Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 - L’adoration dans la Genèse : deux catégories d’adorateurs (Genèse 4 & 22)

Copyright © 2011, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : J’ai noté un changement de culture au cours de ma croissance. Quand j’ai grandi dans l’Amérique rurale chrétienne, les gens étaient soit des Chrétiens, soit des rebelles, et de façon générale les rebelles acceptaient cet état de fait. Les rebelles ne revendiquaient pas être bons, ils étaient ce qu’ils étaient. De nos jours, toutes sortes de personnes se définissent comme étant "spirituelles". Les gens qui à l’époque étaient simplement des rebelles revendiquent maintenant avoir un code moral qui est supérieur à celui qui est défini dans la Bible. Notre étude de cette semaine traite du fait de revendiquer une autre spiritualité qui est sanctionnée par Dieu. Dès lors qu’elle débute dans le livre de la Genèse, peut-être que le "changement de culture" que j’ai mentionné précédemment est simplement un changement dans ma compréhension. Débutons notre étude et découvrons-en davantage !
 
I.       Le regret des parents
 
1.     Lisez Genèse 4:1. Imaginez la joie et l’émerveillement lors de la première naissance dans l’histoire de l’humanité ! À qui Ève en donne-t-elle le crédit ? (À Dieu.)
 
a.      Vous connaissez l’histoire de la chute des humains dans le péché (Genèse 3). Selon vous, comment Adam et Ève ont-ils expliqué cela à Caïn ?

i.       Selon vous, blâmaient-ils toujours quelqu’un d’autre pour la chute ? (Voir Genèse 3:12-13.)

b.      Si vous étiez Adam ou Ève, sur quoi mettriez-vous l’accent dans l’éducation religieuse de Caïn ? (L’obéissance à Dieu ?)
 
c.       Selon vous, qu’ont dit Adam et Ève à Caïn quant à ce qui était la pire conséquence de leur péché ? (Ne plus vivre dans la présence de Dieu ?)
 
II.     Deux fils, deux sacrifices

1.     Lisez Genèse 4:2-5. Si j’ai raison dans le fait que Caïn a été élevé avec la notion qu’il doit obéir, comment expliquez-vous son sacrifice ? Si vous étiez Caïn, comment justifieriez-vous votre choix dans l’offrande ? (La diversité ! Chacun a différents talents, dons et capacités. Je vais donner à Dieu ce qui a du sens à mes yeux - ce qui reflète mes talents et mon travail. Il y a plusieurs façons de faire un sacrifice, et je vais choisir ce qui est cohérent avec qui je suis.)

a.      Lisez Lévitique 17:11. Qu’est-ce qui faisait du sacrifice de sang le seul sacrifice adéquat ? (Nous ne voyons pas d’instruction claire à Adam, à Ève ou à leurs enfants sur la façon d’offrir un sacrifice. Cependant, le fait qu’ils étaient nus comme conséquence du péché (Genèse 3:6-7) et la mise à disposition de la part de Dieu d’habits de peau (Genèse 3:21) révèlent le plan de Dieu. Il ne fait aucun doute que Dieu avait donné des instructions, cela n’est simplement pas rapporté dans la Bible.)
 
2.     Lisez à nouveau Genès 4:5. Si Caïn n’obéit pas à Dieu, pourquoi se fâche-t-il ? (Il doit y avoir une raison pour laquelle il pense avoir raison. Cela suggère qu’il croyait vraiment que la "diversité des dons" était une réponse appropriée aux instructions spécifiques (et contraires) de Dieu.)
 
3.     Lisez Genèse 4:6-7. Que cela nous dit-il quant à la nature des instructions de Dieu concernant l’adoration de Caïn ? (Les déclarations de Dieu révèlent que Caïn en savait davantage. Il savait ce qu’il fallait faire. Dieu dit que la situation est simple : obéis ! Il ne fait aucun doute que cela ressemble à ce que ses parents pouvaient lui dire.)

a.      Quelle est l’alternative à l’obéissance pour Caïn ? (Caïn sera dominé par le péché.)

b.      Pourquoi Dieu décrit-il le péché comme une créature vivante ? Une sorte de prédateur ? (Le chapitre précédent décrit Satan comme un animal qui cherche à tromper Ève (Genèse 3:1-5). Le péché n’est pas passif, c’est un prédateur.)
 
c.       La mise à disposition d’habits de peau et l’explication de l’expiation par le sang de Lévitique 17:11 nous montrent que la justification par la foi, et non par les œuvres personnelles, est déjà en place dans le plan de Dieu. Si cela est vrai, pourquoi Dieu est-il si exigeant au sujet du sacrifice de Caïn ? (Le salut n’est pas un plan "à plusieurs chemins". Soit vous offrez un sacrifice de sang, soit vous n’avez pas de sacrifice qui soit acceptable.)
 
4.     Lisez à nouveau Genèse 4:7. Comment cela est-il cohérent avec la grâce - justification par la foi ? Comment Dieu peut-il dire aux humains de "dominer" le péché ? (La grâce est un choix. Nous pouvons soit vivre une vie dans laquelle nous acceptons la parole de Dieu et essayons de vivre une vie en accord avec elle, soit nous pouvons bâtir nos propres règles qui se conforment à notre propre sens de la justice et ignorer les règles de Dieu. La grâce implique un choix.)

III.  Les conséquences du mauvais sacrifice

1.     Lisez Genèse 4:8-9. Comment expliquez-vous cela ? Comment Caïn a-t-il pu passer logiquement d’une remise en place de la part de Dieu à un meurtre prémédité ? (Cela nous donne une claire vision de ceux qui acceptent la justification par la foi et ceux qui ne l’acceptent pas. Si Caïn avait simplement dit "D’accord Seigneur, j’ai péché, je vais suivre ta guidance", tout se serait bien passé pour Caïn. Au lieu de cela, il a non seulement continué à se rebeller contre Dieu, mais il était en colère contre son frère qui avait obéi. L’obéissance d’Abel était source de réprimande pour Caïn. (Et vous pouvez vous demander pourquoi les médias nationaux sont hostiles envers ceux qui cherchent à obéir à la Bible !) Les deux attitudes représentées par les deux frères sont radicalement différentes.)
 
2.     Lisez Genèse 4:10-12. Que pensez-vous du jugement imposé par Dieu ?
 
a.      Auriez-vous été plus sévère ?

b.      Quelle est précisément la punition de Caïn ? (Il ne peut plus être cultivateur. Il est désormais un "vagabond errant".)

i.       Cela s’accorde-t-il à une quelconque punition imposée par Dieu à notre époque ? (Nous assistons à des humains qui, comme conséquence de la honte du péché, sont écartés de la carrière qu’ils aiment.)
 
3.     Lisez Genèse 4:13-14. Caïn s’est-il repenti ? (Il n’a jamais dit qu’il était désolé du meurtre. Il soutient que sa punition est excessive. Il s’inquiète de ce que quelqu’un d’autre que Dieu exécute un jugement sur lui.)
 
a.      Notez son autre plainte : il sera hors de la présence de Dieu. Cela montre-t-il qu’il s’est sincèrement repenti ? (Je crois que le plus grand regret d’Adam et d’Ève était leur séparation d’avec Dieu. Il ne fait aucun doute qu’ils avaient partagé ce regret avec Caïn alors qu’il grandissait. Soudain, Caïn s’est remémoré cela et il a réalisé qu’il est tombé dans le même trou - mais plus profondément.)

4.     Lisez Genèse 4:15-16. Comment expliquez-vous la justice de Dieu ? N’aurait-il pas dû immédiatement tuer Caïn ? (Cela montre l’amour et la grâce de Dieu même envers celui qui ne semble pas se repentir.)

5.     Lisez Genèse 4:14 et Genèse 4:17. Ceux qui résistent à adorer Dieu comme le Créateur utilisent ces deux versets pour indiquer que la Bible ne contient pas de récit littéral de la Création. D’où tirons-nous toutes ces autres personnes ? Ils disent : "Adam et Ève symbolisent beaucoup d’autres personnes que Dieu a créées (ou qui ont évolué)". Comment expliquez-vous cela ? (Lisez Genèse 4:2-3. Notez qu’il est écrit "elle mit encore au monde" (ce qui laisse entrevoir la possibilité de la naissance de filles avant la naissance d’Abel), et "après quelque temps", ce qui nous informe qu’une période de temps indéfinie a passé, sans aucune description des évènements qui y ont eu lieu. Il n’y a aucune raison pour laquelle cette période de temps ne pourrait pas avoir duré 200 ans - suffisamment pour qu’une population se crée.)
 
6.     Après avoir lu cette histoire, comment décririez-vous le point de vue de Dieu sur les divers chemins vers le salut ? (Il nous est montré un Dieu aimant et miséricordieux, mais également un Dieu qui a des règles et qui les fait respecter.)
 
IV.    Abraham

1.     Lisez Genèse 12:1-3. Partiriez-vous si vous étiez Abram ? (Il s’agit là de magnifiques incitations à partir !)

a.      Selon vous, pourquoi Dieu voulait-il qu’Abram déménage ? (Cela introduit l’idée de séparation. Ceux qui adorent Dieu ont besoin d’avoir un certain espace qui les sépare de ceux qui sont hostiles à l’adoration de Dieu.)
 
b.      Lisez Matthieu 9:10-13. Comment réconcilier ces deux scènes ? (Dieu nous appelle à évangéliser le monde, et non à l’attaquer. Mais il désire que nous soyons, dans une certaine mesure, séparés du monde.)
 
2.     Lisez Genèse 22:1-2 et Lévitique 20:1-3. Si vous étiez Abraham, quel argument utiliseriez-vous pour ne pas obéir ? (Dieu m’avait promis une grande descendance ! Dieu m’a demandé d’être séparé, alors que c’est exactement le genre de choses que fait le monde.)

3.     Lisez Genèse 22:3-5. Abraham ment-il à ses serviteurs au sujet du retour d’Isaac ?

4.     Lisez Genèse 22:6-8. Abraham ment-il à Isaac ?
 
5.     Lisez Genèse 22:9-14. Dieu a-t-il pourvu de quoi faire le sacrifice, comme Abraham l’avait promis à Isaac ? (Oui !)
 
6.     Quel est le parallèle avec l’histoire de Caïn ? (Elles intègrent toutes les deux l’obéissance. Caïn était appelé à obéir au-delà de ses préférences personnelles. Abraham était appelé à obéir même en l’absence de sens théologique.)

a.      Qu’apprenons-nous de l’histoire d’Abraham ? (Abraham ne croyait pas que Dieu aurait laissé son fils être mis à mort. Cependant, il continuait à marcher dans l’obéissance.)

7.     Alors que vous considérez l’histoire de l’évangile, quel autre enseignement trouvons-nous dans l’histoire d’Abraham et d’Isaac ? (Dieu a donné son Fils. Notre Dieu a deux attributs : un incroyable amour pour nous et l’attente de notre obéissance.)
 
8.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous tenté(e) d’ignorer une des lois de Dieu parce qu’elle est déphasée par rapport à la culture actuelle ou aux aspects pratiques de votre vie ? Voulez-vous demander aujourd’hui à l’Esprit saint de vous donner l’attitude d’Abraham, afin d’obéir à Dieu même si ce n’est pas populaire ou commode ?
 
V.      La semaine prochaine : L’adoration et l’Exode : comprendre qui est Dieu.
Amour, sexe et rencontres

Amour, sexe et rencontres

Andy Stanley aborde ici le sujet des relations amoureuses, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il propose un regard différent. Très réaliste, sans utiliser de langue de bois, il nous livre des réflexions profondément utiles et extrêmement pratiques.
Réinventer le couple au 21ème siècle

Réinventer le couple au 21ème siècle

Le monde a tellement changé que les anciens schémas ne fonctionnent plus. Il faut réinventer la relation de couple. Plus qu'une méthode, c'est un art de vivre que promeut John Gray.
Toujours mariés, toujours amoureux

Toujours mariés, toujours amoureux

Le but de l'auteur est d'encourager les couples à faire face de manière réaliste aux joies et aux difficultés de la deuxième partie de la vie conjugale.
35 devises pour un mariage heureux

35 devises pour un mariage heureux

Ce livre pratique expose 35 devises fondées sur l’expérience de plus de cent couples pour enrichir le mariage. Les auteurs, Myke et Gayle Tucker identifient trois catégories de devises pouvant être utiles dans des moments de crise : décision, connexion et communication.
Langages d'amour des solos

Langages d'amour des solos

Après un rapide examen de toutes les différentes manières de vivre seul aujourd'hui, l'auteur cherche pourquoi l'amour est la clé des relations.
Vos enfants et le divorce

Vos enfants et le divorce

Ce livre vous aidera à comprendre la mentalité et les sentiments des enfants au cours de l'une des périodes les plus critiques de la vie de famille.
Le foyer chrétien

Le foyer chrétien

Ce livre constitue une sorte de manuel pour des parents très occupés et il présente l'idéal même que le foyer devrait s'efforcer d'atteindre.
Langages d'amour des enfants

Langages d'amour des enfants

Apprenez comment communiquer efficacement à votre enfant des sentiments de respect, d'affection et d'engagements.
Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Propos intempestifs de la Bible sur la famille

Qu'est-ce qu'une famille ? La Bible interroge cette réalité et met en scène des situations réelles à partir desquelles elle nous invite à réfléchir.
 

faire un don