Logo EtudesBibliques.net

Ancien Testament

Étude 09 – Le joug de Jérémie (Jérémie 16, 27 & 28)

Copyright © 2015, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Lorsque vous n’êtes pas certain(e) de la volonté de Dieu, que faites-vous ? Vous priez, n’est-ce pas ? Vous étudiez pour voir si la Bible donne des directions, n’est-ce pas ? Vous remettez-vous en question, si vos préférences personnelles pourraient interférer avec votre recherche de la volonté de Dieu ? « Je veux faire la volonté de Dieu aussi longtemps que la volonté de Dieu est de faire ce que je veux ! » Je suis certain que cela a été un problème dans ma vie par le passé. Alors que Dieu est flexible dans les différents chemins que notre vie peut prendre, notre plus grande bénédiction vient du fait de prendre le chemin qu’il a en tête. Notre étude de cette semaine démontre que si nous voulons véritablement comprendre la volonté de Dieu, nous le pouvons. Débutons sans plus attendre notre étude de la Bible et apprenons-en davantage !
 
I.  Célibataire
 
1.     Lisez Jérémie 16.1-4. Pourquoi Dieu dit-il à Jérémie de ne pas se marier et de ne pas avoir d’enfants ? (Parce qu’ils mourront de maladie, par l’épée ou par la famine.)
 
a.      Je me rappelle m’être demandé quelle sorte de vie auront mes enfants. Maintenant je me demande quelle sorte de vie auront mes petits-enfants. Si vous décidez que l’avenir sera trop terrible, devriez-vous simplement ne pas vous marier ?
 
i.       Si vous étiez Jérémie, considéreriez-vous cela comme un autre fardeau posé sur vous par Dieu, ou comme une autre preuve de miséricorde à votre égard de la part de Dieu ? (Des études ont été menées sur la perte d’argent et la perte de choses matérielles. Les gens regrettent deux fois plus quelque chose quand ils l’ont perdu que s’ils ne l’avaient jamais possédé. Je ne suis pas sûr de la façon dont cela pourrait s’appliquer aux enfants, mais je préférerais à priori ne pas avoir d’enfants, plutôt que de les voir mourir d’une façon terrible.)
 
2.     Lisez Jérémie 16.14-15. Au milieu de ces mauvaises nouvelles, quelle espérance donne Dieu au peuple ? (L’espérance que Dieu le rétablira dans son pays.)
 
a.      Pourquoi Dieu fait-il cela ? Pourquoi donner ce message d’espérance ? (Cela montre que Dieu aime encore son peuple.)
 
3.     Lisez Jérémie 16.16-18. Dieu dit qu’il les paiera « au double ». Selon vous, que cela signifie-t-il ? (Dieu dit que la pénalité est pire que le péché. Peut-être que Dieu est conscient de l’attitude mentale relative à la perte de quelque chose. Ainsi, il dit que vous regretterez ce que vous avez fait parce que la perte vous fera vous sentir deux fois plus mal.)
 
a.      Ce « paiement au double » ouvre une porte sur la pensée de Dieu. Dieu dit qu’il est conscient de la proportionnalité du péché et de la pénalité. S’agit-il de quelque chose que les juges humains prennent en considération ? (Oui. Je pense que le but est de faire la pénalité pour le crime proportionnelle au crime lui-même.)
 
b.      Les Chrétiens qui comprennent la Bible réalisent qu’ils sont sauvés par la grâce, et non par les œuvres (Romains 8.1-4). Cela signifie qu’une « bonne personne » qui fait des bonnes œuvres sera perdue et mourra éternellement si elle n’accepte pas le sacrifice de Jésus à sa place. Que croient beaucoup de Chrétiens sur le sort de ceux qui sont perdus ? (Une souffrance éternelle en enfer.)
 
i.       Cela a-t-il un quelconque sens pour un Dieu qui considère le principe de proportionnalité ? Ainsi, une « bonne » personne qui aurait résisté à l’impulsion de l’Esprit saint serait condamnée à brûler pour l’éternité ? (Cela semble complètement disproportionné.)
 
II.  Les prophètes en duel
 
1.     Lisez Jérémie 28.1-4. S’agit-il d’un message d’espérance ? (Absolument !)
 
2.     Lisez Jérémie 28.5-9. Comment devons-nous réagir à une prophétie qui nous annonce des bonnes choses à venir ?
 
a.      Y a-t-il un double standard ici ? Si tel est le cas, pourquoi ? (Jérémie dit que si vous prophétisez la paix, vous serez évalué(e) selon si cela s’avère être vrai ou non. Je pense que tous les prophètes sont évalués par la véracité de leur prédiction. L’enseignement de Jérémie semble être que si vous prédisez ce que vous ne voulez pas qu’il arrive, alors cela porte l’anneau de la vérité. Si vous prédisez ce que vous voulez qu’il arrive, ou ce que votre audience veut qu’il arrive, alors vraisemblablement vous l’inventez.)
 
3.     Lisez Jérémie 27.1-2 et Jérémie 27.12-15. Que cela nous dit-il sur l’opposition entre le message de Jérémie et le message d’Hanania ? (Ils sont directement en conflit.)
 
a.      Quel objet d’enseignement a donné Dieu à Jérémie pour soutenir le message de Dieu ? (Un joug réel. Jérémie porte un joug.)
 
b.      Mettez-vous à la place de l’audience. Que penseriez-vous d’un type qui porte un joug ? (Une part de moi penserait qu’il a des problèmes mentaux. Une autre part penserait que le message est très sérieux, sinon il n’aurait pas souffert du port du joug.)
 
4.     Lisez Jérémie 28.10-11. Hanania est désormais celui qui utilise un objet d’enseignement. Qu’est-ce qui donne à Hanania le droit de détruire la propriété de Jérémie ? Qu’est-ce qui lui donne le droit d’interférer avec le message de Jérémie ?
 
a.      Que cela nous dit-il sur Hanania ? (Il n’est pas en faveur de la liberté d’expression ! Cela rend certainement les choses plus difficiles pour l’audience. Qui dit la vérité sur le message de la part de Dieu ?)
 
b.      Que fait Jérémie après qu’Hanania ait cassé le joug qu’il avait fait ? (« Jérémie passa son chemin. »)
 
i.       S’agit-il de ce que vous auriez fait ? Cet homme ment au sujet du message de Dieu, il ment au sujet du message que Dieu vous a donné, et il met des vies en danger. (J’aurais eu envie de frapper Hanania, ou au moins de lui crier contre. Mais Dieu nous dit de laisser la vengeance entre ses mains.)
 
5.     Lisez Jérémie 28.12-16. Comment réagit Dieu à un tel comportement agressif de la part d’une personne qui invente son message ? (Lisez Jérémie 28.17. Hanania meurt.)
 
a.      Selon vous, Hanania ne faisait-il que mentir en connaissance de cause ? Ou alors, se trompait-il lui-même en affirmant partager la volonté de Dieu ? (Lisez Jérémie 28.15. Jérémie appelle ce que dit Hanania « un mensonge ». Cela suggère qu’Hanania savait que ses affirmations étaient fausses, mais j’ai déjà vu des gens qui, je pense, croyaient en leurs propres mensonges.)
 
b.      Pourquoi Dieu n’a-t-il pas dit personnellement à Hanania de cesser de proférer des mensonges, au lieu d’envoyer ce message par l’intermédiaire de Jérémie ? (Cela montre qu’Hanania n’avait aucune connexion avec Dieu.)
 
c.      Est-ce que Dieu « enlève de la surface de la terre » ceux qui prêche la rébellion contre lui ? (Oui, je le pense. Je me rappelle un horrible comique qui attaquait régulièrement Dieu. Il aimait se moquer de Dieu. Lorsque je l’entendais dire ces choses je me demandais combien de temps Dieu permettrait cela. Quelques années plus tard, j’ai lu que ce jeune comique était décédé.)
 
6.     Si nous nous mettons dans l’auditoire de Jérémie et d’Hanania, nous avons peur d’être trompés. Était-il possible pour le peuple de savoir qui mentait et qui disait la vérité ? (Nous avons déjà le « conseil » de Jérémie, selon lequel si un prophète dit ce que nous voulons entendre (et ce qu’il veut dire), cela devrait nous rendre prudents.)
 
a.      Lisez 2 Timothée 4.3-4 et 2 Thessaloniciens 2.9-12. De qui est-ce la faute si ce peuple croit des mensonges ? (Sa faute. Il veut croire des mensonges. Le message de Jérémie n’était pas simplement que la destruction viendrait, elle allait venir à cause des péchés passés du peuple. Ces péchés impliquaient, entre autres choses, l’adoration à de faux dieux. Ces gens avaient déjà décidé de se détourner de la volonté de Dieu, et Hanania a juste facilité la continuation de leur rébellion contre la volonté de Dieu.)
 
b.      Lisez 2 Thessaloniciens 2.13-15. Notez que Paul dit aux gens qu’ils ont historiquement conservé la vérité et qu’ils devraient continuer à le faire. Quel autre facteur important mentionne Paul ? (La « consécration de l’Esprit ». Nous ne devons jamais perdre de vue la puissance de l’Esprit saint pour nous révéler la vérité.)
 
7.     Lisez 1 Jean 4.1. Cela décrit-il le problème présenté par Hanania ? (Exactement.)
 
8.     Lisez 1 Jean 4.2-3. Jean nous donne un test que nous pouvons utiliser pour déceler les faux prophètes. Ce test aurait-il fonctionné avec Hanania ? (Jean écrit  spécifiquement sur la reconnaissance de Jésus comme le Messie. Mais je pense que la théorie derrière le test fonctionne encore. Si Hanania avait reconnu et avait suivi des faux dieux en même temps que le vrai Dieu, alors il aurait recalé la théorie qui se trouve derrière ce test.)
 
9.     Lisez Romains 12.2. Quel autre test suggère Paul ? (Si votre esprit est transformé et renouvelé par l’Esprit saint, vous serez capable de dire ce qui est la volonté de Dieu.)
 
10.     Cher(ère) ami(e), Dieu veut que nous comprenions sa volonté. De par son amour pour nous, il est de notre côté. Si nous recherchons sincèrement sa volonté, nous la trouverons. Pourquoi ne pas demander maintenant à l’Esprit saint d’enlever les barrières de notre compréhension de la volonté de Dieu ?
 
III.    La semaine prochaine : La destruction de Jérusalem.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don