Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 03 – L’être humain, création divine (Genèse 1 à 3, Marc 10, Colossiens 2 & 3)

Copyright © 2012, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Avant que ma femme et moi n’ayons des enfants, j’avais beaucoup d’idées fausses sur le sujet. Je pensais que certains couples avaient des enfants pour renforcer leur propre position sociale. Cela ne m’arriverais jamais ! Au lieu de cela, je pensais que j’avais ma propre réputation et qu’ils construiraient la leur – quelle qu’elle soit. Comme j’avais tort ! Il n’y a pas assez de place dans cette introduction pour que j’explique les multiples façons dont mes enfants ont influencé tant ma réputation que ma pensée ! Dans notre exploration sur la question de l’image globale, comment reflétons-nous la nature de Dieu, sa pensée et sa réputation ? Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       Les fondements logiques
 
1.     Lisez Marc 10.2-9. Nous sommes sur le point de plonger à nouveau dans la Genèse pour voir quel indice Adam et Ève nous donnent sur Dieu. Cependant, il y a deux questions fondamentales auxquelles nous devons premièrement faire face. La création est-elle une histoire vraie ? Pouvons-nous en tirer des enseignements pour notre vie quotidienne ? Quelle est la compréhension de Jésus quant à la véracité du récit de la Création ? (Il croit en elle. Il la considère comme une histoire littérale.)
 
a.      Que fait Jésus dans ces versets ? (Il pose les fondements de sa théologie, sa compréhension du mariage, sur le récit de la création.)

2.     Lisez Marc 10.10-12. Plus tard nous nous pencherons plus en détail sur cette histoire de l’évangile de Marc. Sommes-nous sur un terrain ferme quand nous utilisons le récit de la création pour formuler des conclusions sur la volonté de Dieu pour nous aujourd’hui ? (Oui, Jésus l’a fait ! Nous sommes en droit de faire le même genre d’hypothèses.)

II.     Les enfants royaux de Dieu
 
1.     Lisez Genèse 1.26-28. Quels sont les deux thèmes qui dominent ces versets ? (Premièrement le fait que nous avons été créés semblables à Dieu et deuxièmement le fait que nous avons été créés pour dominer sur la création de Dieu.)
 
a.      Ces deux idées sont-elles liées ? (Dieu est le Créateur et le Chef de l’univers. Il a fait de nous des mini-chefs.)

b.      Dieu nous a-t-il aussi fait créateurs ? (Lisez à nouveau Genèse 1.28. Dieu a créé des copies de lui mâle et femelle, afin que nous puissions créer !)

c.       Que cela nous enseigne-t-il sur la nature de Dieu ? (Il est généreux ! Il veut partager sa puissance et son rôle avec nous.)
 
d.      Que nous enseignent les bénédictions divines dont nous bénéficions et la tâche que Dieu nous assigne au sujet de la nature de Dieu ? (Il veut ce qu’il y a de mieux pour nous. Il est activement impliqué dans notre vie.)
 
2.     Lisez à nouveau Genèse 1.27. Dieu a-t-il un côté féminin ?

a.      Comparez Genèse 2.20 et Genèse 1.27. Que cela nous enseigne-t-il quant à la vision de Dieu de la femme ? (Ève n’était pas une créature de deuxième classe. Elle n’était pas comme l’un des animaux. Elle était une « aide qui fût son vis-à-vis ». Tout comme Adam, elle a été créée à l’image de Dieu.)

3.     Restons sur le texte de Genèse 1.27. Avez-vous remarqué que les enfants regardent, marchent et parlent souvent comme leurs parents ou même leurs grands-parents ?
 
a.      Malgré l’impact du péché, que cela nous enseigne-t-il sur Dieu ?
 
b.      Lisez Ésaïe 55.8-9. Quelle est la limitation de cette ligne de pensée ?

4.     Lisez à nouveau Genèse 1.27-28. Que cela nous dit-il quant à la logique de la théorie de l’évolution ? (Les évolutionnistes ne peuvent pas nier le fait que les humains ont le pouvoir sur la création. Nous le voyons tous les jours. Mais ils en concluent de façon illogique que Dieu ne nous a pas créés.)

a.      Si nous observons que les enfants sont le miroir des parents (ou des grands-parents), pourquoi conclurions-nous que nous pouvons créer mais que Dieu ne le peut pas ? (L’un de mes plus grands préjugés contre la théorie de l’évolution provient du fait qu’elle est illogique. Étant donné mes présuppositions (sur l’existence et la puissance de Dieu), la création est bien plus logique que la théorie de l’évolution. La théorie de l’évolution attribue davantage de puissance créatrice aux humains qu’à Dieu.)
 
5.     Rappelez-vous que dans notre dernière étude Ève est tombée dans le péché parce qu’elle a manqué de confiance en Dieu (Genèse 3.2-6). Comment cet enseignement s’applique-t-il à la théorie de l’évolution ? (La Bible est très claire au sujet de la création. La théorie de l’évolution contredit catégoriquement la parole de Dieu sur le sujet. Ainsi, la problématique pour les humains est toujours la même – garderons-nous ou non notre confiance en Dieu ?)
 
6.     Lisez à nouveau Marc 10.5-9. Quand j’étais jeune, j’entendais des gens dire : « Si Dieu voulait que nous fumions, il nous aurait fait avec une cheminée ». Je pensais que c’était stupide. Cela l’est-il ? (Jésus base sa théologie du mariage sur les détails factuels du récit de la création.)

a.      Que cela nous enseigne-t-il quant au point de vue de Jésus sur le débat qui a lieu actuellement aux États-Unis d’Amérique au sujet du mariage homosexuel ? (Cela nous enseigne que le récit de la création nous renseigne correctement pour fonder notre opinion. Dieu a créé le modèle du mariage comme étant un homme et une femme qui s’unissent pour la vie.)

III.  Le choix risqué de Dieu
 
1.     Lisez Genèse 2.19-20. Dans la première partie nous avons vu que Dieu a donné aux humains le pouvoir et l’autorité. Jusqu’où l’autorité nous a-t-elle été donnée ? (Dieu a laissé Adam définir le nom des animaux.)
 
a.      Qu’en est-il d’un partenaire ? Adam a-t-il eu l’autorité pour choisir une partenaire ? (Il semble que Dieu ait collaboré avec Adam pour trouver une partenaire qui lui convienne. Ils ont décidé conjointement qu’il n’y avait aucune « aide qui fût son vis-à-vis ».)

b.      Cela suggère-t-il quoi que ce soit quant à la façon dont nos enfants devraient choisir un conjoint ?

2.     Lisez Genèse 3.6. Nous pourrions penser que le fait de laisser Adam donner un nom aux animaux s’apparente à laisser nos enfants choisir le nom d’un animal domestique. Dans quelle mesure ce choix est-il sérieux ?
 
a.      Que nous enseigne sur Dieu le fait d’avoir donné à Adam l’autorité de choisir leur nom ? (Cela montre un Dieu généreux, gentil et aimant.)
 
b.      Que nous enseigne sur Dieu le fait de nous avoir laissé le choix de pécher ? (Dieu valorise la liberté, même si cela crée des grands risques.)

c.       Actualisons cette question-là. Dans beaucoup de choses de la vie il existe un équilibre entre la liberté et la sécurité. Il s’agit d’un débat d’actualité aux États-Unis d’Amérique dès lors qu’il s’agit de lutter contre le terrorisme. Comment Dieu gérerait-il cet équilibre entre liberté et sécurité ?

IV.    Le revers de Dieu
 
1.     Lisez Colossiens 2.9-12. Le fait que Dieu nous ait permis de pécher nous enseigne quelque chose sur Dieu et sur son attitude envers nous. Que nous enseigne Jésus sur Dieu ? (Jésus était la Divinité sous forme corporelle !)
 
a.      Comment Jésus a-t-il restauré Adam et Ève ? Comment a-t-il corrigé leur erreur ? (En donnant sa vie.)

b.      Pourquoi le Dieu qui a créé l’univers a-t-il recours à une tactique de bataille qui ressemble à une perte ? Pourquoi accepter de souffrir et de mourir ? (C’est ahurissant.)

c.       Quel parallèle voyez-vous entre le récit de la création et la vie et la mort de Jésus ? (Dans les deux cas Dieu nous donne à ses propres frais.)
 
2.     Lisez Colossiens 2.13-15. Comment la croix a-t-elle dépouillé les puissances et les autorités ? (En mourant à notre place, Dieu a levé l’accusation de Satan et de la loi selon laquelle nous méritons la mort.)
 
3.     Lisez Colossiens 2.20-23. Quel est le message de la croix dès lors qu’il s’agit du péché des autres ? (Dieu aurait pu empêcher Adam et Ève de pécher. Nous essayons d’empêcher nos enfants de pécher. Nous utilisons l’autorité pour empêcher des membres d’église de pécher. Cette approche n’a « aucune valeur et ne contribue qu'à la satisfaction de la chair ».)

a.      Comment réagissons-nous avec nos enfants dès lors qu’il s’agit de les enseigner ? (De la même manière que Jésus a « dépouillé les puissances et les autorités » (Colossiens 2.15) à la croix, ainsi nous devons triompher du péché dans la vie de nos enfants par l’amour et l’abnégation.)

4.     Lisez Colossiens 3.1-4. Que nous enseigne Dieu, par l’intermédiaire de sa relation avec nous, au sujet de la façon de faire face au péché ? (Nous devons focaliser notre esprit sur la nature de Dieu. Nous devons focaliser notre esprit sur ce que Jésus a fait pour nous. Focaliser notre esprit (ou l’esprit de nos responsabilités) sur les commandements constitue la recette du désastre.)
 
5.     Lisez Colossiens 3.5. C’est là où le caoutchouc rencontre la route. Comment faire mourir l’inconduite sexuelle, l’impureté, les passions et les mauvais désirs ? (Nous ne le faisons pas en nous disant qu’une « aventure » ou que des relations sexuelles en dehors du mariage est mal. Au lieu de cela, nous devons focaliser sur ce que nous enseigne le récit de la création au sujet du plan parfait de Dieu pour une vie pleine de joie. Nous devons focaliser sur la façon dont Dieu a vaincu le mal en se donnant lui-même. Une aventure extraconjugale est égoïste et non altruiste. Si vous focalisez sur le fait de plaire à votre conjoint plutôt qu’à vous-même, alors vous êtes sur le chemin de la sainteté.)
 
6.     Cher(ère) ami(e), dans le récit de la création et dans la vie et la mort de Jésus nous voyons un Dieu qui nous donne une grande puissance et une grande autorité, tout en se délaissant de sa puissance et de son autorité de manière totalement inintéressée. Voulez-vous demander aujourd’hui à l’Esprit saint de vous aider à commencer une vie dans laquelle vous considérez les intérêts des autres au-dessus de vos propres intérêts ?

V.      La semaine prochaine : Le salut, unique remède.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don