Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 13 – Des exhortations tirées du sanctuaire (Hébreux 10)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avez-vous apprécié cette série d’études sur le sanctuaire ? La grande nouvelle dans cette série est la justification par la foi ! Un jugement est en cours dans le ciel, dans lequel Jésus, notre grand Prêtre, se présente lui-même comme sacrifice pour ceux qui l’acceptent par la foi. Que cela signifie-t-il concrètement dans la vie quotidienne ? Notre dernière étude s’est terminée par un regard sur la relation entre la grâce, les œuvres et la confiance en notre salut. Débutons sans attendre notre étude de la Bible et découvrons-en davantage !
 
I.       Rendus saints
 
1.     Lisez Hébreux 10.1. Que signifie le fait que la loi est une ombre et non la réalité ? (Cela signifie qu’elle nous donne une idée de ce que Dieu a à l’esprit, mais ce n’est pas vraiment ce qu’il a à l’esprit.)
 
2.     Lisez Hébreux 10.2-4. Selon vous, quelle loi est discutée ici ? S’agit-il d’une référence aux Dix Commandements ? (Je pense que les Dix Commandements sont une ombre de ce que Dieu a à l’esprit pour nous, mais ici je crois que la référence concerne spécifiquement le système du sanctuaire.)
 
3.     Lisez Hébreux 10.5-7. Si Dieu a établi le système sacrificiel, comment peut-il ne pas en être content ? (Je pense que le système sacrificiel avait deux rôles : premièrement mettre l’accent sur ce que Jésus a fait pour nous, et deuxièmement nous rappeler de la nature terrible du péché (Hébreux 10.3). Je ne pense pas que Dieu prenne plaisir à la mort de tant d’animaux ou au fait que ce ne soit pas le véritable remède au péché.)
 
4.     Lisez Hébreux 10.8-10. Le système sacrificiel est-il encore en fonction ? (Non. Quand Jésus est mort à notre place, il a mis de côté l’ancien système.)
 
a.      En quoi cela est-il une bonne nouvelle ? (Parce que Jésus est mort pour nous, si nous l’acceptons, « nous sommes consacrés […] une fois pour toutes ».)
 
i.       Qu’est-ce que cela veut dire – être consacré (rendu saint) une fois pour toutes ?
 
5.     Lisez Hébreux 10.11-14. Notez comment ce texte affirme cela de manière un peu différente. Il nous est dit que Jésus a « porté à leur accomplissement, à perpétuité, ceux qui sont consacrés ». Dans quelle mesure cela clarifie-t-il la question d’être rendu saint ? (Quand nous nous appuyons sur la vie, la mort et la résurrection de Jésus, nous sommes parfaits. Nous sommes parfaits parce que Jésus est parfait, pas parce que nous sommes des gens parfaits. Mais cela nous place sur le chemin qui mène à la sainteté – une décision de vivre une vie en accord avec ce que Jésus a fait de nous – des saints.)
 
6.     Lisez Hébreux 10.15-16. « Après ces jours-là. » Après quels jours ? (Après que Jésus nous ait rendus saints.)
 
a.      Qu’arrive-t-il après que Jésus nous ait rendus saints ? (Il met ses lois dans notre cœur et l’écrit dans notre esprit par l’Esprit saint.)
 
i.       Que signifie avoir les lois dans notre cœur et dans notre esprit ? (Premièrement, cela veut dire que nous avons un cœur pour Dieu. Nous désirons accomplir sa volonté. Deuxièmement, cela signifie que nous avons pris la décision mentale de faire sa volonté.)
 
ii.     Dans quelle mesure cela s’accorde-t-il avec votre vie ? Je me sens attiré par le péché. Qu’en est-il de vous ? (Je ne pense pas que l’attraction du péché disparaisse un jour de ce côté-ci du ciel. Romains 7.21-25 explique l’attraction du péché, mais relève également que nous voulons faire le bien. Avoir un cœur pour Dieu signifie que nous voulons faire le bien même si notre nature pécheresse nous pousse au péché. Nous devons prendre chaque jour la décision mentale de vivre une vie dirigée par l’Esprit saint.)
 
II.     La confiance en notre salut
 
1.     Lisez Hébreux 10.19-21. Que signifie avoir « libre accès au sanctuaire » ? (Lisez Lévitique 16.1-2. Dieu apparaissait dans le lieu Très-Sacré – et les humains pécheurs mouraient en la présence de Dieu. Mais maintenant nous pouvons entrer dans la présence de Dieu avec la confiance que nous ne mourrons pas, parce que Jésus nous a rendus parfaits.)
 
2.     Lisez Hébreux 10.22. À quoi fait penser « le corps lavé d’une eau pure » ? (Au baptême !)
 
a.      Lisez Romains 6.3-7. Que signifie le baptême pour nous ? (« Par ce baptême de la mort, nous avons été ensevelis avec lui afin que, tout comme le Christ s’est réveillé d’entre les morts, par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions sous le régime nouveau de la vie. » Quand nous recevons le baptême, nous participons à la mort de Jésus pour nos péchés !)
 
b.      Lisez à nouveau Hébreux 10.22. Qu’est-ce qu’un « cœur sincère avec une pleine foi » ? (Tandis que nous ne pouvons pas gagner notre salut par nos œuvres, Jésus recherche ceux qui sont vraiment sincères quand ils disent qu’ils s’appuient sur la foi en ce que Jésus a fait pour eux.)
 
c.       Quand Hébreux 10.22 nous dit que notre mauvaise conscience est quelque chose qui est également purifiée, que cela signifie-t-il ? (Cela signifie que vous n’avez plus besoin de vous sentir coupable pour vos péchés. Satan est l’accusateur, pas Dieu. Dieu nous a lavés, de telle sorte que vous devriez accepter le pardon et laisser la culpabilité derrière vous !)
 
3.     Lisez Hébreux 10.25. Quel est le problème potentiel mentionné ici ? (Nous avons tous besoin d’être encouragés dans notre foi. Nous avons tous besoin d’être rappelés de ce que Jésus a fait pour nous. Nous devons rencontrer des autres croyants pour être encouragés.)
 
a.      Que cela suggère-t-il quant à la lecture de cette étude biblique ? (Cela signifie que le simple fait de lire une étude sur Internet n’est pas suffisant ! Nous avons tous besoin d’étudier la Bible avec d’autres croyants. Nous avons besoin de nous rencontrer pour louer et adorer Dieu avec d’autres.)
 
III.  Une mise en garde
 
1.     Lisez Hébreux 10.26-27. Ça se gâte rapidement ! Je sais que vous avez probablement péché aujourd’hui. Je suis sûr que votre péché n’était pas un accident – ce n’est pas comme si vous aviez trébuché et que vous étiez tombé(e) dans le péché. Vous avez péché en connaissance de cause et délibérément. Peut-être ne vous étiez-vous pas dit « Je pense que je vais pécher aujourd’hui », mais votre péché n’était vraisemblablement pas un accident. Devrions-nous maintenant tous nous attendre au « feu qui va dévorer les rebelles » ?
 
a.      Comment peut-on passer si rapidement de la confiance d’entrer dans la présence de Dieu à la peur de devenir des rebelles, des ennemis de Dieu ?
 
b.      Comment expliquez-vous Romains 7.21-25 ? Paul était-il un ennemi de Dieu ?
 
2.     Lisez Hébreux 10.28-29. Quel genre d’actions est décrit ici ? Notez les « termes d’action » : « violer », « piétiner », « tenir pour profane le sang [de Jésus] » et « outrager l’Esprit de la grâce ». Que suggèrent ces termes d’action ? (Il ne s’agit pas de péché « délibérés » dans le sens que la plupart de ce que vous faites est délibéré. Au lieu de cela, ils expriment un rejet de Dieu, un rejet de sa grâce, un rejet de ce que Jésus a fait à notre place. Un tel état d’esprit est hostile à tout ce que Dieu a fait.)
 
a.      Dieu est-il juste ici ? S’agit-il réellement d’un saut soudain de la confiance à la crainte ? (Non ! Dès lors que Dieu a fait tout cela pour nous en mourant d’une terrible et pénible mort à notre place, Dieu n’est-il pas en droit d’être contrarié si nous rejetons son amour et son sacrifice ? Si nous foulons aux pieds son amour et sa grâce ? Je pense que oui.)
 
b.      Y a-t-il quoi que ce soit de positif dans ces versets ? (Oui. On ne devient pas perdu accidentellement. Il faut prendre la décision de rejeter tout ce que Jésus a fait pour nous. Tous les saints trouvent qu’ils ont péché délibérément. Mais je ne crois pas que c’est ce qui est décrit ici. Il s’agit davantage d’un rejet du sacrifice de Jésus à notre place et d’un choix d’une vie de péché.)
 
c.       Qu’en est-il si vous craignez qu’un fils, une fille, un parent ou un conjoint n’ait rejeté Jésus ; y a-t-il une quelconque espérance ? (Oui. Notez qu’Hébreux 10.26 dit : « après avoir reçu la connaissance de la vérité ». La plupart de ceux qui rejettent Jésus maintenant n’ont jamais compris entièrement la vérité. Je me souviens qu’alors que j’étais un jeune homme on m’a enseigné la justification par les œuvres. J’en ai conclu que je ne serais jamais assez bon et j’aurais tout aussi bien pu rejeter Dieu. Je n’avais pas « reçu la connaissance de la vérité ».)
 
IV.    Le courage
 
1.     Lisez Hébreux 10.32-34. Comment compareriez-vous les mauvaises choses dans votre vie à cette liste ?
 
2.     Lisez Hébreux 10.35. De quelle sorte de différence parlons-nous ? (La confiance en Dieu. La confiance que nous faisons ce qui est bien, même si cela peut nous amener à souffrir.)
 
3.     Lisez Hébreux 10.36-39. Que signifie « se retirer » ?
 
4.     Lisez Apocalypse 21.8. Les lâches sont cités avant les meurtriers. Quel message nous donne Dieu dans ces références au fait de se retirer et aux lâches ? (Dieu recherche ceux qui lui font confiance. Il recherche le fidèle qui a confiance dans ce que Jésus a fait pour lui. Celui qui a confiance en son salut.)
 
5.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous vous engager aujourd’hui à faire confiance à Dieu ? Voulez-vous placer votre foi en lui et en sa grâce ? Voulez-vous laisser derrière vous la confiance en vous-même ?
 
V.      La semaine prochaine nous débuterons une nouvelle série d’études ayant pour titre « Disciple ».
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don