Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 10 – La destruction de Jérusalem (Ézéchiel 8, Jérémie 29 & 37 à 39)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Dans Jérémie 17.9 il est écrit : « Le cœur est tortueux par-dessus tout et il est incurable : qui peut le connaître ? » Nous avons une capacité incroyable à nous tromper nous-mêmes. Ceux qui rejettent Dieu ont un argument, ils ont une raison, pour leur mauvais comportement. Jérémie voit des gens au comportement des plus bizarres. D’un côté ils se réclament être disciples de Dieu, et d’un autre côté ils rejettent Dieu. Pourquoi ne pas simplement rejeter Dieu et s’affranchir du prétexte ? Devrions-nous nous en inquiéter, dès lors que nous nous réclamons de Dieu ? Débutons sans attendre notre étude de la Bible et découvrons-en davantage !
 
I.  L’excuse
 
1.     Lisez Ézéchiel 8.9-11. Qu’y a-t-il au premier plan ? (Les anciens qui s’adonnent à un rituel qui semble servir Dieu.)
 
a.      Qu’y a-t-il à l’arrière-plan ? (Des idoles et des choses horribles.)
 
b.      Ézéchiel reçoit une vision de ce qui se passe du temps de Jérémie. Comment caractériseriez-vous ce que voit Ézéchiel ? (De l’hypocrisie. La « façade » semble propre, mais ce qui se trouve derrière est loin d’être propre.)
 
2.     Lisez Ézéchiel 8.12. Quelles raisons ont les anciens pour leur comportement incohérent ? (Deux raisons. Premièrement, que Dieu d’une certaine façon ne voit pas ce qu’ils font. Deuxièmement, que Dieu les a abandonnés.)
 
a.      Quelle est la vérité ? (C’est juste l’opposé. Dieu les voit, et il est très triste. Au lieu de les abandonner, il les punit dans l’espoir d’un retournement de situation.)
 
b.      Mettez-vous dans les sandales de l’un de ces anciens. Est-ce que votre vision des choses correspond aux actes ? (Oui. Si vous pensez que Dieu doit vous défendre quoi que vous fassiez, alors la crise en cours peut être attribuée à un abandon de la part de Dieu.)
 
c.      Si les anciens ont une histoire raisonnable, pourquoi Dieu est-il si mécontent ? (Parce qu’ils refusent de croire Jérémie. Il y a deux façons de voir cela, et si vous regardez au travers des avertissements de Jérémie et des instructions de la parole écrite de Dieu, les anciens devraient savoir que leur vision est fausse.)
 
d.      Qu’en est-il de vous ? Quand vous examinez votre vie, est-ce que vos justifications propres dépendent en partie de votre ignorance des avertissements de la Bible ?
 
II.  Vivre l’excuse
 
1.     Lisez Jérémie 37.1-2. Est-ce que le roi Sédécias et ses conseillers prêtent attention à ce que dit Dieu par l’intermédiaire de Jérémie ? (Ils ne prêtent aucune attention à ce que dit Dieu.)
 
2.     Lisez Jérémie 37.3. Pourquoi demande-t-il de prier pour lui ?
 
a.      Connaissez-vous des gens comme cela ? Ils ne prêtent pas attention à ce que Dieu leur dit, puis ils demandent qu’on prie pour eux lorsqu’ils ont des problèmes.
 
i.       Est-ce bien ou mal ? Devons-nous être soulagés que le roi demande enfin que l’on prie pour lui ?
 
ii.       Ou alors, cette requête de prière n’est-elle que davantage d’auto-tromperie ?
 
3.     Lisez Jérémie 37.5-8. De quoi dépend Sédécias ? (Il pensait que l’Égypte le sauverait. Son plan semblait fonctionner. Quand l’Égypte s’est approchée, Babylone s’est retiré de son siège de Juda.)
 
4.     Lisez Jérémie 37.9-10. Revenons à la question relative à la prière à Dieu lorsque vous l’avez ignorée jusque là. Dieu répond-il à la requête de prière de Sédécias ? (Oui ! Je pense que la prière est toujours la bonne réponse. Mais notez que Dieu ne change pas. Il a toujours le même message que Sédécias avait rejeté.)
 
III.  Changer pour le pire
 
1.     Lisez Jérémie 38.2-3. C’est le message cohérent de Jérémie – laisse tomber et cesse de résister aux Babyloniens. Comment apprécieriez-vous son message si vous étiez un chef de Juda ?
 
2.     Lisez Jérémie 38.4. Je suppose que vous pensiez la même chose. Jérémie n’encourage pas les soldats et il ne renforce pas le moral du peuple. Selon vous, que devrait faire Jérémie ?
 
a.      Y a-t-il en cela un enseignement pour nous aujourd’hui, dès lors qu’il s’agit de conseiller ceux qui refusent de se détourner du mal ? (Si nous sommes sûrs d’avoir le message de Dieu, alors nous devons nous en tenir à la vérité. Jérémie ne répandait pas un message de « bienvenue », ce qu’il disait détruisait les plans des dirigeants pour résister à Dieu.)
 
3.     Lisez Jérémie 38.6. Dans quelle mesure aimeriez-vous être coincé(e) dans la boue au fond d’un puits ? (Cela doit être terrible.)
 
a.      Devrions-nous nous attendre à être « dans la boue » quand nous parlons contre le mal ? (Si vous lisez Jérémie 38.7-13, vous verrez que Dieu inspire un chef, Ebed-Mélek, pour intervenir pour éviter à Jérémie de mourir de faim au fond du puits.)
 
IV.  La dernière chance
 
1.     Lisez Jérémie 38.14-15. Que pensez-vous de la requête du roi Sédécias ? La réponse de Jérémie est-elle raisonnable ? (Le roi est clairement en conflit intérieur pour savoir s’il doit écouter Jérémie.)
 
2.     Lisez Jérémie 38.16. Pourquoi le roi Sédécias fait-il « en secret » ce serment à Jérémie ?
 
3.     Lisez Jérémie 38.17-18. Que cela nous enseigne-t-il sur Dieu ? (Il est extrêmement patient. Il donne une échappatoire à Sédécias. Il garde l’espoir.)
 
V.  Le temps est écoulé
 
1.     Lisez Jérémie 39.1-2 et Jérémie 39.4-7. Vos enfants ont été tués, et c’est la dernière chose que vous avez vue. Imaginez ce que signifie être le roi Sédécias maintenant.
 
2.     Lisez Jérémie 39.8-9. Tout est perdu. Jérusalem a été brûlée et le peuple a été fait captif. Dans quelle mesure la croyance en les idoles a-t-elle été un succès pour le peuple de Juda ?
 
a.      S’agit-il d’une règle générale qui s’applique à nous, quand nous mettons notre confiance en les autres et en des choses que nous avons fabriquées ?
 
3.     Lisez Jérémie 39.11-12 et Jérémie 39.15-18. Rappelez-vous qu’Ebed-Mélek était intervenu pour sauver Jérémie de la mort au fond du puits. Quel est l’enseignement pour ceux qui s’affichent pour Dieu alors qu’il n’est pas populaire ? (Dieu cherche ceux qui le servent.)
 
VI.  En tirer le meilleur
 
1.     La tragédie est arrivée dans votre vie et tout est de votre faute. Que devez-vous faire ?
 
a.      Lisons la lettre que Jérémie a envoyée à ceux qui ont été faits captifs par Babylone. Lisez Jérémie 29.4-6. Quel est le conseil de Jérémie ? (Essayer de vivre une vie aussi normale que possible. Si vous avez gâché votre vie, les choses ne seront peut-être plus jamais les mêmes, mais vous devez essayer de vivre une vie normale.)
 
2.     Lisez Jérémie 29.7-8. Que devriez-vous faire d’autre, relativement à ceux qui ont apporté la discipline dans votre vie ? (Le peuple de Dieu pourrait mépriser les Babyloniens et essayer de les saper. Mais Dieu dit que son peuple doit travailler avec les Babyloniens pour rendre la vie meilleure à tous.)
 
3.     Lisez Jérémie 29.10-11. Qu’est-ce que cela signifie pour la plupart des gens ? (Ils mourront en captivité.)
 
a.      En quoi est-ce un message d’espérance ? (Leurs enfants retourneront en Juda.)
 
b.      Comment appliqueriez-vous cet enseignement à votre vie si vous avez fait des choses qui ont créé un désastre ? (Mettez votre espérance dans votre contribution pour que vos enfants aient une meilleure vie. Essayez de faire les choses aussi normales que possible maintenant, afin d’améliorer l’avenir.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), les humains ont une capacité incroyable pour se tromper eux-mêmes. Demandez à Dieu de vous montrer la véritable nature de votre cœur. S’il est trop tard et que vous avez déjà créé le désordre dans votre vie, tournez-vous vers Dieu, essayez de rendre votre vie aussi normale que possible, et contribuez à une meilleure vie pour vos enfants. Voulez-vous vous y engager ?
 
VII.    La semaine prochaine : L’alliance.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don