Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 12 – Retour en Égypte (Jérémie 40 à 44)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Vous est-il déjà arrivé au travail de donner un conseil, puis de constater que ce conseil n’a pas été suivi et que votre employeur a choisi une voie qui vous semble fausse ? S’il s’est finalement avéré que votre conseil était bon, que devrait-il arriver la fois suivante où vous donnez un conseil à votre employeur ? Vous vous attendriez à ce que votre conseil soit suivi, n’est-ce pas ? Qu’en serait-il si vous aviez toujours donné des bons conseils à votre employeur et qu’il les ait toujours rejetés ? Comment vous sentiriez-vous ? Ce serait le moment de chercher un nouveau travail, n’est-ce pas ? Je serais très agacé et frustré que personne ne reconnaisse la sagesse de mes conseils. Bienvenue dans le monde de Jérémie ! Après tous ses avertissements, et après ses prédictions précises, son conseil est encore rejeté. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Le triste reste
 
1.     Lisez Jérémie 40.1 et Jérémie 40.4-5. Que choisiriez-vous de faire à la place de Jérémie ? Rappelez-vous que vous avez prêché que le peuple devait se soumettre à Babylone. Quand le peuple serait en exil à Babylone il devrait travailler pour le succès de leurs ravisseurs (Jérémie 29.4-7). Babylone n’est-elle pas la destination naturelle pour Jérémie ?
 
a.      Jérémie est-il incertain quant à ce qu’il devrait faire ? (Jérémie 40.5 suggère que Jérémie se tient devant Nebouzaradân qui réfléchit à ses options.)
 
b.      Est-ce que Nebouzaradân donne à Jérémie un indice suggérant qu’il devrait aller vers Guedalia ?
 
c.      Qu’a fait le roi de Babylone pour Guedalia ? (Il est désormais responsable des quelques-uns qui restent en Juda.)
 
d.      Lisez Jérémie 26.24. Le père de Guedalia, Ahiqam, avait soutenu et protégé Jérémie à une époque où ce dernier se trouvait en danger de mort. La question est de savoir si Jérémie devrait rester avec le peuple dont Babylone ne voulait pas, ou aller à Babylone avec les gens de la classe sociale supérieure. Que feriez-vous ?
 
2.     Lisez Jérémie 40.6-8. Jérémie décide de rester en Juda. Qui est avec lui en Juda ? (Les gens que les Babyloniens ne pensaient pas valoir la peine d’emmener avec eux, ainsi que des officiers militaires et leurs hommes qui étaient dans les campagnes plutôt qu’à combattre à Jérusalem.)
 
a.      Que cela suggère-t-il au sujet de ces officiers et de ces hommes ? (Jérusalem a été détruite tandis que ceux-ci se trouvaient quelque part ailleurs. À première vue, ils semblent être les « combattants » qui ne veulent pas combattre. Quel drôle de groupe a choisi Jérémie !
 
3.     Lisez Jérémie 40.9-10. Quelle est la position officielle du nouveau chef des villes restantes de Juda ? (La soumission à Babylone. Cela est cohérent avec le conseil de longue date donné par Jérémie.)
 
4.     Lisez Jérémie 40.11-12. Qui d’autre retourne dans les villes de Juda ? (Les Juifs qui avaient auparavant quitté Juda pour vivre dans les contrées avoisinantes.)
 
a.      À quoi ressemble la vie dans les villes restantes de Juda ? (Les gens de la classe sociale supérieure ont été exilés. Je suppose que leurs maisons et leurs possessions (s’ils vivaient à l’extérieur de Jérusalem) demeurent. Ceux qui ont été délaissés ont maintenant pris possession des maisons abandonnées et ils jouissent d’une riche moisson de nourriture. Les choses vont bien.)
 
II.  Le complot
 
1.     Lisez Jérémie 40.13-14. Dans quelle mesure ces officiers militaires sont-ils loyaux à Guedalia ? (Ils l’avertissent qu’Ismaël n’est pas ce qu’il a l’air d’être – un camarade réfugié. Au lieu de cela, le roi des Ammonites l’a envoyé pour assassiner Guedalia.)
 
a.      Étudions le parcours de vie d’Ismaël. Lisez Jérémie 41.1. Que pouvez-vous dire au sujet de son passé ? (Il était de « descendance royale ». Cela signifie qu’il pouvait potentiellement réclamer le droit d’être roi. Il avait été un officier de la cour du roi avant la défaite face aux Babyloniens. Cela signifie vraisemblablement qu’il a dû rejeter l’appel de Jérémie à se soumettre aux Babyloniens.)
 
b.      Selon vous, pourquoi Guedalia ne croyait-il pas à la véracité du complot d’assassinat ?
 
2.     Lisez Jérémie 40.15-16. Il semble que Guedalia rejette la solution de Yohanân parce qu’il ne pense pas qu’il y ait un problème. Si vous pensiez que le complot d’assassinat était réel, accepteriez-vous la suggestion de Yohanân ? (Pourquoi ne pas entreprendre une action « à la vue de tous » ? Si Ismaël est coupable, pourquoi ne pas porter des accusations publiques ?)
 
III.  Les difficultés
 
1.     Lisez Jérémie 41.1-3. Il s’avère que Guedalia aurait dû se fier à Yohanân. Si vous faisiez partie des Juifs survivants, quelle serait votre réaction à cela ? (Les Babyloniens reviendront et ils seront très fâchés.)
 
2.     Lisez Jérémie 41.4-7 et Jérémie 40.10. Quel est le but d’Ismaël ? Pourquoi tue-t-il tous ces Juifs qui n’ont rien fait contre lui ? (Il semble être un agent des Ammonites. Il se bat maintenant pour eux, contre les Juifs et contre Babylone.)
 
3.     Yohanân rassemble les officiers et les soldats restants, vainc Ismaël, et ramène les captifs chez eux. Lisez Jérémie 42.1-3. Pourquoi le conseil de Dieu devrait-il être différent ? Il leur a dit de se soumettre à Babylone et de développer des cultures dans les villes de Juda. (Les circonstances ont changé. La personne mise en place par les Babyloniens, Guedalia, a été assassinée. Les soldats babyloniens ont été tués. Il peut être risqué de rester.)
 
4.     Lisez Jérémie 42.4-6. Est-ce que le peuple a finalement appris sa leçon ?
 
5.     Lisez Jérémie 42.7-12. Dieu a-t-il pris en compte les circonstances qui ont changé ? (Oui. Dieu dit qu’il comprend leur préoccupation concernant le roi de Babylone, mais le conseil de Dieu reste le même.)
 
6.     Lisez Jérémie 42.13-17. Dieu se préoccupe-t-il du fait que le peuple rejettera son conseil ? Ou alors, Dieu donne-t-il simplement au peuple une image complète des choix qui se présentent à lui ?
 
a.      Dans quelle mesure cela peut-il se comparer au choix qui se trouve devant nous – suivre Dieu, ou non ?
 
b.      Les conséquences du choix sont-elles similaires ?
 
7.     Lisez Jérémie 43.1-3. Selon vous, Jérémie s’attendait-il à cette réponse ?
 
a.      Lisez à nouveau Jérémie 42.5-6. Ces gens sont-ils particulièrement stupides ? Sont-ils stupides au-delà de toute croyance ? Ou alors, sont-ils simplement comme nous ?
 
b.      Ces gens pensent-ils qu’ils obéissent à Dieu ? (Ils disent que Jérémie ment (Jérémie 43.2). Cela leur donne à penser qu’ils obéissent encore à Dieu.)
 
8.     Lisez Jérémie 43.7-10. Pourquoi Jérémie va-t-il avec ces gens en Égypte ? Pourquoi ne pas rester là où il est, ou à la tête de Babylone ? (Dès lors que Dieu donne encore des messages à Jérémie, je crois que Jérémie n’avait pas le choix sur la question.)
 
a.      Quel est le nouvel avertissement de Dieu pour le peuple ? (Babylone attaquera l’Égypte et occupera la terre même sur laquelle ils se trouvent.)
 
9.     Jérémie réitère l’avertissement de quitter l’Égypte, à défaut de quoi ils seraient au-devant d’une destruction totale. Lisez Jérémie 44.15-18 pour découvrir leur réponse. Qu’est-ce qui n’a pas changé ? (La source de leur problème initial était l’adoration d’autres dieux. Ils l’admettent maintenant et soutiennent que ces dieux les ont protégés. Ce qui a changé est qu’ils ne font plus semblant de suivre le vrai Dieu.)
 
a.      Quel(s) enseignement(s) y a-t-il pour nous aujourd’hui relativement aux conseils religieux des autres ? (Si nous ne sommes pas sûrs qu’un responsable religieux soit sur la bonne voie, le temps révèle souvent la vérité.)
 
b.      Que cela nous enseigne-t-il sur le témoignage aux autres ? (Les gens vont toujours avoir une raison pour rejeter la parole de Dieu. Nous devons laisser notre frustration derrière nous et la laisser à Dieu.)
 
c.      Quels enseignements en tirez-vous pour votre relation avec Dieu ? (Dieu est incroyablement patient. Il a l’habitude de traiter avec des gens qui agissent de différentes façons stupides. Nous ne pourrons jamais surestimer notre capacité à l’auto-tromperie et ignorer l’évidence.)
 
10.     Lisez Jérémie 44.26-29. Qu’arrive-t-il à ceux qui rejettent Dieu ? (La punition et la destruction.)
 
a.      Certains disent que notre Dieu est un Dieu d’amour qui ne prononcera jamais de jugement, ni ne nous punira. Que cela révèle-t-il ? (Les gens qui disent cela ignorent la parole de Dieu exactement comme ceux dont il est question dans le texte de Jérémie. Si nous nous mettions à la place de Dieu, nous aurions déjà perdu patience bien avant cela. Dieu est plein d’amour et de patience. Mais il vient un temps où le jugement est sa réponse finale à ceux qui rejettent son amour et sa direction.)
 
11.     Cher(ère) ami(e), qu’en est-il de vous ? Continuez-vous à ignorer la parole de Dieu, préférant dépendre d’une logique quelconque qui, selon vous, justifierait l’ignorance de la parole de Dieu ? Pourquoi ne pas abandonner votre rébellion maintenant et entrer dans le monde de l’amour et de la protection de Dieu ?
 
IV.    La semaine prochaine : Leçons.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don