Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 06 – Évangéliser et témoigner de façon personnelle (1 Pierre 2 & 3, Jean 1)

Copyright © 2012, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : De toutes les personnes que vous aimeriez gagner au Christ, laquelle est la plus importante pour vous ? Je parie qu’il s’agit d’un membre de votre famille ! Parfois j’observe que les gens sont plus gentils envers les personnes extérieures à leur famille qu’envers les membres de leur famille. Cela a-t-il du sens ? Dans notre étude de cette semaine nous abordons la façon dont nous pouvons être un témoin pour notre famille, puis nous étudions si ces principes sont les mêmes pour le témoignage personnel envers ceux qui nous entourent. Débutons sans attendre notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre !
 
I.       L’ajustement d’attitude
 
1.     Lisez 1 Pierre 2.18-21. Sommes-nous, vous et moi, appelés à prendre une raclée ? (C’est ce que dit le texte ! En réalité, cela veut dire que nous sommes appelés à « endurer » les mauvais coups auxquels nous sommes exposés en faisant le bien.)
 
2.     Lisez 1 Pierre 2.23-24. Pourquoi sommes-nous appelés à prendre des coups ? (Parce que Jésus, comme notre exemple, a pris des coups pour nos péchés ! Ses blessures nous ont guéris.)

3.     Lisez 1 Pierre 3.1-2. Que veut dire Pierre en disant : « Vous de même » ? (Pierre réfère à ce qu’il vient juste de dire ; les esclaves doivent accepter de prendre des coups parce que Jésus a pris des coups pour nous.)

a.      Cela touche chez moi (et chez beaucoup d’autres) un nerf très sensible. Quand j’entends parler d’un homme qui bat sa femme ou ses enfants, je ressens l’envie de le corriger. Les hommes qui battent ou abusent de leur femme sont des vers méprisables. Si vous attaquez quelqu’un qui ne peut pas se battre en retour, comme votre femme, vos enfants, vos employés, vos subordonnés ou le personnel d’un restaurant, alors vous êtes un tyran. Comment Pierre peut-il suggérer que des femmes prennent des coups ?
 
4.     Regardons plus attentivement Jésus, notre exemple, afin de mieux comprendre son attitude. Lisez à nouveau 1 Pierre 2.24. Pourquoi Jésus s’est-il fait battre ? (Il portait nos péchés. Il était l’Agneau de Dieu.)
 
a.      Jésus était-il régulièrement battu durant sa vie ? (Non. Il n’a été battu qu’à la fin.)

b.      Quand Pierre écrit : « Vous de même […] soyez soumises à votre mari » Cela signifie-t-il endurer des coups réguliers ? (Non. Ce n’est pas ce dont Jésus a souffert. De façon plus importante, Jésus avait un objectif très important à l’esprit : nous sauver. Si une femme prenait des coups pour sauver son mari, alors je verrais le parallèle. Mais si une femme prend des coups juste pour prendre des coups, alors cela n’est pas « de même » !)

5.     Si Pierre ne parle pas du fait d’être battu, de quoi parle-t-il ? (Le cœur de la mission de Jésus était de renoncer à lui-même en notre faveur. Je pense qu’il s’agit de l’attitude à laquelle Pierre nous exhorte. L’abnégation.)
 
6.     Lisez 1 Pierre 3.3-6. Avec cet arrière-plan, que dit Pierre au sujet de la beauté, des bijoux, des coiffures et de l’habillement ? (Je ne pense pas qu’il parle vraiment de ce que porte une femme. Il affirme que la vraie beauté vient du fait d’avoir la même attitude envers son conjoint que Jésus a envers nous.)
 
a.      Notez que la femme d’Abraham, Sara, est mentionnée par son nom. Que nous dit ce texte sur Sara et les bijoux ? (Lisez Genèse 24.51-53. Si Abraham donne des bijoux à sa future belle-fille, sa femme portait vraisemblablement également des bijoux. Cela confirme le fait que Pierre parlait de l’importance de la beauté qui vient de l’attitude, par opposition aux ornements.)

b.      Que peuvent dire nos ornements au sujet de notre attitude envers les autres ? (La plupart de ce qui est appelé « bijoux » aux États-Unis d’Amérique aujourd’hui n’en est pas. Il s’agit de métal bon marché et de plastique que tout le monde peut s’offrir. Cependant, si vous portez des bijoux dans le but de dire que vous êtes meilleur(e) que les autres, cela est contraire à l’attitude d’abnégation de Jésus.)

II.     L’évangélisation familiale personnelle
 
1.     Jusqu’ici nous avons vu qu’une femme devrait témoigner envers son mari en ayant une attitude d’abnégation. Lisez 1 Pierre 3.7. Quelle sorte d’attitude est requise d’un mari qui veut témoigner envers sa femme ?
 
a.      Notez que Pierre commence par : « Vous de même ». De même que quoi ? (De la même manière que Jésus a donné sa vie pour nous. De la même manière qu’une femme est pleine d’abnégation envers son mari. Les maris ont une obligation semblable.)

2.     Lisez Colossiens 3.19. Qu’est-il requis des maris ? (Pierre dit aux maris d’avoir de la considération et du respect. Paul leur dit d’aimer leur femme. L’instruction de ne pas s’aigrir est clairement une prohibition de la violence contre la femme.)

3.     Lisez Colossiens 3.21 et Éphésiens 6.4. Quelle attitude devraient avoir les parents envers leurs enfants ? (Rien de ce que font les parents ne devrait irriter ou exaspérer les enfants. Je pense que le même genre d’attitude d’abnégation que Jésus a envers nous est le meilleur outil d’évangélisation pour les membres de notre famille, nos enfants inclus.)
 
III.  L’évangélisation communautaire personnelle
 
1.     Lisez 1 Pierre 2.11-12. Qu’est-ce qui est important pour évangéliser le monde ? (Une bonne conduite.)

a.      Cela signifie-t-il que les non-Chrétiens ne nous accuseront pas de faire le mal ? (Non. Ils feront des fausses accusations, mais par nos actes nous leur prouvons qu’ils ont tort.)

2.     Lisez 1 Pierre 2.13-17. Quelle attitude devons-nous avoir vis-à-vis du monde ? (Nous nous soumettons aux autorités. Nous montrons, par notre vie, que Dieu doit être loué.)
 
3.     Alors que vous considérez ce que nous avons discuté, existe-t-il une ligne commune entre d’une part l’évangélisation de notre famille et d’autre part l’évangélisation du monde ? (Oui ! La ligne commune est l’abnégation. Votre vie doit être une bénédiction pour les autres.)
 
a.      Comment cela s’accorde-t-il avec l’attitude du monde ? (Le monde poursuit l’autoglorification. Les Chrétiens attirent l’attention de ceux qui les entourent en étant l’opposé du monde. Un « opposé » qui bénit ceux qui vous entourent, qui les pousse à chercher la raison de votre attitude.)

IV.    Un exemple

1.     Lisez Jean 1.32-34. Jean le Baptiseur parle de Jésus. Quel témoignage donne Jean sur Jésus ? (Que Jésus est le Fils de Dieu.)
 
a.      Y a-t-il une quelconque abnégation dans la déclaration de Jean ?
 
2.     Lisez Jean 1.35-37. Qu’est-ce qui a motivé ces deux disciples à chercher à en savoir davantage sur Jésus ? (Ce que Jean a dit à son sujet.)

3.     Lisez Jean 1.38-42. Quelle est la première priorité d’André ? (Parler à un membre de sa famille au sujet de Jésus.)

a.      Comment l’action d’André s’accorde-t-elle avec notre discussion sur l’abnégation ? (Au lieu de rester plus longtemps avec Jésus, André va chercher son frère pour partager la bonne nouvelle.)
 
4.     Lisez Jean 1.43-46. Supposez que Nathanaël dise cela au sujet de votre importante découverte. Quelle est la réponse du type « autoglorification » ? (Argumenter avec Nathanaël pour lui montrer que vous avez raison. Au lieu de cela, Philippe dit simplement : « Viens voir ».)
 
5.     Lisez Jean 1.47-48. Nous pouvons assumer que Jésus connaissait aussi ce que Nathanaël avait dit. Dans quelle mesure apprécieriez-vous que quelqu’un vous dise : « Quelque chose de bon peut-il venir de votre famille, ville, etc. ? » Quelle sorte de réponse du type « autoglorification » donneriez-vous ?

a.      Au lieu de dire quelque chose de positif sur lui-même ou quelque chose de négatif sur Nathanaël, que dit Jésus ? (Il complimente Nathanaël. Au lieu de penser à l’insulte personnelle, Jésus élève Nathanaël. Il s’agit d’abnégation.)

6.     Lisez Jean 1.49. Dans quelle mesure l’évangélisation avec une approche d’abnégation fonctionne-t-elle ? (Nathanaël est immédiatement converti.)
 
7.     Lisez Jean 1.50-51. Attendez une minute ! Jésus nous dit-il que de la « magie » a converti Nathanaël au lieu de l’abnégation ? (L’approche de Jésus vis-à-vis de Nathanaël était de focaliser sur lui. La « magie » (la puissance de Dieu) a suivi et a contribué à la conversion.)
 
8.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous focalisé(e) sur les autres, ou focalisé(e) sur vous-même ? Quand je célèbre des mariages, j’inclus une citation tirée de la cérémonie de mon propre mariage : « Chaque jour levez-vous et dites : "Que puis-je faire aujourd’hui pour mon conjoint ?" » Voulez-vous demander à l’Esprit saint de vous donner l’attitude d’abnégation, l’attitude qui gagnera votre famille, vos amis et le monde à Jésus ?

V.      La semaine prochaine : Évangéliser et témoigner de façon collective.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don