Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 11 – L’alliance (Jérémie 31, Genèse 9 & 12, Exode 19, Galates 3)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Une « alliance » est un contrat, un accord entre deux parties dans lequel elles acceptent toutes les deux de faire quelque chose à la place de l’autre. Certains Chrétiens pensent que Dieu a fait une série de mauvaises alliances avec les humains. J’exagère, mais la théorie implique que Dieu a continué à suggérer des alliances jusqu’à ce qu’il y en ait une qui fonctionne réellement. Notre étude de cette semaine se penche sur plusieurs alliances. Constituent-elles une série de versions améliorées, semblable à un logiciel amélioré ? Certains suggèrent que Dieu n’a eu qu’une alliance de base avec les humains. Peut-être que la vérité se trouve quelque part entre les deux. Une découverte intéressante au sujet de Jérémie est que Dieu a une discussion d’alliance très importante avec lui. Débutons notre étude et apprenons-en davantage sur ce que dit la Bible sur la question des alliances !
 
I.  Jérémie et l’alliance
 
1.     Lisez Jérémie 31.31. Combien d’alliances cela suggère-t-il ? (Au moins deux. Une alliance au temps présent et une alliance à venir.)
 
2.     Lisez Jérémie 31.32. Quelle est la première alliance à laquelle il est fait référence dans ce verset ? (L’alliance faite avec le peuple de Dieu qui est sorti de l’esclavage en Égypte.)
 
a.      Qu’est-ce qui n’allait pas avec « l’alliance de sortie d’Égypte » ? (Le peuple n’a pas respecté ses engagements convenus dans l’alliance.)
 
3.     Lisez Jérémie 31.33. S’agit-il d’une alliance avec un langage différent ? Qu’y a-t-il de différent ? (Il s’agit d’une alliance écrite sur le cœur des humains et dans leur esprit. Il n’est pas dit qu’il s’agit d’une alliance différente.)
 
a.      Selon vous, que signifie un accord écrit « sur leur cœur » et « au-dedans d’eux » ? (Comparez le fait de devoir obéir au fait de savoir que Jésus est mort à notre place pour payer la pénalité pour nos péchés. L’un vous motive à vous rebeller (Romains 7), tandis que l’autre vous motive à obéir par gratitude.)
 
4.     Lisez Jérémie 31.34. Quand est-ce que tout le monde connaîtra Dieu, de telle sorte qu’aucun enseignement sur Dieu ne sera plus nécessaire ? (Quand les justes seront au ciel ? Ceux qui seront sauvés et qui vivront au ciel pourront parler avec Dieu face à face.)
 
a.      D’un autre côté, quand Jésus est mort pour nos péchés, cela nous a-t-il donné une meilleure connaissance de Dieu ?
 
5.     Lisez Jérémie 31.35-36. Que promet Dieu ici ? (Dieu dit qu’il contrôle le ciel et la mer. Quand il n’y aura plus de jours ni de nuits pour ceux qui vivent sur la terre, alors Israël cessera d’être une nation. Il semble que Dieu promet à son peuple, qui est au-devant d’une destruction par Babylone, que Dieu préservera Israël aussi longtemps que la terre existe.)
 
6.     Lisez Apocalypse 21.22-24. Cela décrit-il la fin du cycle jour/nuit ? (Oui.)
 
a.      Où cela se passe-t-il ? (Au ciel.)
 
II.  L’alliance au Sinaï
 
1.     Lisez Exode 19.3-6. Qu’offre Dieu à « la maison de Jacob » ? (Il dit que les descendants de Jacob constitueront son bien le plus précieux.)
 
2.     Lisez Exode 19.7-8. Qu’accepte le peuple de faire ? (« Tout ce que le Seigneur a dit, nous le ferons. »)
 
a.      S’agit-il d’une alliance ? (Absolument.)
 
b.      Plus spécifiquement, qu’a accepté le peuple de faire ? (Lisez à nouveau Exode 19.5. Obéir à Dieu.)
 
c.      Lisez Exode 24.3-4 et Exode 24.7-8. Comment cette alliance est-elle ratifiée ? (Avec du sang.)
 
III.  L’alliance avec Abraham
 
1.     Lisez Genèse 12.1-3. Cela vous semble-t-il être une alliance ?
 
a.      À quelle obligation s’engage Abram ? À quelle obligation s’engage Dieu ? (L’échange mutuel de promesses est qu’Abram accepte de laisser sa maison et qu’il parte à un endroit que Dieu révélera plus tard. Dieu accepte de bénir Abram et de faire de son nom et de ses descendants une grande nation.)
 
b.      Notez spécialement Genèse 12.3. Que promet Dieu ici ? (Que les autres peuples de la terre seront bénis (ou pas), selon la façon dont ils traiteront les descendants d’Abram. De plus, tous seront bénis « par » Abram.)
 
2.     Alors que vous réfléchissez à cette alliance, s’agit-il d’une alliance avec tout le peuple de la terre ? (Non. Tout le peuple est affecté d’une façon ou d’une autre, mais ce n’est pas une alliance potentiellement ouverte à tous.)
 
IV.  L’alliance avec Noé
 
1.     Lisez Genèse 9.7-11. S’agit-il d’une alliance ? (Oui.)
 
a.      Qui sont les parties dans cet accord ? (Dieu, Noé et les descendants de Noé.)
 
i.       Qui sont les descendants de Noé ? (Chaque personne vivante. De plus, Dieu inclut les animaux comme faisant partie de l’accord.)
 
(1)   Les animaux peuvent-ils faire partie de cet accord ?
 
b.      Quelles sont les promesses mutuelles ? (Les humains et les animaux se multiplieront. Dieu ne les noiera plus à l’avenir par un autre déluge.)
 
2.     Lisez Genèse 9.12-13. Comment Dieu définit-il les parties impliquées dans l’accord ? (Dieu la définit comme une « alliance entre moi et la terre ». Bien entendu, la terre ne peut pas être d’accord avec quoi que ce soit. Ainsi, quand Dieu dit qu’il fera une alliance avec les animaux et la terre, ce qu’il veut dire est que l’alliance est avec les humains, mais elle affecte tout et tous.)
 
V.  Comparaison d’alliances
 
1.     Faisons un pas en arrière et réfléchissons aux deux premières alliances que nous avons étudiées : celle avec Jérémie et celle au Mont Sinaï. Quels points de comparaison pouvez-vous trouver ? (Elles semblent être les mêmes – du moins la première alliance mentionnée par Jérémie (Jérémie 31.32) est celle qui est entrée en vigueur après que le peuple eût quitté l’Égypte. Il s’agit de la même que celle conclue au Mont Sinaï. Ainsi, ces deux alliances sont identiques.)
 
2.     Si la première alliance mentionnée par Jérémie et l’alliance de l’Exode (au Mont Sinaï) sont la même, quels sont les points de comparaison avec les alliances faites avec Noé et Abram ? (Les alliances faites avec Noé et Abram sont plus spécifiques et plus limitées. Elles traitent de protection et de bénédictions. Toutes les deux ont un aspect universel : plus de déluge universel, et tous seront bénis par Abram. Mais elles ne parlent pas ouvertement d’obéissance à Dieu.)
 
VI.  La recherche de la « nouvelle » alliance
 
1.     Lisez Hébreux 8.6-7. Que cela dit-il sur l’existence d’une « nouvelle alliance » ? (Il en existe une.)
 
a.      Qu’apporte la nouvelle alliance ? (« Des promesses supérieures ». Rappelez-vous qu’une alliance est un échange de promesses.)
 
2.     Lisez Hébreux 8.8-12. Attendez, ne s’agit-il pas exactement de la même chose que dans Jérémie 31.31-35 ? (Oui.)
 
3.     Lisez Hébreux 8.13. La précédente alliance est « ancienne ». Cela ressemble à une mise à jour d’un logiciel, n’est-ce pas ? Selon vous, que signifie le fait que l’alliance du Sinaï est « ancienne » ? (Lisez Hébreux 9.1 et Hébreux 9.11-14. Notez le parallèle avec le système du sanctuaire de l’Ancien Testament. Le peuple a dit « Nous obéirons », mais il n’a pas obéi et le remède à cela était de sacrifier un animal. En effet, le système du sanctuaire dans son entier était le remède au péché. Maintenant, Jésus (symbolisé par le sacrifice de l’animal) est mort une fois pour toutes à la place de tous les humains. Il s’agit véritablement d’une « mise à jour » d’un ancien système.)
 
a.      Les principes sont-ils les mêmes dans les deux systèmes, dans les deux alliances ? Venons-nous juste d’avoir une super mise à jour ?
 
4.     Lisez Galates 3.6-8. Cela vous semble-t-il familier ? (Oui, il s’agit de la dernière partie de la promesse de l’alliance faite avec Abram (Genèse 12.3). Cela montre que la « mise à jour » vers l’alliance du Mont Sinaï faisait partie de la promesse originelle faite à Abram et qui s’applique à tous les humains.)
 
5.     Lisez Galates 3.9. Qui sont les parties qui bénéficient de l’alliance avec Abraham ? (Les humains qui s’appuient sur la foi.)
 
6.     Lisez Galates 3.10-12. Est-ce cohérent avec l’alliance faite au Mont Sinaï ? (Oui, cela implique l’obéissance. Ainsi, si vous n’obéissiez pas vous cassiez le contrat.)
 
7.     Lisez Galates 3.13-14. S’agit-il d’un changement dans la première alliance mentionnée par Jérémie et dans l’alliance du Mont Sinaï ? (Dieu a remplit les obligations des deux parties de l’accord, il a fait ce que les humains avaient dit qu’ils feraient.)
 
8.     Appelleriez-vous cela une « nouvelle alliance » ? (Les termes basiques sont les mêmes, la différence est que Dieu l’a accomplie entièrement et les humains bénéficient de l’accord par la foi en ce que Dieu a fait.)
 
9.     Cher(ère) ami(e), c’est la plus grande affaire de tous les temps ! Pourquoi ne pas vous repentir de vos péchés maintenant, et accepter par la foi ce que Jésus a fait à votre place ?
 
VII.    La semaine prochaine : Retour en Égypte.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don