Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 13 - Baruch, se construire un héritage dans un monde qui s’effondre (Jérémie 7, 36 & 45)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Et si je vous disais que vous finirez votre vie ne possédant que les habits que vous portez ? Et si je vous disais également que vous serez un(e) fidèle guerrier(ère) pour Dieu votre vie entière ? Vous sentiriez-vous abandonné(e) de Dieu ? Les promesses de bénédiction dans la Bible pour ceux qui sont fidèles sembleraient-elles fausses et amères ? Cette semaine nous étudions un homme qui avait une grande ambition personnelle, qui a tenu ferme pour Dieu contre une grande opposition, et qui en est cependant ressorti ne possédant que sa vie. Ouvrons la Bible et voyons si nous pouvons trouver un sens à tout cela !
 
I.       L’avertissement
 
1.     Lisez Jérémie 7:1-3. Ces sortes de règles s’appliquent-elles encore aujourd’hui ? Nos actions déterminent-elles la paix relative dans laquelle nous vivons ? (Nous ne pouvons pas noter toutes les sortes d’exceptions, mais je crois que la règle générale est la suivante : l’obéissance à Dieu apporte plus de paix dans la vie.)
 
a.      Ces règles s’appliquent-elles aux nations - pour lesquelles une désobéissance à Dieu signifie davantage de problèmes à l’avenir ?

b.      Notez que le verset dit : "Je vous laisserai demeurer en ce lieu". Que cela signifie-t-il ? (Babylone était en marche pour conquérir le peuple de Dieu et détruire le Temple de Jérusalem.)

2.     Lisez Jérémie 7:4. Quel argument avance le peuple contre la prophétie de Jérémie ? (C’est la nation de Dieu ! Son temple est ici. Comment Dieu pourrait-il se ranger du côté des païens ?)
 
a.      Dans quelle mesure aimeriez-vous délivrer un message qui apparaît antipatriotique ? Cela donnerait-il l’impression de prendre le parti des païens ?
 
3.     Lisez Jérémie 7:5-7. Que cela suggère-t-il quant à la nature de la foi ? (Simplement dire que Dieu est avec nous est "trompeur". Dieu ne veut pas que des mots, mais un changement dans nos voies.)

a.      Que cela nous enseigne-t-il au sujet de la justification par la foi ? (La justification par la foi n’est pas de simples paroles. Notre foi, nos pensées, se reflètent dans nos actes. Si nous pensons que le problème de notre croyance en Dieu est indépendant de nos actes, nous croyons en des "paroles trompeuses" ! D’un autre côté, à l’instant où nous nous confessons sincèrement et où nous croyons, nous sommes sauvés. Le problème pour le Chrétien est de savoir si vous continuez à croire - vos actes en disent beaucoup sur votre pensée.)

4.     Quel est le problème théologique avec la foi du "peuple de Dieu" ? (Il suivait d’autres dieux.)
 
a.      Comment cela peut-il être s’il déclarait suivre le Seigneur ?
 
b.      S’agit-il de quelque chose qui devrait nous concerner aujourd’hui, nous qui nous déclarons chrétiens ?

5.     Quel est le problème concret avec les actes du peuple ? (Il oppresse l’immigré, l’orphelin et la veuve et il tue l’innocent.)

6.     Lisez Jérémie 7:8. Quel enseignement cela suggère-t-il pour nous aujourd’hui ? (Nous sommes en danger d’être trompés. Satan affirme que de simples paroles sont un substitut au fait de faire confiance à Dieu et au fait de bien traiter les autres.)
 
a.      Il y a plusieurs textes dans la Bible qui disent au riche de partager avec le pauvre. Est-ce le problème ici ? (Dans des textes tels que Proverbes 28:27 Dieu nous dit qu’il y a une bénédiction à aider le pauvre et une malédiction à ignorer leur sort. Mais l’avertissement de Jérémie va au-delà de cela - ceux qui ont le pouvoir nuisent activement aux pauvres.)
 
7.     Lisez Jérémie 7:9. S’agit-il là des péchés que nous voyons aujourd’hui ? Ces tentations se retrouvent-elles dans votre vie ?

8.     Lisez Jérémie 7:10-11. Sommes-nous à l’abri du péché si nous fréquentons la bonne église ? Si nous sommes citoyens de la bonne nation ?

II.     Baruch dans la bataille
 
1.     Lisez Jérémie 36:1-3. Quel est le but des avertissements que nous venons d’étudier ? (Dieu veut que nous nous détournions de nos péchés. Dieu nous pardonnera. Il veut que nous évitions le désastre.)
 
2.     Lisez Jérémie 36:4-7. Quel est le rôle de Baruch dans son travail avec le grand prophète Jérémie ? (Il est le scribe. Le commentaire biblique Adam Clarke’s Commentary nous dit que Baruch n’était pas qu’un simple scribe, mais qu’il était un savant, quelqu’un qui connaissait parfaitement les lois et les coutumes. Il semble avoir été l’avocat de Jérémie !)

3.     Lisez Jérémie 36:8-10. Dans quelle mesure aimeriez-vous faire ce travail - pas uniquement retranscrire les paroles du prophète, mais se tenir debout et les partager aux endroits les plus publics - paroles qui disent que le peuple est mauvais et que la nation va tomber entre les mains des païens ?

4.     Lisez Jérémie 36:11-15. Quels seraient vos espoirs si vous étiez Baruch ? (Ma lecture devant ces officiels importants peut les faire prendre au sérieux les avertissements de Dieu. Ce serait magnifique pour Dieu, magnifique pour la nation et magnifique pour Baruch.)
 
5.     Lisez Jérémie 36:16-18. Les choses se déroulent-elles de la bonne façon ? Quelle réaction ont les officiels de la région à la lecture de Baruch ? (Oui. Les choses se déroulent de façon magnifique. Ils prennent les paroles au sérieux. Ils craignent ce qu’il avait écrit.)
 
a.      Pourquoi veulent-ils savoir qui a écrit ces avertissements ? (Pour savoir s’ils proviennent effectivement du prophète de Dieu.)

6.     Lisez Jérémie 36:19. Si les paroles de Dieu sont prises au sérieux, pourquoi devraient-ils se cacher ?

7.     Lisez Jérémie 36:20-23. Que pense le roi des paroles de Jérémie ? (Il affiche son mépris.)
 
8.     Lisez Jérémie 36:24-26. Maintenant nous comprenons pourquoi les officiels du roi avaient suggéré que Baruch et Jérémie se cachent. Si les officiels avaient prédit correctement la réaction du roi, pourquoi avoir amené le document au roi ? (Ils avaient peur de ne rien dire au roi.)
 
9.     Lisez Jérémie 36:27-32. Dans quelle mesure aimeriez-vous faire le travail de Baruch ? Que cela suggère-t-il quant au fait d’être honnête face au sujet du péché ? (Cela suggère qu’avertir est nécessaire, mais que cela ne sera pas populaire.)

a.      Selon mon expérience, ce sont généralement les "insensés" qui annoncent que quelque chose est terriblement faux au sein de mon église. Lisez à nouveau Jérémie 36:24. Comment jugeons-nous si nous réagissons comme ce mauvais roi ? (Lisez Jérémie 7:22-23. Notre seul guide sûr est d’aller à la parole de Dieu et d’être sûrs que nous "suivons la voie qu’il nous prescrit". Là est le moyen pour distinguer les avertissements des insensés des avertissements de ceux qui parlent de la part de Dieu.)

III.  Baruch après la bataille
 
1.     Lisez Jérémie 45:1-3. À qui ce message de Dieu est-il adressé ? (À Baruch.)
 
a.      Si vous étiez Baruch, penseriez-vous mériter un message de Dieu ? (Vous accomplissiez l’œuvre de Dieu en étant un partenaire de Dieu et de Jérémie. Maintenant le roi vous pourchasse. Vous vous cachez. Depuis que le roi a découpé et brûlé ce que vous aviez écrit, vous avez le sentiment qu’être pris(e) ne serait pas une bonne chose. En conséquence, vous "vous fatiguez à force de gémir, et vous ne trouvez pas le repos".)

b.      Quoi d’autre devrait préoccuper Baruch ? (Les avertissements qu’il a annoncés - que la nation allait tomber face à Babylone.)

c.       Revenons à notre point de départ et lisons Jérémie 7:1-3. N’était-ce pas une promesse à Baruch autant qu’à n’importe qui d’autre ?
 
i.       Quel avenir voit Baruch ? (Il est difficile de voir un bon avenir. Il est fatigué, se plaint et ne peut pas dormir.)
 
ii.     Dieu a-t-il rompu sa parole ?

2.     Lisez Jérémie 45:4-5. Qu’avaient été les espoirs et les rêves de Baruch ? (Le verset 5 suggère qu’il recherchait de grandes choses pour lui-même. Pourquoi pas ? Il pensait que s’il travaillait avec le grand prophète de Dieu, son avenir serait radieux et plein de succès. Cela est implicite dans le message de Dieu qu’il avait proclamé au peuple - faites des réformes et vivez en paix.)

a.      Quel est l’avenir le plus probable ? (Dieu dit qu’il va laisser des bouleversements arriver dans son peuple qui apporteront le désastre.)
 
i.       Imaginez un avenir où votre pays est envahi, votre église détruite et où tout est en désolation. Quelle serait votre attitude mentale ?
 
(1)   Quelle serait votre attitude si vous aviez précédemment prévu (espéré) devenir un officiel (ou prophète) haut placé et respecté dans la nation favorite de Dieu ?

b.      Quel avenir promet Dieu à Baruch ? (Il s’en sortira en vie.)

c.       Quelle leçon cela nous enseigne-t-il ? (La qualité de notre vie dépend en partie de la fidélité de ceux qui nous entourent.)
 
i.       Est-ce juste ? (Considérez ce par quoi Dieu est passé à cause de notre infidélité.)
 
3.     Cher(ère) ami(e), êtes-vous comme Baruch ? Avez-vous été fidèle en délivrant le message de Dieu, mais la puissance du mal a détruit vos espérances, vos plans et vos rêves de vie sur la terre ? Dans le grand conflit entre le bien et le mal, cela arrive parfois. La promesse de Dieu à Baruch montre que Dieu prend soin de lui. Voulez-vous placer votre confiance dans l’amour et l’attention de Dieu, même quand vos plans personnels de renommée et de fortune partent en fumée ?

IV.    La semaine prochaine nous commencerons une nouvelle série d’études sur la Bible et les émotions humaines.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don