Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 09 – Le Christ, la loi et l’évangile (Romains 1, Actes 17, Jean 1, Éphésiens 2)

Copyright © 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Quand quelqu’un partage un secret avec vous, ou si vous avez une certaine compétence ou connaissance unique, vous vous sentez quelqu’un de spécial parce que vous connaissez des choses que les autres ne connaissent pas. Certains secrets ne doivent pas être partagés, mais partager la connaissance ou des compétences est l’une des plus grandes bénédictions dans la vie. L’évangile est comme cela. Dieu vous confie son message. Quelle bénédiction que de partager la vie éternelle ! Une partie du message est comprise sans votre aide, mais d’autres parties nécessitent une explication de votre part. Débutons notre étude de la Bible et apprenons-en davantage sur le partage de la loi et de l’évangile !
 
I.       L’enseignement des lois naturelle et morale
 
1.     Lisez Romains 1.16-17. Pourquoi le fait d’avoir honte de l’évangile passe-t-il à travers l’esprit de Paul ? Pourquoi ressent-il le besoin d’affirmer que cela n’est pas honteux ? (Notre Dieu est venu sur la terre et a vécu comme un homme. Il est mort comme un criminel entre les mains du gouvernement. Notre Dieu s’est donné lui-même afin que nous puissions vivre. De la part d’un dieu, cela nécessite quelque explication pour que les autres comprennent.
 
a.      Quoi d’autre est inhabituel au sujet de notre foi ? (Notre justice vient de la foi, et non des œuvres. Je ne peux pas parler pour toutes les cultures, mais ma culture croit que le travail est essentiel pour le succès. Mon père m’a appris à travailler plus dur et mieux que ceux qui m’entourent. Ainsi, le travail fait partie de mon attitude de base dans la vie.)
 
b.      Que devons-nous conclure des deux points que nous venons de discuter ? (Nous avons des croyances religieuses inhabituelles. Notre Dieu se sacrifie lui-même. Notre justice ne dépend pas de notre ardeur au travail. Ces points sont contre-intuitifs.)
 
2.     Lisez Romains 1.18-20. Que dit ce texte sur la logique, l’intuitivité de notre Dieu ? (Cela dit que la puissance et la nature de Dieu peuvent être clairement vus dans ces choses qui entourent les humains. Ces derniers n’ont pas d’excuse pour ignorer Dieu.)
 
3.     Réfléchissons un instant à ces deux concepts. Paul dit que la puissance et la nature de Dieu sont claires et compréhensibles à tous. D’un autre côté, d’autres aspects de la façon dont Dieu agit ne sont pas si clairs et compréhensifs. Que cela nous dit-il quant à la relation entre la loi naturelle et la loi morale ? (Une grande part de la loi naturelle peut être comprise. Nous la voyons à l’œuvre tous les jours. Mais l’intersection avec la loi morale dans son entier peut ne pas être si claire.)
 
4.     Lisez à nouveau Romains 1.16. Que suggère la référence premièrement au « Juif » et ensuite au « Grec » ? (Le contexte est la croyance au message de notre salut. Les Juifs étaient les premiers à qui ce message était donné, et par la suite ce message fut également donné aux non-Juifs.)
 
a.      Lisez à nouveau Romains 1.18. Qui d’autre trouvons-nous ? (Ceux qui tiennent la vérité captive dans l’injustice.)
 
b.      Que cela suggère-t-il pour votre vie ? (Vous pourriez retenir la vérité au lieu d’être un(e) enseignant(e) de la vérité.)
 
5.     Lisez Deutéronome 30.15-18. Quels sont les choix dans la vie ? (La vie et la prospérité ou la mort et la destruction.)
 
6.     Lisez Matthieu 7.24-27. Quelle différence fait l’obéissance dans l’évolution de votre vie ? (À nouveau, il s’agit d’une promesse et d’un avertissement. Le fait de suivre la loi morale de Dieu apporte une vie meilleure.)
 
7.     Sommes-nous (les non-Juifs) maintenant la source du message de Dieu pour annoncer son évangile au monde ? Avez-vous la responsabilité d’être un(e) enseignant(e) de la vérité, par opposition au fait de retenir la vérité ?
 
a.      Si vous répondez « Oui, je serai un(e) enseignant(e) de la vérité », par où commenceriez-vous ? (Je commencerais par ce qui est évident – la puissance et la nature de Dieu. Ensuite je continuerais avec ce qui est moins évident, le sacrifice volontaire du Dieu que nous servons et qui nous a sauvés par sa grâce.)
 
8.     Discutons quelques questions très concrètes. Je me rappelle de rencontres d’église où la question était : « Comment notre église devrait-elle partager la vérité avec nos voisins ? » Certains répondaient : « Distribuons des tracts sur le sabbat ». D’autres voulaient donner un gros livre sur l’histoire du conflit entre le bien et le mal. D’autres encore voulaient donner un livre sur l’amour de Dieu. Lisez à nouveau Matthieu 7.24-27 et Deutéronome 30.15. Que suggèrent ces textes bibliques au sujet de notre approche ? (Dieu nous approche en disant qu’il a le secret pour vivre une vie meilleure. Il a le secret pour construire une vie qui résistera aux tempêtes. Je pense que nous devrions adopter la même approche.)
 
II.     L’exemple de Jean
 
1.     Lisez Jean 1.1-5. Comment Jean commence-t-il ses instructions sur Jésus ? (Il commence par ce qui est naturel. Voyez-vous la création ? C’est Jésus qui l’a faite.)
 
2.     Lisez Jean 1.10-11. Qu’est-ce qui n’est pas si évident au sujet de Jésus ? (Le monde ne l’a pas reconnu comme le Créateur ! « Les siens », ce qui correspond au peuple juif, ne l’ont pas accueilli. Ils n’ont pas accepté son message.)
 
3.     Lisez Jean 1.12-13. Vers qui Jésus est-il ensuite allé ? (Vers « tous ceux qui l’ont reçu ».)
 
a.      Quel est le secret spécial du fait d’accepter Jésus comme Créateur et Sauveur ? (Nous devenons les enfants de Dieu !)
 
b.      Pensez à vos propres enfants. Avez-vous en tête les meilleurs intérêts pour vos enfants ? (Oui ! Si vous êtes un parent normal, vous voulez être une grande bénédiction pour vos enfants. Il s’agit de l’attitude de Dieu envers nous ! Loué soit-il !)
 
4.     Lisez Jean 1.14. Quelle est la croyance-clé ici ? (Dieu est devenu humain et a vécu avec nous.)
 
a.      Que signifie le fait que Jésus était « plein de grâce et de vérité » ? (La grâce réfère bien sûr à l’évangile – selon lequel Jésus a vécu, est mort et est ressuscité pour nous sauver du péché et il nous a donné la promesse de la vie éternelle.)
 
b.      Quelle est la part de « vérité » de Jésus ? (Jésus a révélé la vraie nature de Dieu.)
 
c.      Remarquez-vous que Jean suit le même schéma que nous avons précédemment discuté ? Quand vous voulez partager l’évangile, commencez par les choses que tout le monde connaît, ces choses qui reflètent la nature et la loi naturelle. Ensuite abordez les enseignements qui sont moins évidents, le fait que Dieu a revêtu la nature humaine et est mort pour nous donner la vie éternelle.)
 
5.     Lisez Jean 1.16-17. Pourquoi est-il dit que la loi a été donnée « par » Moïse ? (Dieu a donné à Moïse les Dix Commandements (Exode 24.12). Ce n’était pas l’idée de Moïse.)
 
a.      Revenons aux concepts de Deutéronome 30 et de Matthieu 7. Il s’agit là de textes sur la façon dont l’obéissance rend votre vie meilleure. Cela fait-il partie de l’aspect « naturel » du message de l’évangile ? Cela devrait-il être évident pour tous ? (Oui. Il devrait être évident que si vous évitez de tuer et de voler, alors votre vie sera meilleure.)
 
b.      Si Dieu est l’auteur des Dix Commandements et qu’ils font partie de ce qui est « évident », alors le fait de les garder est cohérent avec le plan de Dieu. Comment, par exemple, aborderiez-vous la question du sabbat (le quatrième commandement) ? (Je ne commencerais pas par « C’est ce que Dieu dit », mais plutôt par « Votre vie ne serait-elle pas meilleure si vous arrêtiez de travailler et passiez un jour par semaine avec votre famille ? » « Et si c’était la volonté de Dieu pour vous, afin que vous ne vous sentiez jamais coupable de ne pas travailler le sabbat ? »)
 
III.  L’exemple de Paul
 
1.     Lisez Éphésiens 2.1-3. Comment Paul commence-t-il son argumentation ? (Il fait la même chose. Il commence par ce qui est naturel. Au lieu de mettre en avant la promesse de bénédictions, Paul dit : « Votre vie n’est pas satisfaisante, n’est-ce pas ? Vous vous êtes retrouvé(e) en conflit avec la loi naturelle et ce n’était pas agréable. »)
 
2.     Lisez Éphésiens 2.4-7. Quel est l’argument suivant de Paul ? (Il aborde ensuite la façon dont Jésus nous a aimés, nous a sauvés, et nous a donné la promesse du ciel. Il s’agit de la partie qui n’est pas évidente. Il s’agit là du secret pour partager avec les autres.)
 
3.     Lisez à nouveau Jean 1.17. La grâce et la vérité sont venues « par » Jésus-Christ. La loi a été donnée par Moïse et la grâce et la vérité par Jésus. Pourquoi Jean a-t-il établi les deux déclarations « par » de cette façon ? (Il s’agit d’un résumé de notre message évangélique. Dieu nous a donné la loi – et elle a du sens tant pour le sage que pour ceux qui se sont déjà cognés la tête contre la loi naturelle. Et Dieu nous a donné ce qui est moins évident, le don immense de Jésus qui nous montre la grâce et l’amour de Dieu. Nous ne pouvons pas garder la loi. Nous ne pouvons pas gagner le salut. Mais nous pouvons avoir foi en la grâce de Jésus, et nous pouvons montrer de l’intelligence en vivant une vie en accord avec la loi de Dieu.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous montrer de la sagesse en partageant l’évangile avec les autres ? Pourquoi ne pas commencer avec ce qui est évident, puis partager le secret de l’amour de notre grand Dieu et du salut ?
 
IV.    La semaine prochaine : Le Christ et la loi dans le sermon sur la montagne.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don