Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 04 – Les leçons du sanctuaire (Exode 25 & 31, 1 Rois 8, Psaumes 73)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Que signifie être saint ? Ce qui vient probablement à l’esprit est un quelconque homme d’église. Quelqu’un qui est dévoué exclusivement au travail religieux. Si je vous disais que vous devriez être saint dans tout ce que vous faites, cela signifierait-il que vous devriez changer de profession ? Le sanctuaire nous enseigne quelque chose sur le fait d’être saint. Débutons donc notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.      Saint
 
1.     Lisez Exode 25.8 et Lévitique 19.2. Quand un véhicule de police vous suit, conduisez-vous plus prudemment ? Quand votre chef vous regarde, travaillez-vous mieux ? Quand vos parents sont aux alentours, vous comportez-vous mieux ?
 
a.      Si la réponse à ces questions est affirmative, pensez-vous que c’est la raison pour laquelle Dieu veut être dans notre environnement – pour améliorer notre comportement, nous aider à être saints ?
 
b.      Est-ce la raison pour laquelle les parents veulent être près de leurs enfants – pour être sûrs de la façon dont ils se comportent ? (Non. Les parents veulent être près de leurs enfants parce qu’ils les aiment.)
 
c.       Supposez que ce que je crois est vrai, Dieu veut être près de nous parce qu’il nous aime. Pourquoi nous dit-il d’être saints parce qu’il est saint ?
 
i.      Dieu espère-t-il que nous ne le dérangerons pas ? (Si vous relisez Job 1.6-11, le texte suggère que Dieu prend du plaisir dans notre obéissance. Ainsi, l’opposé devrait également être vrai.)
 
2.     Lisez Genèse 2.3. Que veut dire le fait que le sabbat est un jour « sacré » ?
 
a.      Quand Dieu nous dit d’être saints, cela vous fait-il vous sentir bien ou cela vous décourage-t-il ?
 
b.      Si je vous demandais : « Selon vous, quel jour de la semaine vous ressemble le plus », que me répondriez-vous ? (Qui veut être lundi ? Pourquoi ne pas être samedi, le jour que Dieu a mis à part comme jour spécial.)
 
c.       Est-ce juste de voir le commandement de Dieu pour nous d’être saints comme la volonté de Dieu que nous soyons quelque chose de spécial ?
 
i.      Considérez à nouveau le sabbat. Est-ce le fait d’être mis à part qui le rend saint ? Ou alors, cela implique-t-il quelque chose d’autre ? (Réfléchissez au fait que le but du sabbat est de nous faire tourner notre esprit vers Dieu. Cela suggère que le fait d’être saint est être mis à part, et d’attirer l’attention vers Dieu.)
 
II.    Le travail saint
 
1.     Lisez Exode 31.1-5. Aimeriez-vous être Betsaléel ?
 
a.      Est-il un travailleur en « col bleu » ou en « col blanc » ? (Il est un col bleu, il travaille avec ses mains.)
 
b.      Quelle est la première chose avec laquelle Dieu a équipé Betsaléel pour son travail manuel ? (« Rempli du souffle de Dieu ».)
 
i.      Cela a-t-il un quelconque sens ?
 
ii.    Cela a-t-il un quelconque rapport avec le fait d’être saint ? (Si être saint signifie être mis à part, être spécial, alors la réponse est clairement affirmative ! La première étape pour que Betsaléel soit un grand artisan est de le définir comme spécial, de le mettre à part du reste des ouvriers.)
 
2.     Lisez à nouveau Exode 31.3-5. Quelles compétences a Betsaléel ? (Il travaille le métal, la pierre et le bois.)
 
a.      Qui lui a donné ces compétences ? (Dieu dit qu’il a rempli Betsaléel « de sagesse, d’intelligence et de connaissance ».)
 
b.      Nous pensons à Dieu qui donne des dons aux responsables. Qu’en est-il des dons aux gens qui ne dirigent pas ? (Dieu leur donne des dons pour être spéciaux. Pour être des travailleurs saints – avec des compétences au-delà des autres travailleurs.)
 
c.       Est-il correct de désirer être meilleur(e) que les autres ? D’être le sabbat parmi la multitude d’ouvriers mardi, mercredi ou jeudi ? (Cela fait partie du fait d’être saint. Dieu vous donne le don d’être un(e) meilleur(e) travailleur(euse). Dieu vous donne le désir d’être excellent(e) !)
 
i.      Le texte que nous allons lire ensuite nous dit que Betsaléel utilise ses compétences pour créer des objets pour le sanctuaire. Quand nous pensons à la nature du travail de Betsaléel, son désir d’être meilleur procure-t-il de la gloire à lui-même ? (Il fabrique des objets pour le sanctuaire. Ainsi, son excellent savoir-faire fait que les autres pensent à Dieu. Ils tournent leur esprit vers Dieu. Et Betsaléel a également un état d’esprit qui loue Dieu.)
 
3.     Lisez Exode 31.6-11. Est-il terrible d’être Oholiab ? Betsaléel est excellent, mais Oholiab est un aide. (Vous pouvez être un excellent aide. Peut-être qu’un jour Oholiab deviendra un travailleur avec le même savoir-faire que Betsaléel. Mais, quel que soit le travail effectué, nous devons être excellents.)
 
a.      En tant qu’aide, le travail d’Oholiab attire-t-il les esprits vers Dieu ? (Oui, parce qu’il travaille avec Betsaléel qui, à son tour, fabrique des objets qui tournent l’esprit vers Dieu. Il s’agit d’un effort conjoint.)
 
4.     Lisez à nouveau Exode 31.7-11. Combien de compétences artisanales trouvez-vous ici ?
 
a.      Dans quelle mesure la tâche des travailleurs qui fabriquent ces objets est-elle importante ? (Ils fabriquent des objets qui seront utilisés en présence de Dieu, et ils fabriquent des objets qui permettent aux humains de réfléchir sur les choses dans le ciel.)
 
i.      Le prêtre qui fait le sacrifice sur l’autel est-il plus important que la personne qui a réalisé l’autel ?
 
III.  La vie sainte
 
1.     Lisez 1 Rois 8.31-32. Supposez que vous ayez laissé votre voiture chez un ami pour bonne garde. Votre ami vous appelle plus tard et vous dit que votre voiture a disparu. Que pourrait-il bien être arrivé à votre voiture ? (La voiture pourrait avoir été volée. Ou alors, elle pourrait avoir été volée par votre ami.)
 
a.      Il s’agit du genre de situation décrite dans 1 Rois 8.31-32 (comparez Exode 22.10-11). Le propriétaire de la voiture ne sait pas ce qui est arrivé, donc l’ami vient à l’autel dans le sanctuaire et prête serment qu’il n’a pas vendu la voiture – qu’il n’a aucune idée de ce qui est arrivé à la voiture. Quel est le rapport avec le fait de vivre une vie sainte ? (Vivre en la présence de Dieu rend honnête. Nos amis connaissent notre honnêteté et comptent sur elle.)
 
2.     Lisez 1 Rois 8.33-34. Que nous enseigne ce texte sur une vie sainte ? (Si nous péchons contre Dieu, nos ennemis peuvent nous vaincre.)
 
a.      Quel espoir y a-t-il pour ceux qui aspirent à vivre une vie sainte ? (Même si nous tombons, Dieu se tient prêt à nous pardonner et à nous réhabiliter.)
 
3.     Lisez 1 Rois 8.35-36. Ne s’agit-il pas de quelque chose appelé un « acte de Dieu » ? Que cela suggère-t-il au sujet des problèmes apparemment aléatoires ? (Ils peuvent avoir un lien avec nos péchés.)
 
a.      Quel espoir y a-t-il pour nous ? (À nouveau, nous nous tournons vers Dieu et il résout le problème.)
 
4.     Lisez 1 Rois 8.41-43. Si nous vivons une vie en accord avec la volonté de Dieu, est-il vraisemblable que les autres le verront et voudront en connaître davantage sur Dieu ? (C’est là l’essence du fait d’être saint. Œuvrer avec excellence en attirant l’attention vers Dieu.)
 
a.      Que fera Dieu dans une telle circonstance ? (Salomon prie que Dieu confirme dans la vie de « l’étranger » que Dieu est le grand Dieu du Ciel.)
 
5.     Lisez Psaumes 73.1-3. Qu’est-il décrit ici qui semble être en conflit avec la discussion que nous venons d’avoir au sujet de 1 Rois 8 ? (La théorie sous-jacente à 1 Rois 8 était que si nous obéissons alors de bonnes choses nous arriverons, et si nous désobéissons alors de mauvaises choses arriveront. Ici, les méchants prospèrent.)
 
6.     Lisez Psaumes 73.4-6 et Psaumes 73.12-14. La vie se déroule-t-elle pour cette bonne personne de la façon dont elle est supposée se dérouler pour quelqu’un de saint ? (Non !)
 
7.     Lisez Psaumes 73.15-17. Comment le fait de garder vos doutes pour vous-même et d’entrer dans le sanctuaire résout-il le problème que la vie ne se déroule pas comme elle le devrait pour une personne sainte ? (Le péché amène à la mort. Dieu est mort pour nous parce qu’il nous a tellement aimés. Les méchants mourront à la fin, même s’ils semblent prospérer actuellement. Ceux qui cherchent à vivre une vie sainte, une vie guidée par l’Esprit saint, vivront éternellement avec Dieu qui les aime au-dessus de tout !)
 
8.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous vous engager à demander à l’Esprit saint de vous aider à vivre une vie sainte ? Une vie dans laquelle vous rechercher l’excellence dans tout ce que vous faites, dans le but d’amener les autres à Dieu ?
 
IV.   La semaine prochaine : L’expiation : l’offrande de purification.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don