Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 12 - Guéhazi, un manque de discernement (2 Rois 4, 5 & 8)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Si je vous demandais quel était votre but dans votre vie, que me répondriez-vous ? Votre but serait-il en rapport avec le fait de faire le bien ? Serait-il en rapport avec votre développement ? En rapport avec le développement du Royaume de Dieu ? En rapport avec tant le développement du Royaume de Dieu qu’avec votre développement ? Dans notre étude de cette semaine, nous nous penchons sur ceux qui ont fait le bien sans rechercher de récompense, ainsi que sur ceux qui recherchaient une récompense. Débutons notre étude et apprenons-en davantage !
 
I.       La générosité
 
1.     Lisez 2 Rois 4:8. Nous ne connaissons pas le nom de cette femme, appelons-la donc "la Shounamite" (verset 12). Comparez sa situation avec celle de la veuve que nous avons étudiée dans notre dernière étude. (Dans les deux cas un prophète (cette fois-ci Élisée au lieu d’Élie) s’arrête chez chacune d’elles pour manger. La différence est que la Shounamite a un mari, de l’argent et de la nourriture - qu’elle utilise pour bénir le prophète.)
 
2.     Lisez 2 Rois 4:9-10. Que fait la Shounamite pour Élisée ? (Elle veut faire avancer le Royaume de Dieu.)

a.      Que cela nous suggère-t-il quant au fait de payer le clergé ? (Il est préférable d’avoir quelque chose sur laquelle nous pouvons compter - par opposition à une œuvre de charité.)

3.     Lisez 2 Rois 4:11-13. Que pensez-vous du prophète qui propose les faveurs du gouvernement ?
 
a.      Comme la Shounamite répond-elle à cette offre ? (Elle a une bonne relation avec le gouvernement.)
 
4.     Lisez 2 Rois 4:14. Élisée veut quand même faire une faveur à la Shounamite. Comparer la suggestion de Guéhazi et l’offre originelle d’Élisée. (La proposition de Guéhazi semble plus cohérente avec l’œuvre d’un prophète.)

5.     Lisez 2 Rois 4:15-16. Pouvons-nous avoir une telle relation avec Dieu que nous pouvons faire ce genre de promesses aux autres ?

a.      La Shounamite semble dire : "Ne me taquine pas à ce sujet !" Plaisante-t-elle ?
 
6.     Lisez 2 Rois 4:17. Si la Shounamite avait été au courant de ce résultat dès le début de sa relation avec Élisée, aurait-elle jugé son travail pour le prophète comme utile ? (Sans aucun doute. La Shounamite était généreuse et n’attendait aucune récompense. Notre grand Dieu céleste l’a grandement bénie.)
 
II.     La crise

1.     Lisez 2 Rois 4:18-20. Le garçon avait vraisemblablement une sorte de malformation de naissance qui s’est manifestée à ce moment-là. Pourquoi Dieu permettrait-il cela, alors que ce garçon a été donné à la Shounamite comme une marque spéciale d’approbation ?

a.      Selon vous, la Shounamite aurait-elle préféré ne pas avoir ce fils, plutôt que de ne l’avoir que quelques années avant de le voir mourir ?
 
i.       Sa remarque "Ne me taquine pas" suggère-t-elle une réponse ?
 
2.     Lisez 2 Rois 4:21-23. Comparez l’attitude du père à celle de la Shounamite en contactant Élisée. (La mère pensait qu’il s’agissait d’une urgence - montrant ainsi qu’elle croyait qu’Élisée pouvait faire quelque chose. Le père pensait qu’il s’agissait d’une visite de routine - il ne s’attendait à aucune aide.)

a.      Comparez la réaction de la Shounamite face à la mort de son fils et la réaction de la veuve de notre dernière étude. (Cette veuve se blâmait elle-même, ainsi que le prophète et Dieu. La Shounamite se tournait vers le prophète pour obtenir de l’aide. Soyons comme la Shounamite !)

3.     Lisez 2 Rois 4:24-26. Que nous disent les questions d’Élisée sur la façon dont la Shounamite s’approchait ? (La façon dont elle s’approchait a montré à Élisée que quelque chose de négatif s’était passé.)
 
a.      Pourquoi la Shounamite dit-elle que tout va bien ?
 
4.     Lisez 2 Rois 4:27. Comparez la sensibilité d’Élisée à la sensibilité de Guéhazi. (Élisée prête une grande attention. Il regarde au-delà des paroles de la Shounamite, il regarde à son apparence.)

a.      Combien de fois témoignez-vous d’une telle sensibilité à ceux qui vous entourent ?

5.     Lisez 2 Rois 4:28. La Shounamite blâme-t-elle Élisée ? (À un certain point. Son attitude correspond au fait qu’elle n’avait pas demandé de fils - elle aurait été contente sans ce fils - mais le fait d’avoir un fils, puis de le voir mourir, était très difficile.)
 
a.      Quelle chose positive trouvez-vous dans les actions et paroles de la Shounamite ? (Elle se tourne vers Élisée pour trouver de l’aide. Je ne pense pas que Dieu nous blâme parce que nous avons parfois le même genre de paroles que la Shounamite ici.)
 
6.     Lisez 2 Rois 4:29. Quel degré de confiance Élisée place-t-il en Guéhazi ?

7.     Lisez 2 Rois 4:30. Quel degré de confiance la Shounamite place-t-elle en Guéhazi ? (Elle veut qu’Élisée vienne.)

8.     Lisez 2 Rois 4:31-35. Pourquoi cela n’a-t-il pas fonctionné ? Pourquoi Élisée doit-il se mettre deux fois sur le corps du garçon ? S’agit-il là de mauvaises étapes ou d’étapes nécessaires ?
 
a.      Cela ressemble à une résurrection mécanique - cela serait-il d’une quelconque aide pour quelqu’un mort depuis si longtemps ? Qu’en serait-il si la mort était due à une attaque cérébrale ? (Je ne suis pas médecin, mais le fait de gonfler les poumons, de masser le cœur et de réchauffer le corps semble ne pas être très bénéfique.)
 
i.       Que cela nous enseigne-t-il quant à la nature des miracles ? (Dieu veut que nous prenions part à ses miracles - même si ce que nous faisons semble inutile.)

9.     Lisez 2 Rois 4:36-37. Mission accomplie !

10. Lisez 2 Rois 8:1-3. Qu’est-ce que l’obéissance a apporté à la Shounamite ? (Elle a sauvé sa famille de la famine, mais sa maison est maintenant occupée par d’autres !)
 
11. Lisez 2 Rois 8:4-6. Pourquoi cette série d’évènements se déroule-t-elle ? Pourquoi la Shounamite ne pouvait-elle pas recevoir une bénédiction non diluée ? (La Shounamite et sa famille n’ont pas été sauvées de l’adversité. Mais nous pouvons voir la main de Dieu à l’œuvre même dans l’adversité. Si le fils de la Shounamite n’était pas mort et n’avait pas été miraculeusement ramené à la vie, le roi n’aurait pas pris de décision en faveur de la Shounamite en ce qui concerne sa maison et son champ.)
 
a.      Quel est l’enseignement pour nous ? (Un conflit entre le bien et le mal se déroule dans le monde. Donnez une chance à l’œuvre de Dieu dans votre vie. Ne perdez pas la foi dans l’intervalle.)

III.  Naaman

1.     Lisez 2 Rois 5:1-3. Qui est responsable du succès de Naaman dans la vie ? (Dieu.)
 
2.     Lisez 2 Rois 5:9-11 et Romains 13:7. Naaman aurait-il dû entrer dans la maison d’Élisée au lieu de rester dans son char ? Élisée aurait-il dû sortir pour le saluer ?
 
a.      Avez-vous remarqué qu’Élisée n’a pas parlé directement à la Shounamite (2 Rois 4:13) ? Il a premièrement envoyé Guéhazi pour qu’il s’occupe du fils décédé de la Shounamite (2 Rois 4:29). S’agit-il d’un problème de personnalité ? Est-ce parce qu’Élisée représente Dieu ?

b.      Qu’est-ce qui n’allait pas avec la façon de faire à laquelle s’attendait Naaman ?

3.     Lisez 2 Rois 5:12. Qu’est-ce qui ne va pas non plus avec les instructions d’Élisée ? (La logique. Si vous voulez être lavé(e) de quelque chose, allez dans une rivière propre !)
 
a.      Quelle est la conséquence de cette "attaque" contre la dignité et la logique de Naaman ? (Il repart en rage.)
 
4.     Lisez 2 Rois 5:13-14. Quelle est la logique des serviteurs de Naaman ? (Vous auriez fait quelque chose de difficile, alors pourquoi ne pas faire quelque chose d’illogique et d’insignifiant ?)

a.      Selon vous, quelle leçon Dieu enseigne-t-il à Naaman ? (Le miracle concernait la puissance de Dieu. Cela n’avait rien à voir avec le fait qu’Élisée agite sa main sur l’endroit malade. Cela n’avait rien à voir avec la dignité de Naaman. Cela n’avait rien à voir avec la logique humaine.)

b.      Quelque chose était-il requis de la part de Naaman ? (Croire et obéir.)
 
c.       Avez-vous déjà mélangé la logique et la dignité dans une demande de miracle ?
 
5.     Lisez 2 Rois 5:15-16. Pourquoi Élisée rencontre-t-il Naaman maintenant ? (Le test est fini.)

a.      Pourquoi Élisée refuse-t-il le cadeau ? (Élisée ne mérite pas d’être payé pour l’œuvre de Dieu.)

6.     Lisez 2 Rois 5:17-19. Élisée peut-il pardonner les péchés ? Peut-il les pardonner à l’avance ? (Élisée dit qu’avec l’attitude de Naaman, cela n’est pas un péché.)
 
7.     Lisez 2 Rois 5:20-25. À quel niveau se situe Guéhazi sur une échelle d’honnêteté et d’intégrité ?
 
8.     Lisez 2 Rois 5:26-27. Cela semble-t-il une punition juste pour un petit mensonge et un "vol à l’étalage" ?

a.      Quel est le principal problème dans le péché de Guéhazi ? (De la même manière qu’Élisée a succédé à Élie, Guéhazi aurait pu être le prochain prophète. Ce qui l’a disqualifié, c’est son égoïsme. La Shounamite a aidé Élisée sans se soucier d’elle-même. Dans la guérison de Naaman, la puissance de Dieu était au centre de la scène et non pas l’importance de Naaman ou d’Élisée. Guéhazi ne s’est pas soucié du plan de Dieu, il s’est intéressé à la façon dont les choses tournaient pour lui-même. Cela l’a disqualifié pour être un prophète de Dieu.)

9.     Cher(ère) ami(e), qu’en est-il de vous ? Votre but premier est-il de faire le bien et de faire avancer le Royaume de Dieu ? Ou alors, votre but premier est-il de mettre en avant vos intérêts propres sans vous préoccuper de ce qui est juste ? Voulez-vous vous engagez dès aujourd’hui à être diligent(e) en faisant le bien et en faisant avancer le Royaume de Dieu ?
 
IV.    La semaine prochaine : Baruch, se construire un héritage dans un monde qui s’effondre.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don