Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 13 – Le royaume du Christ et la loi (1 Corinthiens 15, Apocalypse 21 & 22)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Faites-vous partie du royaume de Dieu ? Si vous lisez ces études la réponse est probablement affirmative. Quand je vois ce qui ne va pas dans le monde, ou quand je suis contrarié à cause de la politique nationale, je dois me rappeler que je suis d’abord un citoyen du royaume de Dieu. Comment pouvons-nous savoir si le royaume de Dieu est réel ? Comment notre étude de la loi s’accorde-t-elle à notre croyance en le royaume de Dieu ? Alors que nous arrivons au terme de notre série sur la loi, ouvrons notre Bible et étudions ce que signifie être des citoyens et citoyennes du royaume de Dieu !
 
I.  Le royaume de Dieu – est-il réel ?
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 15.1-2. Quelles sont les deux options que nous avons, relativement à la bonne nouvelle ? (D’un côté nous pouvons y croire et prendre position en sa faveur. D’un autre côté nous pouvons être désinvoltes et agir en vain.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 15.3-7. Quelle est la vérité la plus importante de l’évangile ? Qu’est-ce qui est de « première importance » ? (Que Jésus est mort pour nos péchés, tout comme la Bible l’avait prédit, il a été enseveli et est ressuscité d’entre les morts. Cela a été attesté par plusieurs témoins.)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 15.12-13. Certains ne croient pas en la résurrection d’entre les morts. Quelle est la conséquence logique de ce point de vue ? (Cela réfute « la vérité la plus importante », selon laquelle Jésus est mort pour nos péchés et est ressuscité d’entre les morts.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 15.14. Il y a beaucoup de bonnes choses en rapport avec l’évangile. Pourquoi la foi et le fait de prêcher la bonne nouvelle sont-ils « inutiles » sans la résurrection ?
 
a.      Notre série entière a porté sur la loi. J’ai répété à plusieurs reprises que la loi nous est donnée par un Dieu d’amour, afin d’éviter de nous cogner la tête sur les lois naturelles. Comment peut-elle être inutile ? (Si Jésus était mort de façon permanente, alors la loi l’aurait tué. Si elle l’avait tué, elle tuerait chacun et chacune d’entre nous. Ainsi, même l’idée selon laquelle la loi nous aide ne serait finalement pas correcte, parce que la loi nous tuerait.)
 
5.     Lisez 1 Corinthiens 15.15-16. Quel autre problème existerait avec notre message si Jésus n’était pas ressuscité d’entre les morts ? (Nous serions menteurs !)
 
6.     Lisez 1 Corinthiens 15.17-19. Chaque fois que je suis tenté de m’éloigner de la volonté de Dieu et d’aller dans une vie de péché, ma première pensée est : « Comment puis-je vivre sans Dieu ? » Dans toutes les batailles de la vie, dans tous les défis de la vie, le fait d’avoir Dieu avec moi a été essentiel. Comment Paul peut-il dire que « notre espérance dans le Christ » pour cette vie seule est pitoyable ? (Je pense qu’il veut nous enseigner que c’est comme si j’avais cru à la souris des dents toutes ces années. Cela semble aider, mais en réalité c’est pitoyable parce qu’une fausse espérance.)
 
7.     Lisez Matthieu 4.8-10. Quelle est la tentation ici ?
 
a.      Que cela nous enseigne-t-il au sujet de la croyance de Jésus en le royaume de Dieu ? (Si Jésus avait failli, alors il aurait tout perdu. Jésus avait confiance dans le fait qu’il réussirait. Il n’avait pas besoin que Satan lui donne le royaume de la terre, puisqu’il allait récupérer la terre pour le royaume de Dieu.)
 
II.  Le royaume de Dieu – la vérité
 
1.     Lisez 1 Corinthiens 15.20-22. Quelle est la vérité au sujet de la résurrection de Jésus ? (Il est ressuscité, et ainsi nous pouvons avoir confiance en notre résurrection.)
 
2.     Lisez 1 Corinthiens 15.6-8. Réfléchissez un instant à la déclaration de Paul au sujet de la futilité de l’évangile si Jésus n’était pas ressuscité d’entre les morts. Paul dit que le Jésus ressuscité lui est apparu. Dans quelle mesure les déclarations de Paul sont-elles dignes de confiance ? (Cela montre que Paul n’a aucun motif pour mentir au sujet du Jésus ressuscité. Il dit qu’il a vu Jésus. Il n’a aucun doute au sujet de ce qu’il a vu. S’il avait menti à ce propos il aurait montré qu’il avait une vie pitoyable. Qui veut mener une vie pitoyable ?)
 
3.     Lisez 1 Corinthiens 15.23-25. Quelle sorte de chronologie voyons-nous, relativement à notre résurrection ? (Jésus est premièrement ressuscité. Ensuite viennent ceux qui sont appelés les « prémices », puis nous ressuscitons juste avant « la fin ».)
 
a.      Quel avantage avons-nous en tant que citoyens du royaume de Dieu ? (Notre royaume est dans les mains de Dieu. Les royaumes terrestres sont détruits.)
 
4.     Lisez 1 Corinthiens 15.26. Qui d’autre est finalement détruite ? (La mort ! Notre « dernier ennemi » est détruit.)
 
a.      Pourquoi cela est-il si important quand nous pensons à la loi ? (Romains 7.10-11 nous dit que les Dix Commandements nous apportent la mort. Si la mort est détruite, cela signifie que le conflit final contre le péché est terminé. Dieu nous a donné la vie éternelle !)
 
III.  Le royaume de Dieu – l’avenir
 
1.     Lisez Apocalypse 21.1-3. Quel est l’avenir du royaume de Dieu ? (Il sera sur la terre renouvelée.)
 
a.      Dès lors qu’il s’agit du « royaume de Dieu », où sera Dieu ? (Il habitera avec nous sur la terre !)
 
2.     Lisez Apocalypse 21.4. Quelle différence fondamentale y aura-t-il dans ce royaume ? (Il n’y aura ni larme, ni mort, ni douleur.)
 
a.      Que cela nous enseigne-t-il sur l’attitude de Dieu vis-à-vis de ces choses quand elles arrivent dans notre vie actuelle ? (Dieu est contre ces choses. Dieu les détruira.)
 
3.     Lisez Apocalypse 21.5. La promesse de Dieu est-elle digne de confiance ? (Dieu dit à Jean qu’il ne veut pas que Jean se trompe. Il dit : « Écris » parce que je veux que tous soient sûrs qu’ils peuvent avoir confiance en ce que je dis.)
 
4.     Lisez Apocalypse 21.6-7. Une des anciennes quêtes est la fontaine de jouvence. Jésus nous dit qu’il nous donnera à boire « de la source de l’eau de la vie ». Quelle autre promesse excitante nous fait Dieu ? (Nous serons ses enfants. Il sera notre Père.)
 
5.     Lisez Apocalypse 21.8. Il s’agit d’une liste très intéressante. Nous pourrions hocher la tête d’approbation de laisser les abominables, les meurtriers et les menteurs hors du royaume de Dieu parce que nous voulons un endroit sûr et fiable pour vivre éternellement. Mais cela correspond-il à l’idée de la grâce ?
 
a.      Les meurtriers, menteurs et autres personnes abominables ne peuvent-ils pas s’appuyer sur la vie parfaite et la mort de Jésus ? Nous venons d’étudier qu’il s’agissait du principe le plus important du royaume de Dieu !
 
b.      Les autres pécheurs, les prostitués, les sorciers et les idolâtres semblent même moins menaçants. Comment expliquez-vous cela ? (Notez la façon dont la liste débute : « les lâches, les infidèles ». Le premier texte que nous avons étudié était 1 Corinthiens 15.1 qui mentionne ceux qui ont reçu l’évangile et qui ont pris position en sa faveur. Le fait de croire Dieu, de lui faire confiance, est fondamental. Si vous ne le croyez pas ni ne lui faites confiance, alors votre vie se tourne vers d’autres croyances (magiciens, idolâtres) et vers l’égocentrisme (menteurs, prostitués, êtres abominables, meurtriers). Notre vie reflète si nous croyons Dieu et si nous avons pris position pour Dieu.)
 
6.     Lisez Apocalypse 21.15-16. La Jérusalem nouvelle est un cube d’environ 2'200 kilomètres de côté. Il s’agit approximativement de la distance entre Londres et Athènes. Imaginez seulement l’empreinte de la Jérusalem nouvelle avec chaque mur long de 2'200 kilomètres ! Imaginez une ville haute de 2'200 kilomètres ! Quelle sorte d’appartement vous aurez dans cette ville ? (Grand !)
 
7.     Lisez Apocalypse 22.1-3. À quoi ressemblera la rue principale de la Jérusalem nouvelle ? (Une rivière coulera en son milieu et il y aura un arbre qui aura un tronc sur les deux bords de la rivière.)
 
a.      Quel est le but de la rivière et du fruit de l’arbre ? (Nous donner la vie et la santé.)
 
b.      Pouvez-vous imaginer quelles sortes de magasins et de restaurants se trouveront sur la rue principale ? Pouvez-vous vous imaginer manger sur la terrasse d’un café à cet endroit ? Plus besoin de se préoccuper des calories !
 
8.     Lisez Apocalypse 22.6-7. Cher(ère) ami(e), croyez-vous ? Voulez-vous y être ? L’essence de l’évangile est de croire que Jésus rend la vie éternelle possible pour nous. L’essence de l’évangile est de faire confiance à Dieu. Cela signifie que nous croyons en sa grâce imméritée, et que nous avons confiance dans le fait que sa loi est son guide d’amour pour notre vie. Voulez-vous, dès maintenant, placer votre foi, votre confiance et votre espérance en Jésus et rejoindre le royaume de Dieu ?
 
IV.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études intitulée « Le divin Maître », qui se penchera sur les enseignements de Jésus.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don