Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 - L’Histoire et les histoires (2 Timothée 3, 2 Samuel 12, Josué 3, Juges 17)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Mettez-vous à la place de Dieu. Imaginez que vous veniez de créer les humains, et que vous vouliez leur donner une sorte de manuel d’utilisateur. Qu’écririez-vous ? Quel serait votre objectif principal en l’écrivant ? Leur écririez-vous une liste de règles ? Leur raconteriez-vous des histoires sur la façon de vivre ? Leur raconteriez-vous des histoires qui parlent de vous-même ? Notre nouvelle série d’études porte sur les personnages secondaires dans l’Ancien Testament. Ils font partie de l’histoire que Dieu nous laisse pour nous expliquer comment nous devrions vivre. Cette semaine nous étudions l’objectif général des histoires de Dieu. Entamons notre étude et apprenons !
 
I.       Les objectifs de Dieu
 
1.     Lisez 2 Timothée 3:16-17. Selon vous, que signifie "inspirée de Dieu" ?
 
a.      À quoi pensez-vous d’autre en considérant le souffle de Dieu ? (Lisez Genèse 2:7 - Dieu insuffla la vie en Adam. Genèse 1 mentionne que Dieu parla pour créer le monde. Clairement, la puissance de Dieu est dans la Bible.)

b.      Selon 2 Timothée 3:16-17, quels sont les objectifs de Dieu en communicant avec nous par l’intermédiaire de la Bible ? (Nous équiper pour l’œuvre de Dieu.)

i.       De quel équipement avons-nous besoin ? (Nous avons besoin d’être enseignés, corrigés et instruits (version NEG).)
 
(1)   Avez-vous déjà pensé qu’être redressé est bon pour vous ? (Lisez Proverbes 12:1 (version NEG). Si nous aimons la correction nous aimons la science. Si nous détestons la réprimande nous sommes stupides.)
 
2.     Lisez Hébreux 4:12. Quel autre bienfait trouvons-nous dans la Parole de Dieu ? (Les Écritures tranchent tous les non-sens de notre vie et nous révèlent nos vraies pensées et attitudes.)

3.     Lisez 2 Samuel 12:1-4. Que pensez-vous de l’homme riche ?

4.     Lisez 2 Samuel 12:5-6. Quel est le verdict de David sur l’homme riche ? (Il mérite la mort !)
 
5.     Lisez 2 Samuel 12:7. Pensez-vous que David serait arrivé à la même conclusion si on lui avait simplement montré quelques règles ?
 
a.      Dans quelle mesure une histoire a-t-elle aidé à trancher tous les non-sens dans la vie de David et à révéler ses vraies pensées et attitudes ? (Si vous ne connaissez pas cette histoire, Nathan en donne une esquisse dans 2 Samuel 12:9-10.)

II.     Le fil de l’histoire

1.     Comme nous l’avons vu, une histoire aide à couper à travers nos défenses et révèle nos mauvais actes et nos mauvaises attitudes. Combien d’histoires passent par votre esprit chaque semaine ?
 
a.      Cela a-t-il un rapport avec le nombre de lectures que vous avez ? (Pas nécessairement. Nous voyons des histoires partout autour de nous. Quand nous observons les gens, nous rentrons dans une histoire.)
 
b.      Considérez la faiblesse dans votre vie. Des faiblesses courantes sont par exemple la malhonnêteté, l’infidélité, l’orgueil ou l’addiction. Quand vous voyez une personne qui a la même faiblesse que la vôtre avoir des problèmes à cause d’elle, quelle est votre réaction ?

i.       Supposons que vous planifiez de voler ou d’être infidèle à votre conjoint. Vous voyez quelqu’un se faire arrêter pour vol ou une famille détruite à cause d’un adultère. Que vous apprend cette "histoire" ? (Elle montre votre avenir si vous continuez sur votre chemin actuel ! Si vous n’êtes pas stupide, vous vous en détournerez et l’éviterez à l’avenir.)

2.     Lisez Job 1:1-3. Imaginez être assis(e) autour d’un feu de camp et que quelqu’un commence à raconter cette histoire. Faites abstraction de tout ce que vous connaissez sur Job. Aimeriez-vous être Job ? (Il semble être la personne la plus parfaitement bénie !)
 
3.     Lisez Job 1:4-5. Quelle attitude avait Job vis-à-vis de ses enfants ? (Il les aimait et était attentionné. Il se souciait de leur destinée éternelle.)
 
4.     Lisez Job 1:6-8. Comment caractériseriez-vous la relation entre Dieu et Satan sur la base de ce que vous apprenez de ces versets ? (En concurrence. Satan se vante de son royaume. Dieu se vante de l’un de ses sujets dans le royaume de Satan.)

a.      Quelle est l’attitude de Job envers Dieu et envers Satan ? (Dieu dit que Job "craint" (respecte) Dieu et qu’il "s’écarte" (n’aime pas) du mal (Satan).)

i.       Comment réagiriez-vous à la place de Satan ? (Qui aime entendre qu’on ne l’aime pas ?)
 
5.     Lisez Job 1:9-12. Quelle histoire voyons-nous ici ? (Dieu et Satan sont en conflit, et Job est au centre du conflit.)
 
6.     Lisez Job 1:18-19. Quelle autre histoire trouvons-nous au milieu de l’histoire plus large ? (L’homme le plus envié est maintenant l’homme le plus à plaindre. Comment va-t-il réagir ? Quel sera sont avenir ?)

7.     Pourquoi Dieu nous raconte-t-il cette histoire ?

a.      Quels enseignements de "manuel d’utilisateur" pouvons-nous en tirer ?
 
III.  Une route incertaine
 
1.     Lisez Josué 3:9. Où sommes-nous dans l’histoire d’Israël ? (Ils ont quitté l’esclavage et l’Égypte, ils ont traversé le désert et sont sur le point d’entrer dans le pays que Dieu leur a promis. C’est un nouveau départ et un temps de grande opportunité.)

2.     Lisez Josué 3:10. Quels défis et problèmes se trouvent au-devant d’eux ? (Le pays est occupé par d’autres peuples qui ne sont pas intéressés à partir.)

a.      Quelle solution offre Dieu à ce problème ? (Dieu dit qu’il guidera ces gens hors du pays.)
 
i.       Selon vous, que veut dire Dieu par cela ? Le fera-t-il littéralement lui-même ?
 
3.     Lisez Josué 3:11-17. Il s’agit d’une histoire pour que tout Israël puisse voir. Quel est le message de l’histoire ?

a.      Que dit cette histoire sur la libération du pays de ses habitants ? (Lisez à nouveau Josué 3:11. Le symbole de la présence de Dieu montrait le chemin et surpassait les lois de la nature. Tous ce que les prêtres avaient à faire était de conduire le peuple, et tout ce que le peuple avait à faire était de suivre. J’en conclurais que Dieu pouvait mener les habitants hors du pays avec une aide "minime" de ma part.)

b.      Que nous enseigne cette histoire au sujet de la foi d’Israël - ou du moins de ses dirigeants ? (Les prêtres avaient la foi pour marcher dans les eaux mouvantes du Jourdain !)
 
4.     Lisez Juges 17:1-2. Que pensez-vous de Michée ? (Il est un voleur. Il aurait même volé sa propre mère. Peut-être s’est-il préoccupé de la malédiction prononcée par sa mère, aussi aura-t-il redonné l’argent.)
 
a.      Notez que la mère dit maintenant : "Que mon fils soit béni du Seigneur". Serait-ce ce que vous diriez si votre fils vous volait de l’argent, pour finalement vous le redonner ? (Personne ne veut maudire son propre fils - aussi je pense que cela le ramène à un niveau neutre.)

b.      Combien d’argent avait la mère ? (Mille cent sicles d’argent.)

i.       Lisez Juges 16:4-6. La mère qui n’est pas nommée est-elle Dalila ? (Le déroulement de l’histoire et le montant d’argent suggèrent que cela est possible.)
 
5.     Lisez Juges 17:3-4. La mère est-elle une femme spirituelle ? (Quand le texte dit "Seigneur", cela signifie "YHWH", qui est l’Éternel. Cette femme a l’intention d’adorer le vrai Dieu.)
 
a.      Qu’est-ce qui n’est pas juste ? (Lisez Exode 20:4-6. Dieu a expressément prohibé cette forme d’adoration.)

6.     Lisez Juges 17:5-6. Selon ces versets, quel est le problème ? (Quand nous avons étudié Romains 13 dans notre dernière série d’études, nous avons appris que Dieu est l’auteur de l’établissement de l’autorité. Israël n’avait pas de roi. Les gens faisaient ce qu’ils pensaient être le mieux. Apparemment, cela se faisait sans la moindre compréhension de la volonté de Dieu.)

7.     Que nous enseigne cette histoire quant à la direction d’église ?
 
a.      Que nous enseigne-t-elle quant à la route qu’avaient prise les Israélites ? (Ils ont commencé par traverser le Jourdain avec foi. D’une certaine façon, leur organisation et leur connaissance de Dieu s’étaient tellement détériorées qu’ils pensaient que fabriquer des idoles en argent était la meilleure approche pour adorer Dieu.)
 
b.      Lisez Juges 8:27. Gédéon est un grand guerrier de Dieu. Que voyons-nous ici ? (Il corrompt l’adoration du vrai Dieu.)

i.       Que cela nous enseigne-t-il ? (Que même des grands guerriers pleins de foi peuvent dévier du chemin. Nous avons constamment besoin d’être vigilants à la volonté de Dieu.)

8.     Cher(ère) ami(e), voulez-vous continuer avec nous à étudier les histoires que Dieu a placées devant nous dans l’Ancien Testament ?
 
IV.    La semaine prochaine : Caleb, une vie d’attente.
Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines

Ce livre suit pas à pas la grande œuvre de Dieu pour la restauration de son peuple, au travers du service de Néhémie, exemplaire pour nous encore aujourd'hui. A la fois pratique et vivant, ce commentaire conviendra à ceux qui cherchent une explication accessible et fidèle de ce texte merveilleux. Ils y trouveront la profondeur d'une approche pastorale riche et ancrée dans le concret de nos besoins.
Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Méditations sur les livres d'Esdras, Néhémie et Esther

Les livres d’Esdras et de Néhémie ouvrent une nouvelle page de l’histoire des voies de Dieu : l’intervention de sa grâce envers un résidu qu’il ramène de la captivité dans le pays. Ces deux livres nous présentent les deux côtés de l’oeuvre de Dieu en bonté. Nous n’y trouvons pas la puissance, mais la grâce — non pas l’institution d’un nouvel état de choses, mais cette grâce de Dieu intervenant pour soutenir un résidu.
Le livre d'Esdras et de Néhémie

Le livre d'Esdras et de Néhémie

Les deux livres d'Esdras et Néhémie sont précieux : ils sont presque nos seuls documents sur la période où le judaïsme s'est construit autour du temple de Jérusalem et de la Loi. Un bibliste lyonnais, Philippe Abadie, spécialiste de cette période, guide le lecteur au milieu des divers documents anciens qui mettent en valeur les deux grands réformateurs : le gouverneur Néhémie et le scribe (prêtre ?)
Reconstruire Sion

Reconstruire Sion

Commentaire biblique traitant chapitre par chapitre les livres de Daniel, Esdras, Néhémie, Aggée, Zacharie et Malachie, appelés livres de l'exil, parce qu'ils datent tous de la période qui a suivi la transportation du peuple à Babylone et la chute de Jérusalem. Dans un style simple, l'auteur fait de nombreuses applications pratiques pour la vie chrétienne d'aujourd'hui, personnelle et collective.
Exposé sur le livre de Néhémie

Exposé sur le livre de Néhémie

La reconstruction de la muraille de Jérusalem et le relèvement du peuple. Après Esdras, Dieu envoie Néhémie pour continuer le travail. Mais il en va du temps d’Esdras et de Néhémie comme de l’histoire de l’Eglise: chaque réveil freine le déclin seulement momentanément.
Un leader selon le coeur de Dieu

Un leader selon le coeur de Dieu

Dans Un leader selon le coeur de Dieu, vous rencontrerez Néhémie, modèle remarquable de leadership que vous pourrez suivre. Chaque homme a reçu de Dieu un formidable appel. Il est un leader ou un leader en devenir – que ce soit sur son lieu de travail, à la maison ou dans la société. Le désir de Dieu est qu’il serve de modèle et soit une source d’inspiration pour les autres.
 

faire un don