Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 – À la base : le grand conflit cosmique (Genèse 2 et 3)

Copyright © 2012, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Bienvenue dans cette nouvelle série d’études qui nous donneront un meilleur « tableau global » dans la compréhension de notre Dieu. Très souvent les Chrétiens débattent de choses relativement peu importantes comme ce qu’ils devraient manger ou les vêtements qu’ils devraient porter, ou encore tout autre point de doctrine mineur. Si votre longévité est réduite de 20 ans à cause de votre mode d’alimentation, c’est terrible, mais pas aussi terrible que de passer à côté de la vie éternelle. Alors que je pense que nous devrions évaluer chaque chose que nous faisons à la lumière des enseignements de la Bible, avoir une claire compréhension du « tableau global » est notre première priorité. Personne ne commencerait à étudier comment fonctionne le corps en examinant dans les détails un ongle. Débutons notre étude du tableau global en ouvrant la Bible et en voyant ce que nous pouvons apprendre sur la façon dont le péché est entré dans le monde !
 
I.        L’Éden
 
1.     Lisez Genèse 2.15-16. Le fruit de cet arbre n’était pas du poison. Pourquoi Dieu a-t-il créé un arbre qui se trouve en dehors des limites d’Adam ? Quelle différence cela fait-il que l’arbre ne fût pas une source de nourriture pour Adam ? (Dieu a fait un test pour les humains.)
 
a.      Trois questions : Premièrement, pourquoi créer un test ? Deuxièmement, si vous créez un test, pourquoi le porter sur les arbres et la nourriture ? Pourquoi ne pas faire un test sur notre amour pour Dieu, sur une quelconque bonne action, ou sur le secours que nous portons à un animal ?
b.      Un grand nombre de personnes ne croient pas à l’histoire d’Adam et d’Ève. Si un humain faisait tout cela, s’agit-il du test qu’un humain créerait ? (Non. Si vous avez déjà lu des fictions sur des humains qui subissent un test, cela implique toujours de grands défis impliquant la force, l’intelligence ou les compétences humaines. Cela ne porte jamais sur des choix d’alimentation, à moins que l’histoire fictive n’ait pour intention de faire un parallèle avec le récit biblique.)
c.       Troisième question : En parlant des commandements de Dieu, n’est-il pas risqué de dire : « Cela n’a aucun sens. Pourquoi Dieu s’en soucierait-il ? »
 
2.     Lisez Genèse 3.1-3. Comment le serpent (qui est Satan, voir Apocalypse 12.9) connaît-il le test ?
 
a.      Dieu a créé le test, mais Satan participe dans le test de l’arbre et du fruit. Que cela nous dit-il sur l’acceptation de la validité du test de la part de Satan ? (Il semble avoir accepté la validité du test.)
b.      Selon vous, que se serait-il passé si Satan n’avait pas accepté la validité de ce test ? (Il ne l’aurait pas utilisé. Il aurait soutenu que le test ne donne pas aux humains la juste opportunité de choisir Satan plutôt que Dieu.)
c.       Que suggèrent la connaissance de Satan du test, la nature inhabituelle de ce test, et le fait que Satan ait apparemment accepté la validité du test ? (Il semble vraisemblable, puisque que tous les deux étaient d’accord sur la façon de tester la loyauté des humains, que soit Dieu a créé un test que Satan considérait juste, soit Satan et Dieu ont eu négocié longtemps la nature du test.)
 
3.     Lisez Genèse 3.4. Quelle est la nature de la tentation de Satan ? (Cette tentation concerne la confiance en Dieu. Réfléchissez à la façon dont un test du type « quelle différence cela fait-il ? » soulève la question de la confiance.)
 
a.      Voyons cela du point de vue de Satan. Quel désavantage avez-vous avec ce test ? (Il est limité dans le temps, ainsi que dans le sujet du test. De plus, les humains ont été spécifiquement avertis.)
i.       Pourquoi Satan ne peut-il approcher les humains à tout moment, n’importe où, et avec la tentation souhaitée ?
b.      Notez que Satan formule le commandement et demande à Ève de répéter ce que Dieu a dit. Pourquoi fait-il cela s’il veut qu’Ève mange le fruit ? (Le but n’était pas de manger le fruit, mais plutôt de montrer que c’est sciemment que les humains ne font pas confiance à Dieu et lui désobéissent.)
 
c.       Que nous disent ce test et la façon dont Satan a approché ce test sur la nature de la tentation dans notre vie ? (Dieu et Satan sont en concurrence pour notre loyauté. Tous deux se soucient du résultat. Dieu définit les règles finales de la compétition, mais elles sont sujettes à toutes sortes de limites (voir Job 2.3-6). Satan est limité dans la façon dont il peut nous tenter.)
 
II.     Le ciel
1.     Lisez Apocalypse 12.7-8. Où a débuté le conflit entre Dieu et Satan ? (Dans le ciel.)
a.      Dans ce conflit, Dieu a-t-il eu un contrôle absolu sur Satan ? (Non. Il s’agissait d’une compétition. C’était la guerre, une bataille rangée.)
 
i.       Le récit de la création affirme dans Genèse 1 que Dieu a créé le monde et le ciel simplement par sa parole. Dès lors que Dieu a une puissance si écrasante, comment expliquez-vous une telle bataille disputée contre Satan et ses anges ? (Soit Satan et ses anges sont aussi puissants, soit Dieu a limité la nature de la bataille.)
 
ii.     Imaginez que la Chine envahisse la République de Taiwan, parce que la Chine a décidé que Taiwan faisait partie de la Chine. Les États-Unis d’Amérique, selon un site Internet que j’ai consulté, ont environ 5'000 têtes nucléaires, alors que la Chine en a environ 240. Les États-Unis lanceraient-ils une attaque atomique à grande échelle contre la Chine ? Ou alors, engageraient-ils plutôt une guerre conventionnelle pour protéger ses alliés ? (Le monde serait horrifié si les États-Unis détruisaient la Chine, tuaient sa population et rendaient le pays inhabitable. De plus, dans un tel échange la Chine pourrait faire de grands dégâts aux États-Unis. Cela montre que même les humains limiteraient volontairement l’étendue d’une bataille. Il semble logique qu’il s’agisse de la façon dont Dieu a agit dans la bataille céleste contre Satan et ses anges.)
2.     Lisez Apocalypse 12.9. Quelle pénalité Dieu a-t-il imposée à Satan et aux anges rebelles ? (La défaite et le bannissement.)
III.  Les conséquences
 
1.     Lisez Apocalypse 12.10-12. Tant Satan que les anges déchus et les humains se sont rebellés contre Dieu. Comment les parties sont-elles alignées après cela ? (Dieu et les humains sont alignés.)
 
a.      Quelle est la mauvaise nouvelle pour les humains ? (Satan est dans le voisinage, il est en colère, il a un temps limité, il nous accuse et nous menace. Nous pourrions perdre notre vie dans le processus.)
b.      Quelle est la bonne nouvelle pour les humains ? (Nous ne sommes pas seulement alignés avec le gagnant de la bataille, mais nous triomphons de Satan par le « sang de l’agneau » et par la parole de notre témoignage.)
i.       Notez que Satan est décrit comme « l’accusateur de nos frères », et il le fait constamment. Quelle accusation porte-t-il ? (Je parie que cela est en relation avec le fait que lui et nous avons péché.)
 
ii.     Quelle est notre défense contre cette accusation ? (Le « sang de l’agneau » ! Cela réfère à la vie de Jésus, à sa mort et à sa résurrection à notre place. Cela réfère à la grâce.)
 
iii.    Notez que tant le sang de l’agneau que la « parole de notre témoignage » sont nos armes. Que signifie la « parole de notre témoignage » ? (Rappelez-vous que nous avons été accusés et menacés par Satan. Le texte rapporte que les justes n’ont pas défini leur vie comme but ultime. Notre témoignage doit s’accorder avec la grâce et l’abnégation.)
2.     Maintenant que nous avons récolté des informations importantes sur le « tableau global » à partir de l’Apocalypse, revenons à la Genèse et regardons plus attentivement à certains détails. Lisez Genèse 3.11-13. Si nous avons raison au sujet de la négociation entre Dieu et Satan sur la nature du test, comment auriez-vous réagi aux résultats à la place de Dieu ? (J’aurais été étourdi de voir les humains si facilement vaincus par Satan. J’aurais été en colère contre leurs défenses pitoyables.)
a.      Le test était-il trop difficile ? Les humains sont-ils trop stupides ?
 
b.      Dieu a banni Satan et ses anges. Dieu a-t-il traité Adam et Ève différemment ?
 
i.       Si tel est le cas, pourquoi ? (Adam et Ève n’ont pas attaqué Dieu. Ils ont manqué Dieu. Ils ont manqué de confiance en lui.)
3.     Lisez Genèse 3.14-15. Maintenant que les humains ont manqué Dieu, quel est le plan de bataille de Dieu ? Est-il de leur donner un nouveau test ? (Il s’agit davantage d’un cadeau que d’un test. Cependant, nous avons le choix.)
a.      Le plan de bataille de Dieu a-t-il un lien quelconque avec la facilité avec laquelle Satan a vaincu les humains ? (Je le pense. Dieu dit que dans le nouveau conflit entre les humains et Satan, les humains souffriront, mais Satan mourra.)
 
b.      Que cela nous enseigne-t-il au sujet de l’attitude de Dieu à notre égard ? (Il nous a montré une grande miséricorde ! Il place des limites aux attaques de Satan et de ses anges. Jésus a fait ce que nous ne pouvons pas faire. Il nous offre la vie éternelle comme un cadeau.)
 
4.     Cher(ère) ami(e), quel est votre témoignage à la lumière de cette étude sur la façon dont le péché est entré dans le monde et sur ce que Dieu a fait en conséquence ? Si vous n’avez pas choisi votre camp dans ce grand conflit, voulez-vous le faire maintenant ? Voulez-vous être un(e) gagnant(e) ou un(e) perdant(e) ?
IV.    La semaine prochaine : La révélation et le Dieu qui en est l’objet.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don