Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 – Un réveil : notre grand besoin (Apocalypse 3.14-21)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Il paraît que l’eau tiède est la meilleure. Pas trop froide pour ne pas déranger l’estomac. Pas trop chaude pour ne pas brûler votre bouche. Juste agréable et tiède. Il paraît également qu’il est bon de manger des légumes vert foncé. J’espère que cela est vrai pour la pastèque. Je me demande si ce n’est pas plutôt pour le chou frisé, supposant que la pastèque (un fruit) est hors sujet. La Bible parle d’eau tiède, et elle donne de l’espérance à ceux qui (comme nous) aiment le froid et le chaud, suggérant que Dieu partage notre point de vue ! Cette semaine nous débutons une nouvelle série d’études intitulée « Réveil et réforme ». Tout comme pour nos préférences au sujet des boissons, notre but est d’éviter d’être tiède. Débutons notre étude et apprenons-en davantage !
 
I.       Laodicée – l’Église
 
1.     Lisez Apocalypse 1.12-18. Qui est décrit se tenant au milieu des sept porte-lampes ? (Jésus.)
 
2.     Lisez Apocalypse 1.19-20. Que représentent les étoiles et les porte-lampes ? (Les étoiles sont les anges et les porte-lampes sont des Églises.)       
 
3.     Lisez Apocalypse 3.14. Les Églises ont-elles des anges gardiens ? (Oui, apparemment. Comme c’est encourageant !)
 
a.      Si tel est le cas, s’agit-il d’une fonction à temps partiel dans votre Église ?
 
b.      Qui donne le message à l’Église de Laodicée ? (Jésus. Il tient l’ange « dans sa main droite » (Apocalypse 1.16). Je m’imagine la scène de l’ange qui quitte la main droite de Jésus et s’élance avec un message pour les membres de l’Église de Laodicée.)
 
II.     Laodicée – la personne
 
1.     Lisez Apocalypse 3.15-16. Nous savons ce qu’est de l’eau tiède. Selon vous, que veut dire le fait que l’eau représente les œuvres ? (Vous allez simplement de l’avant. Vous ne faites pas de différence. Vous vous satisfaites simplement de la moyenne. Vous pouvez peut-être amener quelqu’un de froid à gagner un peu de chaleur, mais vous pouvez tout autant refroidir quelqu’un de chaud.)
 
2.     Lisez Apocalypse 3.17. Quand une personne riche dit : « Je n’ai besoin de rien », pensez-vous que cette personne parle de ce qu’elle possède ou de ce qu’elle est ?
 
a.      Quel est le message de Dieu à la personne riche de Laodicée ? Est-il question de ce que possède la personne, ou de ce qu’est la personne ? (Il est clair qu’il est question de ce qu’il possède, puisqu’il réfère à « pauvre », « nu » et « pitoyable ».)
 
b.      Ainsi, la personne riche dit qu’elle pense avoir suffisamment, et Dieu dit qu’elle ne commence pas même à percevoir ce que suffisamment signifie, n’est-ce pas ?
 
3.     Lisez Apocalypse 3.18. Dieu parle encore d’affaires – de l’or, des vêtements et des médicaments. Avez-vous cependant remarqué un problème logique ? Si la personne est pauvre, comment peut-elle « acheter » de l’or ?
 
III.  Laodicée – le traitement
 
1.     Quel est le rapport entre le fait d’être aveugle et le fait d’être riche ? (Dieu nous signale qu’il ne parle pas de la richesse ordinaire, parce que ces personnes en ont assez. Au lieu de cela, il parle de richesse spirituelle.)
 
2.     Lisez à nouveau Apocalypse 3.18, ainsi qu’Apocalypse 3.19. De quelle façon cela résout-il le problème logique d’une pauvre personne qui achète de l’or ? (La réprimande et la correction nous raffinent et nous donnent des standards de caractère en « or » – si nous les achetons.)
 
a.      Dans quelle mesure aimez-vous être réprimandé(e) ? corrigé(e) ? L’attitude du type « Je n’ai besoin de rien » ne nous correspond-elle pas mieux ?
 
b.      Il y a plusieurs années j’ai connu quelqu’un qui ne se disait pas très malin, mais qui ne le croyait pas vraiment. Il aurait dû croire ce qu’il disait de lui-même puisqu’il n’était pas très malin. Connaissez-vous des personnes dont l’attitude à leur propre sujet ne correspond pas à la réalité ?
 
i.       En supposant que vous ne correspondez pas à cette description, le souhaiteriez-vous ? (C’est là que la vérité émerge. Nous pouvons penser qu’il est plus agréable de penser que nous n’avons besoin de rien, mais nous ne voulons pas être la personne qui se trompe elle-même.)
 
3.     Lisez à nouveau Apocalypse 3.19. Nous avons décidé que « l’or purifié par le feu » était la réprimande et la correction qui s’applique à nous. Que signifie le fait « d’acheter » ce type d’or ? Quel est le but de Dieu quand nous sommes réprimandés et corrigés ? (Nous devons être sérieux quant à notre situation. Nous repentir. Le but de la réprimande et de la discipline n’est pas l’embarras – qui veut cela ? Le but est d’apprendre quelque chose.)
 
4.     Lisez Apocalypse 3.20. Dieu frappe-t-il simplement à la porte, ou est-il davantage proactif ? (La référence à « acheter » la réprimande et la correction semble signifier plus d’implication que le simple fait de frapper à la porte. Peut-être frappe-t-il bruyamment, et cela est la réprimande et la discipline !)
 
5.     Lisez à nouveau Apocalypse 3.18 parce qu’il y a d’autres concepts importants que nous ne voulons pas manquer. Que signifie « acheter » des « vêtements blancs » ? (Une relecture de Matthieu 22.1-14 montre que le vêtement représente la justification par la foi. Apocalypse 7.13-14 confirme cette application ici.)
 
a.      Qu’est-ce que le collyre pour les yeux ? (Nous prenons conscience de notre condition de pécheur.)
 
6.     Alors que vous réfléchissez au texte d’Apocalypse 3.18, cela n’est-il pas dans l’ordre inverse ? Le collyre ne devrait-il pas venir en premier, suivi par la robe de justice, puis par un caractère affiné par le feu ? (Nous voyons notre besoin, nous acceptons la justification par la foi, et ensuite nous croissons dans la sanctification au fur et à mesure que nous rencontrons des difficultés dans la vie. Cela semble être l’ordre normal des choses.)
 
a.      Si l’ordre est « faux », pourquoi Dieu ferait-il cette erreur ? (Peut-être que c’est plus semblable à un cercle qu’à une ligne. Considérez la première chose qui vous a amené à réfléchir à votre vie spirituelle. Était-ce une sorte de tragédie ? Quelque chose qui a bouleversé votre monde ? C’est la raison pour laquelle le feu est justement cité en premier. Nous passons par des épreuves, nous voyons que quelque chose ne va pas dans notre vie, et cela nous mène à Dieu. Il nous offre d’échanger nos péchés pour sa justice. Il offre de nous vendre le vrai or – un caractère purifié par le feu.)
 
7.     Lisez à nouveau Apocalypse 3.20. Qui décide d’ouvrir ou non la porte ? (Vous !)
 
a.      Que cela nous dit-il relativement à la conversion ? (Elle commence par une simple décision – laisser entre Jésus dans votre vie.)
 
b.      Quelle est l’attitude de Jésus sur le fait de passer du temps avec vous ? (Il veut être avec vous.)
 
8.     Lisez Apocalypse 3.21. Sommes-nous victorieux de la même manière que Jésus a vaincu ? (Si nous acceptons Jésus, nous sommes victorieux parce qu’il a vaincu le péché. Il s’agit d’un processus bien différent pour nous. Nous entendons Dieu frapper à la porte, nous décidons ou non de le laisser entrer. Si nous le laissons entrer, si nous nous repentons sérieusement, il nous donnera le vêtement blanc de sa justice. La réprimande et la correction peuvent nous donner un caractère riche.)
 
9.     Alors que vous repensez aux Laodiciens, pensez-vous qu’ils ont été sauvés ? (Lisez à nouveau Apocalypse 3.17. Ils s’appuient sur leurs richesses. Ils n’ont pas besoin de Dieu. Ils ont une « forme de piété » (2 Timothée 3.5), mais ils n’ont pas la puissance de Dieu. Leur puissance est ce qu’ils possèdent, et pas ce que leur Dieu possède. Ce qu’ils ne peuvent pas voir est qu’ils sont « misérables, pitoyables, pauvres, aveugles et nus ».)
 
10. Lisez Apocalypse 3.22. Qui donne ce message ? (L’Esprit saint.)
 
a.      Nous avons une référence au fait d’entendre dans ce texte et dans Apocalypse 3.20. Nous avons une référence au fait de voir dans Apocalypse 3.18. Selon vous, que nous enseignent ces références à entendre et à voir ? (Dieu nous donne un message progressif. Il nous appelle par l’Esprit saint et par les circonstances de la vie. Il nous demande d’ouvrir la porte, de parler avec lui, de voir les vraies circonstances de notre vie, puis de nous repentir et d’accepter sa justice par la foi seule. Ensuite, les problèmes de la vie présentent des opportunités de croissance spirituelle.)
 
IV.    La victoire
 
1.     Lisez à nouveau Apocalypse 3.21. Où allons-nous nous asseoir ? (Sur le trône de Jésus dans la salle du trône dans le ciel !)
 
a.      Que cela signifie-t-il ? (Vous avez la clé du ciel ! Vous y êtes !)
 
2.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous tiède dans votre relation avec Dieu ? Pourquoi ne pas vous repentir aujourd’hui, accepter la robe de justice, et commencer à marcher sur le chemin de la sainteté ?
 
V.      La semaine prochaine : La prière, le cœur du réveil.
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don