:5 parle du "premier jour", ce qui indique une période précise.)

c.         Quel argument y a-t-il pour dire que chaque "jour" correspond en réalité à une période plus longue que vingt-quatre heures ? (Tous les arguments en faveur d’une période plus longue sont reliés d’une certaine manière à la croyance selon laquelle Dieu manque de la puissance suffisante pour faire ce qu’il a dit.)

6.    Lisez Exode 20:8-11. Que nous dit ce texte sur la question de savoir si la Création a eu lieu en six jours littéraux ?

a.         Si Dieu avait passé plus de temps qu’une période de vingt-quatre heures pour chaque jour de la Création, aurait-il établi une célébration pour cela ? (Bien sûr. Par exemple, nous trouvons une plus longue période basée sur les "sept séries" dans la célébration de l’année du jubilé. Voir Lévitique 25:8-10. Dieu savait comment célébrer de plus longues périodes de temps. Le fait que Dieu a marqué le temps par la semaine de sept jours et a sanctifié le sabbat du septième jour est une puissante évidence que la semaine de la Création était composée de jours de vingt-quatre heures littérales.)

II.        La voûte

1.    Lisez Genèse 1:6-8. Quel genre d’image vient à votre esprit en lisant ces versets ? (Je me vois assis dans un petit bateau avec de l’eau partout autour et un ciel nuageux. Dieu vient juste d’ouvrir le ciel, de telle sorte que je peux voir les choses.)

a.         Que signifie le fait qu’il y avait de l’eau au-dessous et au-dessus de la voûte ? (L’eau en bas et une atmosphère aqueuse au-dessus.)

III.     La terre

1.    Lisez Genèse 1:9-10. Y avait-il des océans avant le déluge ?

a.         Comment l’eau peut-elle être amassée "en un seul lieu" (verset 9) en même temps qu’il y a des "mers" (verset 10) ? (Le "un seul lieu" est probablement comparé à "partout". L’eau ne changeait pas constamment de place sur la surface de la terre. Encore aujourd’hui les océans sont en "un seul lieu" dans le sens qu’ils tous sont reliés entre eux.)

2.    Lisez Genèse 1:11-13. Notez que ces versets mentionnent spécifiquement que les plantes et les arbres produisent de la semence. Selon vous, pourquoi le texte mentionne-t-il la semence ? (Dieu a créé un programme-cadre pour la reproduction et la perpétuation de la vie. Dieu n’a pas, tel que la théorie de l’évolution le postule, laissé la reproduction au gré de la chance.)

IV.      Le soleil, la lune et les étoiles

1.    Lisez Genèse 1:14-19. Quels sont les "deux luminaires" du verset 16 ? (Le soleil (comme nous l’avons discuté précédemment) et la lune.)

2.    La lumière a une vitesse finie. Comment Dieu pourrait-il avoir créé la galaxie et fait en sorte qu’elle fournisse de la lumière à la terre en un seul jour ? Cela ne prendrait-il pas plus de temps pour que la lumière arrive jusqu’ici ? (Vous rappelez-vous que Dieu a créé la lumière le premier jour ? La lumière de ces corps célestes peut avoir simplement joint le flux de lumière venant de la gloire de Dieu.)

3.    Mis à part la lumière, quel autre rôle ont le soleil, la lune et les étoiles ? (Ils marquent le temps.)

a.         Nous voyons à nouveau une référence au "jour" (yowm). Quels indices avons-nous sur le type de période de temps dont il est question ici ? (Il est clair qu’il s’agit d’une période de vingt-quatre heures. Les cycles de rotation jour/nuit du soleil et de la terre "dominent" et sont appelés "jours".)

b.         Comment est-il possible d’avoir "un soir et un matin" avant même que le soleil et la lune n’aient été créés ? (Si Dieu peut créer le soleil et la lune, il n’a aucun problème pour créer un substitut provisoire.)

V.        Les animaux

1.    Lisez Genèse 1:20-23. Quelle signification y a-t-il dans l’utilisation des mots "tout" et "tous" dans ces versets ? Par exemple : "tous les êtres vivants", "tout oiseau". (À nouveau, Dieu déclare qu’il a fait toutes les variétés.)

a.         Notez qu’il nous est dit qu’ils ont tous été créés "selon leurs espèces". Que cela suggère-t-il au sujet de Dieu ? (Il a organisé les animaux. Beaucoup d’animaux ont des structures d’ossature semblables. Les Darwinistes mentionnent cela comme "preuve" d’un ancêtre commun. Je le vois personnellement comme la preuve d’une conception commune, démontrant un concepteur organisé et intelligent. Dieu a créé l’argument contre la théorie de l’évolution bien longtemps avant que n’importe qui ait pensé à elle.)

2.    Lisez Genèse 1:24-25. Trois classes d’animaux terrestres sont mentionnées. Lesquelles sont-elles ? (Bétail, bestioles et animaux sauvages.)

a.         Êtes-vous surpris que le bétail ait toujours été du bétail ?

b.         Selon vous, pourquoi Dieu a-t-il fait quelques animaux pour être du bétail ?

i.         S’il n’y avait pas de mort, aucune consommation de viande, pourquoi avoir du bétail ? (Les animaux domestiques ont plus d’un but.)

c.         Que signifie le verset 24 lorsqu’il mentionne : "que la terre produise" des êtres vivants ? Comment la terre pouvait-elle produit quoi que ce soit ? Pourrait-il s’agir d’une référence à l’évolution ? (Il s’agit probablement d’une référence à Dieu qui façonne les animaux à partir de la terre. Voir Genèse 2:19. Notez également le parallèle entre Genèse 1:20 ("Que les eaux grouillent de petites bêtes") et Genèse 1:24 ("Que la terre produise des êtres vivants"). Ceci peut juste être une manière de dire que ces créatures vivent dans ces environnements respectifs.)

VI.      Les hommes

1.    Lisez Genèse 1:26-28. Pourquoi l’homme a-t-il été créé en dernier ?

a.         Que signifie être créé à l’image de Dieu ?

i.         Notez le pluriel - "fait à notre image". Sommes-nous faits à l’image de la divinité entière ?

b.         J’ai lu ces jours des articles au sujet de la "discrimination des espèces". La discrimination des espèces a lieu lorsque nous expérimentons des médicaments ou des produits cosmétiques sur des animaux au lieu des hommes. Elle se produit lorsque nous mangeons des animaux et les portons sous forme de gants, chaussures et manteaux. Selon vous, quelle est la vision de Dieu sur la "discrimination des espèces" ? (Le verset 28 crée une hiérarchie claire. L’homme doit "soumettre" et "dominer" sur les animaux. Les animaux ne sont pas l’équivalent fonctionnel des hommes.)

i.         Que nous enseigne ceci au sujet de la cruauté envers les animaux ? (Dès lors que nous sommes créés à "l’image" de Dieu, nous sommes appelés à témoigner d’amour, et non de cruauté, envers les animaux.)

2.    Lisez Genèse 1:29-31. Quel régime alimentaire avait prévu Dieu à l’origine pour l’homme ? (Des légumes et des fruits.)

a.         Quel était le régime alimentaire originel pour les animaux ? (Le même.)

3.    Cher ami, vous êtes créé à l’image de Dieu ! Votre vie le reflète-t-elle ?

VII.   La semaine prochaine : La terre à ses débuts.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don