Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 13 – De peur d’oublier (Malachie) (Malachie 1 à 3)

Copyright © 2013, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Cette semaine nous terminons notre série d’études sur les « petits prophètes » de l’Ancien Testament, avec le livre de Malachie. Malachie emploie un ton familier parmi les petits prophètes : prêtez attention à votre relation avec Dieu. Peut-être est-ce dû au magnifique message selon lequel nous devons regarder à Dieu comme à notre père, mais certains traitent Dieu comme ils traitent leur père terrestre – avec irrespect et indifférence. Débutons sans attendre notre étude de Malachie et voyons ce que Dieu a à dire à ce propos !
 
I.       L’excellence dans l’adoration
 
1.     Lisez Malachie 1.1-2. Que pense le peuple de l’amour à leur égard ? (Il en doute.)
 
2.     Lisez Malachie 1.2-5. Comment Dieu explique-t-il son amour à son peuple ? (Ceux que Dieu n’aime pas ont de grosses difficultés.)
 
a.      Est-ce la façon dont vous agiriez pour prouver votre amour ? Vos enfants disent : « Tu ne m’aimes pas », et vous répondez : « Regarde ce qui arrivent à ceux que je n’aime pas ». La réponse de Dieu a-t-elle du sens ? (Il est toujours dangereux pour un petit esprit humain d’essayer d’expliquer l’esprit infini de Dieu, mais le sujet qui suit est la désobéissance. Un rappel du jugement de Dieu est une bonne façon d’introduire le sujet de la désobéissance.)
 
3.     Lisez Malachie 1.6. Pourquoi l’honneur et notre respect lui sont-ils dus ? (Il s’agit d’un horrible euphémisme quant à la raison pour laquelle nous devons respecter et honorer notre Créateur et Sauveur, mais à un niveau très basique Dieu dit que si nous témoignons du respect envers les humains en fonction des degrés d’autorité, alors pourquoi ne lui devrions-nous pas le respect ?)
 
4.     Lisez Malachie 1.7-11. En quoi Dieu n’est-il pas respecté ? (Dans les offrandes qui lui sont apportées au temple. Les animaux ont des défauts.)
 
5.     Lisez Malachie 1.12-14. À de nombreux endroits dans l’Ancien Testament (par exemple dans Exode 12.5), Dieu enseigne au peuple que les animaux offerts en sacrifice au temple doivent être « sans défaut ». Quelle en est la raison ? (Cela préfigurait Jésus, Dieu incarné, Celui sans péché, qui donne sa vie afin que nous n’ayons pas à mourir pour nos péchés.)
 
a.      Le peuple au temps de Malachie dit qu’il s’agit d’une « fatigue ». Quel genre d’attitude montrent ces gens ? (Une attitude d’incrédulité, d’ingratitude et d’égoïsme.)
 
b.      Lisez à nouveau Malachie 1.14 (version PDV). Qu’est-ce qui motive ce genre de conduite ? (L’égoïsme. Le fait de vouloir bien se faire voir des autres (le vœu) sans vouloir en payer le prix.)
 
6.     Tout cela est en rapport avec le service du temple, qui n’est plus du tout d’actualité pour nous aujourd’hui, n’est-ce pas ?
 
a.      Qu’en est-il si vous acceptez (faites le vœu) de diriger une classe d’étude de la Bible et qu’ensuite vous ne prenez que quelques minutes à préparer votre enseignement parce que vous avez décidé d’utiliser votre temps pour autre chose ?
 
b.      Qu’en est-il si vous acceptez (faites le vœu) de prêcher, et donc de vous retrouver au-devant de tout le monde, et que vous vous préparez à la dernière minute, ou que vous négligez votre préparation parce que vous décidez d’utiliser votre temps pour vos propres besoins ?
 
c.       Qu’en est-il si vous vous tenez devant l’église, en charge d’une quelconque tâche pendant le service religieux, et que votre travail est médiocre parce que vous n’avez pas passé suffisamment de temps à vous préparer ?
 
d.      Que signifie aujourd’hui le fait d’apporter une offrande « sans défaut » devant le Seigneur ? (Cela signifie que nous devons faire de l’excellence notre objectif.)
 
7.     Lisez Malachie 2.1-3. Y a-t-il une pénalité au fait de se satisfaire de quelque chose de moindre que l’excellence ? (Cela nous aide à comprendre la raison pour laquelle Dieu commence son message avec une façon inhabituelle de décrire son amour.)
 
a.      Devrions-nous dire : « Eh bien, si Dieu est comme ça, je ne suis pas prêt(e) à apporter ma contribution ! » (Si vous ne faite pas de l’excellence votre objectif, si vous voulez apporter une offrande d’adoration présentant des défauts, alors oui, vous devriez vous retirer. Le but, cependant, n’est pas de partir mais de se repentir et de rechercher l’excellence.)
 
II.     L’excellence dans la famille
 
1.     Lisez Malachie 2.13. Si vous criez à Dieu avec des larmes, des pleurs et des gémissements, cela signifie-t-il que vous êtes sincère ?
 
2.     Lisez Malachie 2.14. Que signifie le fait que Dieu est un témoin entre vous et votre femme ? (Dieu témoigne que vous avez violé sa loi et que vous l’avez rendu malheureux de part la façon dont vous avez traité votre conjoint.)
 
3.     Lisez Malachie 2.15 (version PDV). Nous voyons qu’il y a plusieurs milliers d’années les hommes faisaient ce qu’ils font aujourd’hui : quitter la femme de leur jeunesse pour une autre plus jeune. Quelle attitude peut aider les hommes à résister à cette tentation ? (Dieu dit qu’il nous a fait « une seule personne », corps et souffle de vie (esprit). Vous et votre conjoint êtes une « équipe ». Je comprends l’affirmation relative à l’esprit parce que la femme de ma jeunesse sait ce que je pense !)
 
a.      Comment quelqu’un peut-il « faire attention à lui-même » ? (Demandez à l’Esprit saint de vous aider à avoir un esprit pur.)
 
b.      Pourquoi le « une seule personne » est-il un objectif permanent ? (Pour « avoir les enfants que Dieu donne ».)
 
i.       Comment expliquez-vous cela ? (Le divorce nuit à la descendance.)
 
ii.     Qu’est-ce qui amène un homme à quitter la femme de sa jeunesse ? (L’égoïsme. Il se préfère lui-même à sa femme et à ses enfants. Il est prêt à faire du tort à ceux qui lui sont proches pour développer son propre plaisir.)
 
iii.    Si vous êtes une jeune femme qui réfléchit à se lier à un homme marié plus âgé, que devriez-vous considérer ? (Que la personne à laquelle vous vous liez va toujours considérer ses intérêts comme primaires.)
 
4.     Lisez Malachie 2.16 et Ézéchiel 16.8. En quoi le fait de divorcer de sa femme est-il semblable à se couvrir de violence ? (L’image biblique du mariage est celle d’un homme couvrant sa femme avec un vêtement. Il la protège. Quand, au lieu de cela, il divorce et la laisse se débrouiller par elle-même, il lui fait violence.)
 
5.     Relisez Malachie 2.15-16. Notez que Dieu dit à deux reprises : « Prenez garde à votre esprit ». Pourquoi ?
 
6.     Lisez Deutéronome 24.1 et Matthieu 19.3-9. Comment la Bible peut-elle avoir deux règles si radicalement différentes ? (J’y vois la grâce de Dieu. Nous sommes tous terriblement égoïstes et pécheurs. Dieu assouplit parfois ses règles, même s’il déteste le faire.)
 
7.     Lisez Malachie 2.17. Certains Chrétiens affirment parfois que ceux qui font le mal sont bons, alors que d’autres prient pour que la justice tombe sur les méchants. Nous venons de lire que Dieu tolère certaines choses qu’il hait. Comment tracer la ligne correcte dans nos déclarations ? (Dans les deux cas les humains affirment que Dieu doit faire quelque chose : tolérer le mal ou punir le mal. Dieu veut que nous le laissions décider. Il n’a pas besoin de notre encouragement, ni dans un sens, ni dans l’autre.)
 
III.  Le Dieu d’action
 
1.     Lisez Malachie 3.1-5. Le chapitre 2 se termine avec des gens qui affirment que Dieu devrait faire quelque chose. Le fera-t-il ? (Oui, Dieu vient. Jésus vient dans son temple. Nous pouvons avoir confiance dans le fait que Dieu fera ce qui est juste. Il exécutera un jugement.)
 
2.     Lisez Malachie 3.6-8. Comment les humains volent-ils Dieu ?
 
3.     Lisez Malachie 3.9-12. Nous avons précédemment noté que les sacrifices d’animaux n’existent plus – Jésus, l’Agneau de Dieu, est devenu le sacrifice pour nos péchés. La dîme est-elle une autre directive qui a été dépassée par le temps et les circonstances ? (Notez qu’il s’agit d’un thème couvrant le livre entier. Le peuple de Dieu ne prend pas au sérieux ses responsabilités vis-à-vis de Dieu. Il lui offre des sacrifices présentant des défauts, il manque à ses obligations quant au paiement de la dîme. Les détails peuvent avoir changé pour nous aujourd’hui, mais le problème est toujours le même. Devons-nous viser l’excellence dans l’adoration ? Sommes-nous généreux envers Dieu ? (Dix pourcents ne semblent pas particulièrement généreux ! Nous devons considérer notre attitude.)
 
a.      Qu’est-ce qui est en jeu ici ? (Regardez à ce que Dieu promet ! Si nous prenons au sérieux ses intérêts, alors il nous bénira. Nous vivrons dans un pays de délices.)
 
b.      Y a-t-il une raison pour nier l’application littérale de cette promesse ? Si nous sommes généreux envers Dieu, sera-t-il généreux envers nous ?
 
4.     Lisez Malachie 3.13-18. En quoi cela répond-il à la question précédente ? (Le fait de nier que Dieu bénira son peuple fidèle équivaut à dire « des paroles dures contre » Dieu !)
 
a.      Pourquoi Malachie 3.18 dit-il : « Ainsi vous verrez de nouveau la différence » ? (Les bénédictions ne sont pas toujours immédiates et évidentes. Mais elles sont certaines.)
 
5.     Lisez Malachie 3.19-21. Comparez le sort de ceux qui se soucient en Dieu et ceux qui ne le font pas.
 
6.     Lisez Malachie 3.22-23. Dans quelle mesure pouvons-nous être certains de sa promesse ? (Lisez Luc 1.13-17. Jean le Baptiseur est venu ! Jésus est venu ! De même que les Romains sont venus en l’an 70 et ont détruit le temple de Dieu.)
 
7.     Cher(ère) ami(e), si vous ne recherchez pas l’excellence en faisant avancer le Royaume de Dieu, pourquoi ne pas vous y engager dès maintenant ? Pourquoi ne pas prendre Dieu au sérieux et lui donner le meilleur de vous ? Pourquoi ne pas ouvrir votre porte aux bénédictions ?
 
IV.    La semaine prochaine : Nous débuterons une nouvelle série d’études intitulée « Réveil et réforme ».
Révélation et inspiration (tome 1)

Révélation et inspiration (tome 1)

Comprendre le processus de l’inspiration des auteurs bibliques et chercher l’équilibre entre la part divine et la part humaine des Ecritures s’avère essentiel si l’Eglise souhaite fonder sur la Bible l’ensemble de ses croyances.
L'interprétation de la Bible (tome 2)

L'interprétation de la Bible (tome 2)

Ce volume sur l’interprétation de la Bible prône une approche « historico-biblique » qui analyse un passage biblique à la lumière d’autres textes des Écritures.
Passion pour la Bible

Passion pour la Bible

Dans cet ouvrage très complet, l’auteur nous stimule à donner plus de place à la Bible dans notre vie personnelle et à la prendre autant comme nourriture quotidienne que comme fondement. Une grande place est donnée à la manière de la transmettre à nos enfants, dans nos familles ou à l’église.
Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Introduction à l'herméneutique et à la méthode d'étude biblique

Ce livre explore les quatre piliers fondamentaux qui supportent la théologie biblique.
L'Écriture vive

L'Écriture vive

La diversité actuelle des approches de la Bible crée parfois une forme de désarroi chez les lecteurs. Que penser des différentes méthodes exégétiques et quels sont leurs postulats ?
Creuser l'Écriture

Creuser l'Écriture

Une boîte à outils précieuse pour découvrir le sens et la sagesse de tout passage de l’Écriture. Ces conseils nous aident à développer des convictions solides sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
Comment interpréter la Bible

Comment interpréter la Bible

Nature et nécessité de l’interprétation. Les conditions d’une bonne interprétation. Règles générales et particulières. Règles relatives aux différents genres littéraires (textes narratifs, poétiques, les Psaumes, la loi, les prophètes, paraboles, etc.).
 

faire un don