Logo EtudesBibliques.net

Études thématiques

Étude 01 - Louez Dieu de qui découle toute bénédiction ! (Psaumes 103, 2 Timothée 1:9, Exode 15, Romains 12)

Copyright © 2010, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références bibliques se réfèrent à la version Nouvelle Bible Second (NBS), 2002, sauf indication contraire. Des réponses suggérées sont placées entre parenthèses. Cette étude est publiée sur Internet à l’adresse http://www.etudesbibliques.net.
 
Introduction : Dans quelle mesure votre santé est-elle importante ? Aimeriez-vous vous lever chaque matin en vous sentant en pleine forme ? Si l’argent peut être considéré comme une jauge, j’ai lu qu’uniquement aux États-Unis d’Amérique, plus de trois mille milliards de dollars américains sont dépensés chaque année pour la santé. Dieu se soucie-t-il de notre santé ? Existe-t-il un lien entre la justification et la santé ? Avons-nous l’obligation envers Dieu de faire de notre mieux pour rester en bonne santé ? Débutons notre nouvelle série d’études et voyons ce que la Bible a à dire au sujet de la santé !
 
I.       Des raisons de prier
 
1.     Lisez Psaumes 103:1. Que signifie bénir l’Éternel avec "tout [ce qui est] en moi" ? (Il ne s’agit pas d’une louange superficielle. Il s’agit d’une louange qui provient de notre cœur - du plus profond de nous-mêmes.)
 
2.     Lisez Psaumes 103:2. J’entends souvent dire que nous devrions louer Dieu "pour qui il est". Quelle raison additionnelle nous donne le Psalmiste pour louer Dieu ? (Il nous donne des bienfaits ! Cela semble être une raison égoïste pour le louer, mais il est naturel (et facile) de remercier quelqu’un qui nous aide.)

3.     Lisez Psaumes 103:3-5. Que décrit le Psalmiste ? (Les bienfaits précédemment mentionnés que Dieu nous accorde !)

a.      Faisons la liste de ces bienfaits. (Le pardon des fautes. La guérison des maladies. L’éloignement du danger. Le don de fidélité et de compassion. Le don de bonnes choses pour nous rassasier. Le don de la jeunesse.)
 
i.      Alors que vous lisez cette liste, y trouvez-vous un ou plusieurs bienfait(s) en relation avec la santé ? (Oui ! Le sentiment d’être jeune et la guérison des maladies.)
 
ii.     Attachez-vous de l’importance au fait que le Psalmiste cite premièrement le pardon des fautes et deuxièmement la guérison des maladies ? (La vie éternelle est logiquement plus importante que la vie terrestre.)

(1)    Étudions plus en détail ces deux bienfaits - le pardon de nos fautes et la guérison de nos maladies.

II.     Louez le Seigneur pour le pardon des fautes
 
1.    Lisez 2 Timothée 1:9. Quand Dieu a-t-il élaboré son plan pour résoudre le problème du péché ? (Avant les temps éternels. Avant le début de notre existence.)
 
a.     Que cela suggère-t-il au sujet de ce que Dieu avait en tête lorsqu’il nous a créés ? (Il nous a créés en sachant que nous pourrions le rejeter.)

i.      Supposez être un parent et votre fils vous a rejeté. Si vous pouviez revenir en arrière dans le temps et ne pas avoir cet enfant, le feriez-vous ? (Un parent qui répond "j’aurais tout de même cet enfant" montre un amour incroyable. Notre Dieu a démontré un amour incroyable pour nous.)

2.    Lisez Éphésiens 2:8-10. Méritons-nous d’avoir nos péchés pardonnés et d’avoir la vie éternelle ? (Non. Il s’agit d’un don de Dieu, et non du résultat de notre travail. Cependant, nous avons été créés pour faire de bonnes œuvres.)
 
3.    Maintenant nous comprenons pourquoi le Psalmiste loue Dieu pour le pardon des péchés (Psaumes 103:3).
 
III.    Louez le Seigneur pour la guérison et le rajeunissement

1.    Lisez Exode 15:26. Quelle est la relation entre l’obéissance à Dieu et la maladie ? (Dieu dit que si nous obéissons, il ne nous infligera aucune des maladies qu’il a infligées aux Égyptiens.)

a.     Cela signifie-t-il que lorsque nous tombons malades, c’est parce que nous avons péché ? (Peut-être.)
 
b.     Que nous enseigne le livre de Job à ce sujet ? (Les "amis" de Job lui disaient qu’il était malade et qu’il souffrait parce qu’il n’avait pas obéi à Dieu. Mais nous savons, dès le premier chapitre du livre de Job, que Dieu dit a Satan que Job était "intègre et droit, [un homme] qui craint Dieu et s’écarte du mal" (Job 1:8).)
 
i.      Que devons-nous conclure des textes de Job et d’Exode 15:26 au sujet de l’origine de la maladie ? (Parfois nous tombons malades parce que nous n’avons pas suivi Dieu et parfois nous tombons malades parce que nous avons suivi Dieu. De plus, notre bon sens nous dit que parfois nous tombons malades simplement parce que nous vivons dans un monde de péché.)

c.     Lisons à nouveau les derniers mots d’Exode 15:26 : "c’est moi, le Seigneur, qui te guéris". Y a-t-il tant une implication négative que positive de Dieu dans notre santé ? (Dieu semble dire qu’il est un Dieu qui guérit, que c’est là son attribut normal, le côté positif de la santé. Cependant, il apporte également la maladie sur le désobéissant. Dieu est impliqué dans notre santé tant d’une façon positive que négative.)

2.    Lisez Jérémie 7:22-23. Dieu aurait-il pu ne donner au peuple que des instructions relatives à l’adoration de Dieu ? (Bien sûr. C’est la façon dont les gens voyaient les dieux païens.)
 
a.     Que Dieu a-t-il fait d’autre pour nous ? (Dieu ne recherche pas simplement notre adoration, il cherche à établir une relation avec nous. Il veut que notre vie aille bien - et pour cette raison il nous a donné une série d’instructions. Il s’agit là du côté positif de l’obéissance, le côté de la "guérison".)
 
b.     Quels exemples trouvons-nous dans la Bible ? (Si vous parcourez les chapitres 11 à 15 du livre du Lévitique, vous trouverez de nombreux règlements que Dieu a donnés à Moïse pour garder le peuple sain et en bonne santé.

3.    Lisez Proverbes 3:7-8. Ne te crois pas trop sage, crains le Seigneur, écarte-toi du mal : existe-t-il un lien évident avec la santé et la force des os ? (Cela suggère une connexion entre la santé spirituelle et la santé physique. Cela semble aller au-delà de la simple idée que Dieu nous apporte la maladie en guise de jugement ou de test, ou au contraire qu’il nous guérisse en guise de bénédiction. Il y a une certaine connexion inhérente entre la justification et la santé. La conséquence naturelle de l’obéissance est un corps fort et sain.)

IV.    La louange par le sacrifice
 
1.    Lisez Romains 12:1. Je pensais que Jésus était l’Agneau de Dieu qui est mort pour ôter nos péchés. Pourquoi devons-nous nous offrir en sacrifice ?
 
a.     Étudions ce problème. Quelle est la raison pour laquelle nous sommes sacrifiés ? ("Au nom de toute la magnanimité de Dieu". Il s’agit d’une référence à la miséricorde dont Jésus nous a témoigné en mourant pour nos péchés. En tant que disciples, nous devons avoir la même attitude de sacrifice.)

b.     En quoi notre sacrifice est-il différent de celui de Jésus ? (Nous sommes un sacrifice "vivant". Je préfère cela à un sacrifice "mort" !)

c.     Comment cela est-il une adoration ? (Comme partie de notre adoration à Dieu qui a donné sa vie pour nous, nous faisons certains sacrifices.)
 
d.     Et maintenant la question coriace : de quelle sorte de sacrifice est-il question ? Que signifie pour vous "offrir" votre "corps" comme un "sacrifice vivant" ?
 
2.    Lisez Romains 12:2. Selon ce verset, quelle est la réponse à la question précédente ? (Notre "sacrifice" est de nous conformer à la volonté de Dieu et pas au monde.)

a.     Romains 12:1 réfère à notre corps, qui lui-même réfère à notre esprit. Les deux sont-ils impliqués dans ce sacrifice vivant ? (Il existe clairement une composante physique dans cela. Un corps sain qui reflète une relation positive avec Dieu fait partie du "sacrifice". Nos œuvres commencent par l’attitude de notre esprit. Nous devons présenter un sacrifice total : corps et esprit !)

b.     La santé en fait-elle partie ? (Le parallèle semble être un esprit et un corps renouvelés. Ceux-ci reflètent notre totale adoration à Dieu.)
 
c.     Toutes sortes de personnes adorent leur corps. Il s’agit de l’un des buts principaux de notre époque. S’agit-il de ce que nous discutons ici ? (Le texte nous met en garde contre la conformité à l’exemple du monde. Au lieu de cela, notre adoration est un esprit et un corps qui reflètent la grandeur de notre Dieu.)
 
3.    Cher(-ère) ami(e), si vous n’aviez pas pensé à la relation entre la santé et la spiritualité, si vous n’aviez pas pensé à prendre soin de votre corps comme étant une partie de votre adoration à Dieu, voulez-vous le considérer maintenant ? Pourquoi ne pas vous engager dès aujourd’hui à demander à Dieu de vous aider à renouveler non seulement votre esprit, mais également votre corps, comme partie de votre "sacrifice vivant" ?

V.      La semaine prochaine : La liberté de choix.
Le soupir de la terre

Le soupir de la terre

Un commentaire sur le livre de Daniel qui fait preuve d’une grande sensibilité prophétique et d’une solide connaissance de la culture hébraïque.
1844 simplifié

1844 simplifié

Quel est, pour les chrétiens d’aujourd’hui, la signification, s’il y en a une, de l’année 1844 et des événements qui y sont associés ? Ce livre est destiné à devenir l’un des ouvrages les plus importants pour un chrétien qui attend l’imminent retour du Christ.
Islam & christianisme dans la prophetie

Islam & christianisme dans la prophetie

Ce livre explore soigneusement le mystérieux livre de Daniel, les chapitres 11 et 12 en particulier, et dévoile un tableau fascinant de la prophétie concernant le Catholicisme, le Protestantisme, l’Islam et les États-Unis. Il examine leur rôle passé, présent et futur dans le conflit final qui est à nos portes.
Le dernier échelon de la prophétie biblique

Le dernier échelon de la prophétie biblique

Ce livre se concentre sur les dernières prophéties de Daniel qui couvrent les temps du prophète jusqu’à nos jours. Les derniers chapitres constituent un échelon prophétique que nous pouvons gravir et duquel nous pouvons attendre l’avenir avec espérance.
Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Nabuchodonosor II, roi de Babylone

Cette biographie replace l’homme et le roi dans son époque et dans son cadre, la Babylonie et l’ensemble du Proche-Orient antique. Ainsi fait-on connaissance avec un souverain à la personnalité exceptionnelle, et peut-on en admirer l’oeuvre, dont les ruines retrouvées à Babylone et ailleurs portent encore témoignage. En achevant son propos sur ce règne, ce livre porte ainsi un jugement équilibré sur Nabuchodonosor et ressuscite la civilisation dont il se voulut le symbole dans son plus bel éclat.
Les prophéties de Daniel

Les prophéties de Daniel

Coffret de 5 DVD avec 12 conférences du Dr. Jean-Paul Lagarde sur les prophéties de Daniel. Le Dr. Lagarde nous dévoile avec beaucoup de simplicité le fruit de plusieurs dizaines d'années de recherche et d'étude sur le livre de Daniel. Une référence sur le sujet.
 

faire un don