Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 05 – Enfreindre l’esprit de la loi (Néhémie 5)

Copyright © 2019, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse https://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quelles sont les causes de la pauvreté ? Dans mon pays, certains disent que la pauvreté existe parce que les pauvres ont fait des mauvais choix. Si vous terminez vos études secondaires, que vous trouvez un emploi, et que vous n’avez pas d’enfant avant de vous marier, vos chances d’être pauvre sont très minces. D’autres disent que la pauvreté est la faute de la société. Cela provient de discriminations sur la base de la race ou du genre. Elle peut être due à la dislocation de l’économie. À un niveau mondial, je pense que la pauvreté est principalement la cause de la politique gouvernementale. Beaucoup sont pauvres à cause de l’impact de la guerre. Beaucoup sont pauvres parce que le gouvernement refuse d’autoriser la liberté économique. Parfois la pauvreté existe à cause de problèmes météorologiques. Que dit la Bible ? Notre étude de cette semaine porte sur les plaintes relatives à la pauvreté. Plongeons-nous dans la Bible au temps de Néhémie et voyons ce que nous pouvons apprendre sur la pauvreté !
 
I.  Les plaintes
 
1.     Lisez Néhémie 5.1-2. Qui est la cible de cette plainte au sujet de la nourriture ? (Leurs compatriotes juifs.)
 
a.      Quelle est la raison évoquée de la pauvreté ? (Ils ont des grandes familles.)
 
i.       Qui est responsable pour quoi ? Pour quelle raison vous plaindriez-vous contre des « compatriotes juifs » si vous étiez celui/celle qui a tant d’enfants ?
 
b.      Posons une question fondamentale. Je pensais qu’à l’époque de l’agriculture, le fait d’avoir davantage d’enfants signifiait avoir davantage de nourriture, et non pas moins. (Notez que le verset 2 dit : « nous voulons recevoir du grain ». Cela suggère qu’ils ne cultivent pas leur propre grain.)
 
2.     Lisez Néhémie 5.3. Quelle est la raison de la pauvreté ici ? (Le fait d’emprunter de l’argent en mettant les champs en gage.)
 
a.      Pourquoi ce groupe emprunte-t-il de l’argent ? (Pour avoir du grain.)
 
b.      Pour quelle raison sont-ils à court de grain ? (À cause de la famine. Maintenant cela commence à avoir du sens. En cas de famine, c’est un défi d’avoir plus de bouches à nourrir. En cas de famine, le prix de la nourriture grimpe et c’est en mettant vos terres en gage que vous obtenez plus d’argent.)
 
3.     Lisez Néhémie 5.4. Quelle est la source de la pauvreté ici ? (La politique gouvernementale sous forme d’impôts élevés.)
 
4.     Lisez Néhémie 5.5. Comment peuvent-ils se plaindre d’avoir fait de leurs propres enfants des esclaves ? (Bien que cela ne soit peut-être pas évident, le texte l’explique. Ces gens pauvres ont vendu leurs autres biens, leurs champs et leurs vignes. Leurs derniers biens à vendre sont leurs enfants en esclavage.)
 
II.  La réponse de Néhémie
 
1.     Lisez Néhémie 5.6-7. Quelle est la première réaction de Néhémie ? (Il est en colère !)
 
a.      Pourquoi ? Est-il en colère contre ceux qui se plaignent ou contre ceux auxquels s’adresse la plainte ?
 
b.      Quelle est la deuxième réaction de Néhémie ? (Il est comme nous. Il contemple ce qui cause cette pauvreté.)
 
c.      Quelle est sa troisième réaction ? (Il blâme ceux qui dirigent le pays. Il a décidé que ceux qui se plaignent ont raison.)
 
2.     Lisez à nouveau la dernière partie de Néhémie 5.7. Quelle est la cause de la pauvreté selon Néhémie ? (L’une des raisons est le prêt à intérêt.)
 
a.      Attendez une minute ! J’ai un marché pour Néhémie. S’il me donne 1'000 Euros aujourd’hui, je les lui rendrai dans vingt ans. Est-ce que c’est juste ? (Il y a quelque chose que nous appelons « valeur actuelle ». La valeur de 10'000 Euros dans vingt ans est bien moindre que leur valeur actuelle. L’intérêt représente la différence. Si vous me prêtez 10'000 Euros aujourd’hui sans intérêt, vous serez lésé(e).)
 
3.     Lisez Exode 22.24. Comment les prêts aux pauvres étaient-ils censés être gérés ? (Aucun intérêt n’était exigé. Ainsi, les pauvres avaient des plaintes fondées, du fait qu’ils étaient chargés d’intérêts. Néhémie se lève contre les intérêts chargés aux pauvres.)
 
4.     Lisez Deutéronome 23.20-21. Dieu accepte-t-il le concept de la valeur actuelle ? (Oui, pour les étrangers. Notez que cette instruction sur les intérêts n’est pas limitée aux Hébreux pauvres.)
 
5.     Lisez Néhémie 5.8. Quelle est la nature du problème ? (Néhémie ne parle pas spécifiquement de la vente d’enfants comme esclaves, mais plutôt de l’ironie de ce qui se passe. Des parents vendent leurs enfants comme esclaves aux non-Juifs, puis Néhémie et d’autres Hébreux plus fortunés les rachètent. Comment cela peut-il avoir du sens ?
 
a.      Êtes-vous déçu(e) que Néhémie ne s’attaque pas directement à la vente d’enfants ? (Lisez Exode 21.2. Nous n’avons pas une image complète de la situation si nous ne comprenons pas ce verset. En général, les Hébreux ne devaient pas posséder d’autres Hébreux à long terme. La septième année, les esclaves étaient libérés. Cela diminuait sans aucun doute leur valeur, de telle sorte que les parents vendaient leurs enfants à des non-Juifs. S’ils les vendaient à des Juifs, c’était plutôt comme s’ils les louaient pour une période limitée.)
 
b.      Qui est la source de ce problème ? Lisez à nouveau Néhémie 5.8. Qui reste silencieux ? (Il doit s’agir des parents. Il ne s’agit évidemment pas des gens riches qui rachètent les Hébreux.)
 
6.     Lisez Néhémie 5.9. Quelle problématique soulève Néhémie ici ? (La réputation de Dieu. Comment son peuple regarde-t-il dans les yeux de ses ennemis ? Comment le peuple de Dieu gère-t-il ses problèmes ?)
 
a.      Vous êtes-vous déjà posé(e) cette question quand vous avez des problèmes ? De quoi votre solution aura-t-elle l’air aux yeux du monde ?
 
7.     Lisez Néhémie 5.10. Que fait Néhémie pour résoudre le problème ? (Il leur rappelle les directives de Dieu sur le sujet et il prêche par l’exemple. Il prête de l’argent et du grain, mais sans appliquer d’intérêt.)
 
a.      Demandez-vous aux gens de faire ce que vous n’êtes pas prêt(e) à faire ?
 
8.     Lisez Néhémie 5.11-12. Quel est le résultat ? (Ceux qui appliquent des intérêts et qui prennent les terres des débiteurs acceptent d’arrêter de le faire et de redonner les terres.)
 
a.      Qu’en est-il des enfants ? (Cela devrait résoudre le problème de la vente d’enfants. Ceux qui souffrent de la famine empruntent d’abord des céréales et de l’argent. Mais quand leurs ressources sont épuisées, ils vendent leurs enfants. Cela restaure leurs ressources.)
 
b.      Avez-vous noté que le montant des intérêts imputés est indiqué ici ? Ils appliquaient un taux d’intérêt annuel d’environ 12%.
 
9.     Lisez Néhémie 5.13. Que fait d’autre Néhémie pour s’assurer que le problème a été réglé ? (Il demande que le peuple prête serment devant les prêtres pour agir comme promis. Évidemment, au cours de cette réunion, ceux qui appliquaient des intérêts ressentaient une grande pression. Néhémie ne veut pas qu’ils changent d’avis par la suite.)
 
10.     Lisez Néhémie 5.14-16. Que fait d’autre Néhémie pour résoudre le problème de la pauvreté ? (Il réduit les impôts. Il ne prend pas les revenus auxquels il a droit en tant que gouverneur.)
 
a.      Avez-vous déjà entendu un leader politique comme Néhémie qui a renoncé à son salaire ?
 
b.      Avez-vous déjà entendu un leader politique qui a réduit les impôts pour aider les pauvres ?
 
III.  Des principes pour aujourd’hui
 
1.     Lisez à nouveau Néhémie 5.9. Nous avons déjà abordé cela précédemment. À quel point cela est-il important ? (Rendre gloire à Dieu n’est-il pas notre premier devoir ? Néhémie s’inquiète de la façon dont l’approche hébraïque à la pauvreté affecte la réputation de Dieu parmi les non-Juifs.)
 
a.      Quelle en est l’application pour aujourd’hui ? (Certains de ces principes s’appliquent au sein du corps des croyants. Ce n’est pas nécessairement la politique qu’un gouvernement laïc devrait appliquer.)
 
2.     Qu’est-ce qui semble être la principale cause de pauvreté dans Néhémie 5 ? (La famine. Cela ressemble à un problème en cascade. La famine a accru la pression financière sur la population. Il est probable que ce sont ceux dont les ressources sont les plus limitées qui ont été le plus touchés.)
 
a.      Que peut-on faire contre la famine ? (Rien, en supposant que ce n’est pas le fait de l’homme, si ce n’est pour économiser des ressources dans les moments difficiles.)
 
3.     Quelle est la deuxième source de pauvreté ? (Les pratiques en matière de prêt.)
 
4.     Est-ce ainsi que les problèmes surgissent dans votre vie ? Quelque chose hors de votre contrôle se produit. Vous n’y êtes pas préparé(e). D’autres tirent avantage de votre situation.
 
a.      Quel enseignement pouvons-nous tirer de Néhémie ? (Se tourner vers les réponses de Dieu aux problèmes. Mettre en pratique ce que nous prêchons. Exiger de prendre ses responsabilités et rendre des comptes.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous faire de la gloire à Dieu une priorité dans votre vie ?
 
IV.    La semaine prochaine : Lecture de la Parole.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don